Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 73,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Var a chaud.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
SPÉCIAL COP21 Viticulture : àVidauban le rosé apprend àrésister « Une hausse de seulement 2°C aura des conséquences sur les vignes et sur les millésimes » annoncesans détours Gilles Masson, directeur du Centrederecherche sur le vin rosé àVidauban dans le Var. Récoltes plus précoces,baisse de la production, augmentation du nombre de degrés d’alcool avec la chaleur, changement des arômes, moins d’aciditésont les premiers symptômes. La riposte s’organise : étude sur de nouveaux cépages plus adaptés, désalcoolisation en cave, ele ; =e ; àiiia>, e-e di,ie. - ve.ap - irrigation tant qu’il n’y a pas de pénurie d’eau, pulvérisation de produits naturels afin de limiter la transpiration des feuilles et donc le stress hydrique. Mais aussi modification des techniques de taille de la vigne en laissant suffisamment de feuilles pour qu’elles fassent de l’ombreauraisin, etc. Le centre du rosé déploie les grands moyens pour parer à toute éventualité. Mais si le réchauffement climatique dépassait largement les 2°C,leVar àlafin du XXI e siècle pourrait voir déménager son vignoble vers le nord. Qu’il soit en coteaux varois, côtes de Provence, Bandol, et autres appellations, le rosé fait l’objet de recherches pour passer le cap duréchauffement climatique. (Photo Régine Meunier) Le moustique tigre est pour l’instant surtout gênant pour ses piqûres. (Photo DR) Santé:denouveaux risques L’augmentation de la température en mer et sur terre en est responsable. Les coups de chaud sont àredouter D es virus et bactéries d’origine marine vivent sur le littoral ycompris celui du Var, des Alpes-Maritimes, de l’Hérault, etc. « L’augmentation de la température des eaux côtières de 0,5 °C, dynamise leur reproduction. Ils sont donc de plus en plus présents dans la chaîne alimentaire de l’homme par l’intermédiaire des coquillages et des poissons », explique Jean-François Guégan, directeur de recherche l’IRD de Montpellier, qui aprésidé la partie santé du Plan national d’adaptation au changement climatique. « Des cas de gastro-entérites ont été observés sur la côte Atlantique, chez des gens qui avaient consommé des fruits de mer. Mais il yaeuaussi des cas d’infection dus àdes blessures survenues en ouvrant des huîtres. » Après avoir fait son apparition il yaune dizaine d’années sur les côtes du Var etdes Alpes-Maritimes, le moustique L’augmentation de la température des eaux côtières dynamise le cycle de virus et bactéries qui se retrouvent dans la chaîne alimentaire de l’homme, notamment dans les poissons et coquillages. (Photo François Vignola) Alerte aux tiques La piqûredes tiques peut provoquer la maladie de Lyme entraînant des problèmes dermatologiques et neurologiques. Cet arthropode est sous surveillance car le changement climatique peut modifier sa zone de vie. Il aurait tendance às’étendre àtravers la France et le changement climatique contribuerait àcette évolution. Les agents du parcnational de Port-Cros et Porquerolles sont invités à signaler saprésence dès qu’ils en repèrent. Attention aux coups de chaud Humidex. Ce n’est pas le nom d’un produit qui absorbe l’humidité ou d’un médicament. C’est un indice qui permet de mesurer leressenti de la chaleur. Celui-ci est amplifié par l’humidité. « C’est exactement le même principe que le vent, qui en hiver, donne la sensation qu’il fait plus froid que ce que le thermomètre indique », explique Nicolas Martin, maître tigre est àprésent arrivé en banlieue parisienne. Peu àpeu il se disperse. Mais comment ? Unmoustique de ce type est à peine capable de parcourir 500 mà2km et encore plus aidé par les vents. S’il est allé si vite c’est parce qu’il se fait transporter en utilisant les moyens de locomotion de l’homme, les camions notamment. De la même façon qu’il était arrivé par bateau en Italie, avant de passer la frontière etde s’installer àNice, puis à Toulon, etc. Le réchauffement climatique –+0,5 °C à1,3 °C ces cent dernières années – crée-t-il les conditions favorables àsareproduction ? Et du coup présentet-il un risque dans la transmission de la dengue et du chikungunya, deux maladies infectieuses d’origine tropicale ? var-matin Jeudi 26 novembre2015 de conférence àl’Université de Nice Sophia-Antipolis. Sur la Croisette àCannes, par exemple, en plein été, les estivants pourraient avoir la sensation de se trouver en plein milieu du Sahara. Il pourrait faire 32 °C de température maximale en moyenne (projection pessimiste pour la fin du siècle) avec 70% d’humidité relative (humidité fréquente en bord de mer). Dans le Sahara il fait 45 °C et 10% d’humidité relative. Dans un cas comme dans l’autre, l’indice Humidex est de 45. Cette sensation sera une gêne plus ou moins forte selon les individus, avec des répercussions sur la santé. Or, les étés caniculaires vont se multiplier,estime le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Et les coups de chaleur aussi. D’autant qu’ils seront associés à d’autres phénomènes, estime Rémy Slama, responsable de l’équipe Épidémiologie environnementale à l’université de Grenoble : « par exemple l’émission de particules en suspension lors des incendies, dont les effets sanitaires s’ajoutent àceux de la canicule. De tels événements risquent d’être plus fréquents. Les épisodes de canicule surviennent parfois en même temps que les pics d’ozone, un gaz irritant pour les poumons. » Fièvres, malaises, déshydratation, problèmes cardio-vasculaires et décès font partie des conséquences des vagues de chaleur, en particulier sur les individus les plus fragiles, parmi lesquels les personnes âgées. Toutefois relativise Rémy Slama : « une température de 30 °C tue moins aujourd’hui que dans les années 1970 car il yaun phénomène d’adaptation des sujets et de la société à la canicule. Cela s’explique probablement par divers mécanismes qui se mettent en place : lasolidarité, l’acquisition de certains réflexes pour se rafraîchir,l’aménagement de l’habitat, etc. » Le moustique tigre:la menace Vigilance « Ilyaforcément une part de changement climatique dans l’installation du moustique tigre mais dans quelle proportion ? Et cela ne veut pas dire qu’il yaura une épidémie de dengue ou de chikungunya ! Des études sont en cours pour déterminer le rôle des différents facteurs dans le risque épidémiologique de ces maladies, indique Jean-François Guégan. On manque de connaissance et de suivis. Par exemple, si le moustique n’est pas porteur mais qu’il pique une personne malade, quelle est la probabilité pour que la chaîne d’infection se produise ? Il yaeudes cas àMarseille et Nice. Des autochtones qui ne se sont pas déplacés dans des pays infectés et qui ont pourtant eu ces maladies. » Selon le chercheur, « les médecins et services de santé qui font les diagnostics de fièvre doivent désormais prendre en compte ces maladies tropicales. Mais pour l’instant le moustique est surtout responsable de la gêne occasionnée par ses piqûres. » Dossier réalisé par Régine Meunierrmeunier@nicematin.fr XII
var-matin Sports Jeudi 26 novembre2015 FOOTBALL LIGUE DES CHAMPIONS/APRÈS L’ÉLIMINATION LYONNAISE La Francepour seul horizon Ejecté de la scène européenne après cinq journées, l’OL n’a plus qu’à tenter de revenir en C1 la saison prochaine par le biais de la L1, un programme allégé qui conviendra mieux àson effectif L yon rêvait de vivre unhuitième de finale de Ligue des Champions dans son nouveau stade des Lumières, dont l’inauguration est attendue le 9janvier prochain contre Troyes. Après une campagne européenne complètement manquée, et battus mardi soir par La Gantoise (1-2), les Gones ont été éliminés de toutes compétitions européennes. Dès lors, comment analyser cet échec ? « Assez fragile » Le groupe d’Hubert Fournier n’avait pas le niveau de la C1 ni celui pour enchaîner deux matches par semaine. En cela, l’Olympique lyonnais n’a pas progressé par rapport à la saison dernière au cours de laquelle il n’avait joué qu’une rencontre hebdomadaire après s’êtrefait sortir en barrages de l’Europa League dès le mois d’août. Ce calendrier léger avait sans nul doute contribué à faire de Lyon un vice-champion de France grâce àses jeunes. Rebelote ? « C’est peut-être un mal pour un bien. Nous allons mettre toutes nos forces pour nous qualifier directement en Ligue des Champions comme nous avions su le faire la saison dernière », lance Jean-Michel Aulas. Mais le patron de l’OL met en garde : « Nous sommes en bonne position mais nous voyons bien que tout ceci est assez fragile. Il faut se ressaisir en L1 ». Foot actu EUROPA LEAGUE (5 e j.) Bordeaux attendu àAnfield Rosenborg-St-Etienne 19 hBeIn 2 Monaco -Anderlecht 19 hBeIn 1 Liverpool - Bordeaux 21h05BeIn 1etW9 Marseille-Groningue 21h05BeIn 2 POLÉMIQUE Benzema « choqué » Après l’affairedela sextape,Karim Benzema se retrouve au cœur d’une nouvelle polémique,après son crachat réalisé samedi lors du Clasico faceau Barça (0-4), àlafin de la Marseillaise jouée en hommages aux victimes des attentats de Paris. Parlavoix de son avocat, l’international français s’est A l’image d’un Lacazette auteur d’un petit but en cinq rencontres, l’OL a complètement raté ses retrouvailles avec laCoupe aux grandes oreilles. (Photo AFP) Recrutement en question « Nous aurons un peu moins de charge. Quand le PSG, qui auneffectif particulièrement dense, déplore des blessés, c’est moins gênant que pour Lyon. C’est donc un bien en terme d’efficacité pour notre parcours en championnat mais négatif pour l’image car c’est très en dessous de nos ambitions. Nous n’avions pas fait tout ça pour ça », dissèque encorel’homme fortdu dit hier « extrêmement choqué de l’interprétation donnée à cet acte » et rappelle « satotale empathie à l’égard des victimes ». MEXIQUE Gignac ne laisse pas indifférent Alors qu’il répond à toutes les attentes chez les Tigres de Monterrey,et qu’il vient d’êtrerappelé en équipe de France, André-Pierre Gignac intéresserait plusieurs clubs. C’est ce qu’a indiqué AlejandroRodriguezleprésident du club mexicain hier. « Il y avait déjà des équipes intéressées à l’étranger avant qu’il décide de venir chez nous. Celles-ci nous ont appelées depuis. » Gignac était notamment courtisé par Lyon l’été dernier. En bref MOTO club. Celui-ci réfute l’idée que le recrutement aété raté. Pourtant, si le défenseur brésilien Rafael reste sur plusieurs bonnes performances, des joueurs comme Mapou Yanga-Mbiwa, Mathieu Valbuena, Claudio Beauvue ou Sergi Darder n’étaient pas de taille pour Le MotoTour 2016 débarque àNice Après une année de pause, le Moto Tour redémarrera pleins gaz en 2016. Toujours organisé par le Varois Marc Fontan, le fameux rallye routier comportera plusieurs innovations présentées ce matin àParis. Côtéparcours,à l’issue des 3000 kilomètres de bitume mêlant navigation, vitesse, régularitéetendurance, les concurrents n’arriveront plus à Toulon mais à Nice. Rendez-vous fixédans la baie des Anges les 8et9octobre. CYCLISME Les 18 formations du World Tour connues L’UCI arévélé hier les dixhuit équipes qui formeront le World Tour en 2016 : AG2R La Mondiale (FRA), Astana (KAZ), BMC(USA), Cannondale (USA), Dimension Data (AFS), Etixx-Quick Step (BEL), FDJ(FRA), IAM (SUI), Lotto Soudal (BEL), Movistar (ESP), OricaGreenEDGE (AUS), Giant-Alpecin (ALL), Katusha (RUS), Lotto NL- Jumbo (HOL), Sky(ANG), Tinkoff(RUS), Trek (USA). BASKET-BALL Euro 2017 féminin : les Bleues enchaînent en éliminatoires Les Françaises ont battu les Pays-Bas,hier soir (52-76), lors de la deuxième journée des éliminatoires de l’Euro 2017. AAmsterdam, les Bleues de Valérie Garnier ont confirmé leur succès glané samedi contre la Ligue des Champions. « Ilyades choses plus ou moins bien. Nous sommes en train de faire l’amalgame des joueurs recrutés qui ne sont certainement pas au meilleur niveau. Mon rôle n’est pas de les enfoncer mais au contraire de faire en sorte qu’ils relèvent la tête l’Estonie (69-41) pour rester en tête de leur poule. ATHLÉTISME Sebastian Coe dans la tourmente Une nouvelle polémique touche la Fédération internationale d’athlétisme. Après le scandale de dopage organisé en Russie, c’est le président de l’IAAF, Sebastien Coe, qui se retrouve accusé de lobbying. D’après la BBC,le Britannique aurait favorisé la candidatured’Eugene pour l’obtention des Mondiaux 2021 auprès de son prédécesseur,Lamine Diack. La ville américaine est le berceau de l’équipementier Nike, avec lequel l’ex-athlèteest toujours sous contrat. Pour l’heure, Coe dément tout lobbying. pour jouer dès vendredi contre Montpellier »,plaide JMA. Charnière qui grince Mais au-delà des recrues, l’OL doit déjà stabiliser sa défense, privée mardi de Christophe Jallet, sans doute pour plusieurs semaines, et surtout de sa pièce-maîtresse, Samuel Umtiti. La charnière centrale change trop souvent au gré des blessures ou suspensions, ce que déplorait encorel’entraîneur HubertFournier avant la rencontre face à La Gantoise. Ce dernier n’a, sur le banc, dans chaque ligne, qu’un choix limité lorsque l’équipe est en échec ou lorsqu’il faut ménager l’effectif. Où sont les jeunes ? Deux sont excusés. Nabil Fekir, blessé gravement à un genou, n’a pas pu jouer,tout comme Clément Grenier, souvent blessé, opéré d’une cuisse et qui atout juste repris la compétition samedi en réserve. Mais les autres jeunes, qui portaient l’équipe en 2014-15 n’ont pas, de leur côté, confirmé au plan européen, le potentiel qu’on leur prêtait à l’image de Corentin Tolisso. Enfin, Alexandre Lacazette, meilleur buteur de Ligue 1 la saison dernière(27 buts) aété le symbole de l’impuissance lyonnaise. Il n’a marqué qu’une fois àSaint-Pétersbourg(1-3) et aaussi manqué le penalty qui aurait dû offrir la victoire à l’OL à Gand lors d’un premier match de C1 qui préfigurait l’accident industriel. Handball DIVISION 1 MASC. Journée 11 Hier : PSG -Créteil.. 34 -27 Pays Aix -Nîmes 33 -28 Nantes -Dunkerque... 27 -25 Chambéry -Ivry. 28-20 Cesson Rennes -Saint-Raphaël. 28 -27 Chartres -Tremblay 25 -31 Aujourd’hui : Montpellier -Toulouse... 20h45 Classement Pts J G N P D 1PSG.. 18 10 9 0 1 68 2Montpellier. 15 10 7 1 2 40 3Saint-Raphaël... 15 11 7 1 3 10 4Cesson Rennes.. 14 11 6 2 3 -3 5Chambéry.. 13 11 6 1 4 13 6Nantes 13 11 5 3 3 26 7Créteil. 12 11 5 2 4 -14 8Nîmes. 12 11 5 2 4 1 9Dunkerque. 10 11 4 2 5 -4 10 Pays Aix... 9 11 2 5 4 -17 11 Ivry... 811 4 0 7 -38 12 Toulouse... 610 2 2 6 3 13 Tremblay... 410 2 0 8 -26 14 Chartres... 111 0 110 -59 Journée suivante (12) : mercredi 02 décembre : PSG -Cesson Rennes ; Nîmes -Nantes ; Pays Aix -Chartres ; Créteil -Montpellier ; Ivry -Dunkerque ; Toulouse -Tremblay. Jeudi 3 décembre : Saint-Raphaël -Chambéry



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :