Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
Var-Matin n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 73,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Var a chaud.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
var-matin Sports Jeudi 26 novembre2015 LIGUE DES CHAMPIONS (5 e JOURNÉE) Parisfile en huitièmes FOOTBALL LDC Vainqueurs sans trembler hier soir de Malmö (0-5), les hommes de Laurent Blanc ont obtenu leur billet pour la phase àélimination directe - - MALMÖ -PARIS SG : 0-5 AMalmö, Swedbank Stadion, Paris bat Malmö 5à0 (2-0). Arbitre : M. Collum (Eco). Buts : Rabiot (3’), Di Maria (14’, 68’), Ibrahimovic (50’), Lucas (81’). Avertissements : Rosenberg (42’), Bengtsson (90’) àMalmö. Malmö : Wiland -Tinnerholm, Brorsson, Bengtsson, Konate - Rodic (Eikrem 60’), Lewicki, Adu (Rakip 81’), Berget -Rosenberg (cap.), Djurdjic (Kroon 70’). Entr.:A. Hareide. Paris : Trapp-van der Wiel, Thiago Silva, Marquinhos, Maxwell -Rabiot, Motta (Stambouli 70’), Matuidi -DiMaria (Lucas 69’), Ibrahimovic (cap., Augustin 85’), Cavani. Entr.:L.Blanc. Ibrahimovic a inscrit le troisième but des siens,face à sa ville natale,avant d’être remplacé sous l’ovation du Swedbank Stadion. (Photo AFP) L afête aété totale pour le Paris SG. Hier soir, il s’est qualifié pour les huitièmes de finale de Ligue des champions en écrasant Malmö (0-5), et Zlatan Ibrahimovic aété applaudi par le public de sa ville natale après son but. Tout le monde attendait un exploit de l’enfant du pays devenu star mondiale. Il s’est produit àla50 e minute, avec un troisième but venu alourdir un succès parisien qui s’était dessiné en première période avec des buts d’Adrien Rabiot et Angel Di Maria. Et qui s’est ensuite mué en correction. Mais personne ne pouvait voler la vedette à « Ibra », devant un public qui l’a accueilli chaleureusement et qui a apprécié sa joie toute mesurée après ce premier but de la saison inscrit en Ligue des champions. Un but qui apourtant une valeur àlafois émotionnelle et historique, puisque c’est son 16 e en C1 avec le PSG et il lui permet de rejoindre ainsi George Weah en tête du classement des buteurs parisiens en coupes d’Europe. Voilà pour « Zlatan » un record supplémentaire qu’il pourra s’arroger tout seul et qui s’ajoutera alors à celui de meilleur buteur de l’histoireduclub qu’il porte désormais à 116. Peut-être lors de la dernière journée au Parc des Princes face au Shakhtar Donetsk, ou bien en 8 e de finale en février. Détermination Car le PSG avalidé, comme prévu, son billet pour la phase à élimination directe pour la quatrième saison d’affilée. Un rendez-vous qu’il n’abordera cependant pas avec le statut de tête de série Neuf qualifiés déjà connus Le Real Madrid de Ronaldo verra les huitièmes. (Photo Epa/Maxppp) Après cinq journées de Champions League, quatreéquipes sont déjà assurées de terminer premières de leur groupe : (Barcelone, Bayern Munich, Zénith Saint- Pétersbourg, Real Madrid). Cetteposition permettra à ces clubs d’être avantagés lors du tirage au sort des huitièmes de finale, le 14 décembre. Toutes,après un déplacement à l’aller (16, 17, 18, 19 février), recevront lors du matchretour (8, 9, 15, 16 mars). D’autres formations,également déjà qualifiées pour la suite de la compétition, devront attendreladernière journée pour connaîtreleur placedans leur groupe respectif : (Benfica, Atlético Madrid, Juventus TurinetManchester City). De son côté,le PSG qualifié mais battu à Madrid (1-0)après avoir concédé le nul 0-0 au Parc des Princes,ne peut plus prétendreàlapremièreplacedugroupe A. Parisaffronteradonc forcément un premier de poule en huitièmes. Enfin, dix écuries sont d’ores et déjà éliminées et ne verront pas la phase àélimination directe (Lyon, Maccabi Tel Aviv, Dinamo Zagreb, CSKAMoscou, FC Séville, Borussia M’Glabach, Astana, Galatasaray, Malmö et le Shakhtar Donetsk),C.R. puisque dans le même temps le Real Madrid s’est assuré la première place du groupe A en s’imposant chez le Shakhtar (3-4). Un ordredes choses auquel les Parisiens s’attendaient forcément depuis la défaite frustrante àMadrid (1-0) il y atrois semaines où ils auraient pourtant mérité meilleur sort si le réalisme avait été au rendez-vous. Il l’a été àMalmö et ce dès la 3 e minute avec une tête décroisée de Rabiot. Onze minutes plus tard, Di Maria, servi par Matuidi,ajustait Wiland et Paris pliait déjà la rencontre. Laurent Blanc qui avait appelé àlaplus grande détermination a été entendu par ses joueurs qui arboraient sur leur maillot noir l’inscription « JE SUIS PARIS » en hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre. Ovation debout Face àune équipe de Malmö qui a eu ses occasions annihilées par Trappen face à face (23 e), Marquinhos en sauveur (39 e) etmême le poteau sur le penalty de Rosenberg(61 e), Paris aajouté trois buts en seconde période. Outrecelui d’Ibra, Di Maria y est allé de son doublé, de la tête (68 e) etLucas s’est fait justice sur un coup franc (82 e). Ibrahimovic, habituellement friand de l’exercice, a eu le bon goût de s’effacer au profit du Brésilien. Mais sa minute de gloire, intense, afinalement eu lieu lorsque Laurent Blanc adécidé de le remplacer par Augustin (85), laissant le public de Malmö l’ovationner très fort. Mardi, son scénario idéal était : « On gagne, je marque trois buts, le public hurle mon nom. » Apeu de choses près, il aété exaucé pour ce retour tant attendu dans sa ville natale. En image Griezmannqualifie l’Atlético Antoine Griezmanna inscrit les deux buts du match, hier soir à Vicente-Calderon, face à Galatasaray (2-0, 13’et 64’), permettant à l’Atlético Madrid de décrocher son billet pour les huitièmes de finale. Les Colchoneros de l’international français joueront une finale pour s’octroyer la première place du groupeC, le mardi 8 décembre à Lisbonne contre le Benfica. (AFP) GROUPE A Hier Malmö- ParisSG 0-5 Donetsk -Real Madrid 3-4 Classement (5 m) : 1. Real Madrid (10), 2. PSG(10), 3. Ch. Donetsk (3), 4. Malmö (3) GROUPE B Hier Moscou - Wolfsburg 0-2 Man. U. - PSVEindhoven 0-0 Classement (5 m) : 1. Wolfsburg(9), 2. Manchester U. (8), 3. PSVEindhoven(7), 4. CSKAMoscou (4) GROUPE C Hier FC Astana -Benfica 2-2 A. Madrid -Galatasaray 2-0 Classement (5 m) : 1. Benfica(10), 2. AtleticoMadrid (10), 3. Galatasaray (4), 4. FC Astana (3) GROUPE D Hier M’gladbach -Séville 4-2 Juventus -Man. City 1-0 Classement (5 m) : 1. Juventus (11), 2. Manchester City (9), 3. B. M’gladbach (5) 4. Séville FC (3), GROUPE E Mardi BateBorisov-Leverkusen 1-1 Barcelone -AS Rome 6-1 Classement (5 m) : 1. FC Barcelone (13), 2. AS Rome (5) 3. Leverkusen (5), 4. Bate Borisov(4) GROUPE F Mardi Arsenal -D.Zagreb 3-0 B. Munich -Olympiakos4-0 Classement (5 m) : 1. Bayern Munich (12), 2. Olympiakos (9), 3. Arsenal (6) 4. D. Zagreb (3), GROUPE G Mardi Mac.Tel-Aviv-Chelsea 0-4 FC Porto-Dynamo Kiev 0-2 Classement (5 m) : 1. FC Porto(10), 2. Chelsea(10), 3. D. Kiev (8), 4. Mac. Tel-Aviv(0) GROUPE H Mardi ZenitSt-Pétersb-Valence 2-0 Lyon -La Gantoise 1-2 Classement (5 m) : 1. Zenit (15), 2. La Gantoise (7), 3. Valence(6), 4. Lyon (2).
édition spéciale Varmatin jeudi 26 novembre 2015 varmatin.com Climat:pluscommeavant Pourquoi la Terre se réchauffe ? L’effetdeserreest responsable du réchauffement climatique. C’est un phénomène naturel qui permet àlaplanète d’êtrechaude et viable. Mais il s’accentue à cause des émissions de gaz àeffet de serre, dont le CO 2. Lesactivités de l’homme en sont principalement responsables. Cesémissions ont commencéauXIX e siècle, avec l’utilisation, dans l’industrie naissante, des énergies fossiles,que sont le charbon, le gaz, le pétrole. Leur consommation n’a cessé d’augmenter depuis avec les usines,les voitures, le chauffage,etl’augmentation de la population mondiale,qui va passer de 7,35 milliards aujourd’hui àprès de 10 milliards d’habitants en 2050. D’où la nécessitédeles remplacer par les énergies renouvelables. Elles contribueraient àlimiter à+2°C le réchauffement climatique. Un seuil calculé par rapportaux températuresdelafin du XIX e siècle. Un seuil qu’il ne faudrait pas dépasser pour que la Terrerestela « maison » de l’homme pour toujours. Le Billet Génération COP21 La te reç son éner du sole Illustration François-Philippe LANGLADE La planète bleue ales joues rouge. Elle se réchauffe.Ilfaut définitivement de Régine contenir cette fièvre à +2°C.Sinon, prédisent les scientifiques,àlafin Meunier du XXI e siècle et peut-êtremême avant, elle ne seraplus aussi accueillante pour l’homme. Dans le Varetles Alpes-Maritimes, les premiers symptômes sont apparus il yaquelques années déjà : lamétéo est aussi capricieuse que sournoise avec ses étés indiens àrallonge qui, en apparence, apportent une certaine douceur de vivre. Mais il yal’envers dudécor, quand elle lâche des vagues agressives sur le littoral,ourefuse la moindregoutted’eau àlanatureendétresse. Pt’it Louis, personnage àretrouver tout au long de ce supplément, est né en 2005, l’année de l’entrée en vigueur du protocole de Kyoto, par lequel les pays industrialisés se sont engagés àréduire leurs émissions de gaz àeffet de serre. Il est àl’image des enfants qui grandissent dans cette incertitude climatique. Et abordent le sujet àlécole. Comment faireautrement, avec cette cesommet qui débute lundi. Même si les chefs d’État échouent àtrouver un accord,les citoyens ont déjà pris le relais. Les messages sont passés. La conscience verte est en pleine éclosion. Il yauraunavant et un après COP21. Le grand quotidien du Sud-Est Au sommaire Moins d’eau dans le Varet les Alpes-Maritimes PII-III Les énergies renouvelables s’imposent PIV-V Le pin d’Alep mangeur de carbone et producteur d’électricité PVI-VII COP21 Les gaz à effet de serre couvercle. Ils empêchent les ayons infrarouges (la chaleur) e s'échapper dans l'espace Seulement 5% de cette énergie part dans l'espace tmosphère Les activités de l'homme produisent des gaz à effet de serre. Le plus connu étant le CO2... Mer ou montagne : le tourisme doit s’acclimater PVIII Lesanimaux déboussolés dans le Mercantour et àPort-Cros PX Lesvagues submergent le littoral PXI Santé:attention aux coups de chaud PXII



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :