Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 75,7 Mo

  • Dans ce numéro : un violent incendie s’est déclaré rue Victor-Michole... trois personnes sont décédées.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
var-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 SR L1 VHB se L a carotte est belle ! La défaite, la veille, de Montpellier àCréteil (27-24) n’a fait qu’aiguiser l’appétit de Raphaëlois qui, HANDBALL Le matchnul du bonheur Au terme d’un match d’une énorme intensité, les Raphaëlois ont partagé les points avec Chambéry (24-24). Un nul qui leur permet de prendre, seuls, la 2 e place du classement SAINT-RAPHAËL -CHAMBÉRY : 24-24 Dipanda et Simicu out Tuiles en cascades au SRVHB ! Outrel’arrière droit international Adrien Dipanda, victime d’une grave entorse de la cheville droiteàl’entraînement mardi, l’arrièregauche Alexandru Simicu adû également déclarer forfait hier soir.LeRoumain souffre d’une lésion au niveauducoude. Dipanda (qui passera une IRM cet après-midi àlaclinique des Lauriers)comme Simicu seront indisponibles jusqu’à la fin de l’année.Ils manqueront donc,outre Chambéry, les trois derniers matches de 2015 contre Dunkerque (le 9), Nantes (le 13) et àValence, le 19 ou le 20 en coupe de France. DIVISION 1 MASC. Journée 12 PSG -Cesson Rennes. 38-31 Nîmes -Nantes.. 29 -26 Pays Aix -Chartres. 37-24 Créteil -Montpellier.. 27 -24 Ivry -Dunkerque 22 -24 Toulouse -Tremblay... 34 -31 Saint-Raphaël -Chambéry 24 -24 Classement Pts J G N P D 1PSG.. 20 11 10 0 1 75 2 Saint-Raphaël. 1612 7 2 3 10 3Montpellier. 15 12 7 1 4 35 4Chambéry.. 14 12 6 2 4 13 5Nîmes. 14 12 6 2 4 4 6Cesson Rennes.. 14 12 6 2 4 -10 7Créteil. 14 12 6 2 4 -11 8Nantes 13 12 5 3 4 23 9Dunkerque. 12 12 5 2 5 -2 10 Pays Aix... 11 12 3 5 4 -4 11 Toulouse... 10 12 4 2 6 8 12 Ivry... 812 4 0 8 -40 13 Tremblay... 411 2 0 9 -29 14 Chartres... 112 0 111 -72 Journée suivante : mercredi 9etjeudi 10 décembre (13) : Nantes - PSG ; Chambéry - Pays Aix ; Tremblay -Nîmes ; Cesson Rennes - Toulouse ; Dunkerque -Saint-Raphaël ; Montpellier -Ivry ; Chartres -Créteil Au palais des sports JFK, Saint-Raphaël VHB et Chambéry Savoie 24-24 (12-10). Arbitres : MM. Pichon et Reveret. Spectateurs : 1500. Saint-Raphaël : Gardiens : Djukanovic (1 pen/2), Popescu (19/42 arrêts). Buteurs : Krantz (4/6), Atlason (5/8 dont 4 pen/4), Abily (5/12), Lynggaard (0/1), Jurka (4/5), Caucheteux (5/5 dont 0pen/1), Garain, Stehlik (1/4), Vigneron, Hmam (1/2), Djeric, Afanou-Gatine. Chambéry : Gardiens : Genty (11/34 arrêts dont 1 pen), Diot (0 pen/1). Buteurs : Traoré (1/2), Tritta, Panic (3/5), Gille, DaSilva (1/6), Richardson (5/10 dont 3pen/3), Feutrier, Paty (5/9 dont 1pen/2), N’Guessan (4/8), Paturel (1/2), Detrez (2/5), Bicanic (2/4) en cas de victoireaupalais des sports JFK peuvent s’emparer seuls, et avec deux points d’avance sur le MHB, de la deuxième place du classement derrière l’intouchable PSG. En vérité, c’est la carotte ou... Le bâton, car en cas de revers c’est l’adversaire dusoir, Chambéry qui viendrait partager le fauteuil de dauphin avec Varois et Héraultais ! Un match à gros enjeu donc, entre deux équipes renforcées dans leurs convictions et leur confiance par une campagne européenne jusque-là réussie. Mais deux formations cependant handicapées par l’absence de plusieurs cadres. Le show Popescu Deux de chaque côté : à Saint-Raphaël, l’arrièredroit international Adrien Dipanda, victime d’une entorse de la cheville et l’arrière gauche Alexandru Simicu, touché au coude sont forfaits de dernière minute (voir ci-contre). ÀChambéry, lestratège bosnien Edin Basic (dos) et Matulic DIVISION 1MASCULINE (12 E JOURNÉE, SAINT-RAPHAËL -CHAMBÉRY) Lesresponsables raphaëlois avaient un peu l’esprit ailleurs,hier en fin de matinée,àl’heuredutirage au sort, àVienne,delaphase de poules de la coupe d’Europe de l’EHF. Concentrés sur le matchdu soir de championnatcontreChambéry, ils n’en ont pas moins suivice tirage qui, dans le groupeC, verra le SRVHBaffronter en matches aller-retour les Danois de Silkeborg, les Biélorusses de Minsk et les Suisses de Winterthur. « Une poule très ouverte » Un groupe difficile,mais tout àfait àlaportéedes Raphaëlois selon leur président Jean-François Krakowski, « Acestade de la compétition et àl’exception peut-êtredes clubs hollandais,iln’y aplus que de bonnes équipes en lice. Je pense que nous avons toutes nos chances de nous qualifier,d’autantque les deux premiers disputerontles quarts de Le combat afait rage hier soir au palais des sports et les Raphaëlois ont dû se contenter d’un nul face àune grosse équipe de Chambéry (Photo Adeline Lebel) (ischio-jambiers) aussi ! Une égalité parfaite au niveau des blessés et, sur le terrain, des débats également très équilibrés avec des défenses qui vont prendre le pas en première période sur les attaques. Il faut direque dans les cages des deux équipes, les gardiens font très bonne garde. Si à ChambéryYannGenty va y aller de ses 7arrêts lors des, eldr eji -.11 Lud..Yel'finale. Sur le papier,les Suisses de Winterthur paraissentles plus faibles. Sinon les Danois de Silkeborg c’est du solide et les Biélorusses sontégalementcostauds. C’est en tout casune poule très ouverte. » C’est contreSilkeborgque les partenaires d’Atlason débuteront le 13 ou 14 février. Unadversairequi a éliminé au tour précédent les Tchèques du Talent Plzen en s’imposant 30 minutes initiales, en face, Mihai Popescu est tout bonnement impressionnant. Avec 12 parades, le Roumain est naturellement l’homme de cette première mi-temps. D’incroyables ressources ! Une période dans l’ensemble dominée par les Varois (3-1, 6 e et surtout 11-8, 23 e) grâce notamment àunMiroslav Jurka très sûr sur son aile droite (3/3). Chambé n’est cependant pas en reste, va même prendre les commandes un court moment (5-6 puis 7-8 àla19 e), mais malgré l’efficacité de Paty va avoir beaucoup de mal àtrouver des failles dans une défense raphaëloise très soudée autour de WissemHmam. D’ailleurs, àlapause, le score en est le parfait reflet : 12-10. EHF Cup : Ce sera Silkeborg, Minsk et Winterthur ! Silkeborg, Minsk et Winterthur (de gauche àdroite), trois emblèmes bien connus en EHF Cup. (Photos DR) en déplacement (28-31) comme à domicile (35-23) et dont les principaux faits d’arme sont deux places de quartdefinalistedel’EHF Cup en 2002-2003 et 2008-2009. Lesdeux autres matches de la phase aller se joueront àdomicile. ContreMinsk d’abord(20-21 février) puis Winterthur (27-28février). En légèredifficultélors du 2 e tour Déjà engagé, le match va devenir très musclé en seconde période. À l’image de ces actions où resteront successivement cloués au sol durant plusieurs minutes Abily (genou), Popescu (ballon en plein visage) et Paty. Quand on pense que le SRVHB prend le large (14- 11, 35e), Chambéryn’est jamais bien loin (14-14). Heureusement pour eux, les Varois ont une double arme fatale : leurs gardiens. Quand ce n’est pas Popescu, c’est Djukanovic, entré sur un penalty de Détrez, qui s’illustre. On se dit que ce soir,rien ne peut leur arriver ! Etpourtant... Si Abily et Krantz ne cessent de percuter,ladéfense savoyarde fait front. Paty,Detrez et N’Guessan trouvent désormais quelques espaces (17-19 et 18-20, 50 e). L’affairesecomplique pour le SRVHB. D’autant qu’après une double exclusion de Hmam puis Lynggaard, Saint-Raphaël se retrouve en double infériorité numérique alors que la marque est de 20-20 (53 e) ! Mais ces Raphaëlois ont d’incroyables ressources mentales et physiques. Dans une salle en fusion, ils vont dans une fin de match véritable guerre de tranchées, arracher –ou concéder c’est comme vous voulez –un match nul (24-24) qui fait leur bonheur puisqu’ils s’emparent, seuls, de la place de dauphin du championnat ! JEAN-CLAUDE BAILICHE contreles Néerlandais du Kras Volendam, les Biélorusses ont ensuite déroulé au tour suivant face aux Autrichiens de l’Alpha Hard. Les « Russes blancs » seront un adversairedetaille,s’appuyant notamment sur deux participations en Ligue des champions (1998-1999 et 1996-1997). Enfin les Suisses de Winterthur ont jusque-là remporté leurs quatre matches disputés en EHFcettesaison : contreles Estoniens de Servtli (2 e tour) puis les Polonais de Pulawy. J.-C. B. LE CALENDRIER 13-14 février : Silkeborg (DEN) - Saint-Raphaël. 20-21 février : SRVHB -Minsk (BLR) 27-28 février : SRVHB -Winterthur (SUI) 05-06 mars : Winterthur -SRVHB 19-20 mars : SRVHB -Silkeborg. 26-27 mars : Minsk -SRVHB.
var-matin Sports Vendredi 4décembre 2015 HANDBALL Défi mondial pour les Bleues L’équipe de France débute son championnat du monde demain soir au Danemark face àl’Allemagne. Avec, dans un coin de la tête, l’envie de (re)goûter àune médaille I lyaeu, chez les hommes, les Bronzés, les Barjots, les Experts... Autant de surnoms qui ont marqué, par des titres, leur époque. Chez les femmes, la sobriété est de mise. Les Bleues sont donc, depuis plusieurs années, des Femmes de défis. Sans peur ni reproche. Mais de là àdécrocher l’or au cou des tenantes du titrebrésiliennes –ceque seule la génération Pecqueux-Rolland aréussi il ya douze ans déjà –ilyaunpas (immense). Et du monde se bouscule au portillon. Revue des forces en présence. En bref HANDBALL D1 (12 e journée) Hier : Saint-Raphaël -Chambéry 24-24 BASKET Pro A(11 e journée) Aujourd’hui : Châlons/Reims -Nanterre Paris/Levallois -Dijon Demain : Chalon -ASVEL Monaco -LeMans Pau-Lacq-Orthez-Orléans Cholet -LeHavre Antibes -Limoges Dimanche : Nancy -Rouen Lundi : Strasbourg- Gravelines/Dun. RUGBY Afrique du Sud : Meyer s’en va Heyneke Meyer va quitter son postedesélectionneur CHAMPIONNATS DU MONDE FÉMININ (AU DANEMARK, DU 5 AU 20 DÉCEMBRE) Alexandra Lacrabère etles Françaises partent au Danemark avec l’étiquette d’outsider pour un championnat du monde particulièrement relevé. (Photo Cyril Dodergny) Que valent ces Bleues ? Les Françaises ne sont plus grimpées sur un podium international depuis 2011 et une finale mondiale perdue face à la Norvège (24-32). Depuis, elles enchaînent les solides performances (6 es des championnats du monde 2013, 5 es des championnats d’Europe 2014) grâce à un jeu axé sur la défense. Avec l’arrivée à sa tête d’Alain Portes en 2013 qui succède à l’emblématique Olivier Krumbholz, les portes de l’équipe de France se sont ouvertes. Le sélectionneur teste beaucoup de joueuses, surprend parfois par ses choix (Dazet, Moretto...) ou ses « oublis » (Gnabouyou). Les lignes bougent, mais les cadres (Leynaud, Lacrabère, Pineau, Dembélé) restent les mêmes. Suffisant pour se sortir sans encombre d’une poule homogène (Allemagne, République démocratique du Congo, Corée du Sud, Brésil, Argentine) (1), mais il ne faudra pas commettrelemoindrefaux pas. Car le groupe de la France croisera avec le D, celui de l’Espagne, la Russie, la Norvège et la Roumanie pour les huitièmes de finale. Outsider première catégorie, la France avance masquée. Attention toutefois à ne pas se prendre les pieds dans le tapis... de l’Afrique du Sud, troisième de la dernière Coupe du monde,a annoncélaFédération sudafricaine (Saru). « Heyneke Meyer a informé la Saru qu’il ne souhaitait plus être considérécomme un candidat au poste des Springboks. Il a décidé de s’effacerentant qu’entraîneur dans l’intérêt du rugby sud-africain, après de récents développements », a indiqué la Fédération. Meyer,âgé de 48 ans,était depuis 2012 à la tête des Springboks, battus à la surprise générale en poules par le Japon (32-34) lors de la dernière Coupe du monde avant d’accrocher la troisième place. Guitoune àToulouse L’arrière-ailier international Sofiane Guitoune,qui évolue à Bordeaux-Bègles, asigné pour les trois prochaines saisons au Stade Toulousain, aannoncéle club hier.Guitoune (26 ans, 5sélections)a participé àla dernière Coupe du Monde et ainscrit un doublé face à la Roumanie,lors du seul match qu’il a disputé.Le natif d’Alger est à l’UBB depuis la saison dernière, après avoir évolué à l’USAP (2012-2014), àAlbi et Agen. Ce recrutement par le Stade Toulousain s’ajoute à celui du deuxième ligne international écossais Richie Gray,qui évolue à Castres. FORMULE1 Toro Rosso auraun moteur Ferrarien2016 L’écurie italienne Toro Rosso de Formule 1seraautorisée à courir l’an prochain avec des moteurs Ferraride 2015, suite à une décision du Conseil mondial du sport automobile. Le Conseil mondial a donc validé la possibilité pour Ferrari de fournir quatre écuries en Les favoris Titré à la surprise générale en 2013, en Serbie (et face àlaSerbie en finale s’il vous plaît !), le Brésil ne semble pas en mesure de conserver son titre. Logiquement, les favoris se nomment Danemark,pays hôte, Norvège, Serbie et Espagne. Derrièrecequatuor,les postulants au dernier carré ne manquent pas. La France en est, tout comme les Pays-Bas de la Toulonnaise Sanne 2016, mais sans les nommer : la Scuderia bien sûr,ainsi que Sauber, équipée depuis 2011, Toro Rosso donc,mais aussi Haas F1 : l’écurie américaine de Gene Haas,leroi de la machine-outil,débuteraen F1 l’an prochain et bénéficiera elle de moteurs 2016 sur ses châssis Dallara. BIATHLON Marie Dorin deuxième àÖstersund Dorothea Wierer a remporté son premier succès de sa carrière sur le circuit suédois. A 25 ans, l’Italienne,parfaite sur le pas de tir (20/20), a devancé de 14 secondes Marie Dorin-Habert(2pénalités) au terme des 15km de course. L’Ukrainienne Olga Pidhrushna, également sans fauteautir,aprisla troisième place à 37 secondes. van Olphen, la Pologne de Karolina Kudlacz, l’Allemagne ou l’éternelle Russie. Le Monténégro, la Suède et la Roumanie peuvent prétendre à un carton d’invitation. Mais peuvent aussi se voir refouler à l’entrée des quarts de finale... Les stars àsuivre La Ligue féminine de handball peut se targuer d’être le championnat le plus représenté à ce Mondial (30 joueuses, en incluant celles de l’équipe de France). Mais les championnats du monde sont l’occasion de découvrir des joueuses horsnorme évoluant en dehors de l’Hexagone. Si le public français connaît bien l’arrière espagnole Alexandrina Barbosa (29 ans, 1,75 m) –laFleuryssoise devrait éclabousser de toute sa classe cette compétition –il connaît moins bien la Russe Ekaterina Ilina (24 ans, 1,75 m). La demi-centre de Rostov-Don pourrait être la révélation de ce Mondial. Elle est en tout cas bourrée de talent. Il faudra également garder un œil sur la « serial buteuse » néerlandaise Estavana Polman (24 ans, 1,74 m), sans qui les Oranje n’ont pas le même goût. Ainsi que sur Katarina Bulatovic (Serbie), Cristina Neagu (Roumanie), Isabelle Gulldén (Suède)... Bref, tout ce que le handball féminin fait de mieux. Et que les Femmes de défis s’apprêtent à affronter. VINCENT WATTECAMPS 1. Chaque groupe comprend six équipes.Les quatre premièresàl’issuedelaphasedepoules,sontqualifiées pour les huitièmes de finale. LE GROUPE TRICOLORE Alain Portes aretenu 18 joueuses pour participer à ce Mondial. Gardiennes : Amandine Leynaud (Vardar Skopje, MKD), Laura Glauser (Metz), Julie Foggea (Fleury). Ailières : Marie Prouvensier (Dijon), Manon Houette (Fleury), Siraba Dembélé (Vardar Skopje, MKD), Chloé Bulleux (Nîmes), Coralie Lassource (Issy-Paris). Pivots : Béatrice Edwige (Nice), Laurisa Landre (Craiova, BUL), Nina Kanto (Metz). Arrières : Camille Ayglon (Nîmes), Alexandra Lacrabère (Nice), Gnonsiane Niombla (Fleury),Estelle Nze Minko (Fleury), Grace Zaadi (Metz), Alice Lévêque (Metz), Allison Pineau (Baia Mare,ROU). En zone Cinq matchs pour le premier tour L’équipe de France évolueradans le groupeC, àKolding. Demain : France - Allemagne (18h15). Lundi 7:Corée du Sud - France (18h15). Mardi 8:France- Argentine (18h15). Jeudi 10 : France - RD Congo (18h15). Vendredi 11 : Brésil - France(18h15). Noah veut jouer la Coupe Davis aux Antilles France-Canada en Guadeloupe ou en Martinique ? A la demande du capitaine Yannick Noah, la Fédération française devrait décider aujourd’hui d’organiser le premier tour de la Coupe Davis aux Antilles,une première. Le bureau fédéral de la FFT se réunit dans la matinée pour désigner la ville parmi les quatrecandidates-Baie-Mahault (Guadeloupe), Fort-de-France(Martinique), Rouen (Seine-Maritime) et Albertville (Savoie) -qui accueillera le duel entre la Franceetlabande de Milos Raonic,du4au6mars 2016. A moins d’un improbable revirement de situation, le ‘’sorcier Noah » célèbrera son retour à la tête des Bleus par un voyage outre-mer.Nommé en septembre après l’éviction brutale d’Arnaud Clément, le lauréat de Roland-Garros 1983 a fait le forcing, avec le soutien des joueurs,pour que la rencontre se déroule sur terre battue et en extérieur. Pour Noah, qui aguidé deux fois la Francevers le Saladier d’argent (1991, 1996), le but est de limiter l’impactdugrand serveur Raonic,14 e mondial,etde son acolyteVasek Pospisil (39 e), peu àl’aise sur cette surface. A cette époque de l’année,impossible de trouver pareilles conditions en France métropolitaine. Du coup,tout laisse àpenser que la rencontre se déroulera de l’autre côté de l’Atlantique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64