Var-Matin n°2015-03-08 dimanche
Var-Matin n°2015-03-08 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-03-08 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 55,8 Mo

  • Dans ce numéro : le RCT n’a pas tremblé face à Brive (34-11).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Var PREMIERPARTI LDEFRA NCE [T L'ILOT DU MOULIN tel-tinL.Ire.iw..'s Groupe A BIS Méditerranée SANARY-SUR-MER - Tél. 04 98 000 557 www.abis83.com - info@abis83.com agence Immobilière MarionMaréchal-LePen au ELECTIONS DEPARTEMENTALE Luc : « Vous êtes les précurseurs » « Le seul programme de nos adversaires, c’est de lutter contre le Front national ! » La députée du Vaucluse était hier soir en meeting en terre frontiste I lyaeulepère, bientôt la fille, et entreles deux, la petite-fille. La famille Le Pen aime le Var. « Nos adversaires politiques sont atteints de TOC. Ils ne peuvent s’empêcher de nous citer constamment. Leurs seuls programmes : lutter contre le Front national ! » Tresse blonde, petit pull beige, silhouette longiligne, Marion Maréchal-Le Pen entredans le vif du sujet. Accueillie comme une star hier soir au Luc, l’une des trois municipalités frontistes du Var, la toute jeune députée a d’entrée enflammé son public. « Qu’est-ce qu’elle est belle ! » entend-on dans la salle où près de 500 personnes l’acclament, debouts. « Les pauvres petits jeunes de banlieues » Elle est là pour parler d’identité, cite Voltaire, Rousseau, M me de Sévigné, Chateaubriand, d’autres encore. Et fustige l’Éducation nationale qui « inculque aux enfants le désamour et le dégoût de notre pays. Il n’y apas que du noir dans l’histoire de France ! » Et de rebondir sur le prix du meilleur apprenti de France attribué cette annéeàun « sans-papier ». « Vous n’allez pas me dire qu’il n’y avait pas un seul jeune Français àdistinguer ? Voilà comment on essaie Journal de campagne Des écolos, des femmes et des fleurs de saison En ce 8mars, journée internationale des droits de la femme, les candidats d’EELV iront, àToulon et principalement au Mourillon, àlarencontredes femmes pour leur offrir des fleurs. Mais pas n’importe lesquelles et en tout cas pas du genreàavoir fait trois fois le tour de la terre en caisson réfrigéré. Non, des fleurs de saison, des anémones en l’occurrence, et du pays bien sûr… « Nous sommes allés les chercher directement chez un producteur de La Crau », précise Nicolas Plazanet, candidat àToulon 4. JUSTICE Cannes : les agresseurs des Varois condamnés Quatrejeunes Varois avaient été blessés à la sortie d’une discothèque cannoise, le 18 janvier dernier. Le tribunal correctionnel de Grasse vient de condamner leurs agresseurs àdelaprison ferme. Kamel Bouissardaété condamné àdeux ans de prison auxquels il faut ajouter la révocation d’un sursis de six mois. Son compagnon Mehdi Habchi aété condamné lui à huit mois ferme et dix mois d’un sursis précédent. La jeune députée FN du Vaucluse est venue soutenir les candidats aux départementales. (Photo Gilbert Rinaudo) Un différend pour un motif futile avait éclaté dans l’établissement. Les jeunes Varois avaient été attendus par une bande de Juan-les-Pins qui les avaient aspergés de gaz lacrymogène avant de les rouer de coups. L’arrivée de la police municipale n’avait pas calmé les assaillants, au contraire : un policier avait même été gazé dans le véhicule d’intervention avant que deux des jeunes ne soient interpellés. de nous manipuler. » Son public redouble d’applaudissements quand Marion Maréchal- Le Pen évoque ensuite « les pauvres petits jeunes de banlieues. » Interview express Philippe Valentin, président de la Chambre syndicale des buralistes du Var « Les paquets neutres ne ressemblent à rien » Les buralistes lancent une opération pour protester contre la volonté de Marisol Touraine, ministre dela santé, d’imposer des paquets de cigarettes neutres dans le cadreduprojet de la loi Santé. Deux semaines avant son étude àl’Assemblée nationale. Ces paquets neutres ont été instaurés pour la première fois en Australie, fin 2012, où ils ont été standardisés. Le président de la Chambredes buralistes du Var souhaite un grand débat de société. Qu’est-ce que les paquets neutres ? Il s’agit de paquets de cigarettes que M me Touraine veut nous imposer.Ils auront la même forme,la même taille,la même couleur et la même typographie avec des images chocs. Nous sommes pour la prévention avec des mentions sanitaires mais nous ne voulons pas être punis. Qu’est ce que cela va changer pour les buralistes ? Cela va défigurer tous notreespacedevente. Les paquets ne sont pas beaux, ne ressemblent à rien. Ça dégrade la profession et va encourager encoreplus la contrebande. Qu’allez-vous faire ? Les buralistes placent des affiches dans les établissements indiquant le slogan « Oui àla « La politique de la Ville a distribué 450 millions d’euros l’an dernier aux quartiers. Aucune autre partie du pays n’est autant aidée ! » Quant àceux qui parlent d’« apartheid », prévention, non àla punition ». Nous demandons aux clients de se faire prendre en photo, on fait des selfies. Et on diffuse le tout sur Internet. Et ça marche : les clients regardent les futurs paquets,ils sont dégoûtés par les images. Nous demandons le soutien des politiques locaux. À combien s’élèverait la perte pour les buralistes ? Le marché parallèle,c’està-diretout ce qui se vend hors réseau buralistes, représente déjà 28%. Certains estiment la perte àenviron 15% mais cela dépend des régions frontalières avec l’Espagne ou l’Italie par exemple. « ils sont les premiers àtout faire pour échapper à la mixité sociale. Ça, c’est bon pour vous, le peuple ! J’en ai soupé de leur discours… » Optimiste La question de « ladéfense de (notre) identité », Marion Maréchal-Le Pen la conjugue aussi avec le thème du moment, les élections départementales. « Ils sont en train de vider complètement la substance de nos départements. La réforme suggérée par l’Union européenne consiste àbriser le lien avec les habitants. Votre avenir se décidera bientôt à Marseille. Puis au sein de grandes Régions transnationales.Et cela en sera fini de nos frontières… » Mais la députée du Vaucluse est optimiste : « Toute l’histoire de la Provence est faite de résistance. Vous êtes les précurseurs de la reconstruction ! » La salle l’acclame, debout encore une fois. M. M. mmartin@varmatin.com La présidente du FN,Marine Le Pen,seraàSix-Fours le 16 mars,à19h, salle Malraux. Quelles alternatives proposez-vous ? Nous vivons chaque jour avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.Quand ce n’est pas les prix des cigarettes qui augmentent, on veut nous imposer des paquets neutres. Nous voulons un paquet avec des mentions sanitaires mais pas celui de Marisol Touraine. BIentôt, on devramettredes étiquettes partout, et pourquoi pas sur le vin… PROPOS RECUEILLIS PAR FLORIAN GUARDIOLE
var-matin Var Dimanche 8mars 2015 Le chocolat se marie avec tout, la preuveàHyères Le 5 e salon du chocolat, des vins et de la gastronomie est ouvert jusqu’à ce soir àl’Espace 3000. Un événement pour les gourmands et les gourmandes, sans distinction P as facile de remplir le salon du chocolat de… chocolatiers. Heureusement, la pâte de cacao se marie aisément avec presque tout. Aussi François Sergio, l’organisateur, en a plutôt fait un salon du chocolat, des vins et de la gastronomie. Les visiteurs déambulent dans l’Espace 3000 comme au marché. Ici, on se fait plaisir. Ce que confirment les exposants : « Je viens tous les ans » annonce Sylvie Leroy,dont le mari est chocolatier àManosque. « Franchement, je n’ai pas besoin de ça pour vivre, mais c’est un salon très convivial. » « Très sympa » confirme Patrice Sciortino. Ce professionnel de Sanary présente ses spécialités tous les ans. « Les gens sont curieux. C’est l’occasion de discuter avec les clients. » Clients dont l’avis est retenu pour corriger parfois les recettes. C’est le cas pour les nouveautés proposées par les Marrons de Collobrières. N’hésitez pas à donner votre avis. C’est tout l’avantage d’être en présence d’artisans. « Mon mari ne fait jamais exactement la même recette » sourit Sylvie Leroy. « On cherche tout le temps des nouveautés. On s’adapte au désir des clients. Seul un vrai chocolatier peut faire ça. » Si vous êtes àlarecherche de bons produits d’ici, ou d’ailleurs, c’est à l’Espace 3000, jusqu’à 19 heures. Tarif d’entrée : 4 euros (gratuit pour les moins de 16 ans et les personnes à mobilité réduite.)C. H. Ça pétille du côté de l’espace municipal de Port-Fréjus, qui accueille la première rencontrerégionale des placomusophiles. Ces collectionneurs de capsules de champagne exposent depuis hier et jusqu’à ce soir sur plusieurs stands. L’entrée est librede9à12heures et de 14 à17heures et les conseils pour s’initier sont donnés avec générosité. « Avec cette manifestation, on espère se faire connaître, aider les nouveaux collectionneurs et faire des échanges. Nous avons déjà fait trois nouvelles adhésions en une journée », déclare avec satisfaction Jean-Michel Attard, président du groupement philatélique de Saint- Raphaël-Fréjus qui a créé, il yatout juste un an, une section placomusophile pour répondreàlademande. De haut en bas et de gauche à droite : des chocolats de toutes les formes et de toutes les couleurs. Les marrons de Collobrières désormais enrobés de chocolat croquant. Sylvie Leroy vient de Manosque faire déguster les spécialités de son chocolatier de mari. Patricia Colombo cherche un chocolatier partant pour créer une spécialité au safran. Audrey, l’une des trois sœurs Arlon, viticultrice audomaine des trois filles (appellation bandol), avec samaman co-propriétaire dudomaine. (Photos Laurent Martinat) Les placomusophiles exposent à Fréjus : champagne ! Multicollections les 4 et 5 avril Placomusophile ? Parce que la capsule s’appelle une plaque de muselet de champagne. « Les viticulteurs, les grandes maisons font des capsules commémoratives, des séries familiales ou des thèmes comme la plongée, les tableaux de maîtres, les hommes politiques, les voitures de collection… Ce sont des œuvres d’art sérigraphiées. Il y a des capsules éditées pour les grands événements comme le Tour de France ou une course automobile. Il y a un engouement, beaucoup de personnes pratiquaient cette collection mais de façon individuelle et dans des boîtes en carton, mais on peut l’organiser.On propose des classeurs, des albums, des valisettes, des La 1 re rencontredes placomusophiles s’annonceaussi pétillantequ’une de cesbonnes bouteilles. On peut s’initier aujourd’hui, et c’est gratuit. (Photos Ph. Arnassan) cataloguesavec des références. L’association a décidé de collecter tout ce qui touche au champagne pour faire notre propre histoire du champagne. Certains collectionneurs rassemblent jusqu’à 30 000 capsules ». Le groupement philatélique, qui aime développer ses activités et faire participer ses 70 adhérents, se réunit chaque dimanche, le premier dimanche du mois avec les numismates, le deuxième avec les cartophilatélistes, le quatrième pour tout le monde et le troisième est désormais consacré aux placomusophiles. De 9 à 11 heures, salle Ortolan à Saint-Raphaël. Une belle occasion de lier de nouvelles amitiés. Des bourses annuelles sont également organisées et la prochaine, multicollections, est programmée les 4et 5 avril prochains à la salle du Sextant de Fréjus. JOCELYNE JORIS jjoris@nicematin.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :