Var-Matin n°2015-12-06 dimanche
Var-Matin n°2015-12-06 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-12-06 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : larges vainqueurs 53-23 du SU Agen, les Rouge et Noir n’ont pas vraiment forcé.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
var-matin les sports Dimanche 6décembre 2015 MF Avec 8points, 10 rebonds et 18 d’évaluation, le jeune pivot du HTV aréalisé sa meilleure performance de la saison. Son coach, Kyle Milling, aapprécié. Même s’il attend encore mieux E tvoilà, Hyères-Toulon a réalisé sa première démonstration de la saison vendredi soir contre Denain. Enfin, surtout en seconde période. Le score parle de luimême : 86-53 (29-31 àla pause). Le succès est collectif. Tout les Varois ont brillé sur le parquet, à commencer par Howard(16 points, 10 rebonds). Avec 24 d’évaluation, l’ancien Denaisien asurnagé. Plus étonnant, son « dauphin » se nomme cette fois Drissa Ballo. Avec 8 points, 10 rebonds pour 18 d’évaluation, le pivot a tout simplement réalisé sa meilleure sortie sous son nouveau maillot. VOLLEY-BALL BASKET-BALL Allô,voilà Ballo... Drissa Ballo (ici lors du déplacement à Roanne) a été à la hauteur des attentes de son coach en rendant une belle copie. (Photo Pqr/Le Progrès) « Ilcommence àfaire le job » « Sur ce que j’ai vu, il peut faire une très belle carrière : il prend des rebonds et il aunsuper état d’esprit », admettait cet été son partenaire Ludovic Chelle, qui l’a aussi côtoyé avec la sélection du Mali. Pourtant,lejoueur prêté par Dijon, revenu sur le tarddela coupe d’Afrique des nations, a connu un petit retard à l’allumage avec le HTV. Ses erreurs tactiques ou encoreses paniers ratés à50cmducercle avaient le don d’agacer. Cette fois, en rotation d’un Tornato pas toujours à son PRO B(7 E JOURNÉE, HYÈRES-TOULON -DENAIN : 86-53) TPM assure à Poitiers ! POITIERS - TOULON : 0-3 Toulon bat Poitiers 3à0 (16-25 en 22’, 13-25 en 20’, 23-25 en 28’). Arbitres : MM. Amily et Girard. Spectateurs : 250 environ. CEP Saint-Benoît : Camara, Suc, Ghoul, Merlaud, Todorova, Lados. Libero : Troshina. Puis Julié. Toulon : Gaudel, Andonova, Le Sénéchal, Kociova, Molnar,Parisot. Libero : Lafitte.Puis Protin. ÉLITE FÉMININE (8 E JOURNÉE) TPM poursuit son récital. (Photo P.Blanchard) APoitiers, Toulon avait une belle occasion de creuser l’écart sur son premier poursuivant au classement. Hier soir,ledauphin d’Evreux pouvait étirer sa série de deux victoires en cours. Mais rien de simple face àune formation n’ayant plus perdu depuis la 3 e journée, chez le leader. D’entrée, le CEP a ainsi montré toute la confiance qui l’habite. Un départcanon dans le sillage de Ghoul (7-4), en décalage avec les Varoises, timorées. Grâce àAndonova et Kociova, Toulon a toutefois vite réagi. Très tôt, la Bulgareetla Tchèque ont entamé leur entreprise de démolition. La dynamique s’est inversée, surtout par l’action du duo d’attaquantes (12-16). Un 7-0 au meilleur des moments pour les joueuses de Cembalo, également portées par le réveil de Le Sénéchal au centre. Signé Andonova, le premier contre de la partie, puis son 6 e point en attaque dans la foulée, ont dirigé son équipe vers le gain du premier set (16-25). Derrière, Toulon a déroulé son volley. Grâce, aussi, à une bonne variété proposée par Molnar à la passe, Andonova et Kociova ont continué à faire parler leur puissance. Tout cela avant le show Gaudel au service : une série de cinq mises en jeu, dont quatre aces, pour la capitaine. De quoi permettreaux siennes de s’envoler (6-16), avant de rejoindre les vestiaires escortées d’une confiance totale (13-25). La pause a légèrement changer la donne. Toulon s’est mis àfairequelques erreurs, tout en restant devant (11-13,16- 18). Sans conséquences, parce que le CEP Saint-Benoît lui aquasiment offert la manche et le match dans le money-time (21-21 puis 23- 25). aise, Ballo afini à100% d’adresse, gagnant son duel face à un joueur référencé de ProB, « CJ » Jackson. Dominateur grâce à son gabarit (2,07 m) en championnat espoirs (1), leMalien tient peut-être son match référence en Pro B.Il s’est ainsi offert son propre cadeau, lui HOCKEYSUR GLACE Après avoir célébré Noël en avance avec les enfants du club, les Boucaniers ont pu se concentrer sur un plus joli cadeau encore : une 5 e victoire enchampionnat, pour fêter leur 30 e anniversaire. La mission est accomplie, car la réserve de Nice n’a pu opposer qu’une maigre opposition, hier. Avec ce succès (9-3), Toulon conforte son rang de cador de sa poule de D3 avec Montpellier, autre équipe invaincue. Les Boucaniers ont inscrit leur 9buts en 38 minutes (un travail vite fait bien fait)... PRO B Journée 7 Fos-sur-Mer -Souffelweyersheim.. 66 -68 Poitiers -Lille. 88 -82 Saint-Chamond -Roanne.. 83 -76 Evreux -Vichy-Clermont 93 -68 Saint-Quentin -Boulazac... 84 -93 Bourg/Bresse -Charleville. 77 -67 Orchies -Nantes 88 -74 Hyères-Toulon -Denain. 86 -53 Boulogne/Mer -LePortel... 80 -88 Classement J G P D 1 Hyères-Toulon 6 5 1 60 2Evreux 6 5 1 43 3LePortel.. 7 4 2 42 4Boulogne/Mer.. 7 5 1 28 5Bourg/Bresse... 7 5 2 15 6Boulazac.. 6 4 2 55 7Nantes 7 4 2 5 8Souffelweyersheim.. 6 3 3 9 9Saint-Chamond. 6 3 3 -9 10 Vichy-Clermont. 7 3 4 -18 11 Lille.. 7 3 4 -19 12 Roanne... 7 3 4 -24 13 Fos-sur-Mer 7 3 4 -33 14 Denain 7 3 4 -44 15 Orchies... 6 1 4 -8 16 Poitiers... 7 2 5 -38 17 Saint-Quentin.. 7 1 6 -18 18 Charleville. 7 1 6 -46 Journée suivante : vendredi 11 décembre (8), Vichy-Clermont -Charleville ; Roanne - Saint-Quentin ; Lille -Fos-sur-Mer ; Evreux - Hyères-Toulon ; Nantes -Poitiers ; Denain - Boulogne/Mer ; Orchies -Saint-Chamond ; Le Portel -Boulazac ; Souffelweyersheim - Bourg/Bresse qui afêté ses 20 ans la semaine dernière. « Il est toujours jeune et il lui manque encore du basket. Mais il a progressé. Chaque Ils ont ainsi tardé avant de prendreles choses en main, procrastinant en début de rencontre et encaissant un but presque logique de Banas (0-1, 11 e). Le défenseur Rojkovic a fini par sonner la révolte d’un tir àlableue. Très vite imité par Kazazian, en infériorité numérique, et Drzik (3-1, 17 e), qui ont mis les points sur les « i ». Dès lors, Nice, acculé, n’est presque plus sorti de sa zone, dans laquelle les « Bleu et Jaune » (nouveau maillot oblige) étaient aussi bien installés que sur un sofa. Trois semaine, c’est de mieux en mieux, apprécie le coach du HTV, Kyle Milling. Je veux de la défense et des rebonds. C’est son job. Tout doucement, il commence à le faire. » Ne pas se relâcher L’intéressé, lui, asavouré sa bonne prestation. Avant d’aller envoyer un SMS àsa famille, il l’a avoué sans souci : « Cette adresse, ça m’a fait du bien. C’est grâce àmes coéquipiers, qui m’ont fait confiance. » En tout cas, il ne veut pas s’arrêter en si bon chemin, à l’image de l’équipe : « C’est vrai qu’on est bien, ça fait plaisir. Mais ce n’est pas parce qu’on agagné qu’il faut se relâcher. Ilfaut continuer àtravailler car le plus important, c’est le prochain match. » Ce sera contre Évreux vendredi. Une équipe que Ballo et le HTV –leader de ProB devance, pour l’instant, au point average. L’avenir est en marche. GUILLAUME RATHELOT 1. Il tournait à 12,4 points, 10,8 rebonds en 27 minutes la saison passée avec la JDA. 3 E DIVISION (7 E JOURNÉE) Toulon : vite fait, bien fait TOULON - NICE : 9-3 Àlapatinoire deLaGarde, les Boucaniers deToulon battent les Aigles de Nice II 9-3 (3-1, 3-0, 3-2). Arbitres : MM. Goffo, Salvador. Spectateurs : 200. Toulon. Gardiens : Bolomier (puis Criado). Buts : Rojkovic (12’02, 35’51), Kazazian (14’25, 48’11), Drzik (16’56), Krivochtchekov (21’20), Kajaba (27’41, 40’39), Slama (43’21). 36 minutes de pénalité. Nice. Gardien : Borel. Buts : Banas (10’22), Carreton (54’20, 59’37). 40 minutes de pénalité. Les Boucaniers ont dignement fêté leur 30 e anniversaire. (Photo Luc Boutria) X buts de plus sont venus récompenser un deuxième acte maîtrisé, dont ce festival en solitairedeRojkovic (6-1, 36 e). Et trois autres dans le dernier tiers-temps, preuve de la régularité varoise (9-1, 49 e). Slama, auteur de quatreassistances hier,a lui aussi trouvé la faille, en finesse. La fin de partie atout de même vu les Aigles limiter la casse (9-3, 60 e). Les Boucaniers, eux, auront l’occasion de prolonger le plaisir en recevant la réserve de Valence la semaine prochaine. G. R.
var-matin les sports Dimanche 6décembre 2015 RUGBY ThierryDusautoir : salut capitaine ! C apitaine exemplaire pendant six ans d’un XV de France souvent traversé par les tempêtes, Thierry Dusautoir a finalement choisi de mettre un terme à sa carrière internationale, laissant l’image d’un cadreàpart, par son intelligence, sa discrétion et ses performances. Ce n’est somme toute pas un hasard si Dusautoir (34 ans), apris le temps de la réflexion. Jamais dans l’excès, ni dans la précipitation, mais posé, calme, pesant le pour et le contre. « Si j’avais essayé de continuer,de faire du forcing, j’aurais plus fait preuve de vanité qu’autre chose. En fait, je crois que c’est la décision la plus sage »,aexpliqué l’emblématique flanker des Bleus dans un entretien à l’Equipe paruhier. Il aurait pourtant pu immédiatement jeter l’éponge de dépit, dans les cendres de l’humiliante déroute des Bleus le 17 octobre face aux AllBlacks (62-13), en quarts de finale de la Coupe du monde. Mais sans doute la prise de pouvoir de Guy Novès àlatête du XV de France l’a amené à réserver sa décision : pourquoi ne pas tenter l’aventure avec FFR : Camou candidat Le président de la Fédération française de rugby, PierreCamou, aannoncé hier àMarcoussis qu’il briguerait un troisième mandatlors de l’élection prévue fin 2016 qui devrait l’opposer àBernard Laporte. « Jeserai candidat pour poursuivrelamodernisation de l’institution »,a-til précisé, évoquant aussi sa volontédemener à bien le « projetdeGrand Stade » de la FFR. M. Camou avait étéélu en décembre2008 puis reconduit en 2012. BernardLaporte,ancien sélectionneur du XV de France(2000-2007) et actuel manager de Toulon, aquant alui lancéofficiellement sa candidature le 1er septembredernier, se révélant comme un farouche contempteur de M. Camou et sa politique. XV DE FRANCE Thierry Dusautoir pourra regretter que son niveau d’exigence et son aura n’aient pas été suivis jusqu’au bout ou n’aient pas suffi pour sublimer sa dernière campagne, lors de la Coupe du monde 2015 en Angleterre. (Photo AFP) celui qui l’a amené àlaconquête de trois Boucliers de Brennus (2008, 2011, 2012) et une coupe d’Europe (2010) avec le Stade Toulousain ? Né et enterré àCardiff Mais le capitaine le plus capé de l’histoireduXVde France (56 en 80 sélections) a voulu s’épargner le match de trop en Bleu. « Cen’est pas un rôle plein de lumière mais je m’en fous, l’important c’est que je sois utile à l’équipe »,expliquaitil en mars dernier. HANDBALL Cardiff aura en quelque sorte été le berceau et le cercueil de son histoire en Bleu. Appelé pour la première fois face àlaRoumanie en 2006, Dusautoir a explosé aux yeux de la planète en rendant une partition majuscule au Millennium Stadium le 6 octobre 2007, en quart de finale du Mondial face aux All Blacks (20-18). Une compétition pour laquelle il n’avait pourtant pas été sélectionné, avant de rejoindre le groupe à la faveur du forfait d’Elvis Vermeulen. Avec un essai et surtout 29 plaquages comptabilisés - MONDIAL FÉMININ 38 selon l’entraîneur de la défense David Ellis qui a également retenu les « assistances » -,Dusautoir a réalisé une prestation toujours inégalée dans l’histoire des Bleus. Il yagagné son surnom de « Dark Destroyer » etsaplace dans l’équipe. Derrière lui, le chantier de la successionest immense. Et l’on mesure levide qu’il laisse au peu d’options (Maestri, Guirado ?) dont dispose Guy Novès pour le remplacer àlatête d’une équipe orpheline et plus que jamais dans l’inconnu. Un départenfanfare Les Françaises ont pris un départ idéal au Mondial de handball en balayant l’Allemagne 30 à20hier àKolding. Arrivées au Danemark avec des ambitions de podium, voire mieux, les Bleues ont montré leur force d’entrée en dominant de la tête et des épaules l’une des bonnes équipes européennes. Elles se méfiaient de la « Mannschaft » qui les avait tenues en échec l’an passé àl’Euro-2014. Le point lâché les Pasderetardàl’allumage pour Allison Pineau et les Bleues. (Photo AFP) avait finalement privées du dernier carré. Les filles d’Alain Portes n’ont laissé aucune place au suspense. Après six minutes, il y avait déjà 4à1grâce àquatre buts de la même joueuse, Allison Pineau, en grande forme (7 buts au total). C’est surtout en défense que les Françaises ont fait la différence. Parfaitement organisées, elles n’ont jamais laissé les grands gabarits allemands s’exprimer. Au milieu de la première période, le filet d’Amandine Leynaud, excellente, n’a pas tremblé pendant 11 minutes, le score passant de 8-5 à 14-5. Les Françaises ont déjà commencé à engranger de la confiance, après une préparation durant laquelle elles n’ont rencontré (et battu) qu’un adversaire d’envergure, la Roumanie. La jeune ailière Estelle Nzé Minko s’est particulièrement mise en valeur avec 5buts, souvent spectaculaires. Groupe C Hier : Argentine-Congo 23-15 ; France-Allemagne 30-20 ; Brésil- Corée du Sud 24-24. Demain : Congo-Brésil (16 h) ; Corée du Sud-France (18h15) ; Allemagne-Argentine (20h30) Biathlon Quarantième rugissante pour Martin Fourcade Décevant mercredi dans l’individuelle, Martin Fourcade a retrouvé sa splendeur pour asséner, dès le premier sprint de la saison hier à Östersund (Suède), une leçon à tous ses adversaires et décrocher la 40 e victoire de sa carrière en Coupe du monde de biathlon. Fourcade n’est plus qu’à 4 longueurs de Raphaël Poirée, leader historique français en terme de succès. Un autre Tricolore a des ailes également en ce début de saison. Déjà magistral 4 e de l’individuelle mercredi, Quentin Fillon Maillet a remis ça samedi, de nouveau au pied du podium. (PhotoEPA/MAXPPP) En bref SKI ALPIN Beaver Creek : pas mal,Théaux... MarcelHirscher aremporté hier le super-G de Beaver Creek. L’Autrichien, vainqueur des trois derniers éditions de la Coupe du monde,s’est imposé en 1’06 » 90 devant les Américains Ted Ligety, 2 e à0 » 33, et Andrew Weinbrecht, 3 e à0 » 36. Médaillé de bronze du super-G des Mondiaux- 2015 sur cette même piste, Adrien Théaux, 4 e, a échoué à 0 » 14 du podium. Lake Louise : Vonnforce2 Lindsey Vonna doublé la mise en remportant hier la seconde descentedeLake Louise,sa69 e victoireen Coupe du monde et la 17 e dans la station canadienne. BASKET -PRO A Journée 11 Pau-Lacq-Ort. -Orléans. 85 -70 Châlons-Reims -Nanterre. 70 -72 Paris Levallois -Dijon 75 -89 Antibes -Limoges.. 83 -71 Monaco -LeMans. 79 -74 Cholet -LeHavre... 77 -84 Chalon/Saône -ASVEL... 89-86 Nancy -Rouen... 18 h Strasbourg -Gravelines. demain Classement Pts J G P D 1Chalon/Saône.. 19 11 8 3 33 2Monaco... 19 11 8 3 27 3Gravelines. 18 10 8 2 116 4ASVEL 18 10 8 2 104 5Antibes... 18 11 7 4 51 6LeMans.. 18 11 7 4 17 7Dijon. 17 10 7 3 46 8Strasbourg. 16 10 6 4 59 9Limoges... 16 11 5 6 47 10 Nanterre.. 16 10 6 4 10 11 Pau-Lacq-Ort... 16 11 5 6 -17 12 Châlons-Reims. 16 11 5 6 -48 13 Orléans... 15 10 5 5 -22 14 Paris Levallois.. 14 11 3 8 -60 15 Cholet 13 11 2 9 -110 16 Rouen 12 10 2 8 -88 17 Le Havre.. 11 10 1 9 -111 18 Nancy 10 9 1 8 -54 Journée suivante : samedi 12 décembre (12), Le Mans -Strasbourg ; Paris Levallois - Cholet ; ASVEL -Nanterre ; Gravelines -Pau- Lacq-Ort. ; Dijon -Châlons-Reims ; Orléans - Monaco ; LeHavre -Nancy ; Limoges -Rouen ; Chalon/Saône -Antibes En 1’50 » 43, la reine de la vitesse a devancé la Suissesse Fabienne Suter de 1 » 05 et l’Autrichienne Cornelia Huetter,sa dauphine vendredi, de 1 » 16. Quatrième la veille -son meilleur classement en Coupe du monde -, l’Azuréenne Margot Bailet n’a pas renouvelé sa performance, terminant hors du top20. HANDBALL Montpellier,unpas vers la qualification Montpellier est allé chercher une victoiretrès importante hier à Kristianstad (Suède) 30 à29 lors de la 10 e journée de la Ligue des champions de handball,faisant un grand pas vers la qualification pour les 8 es de finale. VOLLEY -LIGUE AMASC. Journée 8 XI Toulouse -Poitiers. 2 -3 Cannes -Sète 0-3 Lyon -Narbonne 3-2 Nancy -Chaumont. 0-3 Ajaccio -Montpellier. 0-3 Beauvais -Paris. 15 h Tours -Nantes Rezé... 17 h Classement Pts J G P D 1Chaumont. 20 8 7 1 12 2Poitiers... 17 8 6 2 9 3Sète.. 15 8 6 2 6 4Cannes... 15 8 6 2 5 5Ajaccio... 13 8 4 4 0 6Lyon.. 12 7 4 3 4 7Montpellier 12 7 4 3 1 8Toulouse.. 12 8 3 5 1 9Paris. 9 6 3 3 0 10 Beauvais.. 9 7 3 4 -1 11 Nantes Rezé... 9 7 3 4 -3 12 Tours. 8 6 2 4 -1 13 Narbonne. 4 8 1 7 -13 14 Nancy 1 8 0 8 -20 Journée suivante : mardi 08 décembre (9), Paris -Toulouse ; Sète -Montpellier ; Tours - Nancy ; Narbonne -Cannes ; Nantes Rezé - Ajaccio ; Chaumont -Lyon ; Poitiers -Beauvais



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :