Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 73,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Var a chaud.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Détente Notre sélection Bientôt à l’affiche : pensez à réserver ! VENDREDI 27 NOVEMBRE Stéphane Guillon. DRAGUIGNAN. Théâtreen Dracénie. 20h30. Tarif:28,90 €. www.francebillet.com LesValses du Danube par le Ballet national de Valentum. SANARY. ThéâtreGalli. 20h30. Tarif:40 €. Rens. 04.94.32.97.37. www.sanarysurmer.com SAMEDI 28 NOVEMBRE Raphaële Lannadère+Pascal Recordon. HYÈRES. ThéâtreDenis. 20h30. Tarif:17,80 €. www.francebillet.com Florent Peyre. SANARY. ThéâtreGalli. 20h30. Tarif:31 €. www.francebillet.com Camélia Jordana. SAINTE-MAXIME.Carré Sainte-Maxime. 20h30. Tarif:16 €. www.francebillet.com Aaron. SIX-FOURS-LES- PLAGES. Espaceculturel André Malraux. 20h30. Tarifs : 30 €. Rens. 04.94.74.77.79. www.espace-malraux.fr Manuel Pratt. TOULON. Café-théâtre Porte d’Italie. 18 h et 20h30. Tarifs : de17à 20 €. Rés. 06.65.62.59.69. www.labarjaque.com SAMEDI 5 DÉCEMBRE Catherine Laborde. Saint-Raphaël.ThéâtreFélix Martin. 20h30. Tarif : 18 €. www.francebillet.com DIMANCHE 6 DÉCEMBRE Je préfèrequ’on resteamis avec Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal. Le CANNET. La Palestre. 18h. Tarif:39 €. www.francebillet.com Nelson avecChantal Ladesou. TOULON. Opéra. 17h. Tarifs : 17à49,50 €. www.francebillet.com NewYork Gospel Choir. SANARY. Théâtre Galli. 17h. Tarif:40 €. Rens. 04.94.32.97.37. www.sanarysurmer.com MERCREDI 9DÉCEMBRE Répétition - Emmanuelle Béart +Denis Podalydès. OLLIOULES.CNCDC Châteauvallon. 19h30. Tarif:28,80 €. Également les 10, 11 et 12 décembre. Noëlle Perna. SANARY. ThéâtreGalli. 20h30. Tarif:41 €. Rens. 04.94.32.97.37. www.sanarysurmer.com Francis Cabrel. TOULON. Zénith Oméga. 20h. Tarif:àpartir de 39 €. Rens. 04.94.22.66.77. www.infoconcert.com Rhoda Scott s’arrêtera-t-elle un jour ? On peut en douter,tant la chanteuse aux pieds nus semble intemporelle,se produisant depuis des décennies sur toutes les scènes, et notamment en France, son pays d’adoption. Cetteartistepropulsée au firmament grâce à son talent vocal et son jeu à l’orgue Hammond, doit aussi pas mal à Eddie Barclay et à Raoul Saint-Yves, son mari décédé il yasept ans, qui lancèrent sa carrière dans l’hexagone.La grande dame du jazz et du gospel n’a jamais déçu depuis,enchaînant les spectacles, improvisant beaucoup grâceàsamémoire riche d’un répertoire exceptionnel et obtenant une reconnaissanceméritée qui en font, à77ans, une des dernières grandes dames de la scène jazzy.Un rendezvous à ne pas manquer, ne serait-ce que pour r Rhoda Scott est toujours au top àDraguignan J osé Montalvo s’est taillé une solide réputation dans le monde de la chorégraphie, dont il est un des chantres réputés depuis son refuge du théâtrenational de Chaillot. C’est là qu’il acréé il yaplus d’un an le spectacle Asa Nisi Masa, destiné au jeune public àpartir de six ans. Asa Nisi Masa,dont le titrerenvoie au film de Fellini, Huit et demi, est une succession de vingt tableaux, formant une histoire, ou plutôt une successiondesaynètes. Montalvo saluer cettebelle personne. B. Q. Rhoda Scott. Samedi 28 novembre,à20h30. Auditorium du pôle culturel Chabran, à Draguignan.Tarifs : 20 €. réduit : 15 €. Rens.04.83.08.30.30. yprésente tour àtour l’humain, avec cinq danseurs, et le virtuel, avec des images numériques d’animaux, dessinant un patchwork formidable, riche de couleurs et de contrastes éblouissant les yeux. L’auteur aimaginé une œuvre où chacun puisse chanter,danser parfois, rire souvent, selon ses propres mots. Et c’est vrai qu’au fil de ce spectacle, les surprises font sourire, surprennent et créent finalement un très beau show qui ravira les enfants. (DR) var-matin Jeudi 26 novembre 2015 Fréjus : une danse féérique comme au cinéma (DR) Au fait, Asa Nisi Masa, Fellini ? C’est tout simplement la formule magique employée par le personnage central du film pour replonger au cœur de son enfance. La danse permet toutes ces folies, et, même sans abracadabra ou sésame ouvre-toi, le mot de passe de cette chorégraphie permet de s’immerger avec délices dans les pas des danseurs. B. Q. Asa Nisi Masa.Dimanche 29 novembre,à17 heures. Forum, àFréjus.Tarif : 10 €.Rens.04.94.95.55.55. The HermannMelo ShowàToulon La folie du samedi soir ! La tournée 2015 va faire un passage remarqué àToulon. C’est dans la salle du Zénith Oméga que les passionnés de Zumba vont pouvoir se donner rendez-vous. HermannMelo revient pour le meilleur de la danse avec un spectacle exceptionnel, Z33 Tour. Z comme Zumba et 33 comme le nombre d’instructeurs sur scène rien que pour vous… Venus des quatre coins du monde,avec jammers,musiciens en live, pole dance, danseuses brésiliennes et de flamenco, performeurs et percussionnistes pour deux heures de plaisir et de pur bonheur.Ambiance surchauffée pour passer une soirée ou le rythme sera soutenu. Petite santé s’abstenir ! F. B. The HermannMelo Show. Z33 Tour 2015. Samedi 28 novembre à20heures.Zénith Oméga (boulevard du Commandant-Nicolas), àToulon.Tarif : billet participant danseur (debout) 30 €.Rens.04.94.22.66.77.
Détente Ça vient de sortir Dorison : « J’adore les misanthropes » BD Le scénariste Xavier Dorison signe, avec Undertaker, un superbe western emmené par un étonnant croque-mort Undertaker 2tomes. Dorison/Meyer. 56 pages.13,99 €. Dargaud. L es Sentinelles, Le troisième testament, le prochain Thorgal et déjà Kriss de Valnor…Xavier Dorison est l’un des plus talentueux scénaristes du 9 e Art. Avec Undertaker,dessiné par Ralph Meyer,il livre un western original tout en s’inscrivant dans une riche tradition hexagonale, incarnée, notamment, par Jean Giraud. Son héros Jonas Crow, croque-mort ambulant, est chargé d’enterrer aufond d’une mine… son propriétaire. Ce dernier apris soin avant de mourir d’ingérer ses pépites d’or.Jamais un cadavren’aura eu autant de valeur ni suscité autant de convoitise. Parlez-nous de votre personnage,cecroque-mortassez antipathique… Jonas Crow est un misanthrope,unhomme qui aconnu la Guerrede sécession. Une guerrepeut donner l’occasion àcertains hommes de donner le meilleur d’eux-mêmes et le piredeceque l’humanité peut proposer.Il a été confrontéaupire. Il en a gardé une misanthropie absolue et une détestation du genre humain. Il n’y a finalement que dans la mort, et chez les morts qu’il trouve une forme de paix (...). J’adoreles misanthropes,lecapitaine Nemo adûmelaver le cerveau quand j’étais gamin. L’idée vient de Ralph Meyer qui voulait faire un western avec un croque-mort… J’avais très,très envie de travailler avec Ralph et je trouvais que c’était une excellenteidée. Je m’ysuis attelé avec tous les problèmes que cela pose. Un sherif,il enquête, il est (Dargaud/Rita Scaglia) r-oe id Jr — -):,-)..,., 7r.r -.,v'èt.),: ; , , , ) ) " _..- : -', f:1-. l'isf',',i.'-, -',\,, ;.. _.,-). 1..., k,', -.,‘ ;, , -_., -.., ;.., , _,, -,,.\'T., ;', -, -,- -, , , , -.., , ,., -,- -_,- _..., "‘'.,- vie/e..., ‘,,.. -, '\..,'rylifi_131, -.'-j.-:- : -.11 L'‘-,_..,{, , _ ; _*,\,-_,- :, /) F. - -,, là pour rétablir la justice, c’est son job.Uncroquemort, apriori, il est justelà pour enterrer les morts. La question que j’aie dû me poser est : pourquoi mon personnage va se retrouver au cœur d’un certain nombred’intrigues ? Quel est l’apport de Ralph Meyer à cette histoire ? Il aunrôle de coauteur dès le départ, même si j’écris l’histoire, son regard a beaucoup d’importance pour moi. L’une de ses grandes qualités est qu’en lisant ses planches,on ne se pose jamais aucune question alors qu’il raconte) ) \-\,).) '›, des choses compliquées. Il auntalent qu’on ne voit pas,celui de fluidifier énormément les planches. Dans sa promo,Dargaud avait qualifié Undertaker d’héritier de Blueberry. C’est vrai qu’on retrouve un graphisme,des décors, certains cadrages… Il faut le comprendre comme la continuité d’une tradition artistique. Ce n’est pas la copie,reproduireà l’identique,c’est s’appuyer sur un travail existant, sur une marche, pour en monter une autre. C’est comme s’il yavait un édifice, auquel Jean Giraud a apporté beaucoup de pierres,etRalph en apporte une supplémentaire, un peu plus moderne,plus dynamique (...). Y a-t-il a des personnages de cinéma qui vous ont inspiré pour Jonas Crow ? Il y a un personnage qui me parlait beaucoup,joué par MatthewMcConaughey...-_,-,. dans True Détective,qui s’appelle Rusty Cole. Rusty Cole n’est pas Jonas Crow, d’abord parce que je n’ai pas le talent de Nic Pizzolatto (le scénaristede la série,ndla),mais c’est un peu ce type de personnage, en marge,qui aune réflexion cynique sur la société, complètement désespéré et désabusé, sauf que Jonas aplus d’humour. Vous avez intégré tous les codes du western… Avec Ralph on s’est dit : il faut commencer le plus possible dans l’iconographie du western, d’abord rassurer nos lecteurs avant de les emmener dans des terres moins balisées. Le deuxième cycle sera un peu moins classique et un peu plus noir. RECUEILLIS PAR MICHAEL MARTINEZ mmartinez@nicematin.fr Retrouvez l’intégralité de l’entretien sur www.leblogbd.nicematin.com Le coup du cœur du libraire de la rentrée littéraire. L J GENGIS KHAN L'Homme qui oimilit yen Jean-Claude Boucharinc Librairie Lo Pais Draguignan a craqué pour L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan Collection du monde entier, Gallimard. 240 pages. 18 €. FionaMaye, juge aux affaires familiales en fin de carrière, se voit soumettreuncas très délicat,celui d’un jeune homme atteint de leucémie,dont la famille et lui-même refusent la transfusion sanguine qui pourrait le sauver.Lacomplexité de cetteaffaireoùledroit et le désir d’humanitésetélescopent, ne serapas sans conséquences sur sa vieprofessionnelle et familiale. Formidable roman qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement. Parletruchement du casdeconscience de la juge,l’auteur nous fait pénétrer dans les secrets et les dilemmes de l’âme humaine,letout porté par un style d’une qualitéqui le placeparmi les meilleurs livres Sélectionnés pour vous Le livre Gengis Khan, l’homme qui aimait le vent de José Frèches XO Editions.352 pages.19,90 €. ★★★ Jeudi 26 novembre 2015 On est déçu en refermant ce livre. Déçu parce qu’il faudra attendre janvier 2016 pour avoir la suite des aventures de ce conquérant hors pair. Gengis Khan aeneffet régné sur le plus grand empiredel’Histoire. Dans la plume de José Frèche, ancien conservateur du musée Guimet, il yaunpeu de MaxGallo : de la simplicité, de l’histoire romancée avec une qualité d’écriture. Mais aussi une grosse connaissancedusujet traité. José Frèche est un des plus grands spécialistes de la Chine ancienne et cela se lit. Dans ce premier tome,il a donc choisi de s’intéresser à l’enfance et à la montée en puissance de ce jeune Mongol.On en apprend au passage de bien belles sur les rivalités de cetteépoque –qui sont en fait les mêmes à n’importe quelle période de l’histoire. Tout cela est passionnant car José Frèche sait s’y prend sans oublier d’instiller ici et là une petite touche de sensualité voire de sexe.Bien entendu, comme nous sommes en Asie,sans dire vraiment les choses directement mais plutôt avec des périphrases comme pour l’accouplement : « Trèsvitela liqueur de Jade se répandit dans le vase d’Or ».Onattend donc la suiteavecimpatience… ALAINMAESTRACCI Le CD Faireface de Laurent Ferro Autoproduction. Laurent Ferro ? Oui vous le connaissezbien dans notre région car ilest le bassiste du groupe The Beatlovs.Laurent joue du piano,delaguitare, de la basse,ilchante aussi et c’est pourquoi il adécidé de se lancer en sortant son premier album ★★ solo : Faireface. Cela le démangeait depuis plusieurs années dit-il puisqu’il composait ses chansons. Grâceà MyMajorCompany, il apurécolter les fonds nécessaires àlasortie de cetalbum de chansons pop soft. Vous pouvez écouter et même acheter cet album sur internet viacertaines applis Mp3 genreItunes, Deezer, Spotify, Google Play.Unalbum qui semble plaireàcertains internautes mélomanes si l’on en croit ce que l’on lit sur la toile.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :