Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
Var-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 75,7 Mo

  • Dans ce numéro : un violent incendie s’est déclaré rue Victor-Michole... trois personnes sont décédées.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
JARDILAND PROPOSE LES PLUS BEAUX SAPINS Venez profiter de cette offre du 4 au 6 décembre. Jardiland CULTIVEZ VOTRE BIEN-ÊTRE Jardiland Enseignes SAS - RCS Créteil 444 750 368 - Publishing : Altavia Paris RCS Bobigny B 323 790 956. Crédit photo : Ge..., Images. Offre valable du 4 au 6 décembre dans les magasins participant à l'opérition, voir conditions en magasin. 40ee var-matin France Vendredi 4décembre 2015 Michel Vauzelle : « Tout vraiment tout, peut arriver » S ijel’avais « collé » durant toute la campagne, dans cetterégion où la permettrededisparaître on m’aurait trouvé envahissant… Je soutiens Chris- villes,les métropoles. Et droitedétient les grandes tophe Castaner de tout mon dans un contexte où elle cœur, c’est un excellent candidat et j’ai été àses côtés surcroît, Christian Estrosi a est très divisée. Où de toutes lesfois où il me l’a demandé ! habitants des Bouches-dule grand handicap pour les Un brin agacé quand on lui Rhône d’êtreNiçois. Même fait remarquer sa discrétion àdroite, l’idée d’un dans la campagne du candidat socialiste, Michel Vau- ne serait pas président de la Région qui zelle atoutefois d’autres sujets d’inquiétude. La Région, « Marseillais », passe mal… telle qu’il l’a façonnée, résolument tournée vers les pays de la Méditerranée et le « bien vivre-ensemble », survivra-t-elle àsaprésidence ? Après trois mandatures àgauche,votrefamille politique peut-elle disparaître ? Nous sommes dans une situation où au soir du premier tour,tous les cas de figure sont possibles. Vraiment tous. Yaura-t-il un accord avec la droite ? La gauche se maintiendra-telle au second tour ? Aura-telle créé la dynamique à laquelle je crois toujours ? « Il faut absolument que les républicains aillent voter. Sinon ils s’en mordront les doigts », supplie Michel Vauzelle, ici au côté de Christophe Castaner. (Photo AFP) La notion de front républicain, qui date, serait de toutefaçon impossible après les déclarations de Nicolas Sarkozy, d’Eric Ciotti, de Christian Estrosi. Et le discours du mairede Nice n’a finalement pas tellement de différences avec celui de Marion Maréchal-LePen. Tout cela peut créer une dynamique très dangereuse pour notre région mais aussi pour la France. Mais si le candidat socialistearriveen 3 e position devra-t-il se retirer ou se maintenir ? La situation est délicate.La gauche ne peut se Comment expliquez-vous que le candidat socialiste resteaussi bas dans les sondages ? Il paie très cher la division de la gauche.Sans l’existencedeces deux listes,on ne se poserait pas la question ! Mais tout est possible,y compris à gauche. Elle peut encore créer une dynamique pour le second tour.Il faut absolument que les républicains aillent voter. Sinon ils s’en mordront les doigts. PROPOS RECUEILLIS PAR MIREILLE MARTIN mmartin@nicematin.fr La députée du Vaucluse et tête de liste du Front national (FN) en région Paca, Marion Maréchal-le Pen, avisité, hier, undata center de Marseille, quelques heures après la publication dans La Provence, Nice-Matin et Var-matin d’un sondage réalisé par Ifop-Fiducial auprès de 403 dirigeants d’entreprises dela région Paca, selon lequel 70% d’entre eux se disent « inquiets pour l’avenir » en cas de victoire duFNaux régionales. « Onaenvie de toucher ceux qui constituent 90% du tissu économique, les TPE [très petites entreprises,ndlr] et PME [petites et moyennes entreprises] », adéclaré la députée FN du Vaucluse lors de cette visite, que devait suivreune rencontreavec des représentants de la pépinière destart-up Aix Marseille French Tech. « Jen’ai pas changé ma campagne avant ou après les attentats, j’ai fait la quasi-intégralité de ma campagne sur l’économie », adéclaré Marion Maréchal-Le Pen à des journalistes lors de cette visite, faisant valoir sa volonté de présenter son Le FN gagnant au second tour dans trois régions en cas de triangulaires programme économique « loin des caricatures » qui peuvent en être faites. Mardi déjà, le patron du Medef Pierre Gattaz avait mis en garde contre le programme économique du Front national dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd’hui en France. Lesjours se suivent et les résultats des sondages demeurent inchangés pour ce premier tour des régionales après-demain : le FN arriverait en tête avec 30% des intentions de vote,devant la droiteà29%etle PS à22%,etill’emporterait même dans trois régions en casde triangulaires au second tour,selon un sondage Ipsos-SopraSteriaparu hier. D’après cetteenquêtepubliée dans Le Monde,le FN s’imposerait en Nord-Pasde-Calais-Picardie,Paca mais aussi en Alsace- Champagne-Ardennes-Lorraine. Au niveau national, les intentions de vote pour les trois principales forces restent stables par rapport à une enquête diffusée le 27 novembre, deux semaines après les attentats de Paris. Au second tour,les listes LesRépublicains-UDI-Mo- Dem devanceraient celles de la gauche (PS-EELV-FG- PRG) de deux points au plan national,avec36% d’intentions de vote,contre34%,etleFront national stable à30%. Mais le FN l’emporterait en Paca,avec 41%des voix pour la listedeMarion Maréchal-LePen, devant celles de Christian Estrosi (LR, 34%) et de Christophe Castaner (PS, 25%). Dans le Nord,Marine Le Pen s’imposerait avec 40%, devant Xavier Bertrand (LR) et PierredeSaintignon, àégalitéà30%. DansleGrand-Est,laliste FN de Florian Philippot l’emporterait de justesse avec 37% des voix, devant celles de Philippe Richert (LR,35%)etdeJean-Pierre Masseret (PS, 28%). L’enquête ne porte pas sur d’éventuels duels au second tour,en cas de retrait de listes de gauche ou de droitearrivées en troisième position là où le FN peut l’emporter. Au premier tour,les listes Europe Ecologie-LesVerts sont créditées de 6%(-1), celles du Front de gauche de 4,5% (+ 0,5). Adroite, Debout la France recueille 3,5% (+0,5). Marion Maréchal-LePen veut « rééquilibrer les partenariats » vers les TPE et les PME Patrons « enmission commandée » « Pierre Gattaz fait le service après-vente du gouvernement », aestimé, hier, la candidate du FN, qui avait déjà jugé, mardi, que le patron des patrons était « enmission commandée » pour faire peur sur le FN. « Sur nos listes, nous avons une quarantaine de chefs d’entreprise », aencorefait valoir la députée FN : « Nous sommes majoritaires dans toutes les tranches d’activité », a-t-elle aussi assuré. Marion Maréchal-Le Pen avisité, hier, Jaguarnet, une entreprise de stockage de données informatiques de la french tech Aix-Marseille. (PhotoLaProvence)
var-matin France Vendredi 4décembre 2015 Le tauxdechômage au plus haut depuis 1997 Il est passé de 10 à10,2% autroisième trimestre en métropole. L’annonce de l’Insee tombe plutôt mal pour l’exécutif àdeux jours des élections régionales L echômage au plus haut depuis dix-huit ans : après les mauvais chiffres de Pôle emploi d’octobre, l’Insee aannoncé, hier, autroisième trimestre une hausse du taux de chômage, qui touche 10,2% de la population active en métropole, un coup dur de plus pour le gouvernement juste avant les régionales. En incluant l’outre-mer,letaux de chômage mesuré par l’institut de statistiques, selon les normes du Bureau international du travail (BIT), s’élève à10,6% de la population active, en progression de 0,2 point. Le taux de chômage aaugmenté de 0,2 point par rapportau 2e trimestre enFrance métropolitaine : 75.000 chômeurs supplémentaires, soit 2,941 millions au total. Il faut remonter au dernier trimestre 1997 pour trouver un taux aussi élevé. Le record historique de 10,4% avait été atteintlamême année, au 2e trimestre. Ces évolutions sont àanalyser avec prudence, car elles se situent dans la marge d’erreur de +/-0,3 point de la statistique de l’Insee. Ce sont les jeunes actifs qui sont les plus touchés, avec une augmentation de 1point chez les 15-24 LES JOURS TROP CeRTS PEUGEOT 308 REPRISE ARGUS (1) +3400 € PEUGE 101-.coraiwumE TOTAL MOTION & EMOTION La hausse est très forte chez les jeunes, contrecoup du recul du printemps. (Photo AFP) ans par rapport au 2e trimestre, à 24,6%. Les chiffres de l’Insee diffèrent de ceux de Pôle emploi (ils avaient baissé sur la même période de 5.700 chômeurs) car ils ne mesurent pas le chômage de la même manière : Pôle emploi recense les demandeurs d’emploi enregistrés sur ses listes alors que l’Insee mesure son taux à partir d’une 4, eftèreidi- Consommation mixte (l/100 km) : 308 : de3,1 à6 ; 2008 : de3,7 à4,9. Émissions de CO 2 (g/km) : 308 : de82à139 ; 2008 : de96à114. enquête effectuée chaque trimestreauprès de 110 000 personnes. Seul le taux de chômage de l’Insee est reconnu au niveau international. Un chômeur au sens du BIT est une personne « enâge de travailler qui n’a pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure, au cours de la semaine donnée, disponible pour travailler dans les deux semaines et a entrepris des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent », explique l’institut. « Bonne hausse » Quant au « halo » autour du chômage, c’est-à-direles personnes inactives qui aimeraient travailler mais ne sont pas comptées comme chômeuses au sens du BIT (parce qu’elles ne sont pas disponibles tout de suite ou pas en recherche active), il a fortement baissé par rapport au trimestre précédent : – 64.000, pour s’établir à 1,4 million. Cette donnée est à interpréter positivement, selon Eric Heyer, de l’OFCE : « Quand les mauvaises nouvelles s’accumulent, beaucoup de personnes se découragent de chercher du travail, donc elles vont dans le halo du chômage. Mais quand l’activité repart, ce qui est le cas puisque le taux d’emploi est resté stable, ces personnes se remettent àchercher activement, sortent du halo pour être à nouveau comptabilisées comme chômeurs » au sens du BIT.Pour l’économiste, il s’agit donc pour le troisième trimestre d’une « bonne hausse » du chômage. Salariés radicalisés : Eric Ciotti propose d’enquêter PEUGEOT 2008 REPRISE ARGUS +2700 € (2) Rendez-vous sur peugeotwebstore.com pour découvrir des offres exceptionnelles sur des véhicules disponibles immédiatement. « Les entreprises de transport de personnes comptent parmi leurs effectifs des salariés radicalisés », déclarent les députés LR Guillaume Larrivé et Eric Ciotti. Or des salariés radicalisés « pourraientêtreàl’origine d’attaques pendantl’exercicede leur fonction, mais également apporter des informations sur les failles de sécurité [...] ou permettreàleur complicedecirculer [...] afin de commettreunactedeterrorisme ». Al’image du domaine aéroportuaire ou maritime,les parlementaires proposent d’ajouter deux articles au Code des transports afin que les agents du réseau ferroviaire et les conducteurs de bus fassent l’objet d’une habilitation spécifique. La délivrancedecettehabilitation seraprécédée d’une enquêteadministrativedonnant lieu, le caséchéant, àla consultation du bulletin n°2 du casier judiciaire et de certains fichiers,dont les fameuses « fiches S ». (1) Soit 3400 €, (2) 2700 €, ajoutés àlavaleur dereprise de votre ancien véhicule de moins de8ans, d’une puissance réelle inférieure ou égale àcelle duvéhicule neuf acheté. La valeur dereprise est calculée en fonctionducours de l’Argus du jour de la reprise, applicable àlaversion du véhicule repris ou,lecas échéant, àlamoyenne du coursdes versions lesplusproches de celui-ci,ledit coursouladite moyenne étant ajusté en fonction du kilométrage, des éventuels frais deremise enétat standard et déduction faite d’un abattement de 15% pour frais et charges professionnels. Offres non cumulables, réservées aux particuliers, valables pour toute commande d’une 308 hors versions Access etActive oud’un 2008 hors versions Access et Active, neuf, commandé avant le31/12/2015 etlivré avant le28/02/2016, dans le réseau Peugeot participant. PEILJGEOT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Var-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64