Var-Matin n°2015-11-25 mercredi
Var-Matin n°2015-11-25 mercredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 56,7 Mo

  • Dans ce numéro : faut-il réinstaurer un service national obligatoire ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
var-matin Grand Toulon Justice Mercredi 25 novembre 2015 Étudiantsmenacés avec une arme : deux ans de prison Le 9octobre, un homme de 45 ans s’était présenté devant la Maison des technologies en exhibant un pistolet factice, et faisant mine d’entamer un compte àrebours. Il est incarcéré L e9octobre, un individu se présente devant la Maison des technologies, place Georges-Pompidou. L’air menaçant, il se campe devant des étudiants. Il porte des écouteurs et fait mine de recevoir des instructions tout en regardant fixement un groupe de trois jeunes. Il se met ensuite à entamer àhaute voix un compte à rebours en exhibant une arme avec un bruit métallique, confieront les étudiants lors de leurs auditions. Arrêté dans un bus Effrayés, les étudiants prennent alors la fuite avant d’alerter la police sur le comportement de l’homme. Grâce aux investigations des services de la police,le suspect est finalement interpellé le lendemain, dans un bus. Face àundanger potentiel, il avait fallu fairedescendre l’ensemble des passagers avant de maîtriser la personne recherchée. Celui-ci avait opposé une vive résistance aux policiers. Salah M., 45 ans, aété jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Toulon, après plusieurs renvois liés notamment à une expertise psychiatrique destinée àdéterminer l’état du prévenu et son accessibilité à une sanction pénale. Un Toulonnais de 45 ans aété condamné àdeux ans de prison pour violences avec arme. (Photo P.P.) À plusieurs reprises, que ce soit lors de son interpellation ou en comparution devant les magistrats, il avait tenu des propos incohérents et un comportement anormal. Se prenant pour un Italien, en parlant avec un accent espagnol. Enlevant son dentiersans arrêt. Bégayant. Se recouvrant de ses excréments. « J’aipris trois ecstasys » À tel point que l’expertise psychiatrique s’avérait, pour toutes les parties, nécessaire pourunmis en cause dont le casier judiciaire est noirci de vingt et une condamnations (vols, stups, violences, menaces…). Pour explication, Salah M. a indiqué avoir pris « trois ecstasys qui devaient l’emmener à… Marseille pour acheter 20 gderésine de cannabis ». Quant à l’arme, il précise qu’elle était factice. « C’était un jouet que j’avais acheté pour mon neveu ». Le président le reprend : « Pourquoi l’avoir brandi alors ? Si c’est un cadeau, il aurait dû être emballé… ». L’homme s’excuse. Pleurniche. « Mettez-moi la peine maximale Violences sur un nourrisson âgé d’un mois : l’enfant a été placé Les faits sont insoutenables. Ce week-end, un jeune père de 19 ans a transporté son nourrisson âgé d’un mois àl’hôpital. Un bébé victime de violences qui portait des ecchymoses au niveau du visage. Pris en charge, l’enfant est toujours hospitalisé et il a été confié aux services de l‘Aide sociale àl’enfance. Les investigations ont conduit àl’interpellation du père qui a été présenté en comparution immédiate, ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Toulon pour « violences sur mineur par ascendant commis du 19 octobre au17novembre »,àToulon. La mère, une très jeune femme, qui a eu un autre enfant (âgé de 14 mois) avec son compagnon, s’est présentée àl’audience en tant que partie civile ; reprochant àson concubin les coups portés à la petite victime. Le mis en cause, àqui l’on donnerait àpeine 16 ans, areconnu, lors de sa deuxième audition, être l’auteur des violences. Des propos qu’il a réitérés devant le président de la juridiction. « Ce que j’ai fait est très grave. Je n’ai pas voulu cela. Je veux arranger les choses », a-t-il déclaré. Si l’affaire n’a pas été jugée sur le fond -ledossier aété renvoyé -, il aété abordé la situationducouple. De jeunes gens qui ont eu un premier enfant et qui s’étaient séparés jusqu’à ce que cette maman n’entame une seconde grossesse. Son compagnon revenant alors au domicile dans l’attente de leur deuxième bébé. Il aété fait état par M e Guibert (avocate de la mère) de la qualité d’orpheline de la jeune femme qui, dans son enfance, a également été victime de maltraitance. Le prévenu est, quant àlui, en formation professionnelle. Le parquet arequis le placement en détention provisoire « en raison de la gravité des faits ». En défense du mis en cause, M e Poncelet arelevé de nombreuses incohérences. « Quand je vois les photos de ce bébé, je ne peux m’empêcher de demander comment une mère n’a pas pu, àuninstant, se rendre compte des ecchymoses sur le visage de son enfant et des douleurs qu’il ressentait ? Cerenvoi permettra d’avoir un rapportdel’Aide sociale àl’enfance ». Le deuxième enfant est sous la garde de la mère. Le tribunal aopté pour une remise en liberté du père sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact. P.P. C’est le rendez-vous le plus protocolaire del’Ordre des avocats aubarreau de Toulon : la Conférence dujeune barreau marque la rentrée solennelle du barreau, ce soir, à18heures dans le cadre prestigieux de l’opéra deToulon. Ce concours de plaidoirie va réunir les trois lauréats sélectionnés parmi les quarante-deux candidats ; tous avocats ayant moins de cinq ans de barre. Ils ont chacun « planché » sur les fables de la Fontaine afin de présenter leurs plaidoiries àunjury composé de nombreuses personnalités (1). mais laissez-moi passer Noël avec ma petite fille s’il vous plaît. Si vous voulez, je peux même travailler.Faire les vendanges. » Lectureest ensuite faite du rapport du médecin. Il est évoqué un comportement théâtral et de séduction, mais écarte l’existence de troubles. Il est fait mention d’un état de conscience du bien et du mal et d’une accessibilité àune sanction pénale. Simulation d’attaque terroriste « Cet homme asimulé une attaque terroriste devant un campus universitaire. La fin aurait pu être plus compliquée, et il faut souligner le professionnalisme des fonctionnaires de police », arelevé M e Pellequer, avocate des policiers. Intervenant aux intérêts du ministère public, M. Lagier, procureur adjoint, n’a pas caché la résonnance particulièredes faits après les événements du 13 novembre. « Certes, les faits ont eu lieu avant mais nous étions déjà en Plan Vigipirate écarlate (renforcé) ». Il a requis une peine pas inférieure à trente mois de prison. En défense, M e Hollet s’est interrogé sur les outils mis à la disposition de la justice pour répondre à ce genre d’individus. Pour lui, quoiqu’en dise l’expertise, Salah M. auncomportement peu ordinaire, certainement lié à des troubles occasionnés par une polytoxicomanie ancienne. « Je m’étonne du contenu de ce rapport », a-t-il commenté. Le tribunal a condamné Salah M. àdeux ans d’emprisonnement avec maintien en détention. P.POLETTO Concours de plaidoirie à 18 heures à l’opéra Ont été sélectionnés : Mes Nadège De Carlo, Alecsandra Meyer et Cécile Vaqué. Ce concours d’éloquence poursuit la tradition qui consistait àexercer les jeunes avocats àl’art de la parole. Un art qui consiste avant tout, àexposer, en vue de convaincre ; laparole demeurant un mode privilégié de l’exposé d’une situation ou d’un problème, qu’il s’agisse d’affaires civiles, pénales… Le Barreau deToulon,et ses 460 avocats, organise aujourd’hui le concours qui est ouvert au public. 1.Dont François Coutelier, Bâtonnier de l’Ordre,Eric Goirand, Bâtonnier élu, et les membres du Conseil de l’Ordre.
var-matin Grand Toulon Mercredi 25 novembre 2015 LA GARDE Infos villes Manger mieux et jeter moins : le défi des écoliers de Paul-Langevin Pour symboliser le lancement de l’opération, les enfants ont reçu des mains de Hélène Bill et Philippe Magnan, élus gardéens, un badge « manger c’est bien, jeter ça craint » et des conseils alimentaires. (PhotoD.U) R éduire legaspillage alimentaire:l’établissement « pilote » dirigé par Nathalie Naccache relève le challenge. La cantine est réorganisée : service à l’assiette et pesée eS^ EUR02016 MAMIE xxoternmE 5 ILLIMITÉ ANS des aliments non consommés pour mesurer l’évolution du gaspillage. Un tableau par classe permet d’indiquer si le menu aété apprécié ou non. Les résultats sont analysés À PARTIR DE 139 t/MOIS HYUI1DAI 110 (1) SAF1rA15PORT sAns conomon. gab nEw THInKInG. À découvrir sur Hyundai.fr HYUDDRI nEw POSSIBILITIES. Consommations mixtes de la gamme Hyundai 120 (1/100 km) : de 3,8 à 5,5. Émissions de CO2 (en g/km) : 97 à 127. (1) Exemple de financement en Location Longue Durée sur 49 mois et 40 000 km pour une Hyundai i20 1.2 84 EA Sports neuve : 49 loyers mensuels de 139 C (hors assurances facultatives et prestations). *Offre réservée aux particuliers, dans la limite des stocks disponibles, valable jusqu'au 31/12/2015 dans le réseau participant, et sous réserve d'acceptation du dossier par Hyundai France Finance, département de SEFIA - SAS au capital de 10 000 000 € 69 av. de Flandre - 59700 Marcq-en-Barœul - SIREN 491 411 542 RCS Lille métropole. SEFIA est une société de financement de droit français agréée par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR, 61, rue Taitbout 75436 Paris Cedex 09). Modèle présenté : Hyundai i20 1,2 84 EA SPORTS avec style Pack et peinture métallisée : financement en LLD avec le même kilométrage 49 loyers mensuels de 159C. Exemple hors assurances et prestations facultatives. Retrouvez les consommations, les émissions et les caractéristiques de la gamme sur Hyundai.fr. New Thinking. New Possibilities : Nouvelles idées. Nouvelles possibilités. Autodif Toulon 86 Allée des 4 chemins 83130 LA GARDE Tél : 04 94 08 32 32 par le conseil des délégués et le palmarès des trois plats préférés est établi. Prochaine étape : les enfants participeront, aussi, àl’élaboration des menus. Tous, comme Perrine, Tiago, Arthur ou Romane ont en tout cas conscience de l’importance de leur action : « au lieu de jeter,on pourrait donner aux personnes dans le besoin » disent- ils. DANIEL URBAN Autodif Marseille Cap Janet 26 avenue Fernand Sardou 13016 Marseille Tél : 04.91.96.30.60 Uniquement à Toulon et Marseille Découvrez les séries HYLIF1DAI EA SPORTS suréquipées Prolongez votre passion pour le beau jeu Hyundai i20 EA SPORTS Financement en LLD sur 49 mois et 40 000 km 4d4.N1111L-.LA VALETTE Rugby Club Valettois Revestois L’assemblée générale du club est reportée, au mercredi 16 décembre, à 19 hauClub House du stade Félix Rougier. Don de sang Une collecte auralieu demain de 15 hà19h30à la salle Emile Ramos. Rens. au 06.14.22.89.74. LE PRADET Théâtre musical Vendredi 11 décembre à 20 h30àl’espacedes Arts « La passion selon Madame de Clèves », une création théâtrale et musicale adaptée du roman de Mme de Lafayette « Laprincesse de Clèves » par la Cie A contre-temps. Tarifs : 12, 10 et 6 euros. Rens. 04.94.01.77.34. LE REVEST Festival de Zik jeune public Samedi 28 novembre à 17 h au Pôle Jeune Public, « La Boom du Z6 » goûter dansant. Rens au 04.94.98.12.10. t:tà, LA GARDE Auditorium Vendredi 27 novembre à 18 h30, projection-débat « Caricaturistes fantassins de la démocratie », hommage aux caricaturistes àlafois journalistes,artistes, humoristes et combattants. Rens. au 04.94.08.99.63. Harmonie Mussou Vendredi 27 novembre à 16 h au cimetière, hommage aux glorieux chefs de musique disparus. Samedi 28 novembre à 16 h àlasalle Mussou, le chef de musique Michel Lazarini donneraunconcertau profit du Téléthon suivi d‘une collation. Entrée libre. Crèche provençale animée Dans la Vieille Garde,sous la voûteduMusée de la Vigne et du Vin, au 1, rue Ledru Rollin, admirez l‘une des plus belles crèches animée de 10 hà12hetde 14 h à 19 h et les vendredis et samedis jusqu’à 21h. Fermetureles 25 décembre, 1er janvier et les lundis matin (sauf le 21 décembre). FIOUVEAU HYUI1DAI ix20 11011VELLE HYLKIDAI 130 r1OLIVELLE HYLIFIDA1140 Autodif Marseille La Valentine 1 Avenue de Saint-Menet 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.93.90.50



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :