Vanves Infos n°336 jui/aoû 2019
Vanves Infos n°336 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°336 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Vanves

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : grand feu d'artifice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 ENTREPRISE Les tracés d’étapes en 3D lors du Tour de France… C’est elle ! Les effets spéciaux des séries phares de la télévision française comme La Mante (TF1) et Glacé (M6)… C’est encore elle ! Elle, c’est Trimaran, la société d’effets visuels (VFX) et prestataire d’habillage dynamique créée en 1991 par Olivier Emery. « Nous avons trois axes principaux d’activité  : la fiction, qui englobe films et séries, le sport et les entreprises », détaille le dirigeant de Trimaran. Installée au 5 e étage de l’immeuble industriel Les Procédés, au-dessus du laboratoire de postproduction Éclair Ymagis, la société VANVES INFOS JUILLET-AOÛT 2019 N°336 Société d’effets visuels pour la fiction, Trimaran est installée à Vanves depuis trois ans au sein du bâtiment Les Procédés. Trimaran  : des effets spéciaux 100% vanvéens Société d’effets visuels pour la fiction et prestataire d’habillage dynamique pour le Tour de France, Trimaran fête cette année ses trois ans d’installation à Vanves. L’occasion de découvrir le savoir-faire et les nouveaux projets de cette entreprise présente dans le quartier du Plateau. fête les trois ans de son installation à Vanves. « Nous étions en fin de bail à Levallois-Perret et j’ai trouvé cette opportunité ici. Le tarif était attractif et les locaux plus que sympathiques », précise Olivier Emery, actuel président de Trimaran. Séries télévisées et long-métrages Le bâtiment vanvéen se trouve tout près du XV e arrondissement de Paris, à proximité d’Issy-les-Moulineaux et de Boulogne-Billancourt. Une localisation idéale car proche des clients de la société  : producteurs de fictions, diffuseurs TV et organisateurs d’événements sportifs. « Nous sommes par exemple à l’origine de la présentation des parcours d’étape en 3D avec des données géographiques. C’est ce qui permet aux spectateurs de visualiser le tracé de l’étape du jour sur le Tour de France. Nous avons mis ça en place depuis 2003 lors du centenaire de la compétition », précise Olivier Emery. La société peaufine actuellement l’édition 2019 et planche d’ores et déjà en parallèle sur celle de 2020 ! Concernant la production d’effets visuels, la patte de Trimaran est notamment visible sur de nombreuses séries et longs-métrages
« Nous sommes à l’origine de la présentation des parcours d’étape en 3D avec des données géographiques. C’est ce qui permet aux spectateurs de visualiser le tracé de l’étape du jour sur le Tour de France. » dont Soldat Blanc et Piège Blanc. Le studio est nommé chaque année pour ses effets visuels aux Génie Awards du Paris Images Digital Summit. Soldat Blanc a obtenu l’International Emmy Award à New York en 2016. « Nous évoluons à la fois sur des films ayant des effets spéciaux très voyants comme sur ceux dont les ajouts numériques ne se voient pas au premier coup d’œil. » Trimaran travaille actuellement sur Blood Machines « un moyen-métrage de science-fiction avec un univers visuel tout à fait original, qui sera décliné en mini-série », détaille Olivier Emery. De multiples projets Pour 2019 et 2020, l’entreprise ne chôme pas. « Nous travaillons sur un épisode de la série Meurtres à… diffusée sur France 3 et sur la série Tropiques Criminels pour France 2 qui sont encore en cours de tournage. Nous assurons aussi le suivi de la Solitaire du Figaro en voile », énumère Olivier Emery. Son ambition pour les années à venir ? « Fédérer les principaux acteurs français des effets visuels afin de convaincre les grands studios hollywoodiens de travailler avec les talents VFX français et démontrer l’excellence française sur une production grand public comme les Marvel ou Star Wars. » Le Café en’bullant est présent à Vanves à la sortie du métro sur le parvis d’Audiens. Prenez la route avec le Café en’bullant COMMERCE Ancienne infirmière, Maud Claverie a radicalement changé de vie en ouvrant en 2016 son commerce itinérant à Vanves  : le Café en’bullant, un mini food truck spécialisé dans le café de qualité et les pâtisseries « maison » à emporter. Quelle est la genèse de votre projet ? J’ai travaillé pendant une quinzaine d’années en tant qu’infirmière puis comme cadre de santé. Dès cette époque, le café et moi ne faisions qu’un. J’étais toujours celle qui en préparait pour tout le monde. En voyageant à l’étranger à cette période, je me suis rendu compte qu’en France il n’y avait pas de bon endroit où prendre sur le pouce un café de qualité. L’offre pour le duo « café et petit déjeuner de qualité à emporter » était quasi inexistante en dehors des grandes chaînes. Je me suis donc lancée. Posséder mon propre commerce me tient très à cœur. Après avoir quitté mon travail, j’ai mis plusieurs mois à monter ce projet. Grâce au travail et au soutien indéfectible de mes proches, il s’est concrétisé en avril 2016 à Vanves. Pourquoi avoir choisi Vanves pour lancer le Café en’bullant ? C’est ma ville natale et puis l’occasion s’est présentée. En revenant d’un voyage aux Etats-Unis, j’ai eu l’opportunité d’entrer en contact avec le service du commerce de la Ville. J’ai exposé mon idée et j’ai reçu un super accueil. J’aime voyager et je me suis dit que revenir à Vanves pour ce nouveau projet professionnel était symboliquement très fort et positif. Vous avez récemment mené avec succès une campagne de financement participatif sur Internet. Pouvez-vous nous en dire plus ? Au départ, je devais bénéficier d’un prêt d’honneur de l’Etat mais cela ne s’est pas fait. J’ai dû démarrer de zéro et cela représentait un investissement lourd. Le démarrage a donc été difficile. J’ai eu l’idée de faire appel aux internautes via le financement participatif et leurs retours ont dépassé mes attentes. Avec l’argent récolté, je vais mettre en place un fond de roulement pour pouvoir faire davantage d’évènementiel et pas uniquement de la vente aux particuliers. Cette aide financière va favoriser la croissance de mon entreprise. Quels sont vos projets pour la suite ? Je me suis fixée une date limite. En décembre prochain, le projet doit être viable mais je fourmille d’idées pour l’avenir comme proposer des petits déjeuners aux entreprises, des brunchs d’après mariage, ou accompagner les propriétaires d’escape games... N°336 JUILLET-AOÛT 2019 VANVES INFOS 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :