Var-Matin n°2015-09-18 vendredi
Var-Matin n°2015-09-18 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-09-18 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 96,2 Mo

  • Dans ce numéro : 79e Bol d'Or au Castellet.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72  |  Aller à la page   OK
72
var-matin Magazine Vendredi 18 septembre 2015 Kristian s’engage contre le dérèglement climatique Le dessinateur Cabriens dévoile une nouvelle corde à son arc. Ses dessins ont servi de support pour créer l’événement Arche de Noé climat en vue de la conférence de Paris Climat 2015 (COP21) C en’est pas la première fois que Kristian s’associe à un grand événement. On a pu admirer son travail lors du Festival international du film àCannes, lors de la coupe du Monde de football en 1998 ou encore au carnaval de Nice. Mais un événement de cette ampleur,c’est une premièrepour le dessinateur.Unpari qu’il arelevé à force de travail et que les Français pourront découvrir très prochainement, à Paris dans un premier temps puis à travers la France pendant huit semaines. Des sculptures animales de plus de 2 mètres réalisées à partir de ses dessins dans le cadredelaCOP21, en décembreprochain. Comment adébutécette aventure ? Kristian : C’est Gad Weil qui en est à l’origine. Créateur et metteur en scène d’événements de rue (Place grand public,groupe la Fonderie), il a eu l’idée de créer cette Arche de Noé Climat pour sensibiliser les Français lors du sommet du climat qui auralieu fin novembre-début décembre. Il m’aalors contacté pour faire des croquis qui ont ensuite été présentés à Ségolène Royal, ministredel’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Elle valide alors le projet et on me demande de dessiner les 140 animaux qui vont constituer cette arche de Noé. C’est un projet qui vous atout de suiteemballé ? Au départ, j’avais des doutes. Je suis plus un caricaturiste. Je dessine des animaux mais je les déforme. Et là c’était très figuratif. Kristian s’est isolé deux mois cet été pour réaliser les 140 croquis des animaux de l’arche de Noé. (Photos Xavier Depoilly etDR) Mais légèrement déformé àcause des contraintes de mesures car chaque sculpture fait 2,50 m de long et 2,10 mdehaut. Après plusieurs essais,on est tombé d’accord sur la forme des dessins. On voulait aussi que ces animaux expriment une sorte de gravité. Combien de temps vous a-t-il fallu pour les réaliser ? C’était un très gros travail.J’ai commencéenjuin et je me suis isolé deux mois pendant lesquels j’ai dessiné de 7h à 1 h du matin, tous les jours pour pouvoir sortir à temps les 140 dessins. Quelles ont été les étapes suivantes ? Les dessins ont été imprimés sur des plaques d’Altuglas en Bretagne. C’est un matériau qui a été choisi pour sa transparence et parce que c’est un verre acrylique recyclable àl’infini. Puis, les tirages des dessins ont été découpés en Bourgogne et assemblés dans un entrepot au portdeGennevilliers. Les animaux ont ensuite été placés sur des socles fabriqués par la famille Povigna, célèbre famille de carnavaliers niçois. Comment se présentent les sculptures ? Le résultat est surprenant car c’est un peu du jamais vu. Chaque sculptureest formée de deux plaques d’Altuglas d’environ un centimètred’épaisseur.Les animaux sont tous monochromes et par groupe de 20. Ils représentent les couleurs de l’arcen-ciel.Le choix d’un matériau transparent permet au soleil de venir jouer à travers les animaux. On peut yvoir une sorte de fragilité comme si ces animaux n’étaient plus que le spectre d’eux-mêmes. On a aussi ajouté sur la robe des animaux des rayures qui représentent le combat du monde animal contre cesdérèglements climatiques. Aucun humain n’est représenté dans cettearche de Noé mais c’est un choix. Car les hommes sont responsables du dérèglement et parce qu’on avoulu que ces animaux soient les représentants de l’humanité. Comment ont étéchoisies les espèces animales ? Il fallait qu’au premier coup d’œil on puisse reconnaître l’animal donc j’ai pris des espèces emblématiques mais pas que des grandes espèces. Et je me suis rendu compte qu’il était temps d’agir car il n’y a plus autant d’espèces. Cette arche est créée pour fuir le dérèglement climatique. Où vont être exposés les animaux ? Les sculptures vont être chargées ce vendredi (lire aujourd’hui) sur deux barges de 60 mètres de long au port de Gennevilliers pour partir à l’aube demain sur la Seine. On aura vraiment un sentiment d’arche.Et les barges vont s’arrêter devant les principaux monuments de Paris. Dans la nuit de samedi à dimanche,les animaux seront installés sur le pont AlexandreIII, fermé pour la première fois pour un événement. Puis pendant une semaine dans le jardin des plantes,faceauMuseum d’histoire naturelle. Comme un dialogue entreles animaux et la galerie de l’évolution. Enfin toutes les sculptures vont partir à travers la France pendant huit semaines,àlarencontredes Français. Pour l’instant, il y a déjà Strasbourg, Toulouse,Rennes et Marseille. Évidemment, on aimerait qu’elles puissent venir à Nice, pourquoi pas sur la coulée verte ! L’idée est toujours de sensibiliser les gens en aval de la COP21. Ils pourront d’ailleurs laisser des messages contre le dérèglementclimatique viades sites internet dédiés. Et après ces huit semaines à travers la France ? Les sculptures remontent à Paris pour être installées au Bourget où va se dérouler la COP21 du 30 novembre au 11 décembre. Les messages laissés par les Français y seront restitués sur des écrans géants et donc vus par tous les grands dirigeants de la planète présents. Une communication va alors s’établir. Àlafin de la manifestation, les sculptures seront récupérées par leurs acheteurs. Une partie du financement aété réalisée par du mécénatd’entreprise. PROPOS RECUEILLIS PAR CLAIRE CAMARASA ccamarasa@nicematin.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 1Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 2-3Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 4-5Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 6-7Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 8-9Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 10-11Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 12-13Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 14-15Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 16-17Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 18-19Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 20-21Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 22-23Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 24-25Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 26-27Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 28-29Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 30-31Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 32-33Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 34-35Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 36-37Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 38-39Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 40-41Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 42-43Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 44-45Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 46-47Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 48-49Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 50-51Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 52-53Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 54-55Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 56-57Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 58-59Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 60-61Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 62-63Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 64-65Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 66-67Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 68-69Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 70-71Var-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 72