Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 75,7 Mo

  • Dans ce numéro : un violent incendie s’est déclaré rue Victor-Michole... trois personnes sont décédées.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
var-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 RUGBY Dans la continuité... On ne change pas, ou presque, une équipe qui gagne. Les vainqueurs de Clermont seront reconduits demain. Mermoz et Tuisova cèdent toutefois leur place àMa’a Nonu et O’Connor Onn’écrase pas tous les jours Clermont (9- 35) dans sa citadelle… Rarement semaine de préparation aura été aussi riante et décontractée du côté toulonnais… Àtel point même qu’on peut craindre unrelâchement presque légitime demain pour la réception d’Agen, qui pointe à l’avant-dernière place du Top 14. Le manager général du RCT, Bernard Laporte, a mis ses hommes en garde : « C’est toujours plus facile de gérer les semaines quand tu es euphorique, mais il faut aussi que cette euphorie retombe. Le sport de haut niveau est un éternel recommencement. Il faut surtout bien se reconcentrer. Ce qu’on a fait à Clermont, c’est bien, mais maintenant, il faut être dans la continuité, ce qui veut dire avoir le même engagement, le même sérieux, la même motivation… » Un choix cruel Espérant avoir été reçu cinq sur cinq par son groupe, le staff toulonnais a décidé de reconduire l’intégralité, ou presque, de l’équipe qui a fait si forte impression en Auvergne. On observera toutefois trois changements dictés par les circonstances… À l’aile, Josua Tuisova, qui souffre d’une grosse entorse à la cheville (cinq à six semaines d’indisponibilité), sera remplacé par James O’Connor,auteur d’une bonne rentrée au stade Marcel-Michelin. Au centre, Ma’a Nonu, dont la première prestation en Rouge et Noir était annoncée, suppléera Maxime Mermoz, tandis que Romain Taofifenua débutera en deuxième ligne à la place de Mikautadze… Pour le reste, tous les héros de Clermont seront là. Après Basta, cinq ans ! Mathieu Bastareaud s’est engagé hier pour cinq ans de plus au RCT ! (Photo Dominique Leriche) Comme évoqué hier dans ces colonnes, Mathieu Bastareaud s’est officiellement engagé hier pour les cinq prochaines années avec le RCT. Un contrat longue durée (le premier au RCT !) qui satisfait pleinement Mourad Boudjellal : « Cela correspondra à peu près à mes cinq dernières années, TOP 14 (10 E JOURNÉE, TOULON -AGEN, DEMAIN À14H45 AU STADE MAYOL) Hier,à l’heure de la remise des maillots pour les titulaires... L’entraîneur des lignes arrières,SteveMeehan (à droite),a évidemment servi Ma’a Nonu (au centre), qui fera demain ses grands débuts dans le temple toulonnais. (Photo Ph. B.) avait précisé avant coup le président. Mathieu fait aujourd’hui partie de l’histoire du RCT.Ilest dans son ADN. Je n’ai pas envie qu’il aille jouer ailleurs… » Rappelons que plusieurs clubs, dont les Wasps, étaient sur les rangs pour engager le centre international de 27 ans... PH. B. en avoir discuté avec l’intéressé, BernardLaporte précise : « Maxime Mermoz afait un très bon match àClemont. Il abeaucoup joué jusque-là. On le préserve un peu. Il fallait en enlever un, et « Basta » est sur une bonne dynamique. » Un choix cruel pour Mermoz, mais rien n’est évidemment définitif : « C’est le terrain qui Petit côté Prescription L’arbitreLaurent Cardona, qui, en 2014, avait essuyé les foudres de Bernard Laporte àlasuited’une décision controversée contreGrenoble, reviendrademain pour la première fois à Mayol en tant qu’arbitre central. Mourad Boudjellal assure : « Ilya prescription, j’espèrepour tout le monde… Il est le bienvenu àMayol. » Yobo file à « Oyo » L’US Oyonnax a annoncé hier avoir trouvé un accord avec le RCTpour le prêt du jeune trois-quarts centreJimmyYobo.Ce dernier,actuellement barré par la concurrence au RCT, va intégrer l’USO dès la semaine prochaine en tant que joker médical de Hansell-Pune. va révéler quelle est la meilleure association au centre. Je suis convaincu que Ma’a Nonu peut jouer avec les deux… Il aunpeu des deux en lui », ajoutait Laporte. Celui-ci attend de son champion du monde qu’il « apporte sa plus-value et nous tire vers le haut », mais il lui laissera le temps d’intégrer le Sécurité oblige ! CettepremièrerencontreàMayol depuis l’annulation du matchdeChampions Cup contreBathetles terribles événements qui ont endeuillé la France, doit bien sûr êtreune fête. D’autant qu’elle seral’occasiondevoir les premiers pas du AllBlack Ma’a Nonu en Rouge et Noir... Mais son contexte,très particulier,nécessitedeprendredes mesures exceptionnelles afin que tout le monde puisse en profiter,entoutesécurité. Mourad Boudjellal,dont les servicesde sécuritéont travaillé en collaboration avec la PréfectureduVar,est venu hier préciser cesmesures,avecl’espoir qu’elles seront comprises de tous et acceptées dans la bonne humeur... « C’est l’intérêt commun. On doit en passer par là aujourd’hui, autant le prendreaveclesourire. » Premièremesuredesécurité : « Toutle mondeserafouillé.Lestade ouvriradeux heures avantlecoup d’envoiaulieu d’une heureetdemie habituellementpour faciliterlafluidité. » Deuxième mesure : « Ondemande àtoutesles personnes de ne pas venir au stade avec un sac,pour faciliter le travail de système de jeu toulonnais. Pour le reste, on notera que malgré le retour de Cooper d’Australie, Matt Giteau gardera les commandes du jeu (mais ce n’est pas vraiment une surprise !) et on pourra se réjouir de revoir déjà Guilhem Guirado dans le groupe, moins d’un mois après sa fractured’une côte… PHILIPPE BERSIA L’ÉQUIPE PROBABLE RCT : 15. D. Armitage, 14. O’Connor, 13. Bastareaud, 12. Nonu, 11. Mitchell, 10. Giteau, 9. Escande,8.Vermeulen, 7. Lobbe, 6.Gorgodze, 5.Taofifenua, 4. Manoa, 3. Chilachava,2.Etrillard, 1. Fresia. Remplaçants : Chiocci, Guirado, Stevens, Mikautadze, S. Armitage, Meric, Cooper, Habana. fouille et ainsi gagner du temps. Toute personne qui aura un sac sur elle sera immédiatement refoulée du stade. » Troisième mesure : « Peut-êtreleplus embêtantpour nous. Il n’y aura pas de descente du bus pour ce match, exceptionnellementpuisqu’en état d’urgence, il faut éviter ce genrederassemblement. » Ànoter qu’il est très souhaitable que chacun se munisse de papiers d’identitéet qu’une partie du parking Mayolserafermée. Mourad Boudjellal espèrebien sûr que tout rentreratrès vite dans l’ordreetprécise : « Pour Pau, début janvier,onfêtera notre3 e coupe d’Europe. Il yauraunfeu d’artificecar la viedoit reprendreson cours normal... Aujourd’hui, les temps sontdurs pour tout le monde et on sait pourquoi la billetterie s’est écroulée quand les événements se sontdéroulés. Ce n’est pas propre au RCT. Toutel’économie du monde du spectacle aété touchée. » Raison de plus,s’ilenfallait, pour être parfaitement solidaire. PH. B.
var-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 RUGBY I V ingt-quatre heures après la défaite à Chambéry (34-10), tous les esprits étaient déjà tournés sur Romans, que l’US Seynoise accueille dimanche à 15h15 au stade Marquet. De là àpenser que cette rencontre était déjà dans les têtes avant même le déplacement en Savoie, est un pas que nous ne franchirons pas… Mais s’il ya bien une opposition qui s’annonce comme un carrefour dans la saison des Seynois, c’est celle qui se profile àl’horizon. Il suffit de se projeter sur le classement pour s’en convaincre. Avec trois points d’avance sur les Drômois, mais onze au classement britannique (+8 contre-3), La Seyne sait qu’un succès FÉDÉRALE 3 Comment La Valette veut grandir encore Après sept journées de championnat, et cinq victoires dont deux à l’extérieur, les Valettois sont en tête de leur poule. Même si les ambitions de l’encadrement étaient élevées dès cet été, personne n’aurait imaginé un tel parcours du promu. Il reste encore deux rencontres pour en finir avec l’année 2015 et la phase aller. Et même s’il s’agit de deux grosses équipes, Aix et Martigues, cela ne devrait pas empêcher les Vert et Noir d’être satisfaits de leur début d’exercice. Partenariats et projets sportifs Plusieurs raisons expliquent cette réussite. L’effectif s’est renforcé à l’intersaison avec des joueurs ayant l’expérience des divisions supérieures. L’amalgame entreanciens et nouveaux s’est bien réalisé. Tout le monde asa chance, car la concurrence, à tous les postes, est saine. Dans le même temps, le RCVR continue à intégrer des jeunes formés au club, comme Basque, Duclos, Falda et Idmont, afin de leur donner les moyens de progresser. Les entraîneurs, Philippe Vergeladi et Patrice Blachèreinsistent sur la discipline. Alors que dans le passé, le groupe a eu du mal à supporter la pression dans des matches à fort enjeu, un gros travail est fait dans ce secteur.Un autre chantier est mené sur les FÉDÉRALE 1(LA SEYNE - ROMANS, DIMANCHE À 15H15 À MARQUET) Un rendez-vous déjà capital Pour le dernier match de 2015, l’USS va accueillir son principal adversaire pour la qualification Les Seynois (ici Tauziat, Charlier, SaulekalekaetKervarec) vont sortir les barbelés pour ne pas laisser la moindre opportunité aux Drômois de venir s’imposer dans le Vardimanche. (Photo Frank Muller) Le promu valettois est leader après sept journées. (Photo J.-J. N.) mauls défensifs, secteur du jeu où les Valettois subissent encore beaucoup, comme contreBastia et Berre,puissants devant. Il faut aussi que les joueurs soient plus performants dans le jeu au près. Le projet sportif du club touche toutes les équipes. Vergeladi fait le lien avec l’école de rugby et Blachère avec les cadets et les juniors. Objectif : unprojet commun pour l’ensemble des équipes. Aussi, un partenariat a été signé avec la marine nationale, ce qui permet au RCVR de compter quatre internationaux militaires. Un autre aété paraphé avec le club de La Garde, et des pourparlers sont en cours avec un lycée pour organiser l’équivalent d’une section sports-études. Voilà comment le RC Valettois veut avancer et s’en donne les moyens, l’équipe première devant être la vitrine. J.-J. NAVAS Le Rugby club dracénois, version 2015- 2016, souffre en ce début de saison, c’est indéniable ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Avec une victoire au compteur pour six défaites, le bilan n’est pas reluisant. Avec cinq petits points au général, les Vert et Blanc sont pour l’heure en position de relégable. Seul Saint-Saturnin-les-Avignon, lanterne rouge de la poule, a fait moins bien. Après un semblant de renouveau face à Cavaillon (leader à l’époque), les Dracénois n’ont jamais été en mesure de confirmer un regain de forme. Transparents il y a quinze jours au Gapeau, les protégés de Gérald Milesi ont longtemps fait illusion pour un meilleur résultat dimanche face à Aubagne, avant de laisser une nouvelle fois filer des points qui leur tendaient les bras. Au final, deux défaites consécutives dont une nouvelle à domicile. C’est ennuyeux ! Du côté du staff technique, et tout particulièrement de Patrick Rateau, responsable du jeu à XV dracénois, tout n’est pas négatif, loin s’en faut d’ailleurs : « Si l’on en juge la dernière serait capital dans l’optique de la quatrième place synonyme de qualification. Acontrario, une victoire des visiteurs rebattrait toutes les cartes pour la deuxième partie de saison. Voilà pourquoi l’USS a tout intérêt de mettreunterme àtout suspense, même si nous n’en sommes qu’à la mi-championnat. « Unpeu plus pimenté » Manu Prospero, l’entraîneur des avants seynois, en convient : « Même si on gagne dimanche,il reste encore neuf matches àjouer. Ce n’est donc pas une rencontre décisive. En revanche, on sait que ces rencontres face àdes adversaires directs sont souvent déterminantes pour la suite. S’ils sortie face à Aubagne, nous avons retrouvé un RCD beaucoup plus agressif, beaucoup plus présent dans les zones de combat, beaucoup mieux organisé en défense collective. Un RCD comme on l’aime, généreux, combatif, solidaire, plus conforme à ce qu’il est capable de faire. Dès dimanche contre Bastia, il faudra saisir sa chance et prouver que gagnent, on les relance. S’ils perdent, on leur fait perdre beaucoup d’espoirs. De plus, cela validerait notre bonne première partie de saison et nous permettrait d’aborder la trêve dans les meilleures conditions psychologiques. Voilà pourquoi ce match est un peu plus pimenté que les autres. » Pas étonnant que les joueurs soient mobilisés à 120% etque, hormis Carrat et Vervoortàl’infirmerie, tous veulent êtredela partie. Les entraîneurs savent qu’ils vont faire des déçus. Mais c’est aussi le jeu de la concurrence qui permet àcegroupe d’être tiré vers le haut et de s’inscrire sur la durée depuis le coup d’envoi du championnat, début septembre. S. B. Draguignan toujours convalescent Relégables, les Dracénois doivent s’imposer dimanche face àBastia pour se donner de l’air au classement de la poule 12. (Photo J.L.) Le déplacement à Berre,dimanche, s’annonce compliqué pour la Vallée du Gapeau, avant la réception décisive d’Aubagne du 13 décembre. Septième avec 13 pts, le RCVG a fixé la feuille de route avant d’aller défier le dauphin des Valettois. « Même si cela paraît déséquilibré à l’avance, on y va pour continuer à travailler et pour être le plus performant contre Aubagne, qui est sixième avec 17 pts », avouent les coaches. Une nouvelle fois, cette équipe a eu des regrets lors de la dernière le mieux enregistré se traduise par des points. En tout cas, le positif permet d’y croire. » Alors positivonsderrièreceXVdela cité du Dragon. Une affairecorsée les attend dimanche. Il ne faudra pas cette fois se manquer.Ilenvadel’avenir du club en Fédérale 3. JACQUES LUCZAK Le Gapeau en quête du match référence Le Gapeau (ici en noir contre Draguignan) veut rectifier le tir dimanche àBerre. (PhotoC. S.) journée àl’extérieur contre Cavaillon. « On prend deux contres de 80 mètres, malgré du bon jeu non finalisé en 1 re mi-temps (9-30). On réagit bien par la suite en revenant même à dix points. Mais notre manque de lucidité nous fait tomber dans le panneau et perdre la rencontre (26-39) », enrage le staff. Reste au Gapeau à tenir, enfin, son match référence. Il en a les moyens, car une fois concentrée, cette équipe peut réaliser un grand match.C. S.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64