Uniformes n°299 mar/avr 2015
Uniformes n°299 mar/avr 2015
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°299 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 62 Mo

  • Dans ce numéro : le blouson US M41.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
COLLECTION 66 Uniformes COLLECTION Janvier 1954, le groupe de combat du 7 e BPVN du sergent Orecchia vient de toucher la nouvelle tenue de saut camouflée française du modèle 1947/51. (Collection particulière). Parachutiste du 7 e BPVN, Annam été 1954. Coiffé du béret amarante de type « Commando » assemblé en trois parties, il est vêtu d’un treillis camouflé TTA modèle 1947 taillé dans la même toile camouflée que celle utilisée pour les tenues de saut 1947/52. Ces tenues sont portées depuis quelques mois par les unités parachutistes en Indochine ainsi que les ceinturons TAP du modèle 1950/53. Les bottes de saut sont du modèle 1950 à semelles vissées. L’arme est le PM MAT 49. Insigne du 7 e BPVN, fabrication Arthus Bertrand. ses faces et les tranchées viets atteignent les positions tandis que le réseau de barbelés est en partie détruit. Le sergent Vuillemain est tué, le dos labouré par des éclats. Le 18 avril, les survivants d’« Huguette 6 » évacuent la position. Le capitaine Bizard s’élance à travers la brume et passe littéralement sur le corps des Viets médusés. Les pertes sont lourdes, la moitié de l’effectif reste sur le terrain, dont le sergent Tournayre. Les survivants gagnent « Opéra ». Les pluies commencent à tomber et inondent les tranchées, éboulant les abris. Les survivants du 5 e BPVN vont combattre, jour après jour, avec pour seul espoir de survivre jusqu’au lendemain ou bien de mourir les armes à la main pour l’honneur. Diên Biên Phu est entrée en agonie. Le 6 mai, Les bo doïs emportent les dernières défenses de la 2 e compagnie où l’adjudant Hung demande à la radio un tir de mortiers sur sa position submergée. Le 5 e BPVN vit ses dernières heures dans un contexte d’apocalypse. Le 6 mai au soir, le sous-lieutenant Latanne est blessé tandis qu’il décroche avec ce qu’il reste des mortiers. Soutenu par le sous-lieutenant Makowiak (détaché du 3 e thaï), il atteint au matin du 7 mai, le PC de Botella qui tient toujours sur « Eliane 4 ». Le sergent-chef Métier lance une ultime contre-attaque avec ses Nungs pour l’honneur, laquelle avorte sous les coups de 105 meurtriers. Le médecin-lieutenant Rouault s’affaire auprès des blessés qui s’entassent dans l’abri souterrain autour du lieutenant Armandi (officier transmission). Un dernier assaut viet emporte la position, c’est la fin du 5 e BPVN. Immédiatement séparés de leurs camarades français, les parachutistes vietnamiens vont connaître pour la plupart un sort funeste dans les camps d’internement du vietminh. Le bataillon anéanti lors des combats de Diên Biên Phu est reconstitué progressivement à partir de juin sous les ordres du capitaine Tholly puis du capitaine Le Saux. Le 5 e BPVN quitte le Tonkin fin juillet pour rejoindre Tourane. Le 1er novembre 1954, il est intégré au GAP 3 à Nha Trang puis au Groupement Parachutiste de l’Armée du Sud Vietnam le 1er mai 1955.
Deux sous-officiers de la 2 e compagnie (capitaine Lefranc) du 7 e BPVN photographiés en 1954 en Annam. Coiffés du béret amarante, les deux sous-officiers portent des vestes de treillis TTA camouflées modèle 1947, panachées avec des pantalons camouflés anglais de la tenue « windproof ». Les ceinturons sont du modèle TAP 1950 tout comme l’étui pour PA en toile. (Collection particulière) LE 7 e BPVN Créé en septembre 1953 à Hanoï, le 7 e BPVN est placé aux ordres du commandant Lehmann. Il compte alors une CCB et 2 compagnies de combat. Les cadres français proviennent en partie du 1er Bataillon parachutiste khmer dissout début juillet 1953 suite à la découverte d’un complot au sein de l’unité. Ses effectifs sont complétés par la création des 3 e et 4 e compagnie entre novembre et décembre 1953. Le bataillon poursuit son instruction et participe à diverses opérations locales dans le delta du Fleuve Rouge. En janvier 1954, le 3 e BPVN ayant été durement frappé lors des combats de Ban Hine Siu au Laos (particulièrement touchée, la 3 e compagnie a été dissoute), la 1 re compagnie du 7 e BPVN (commandée par le lieutenant Bouillot suite à la blessure du capitaine Bressy), est aérotransportée sur SENO le 2 février afin de renforcer le bataillon frère étrillé puis retrouve Hanoï début mars. Le 14 mars, le 7 e BPVN assure la sécurité du terrain de Bach Maï, relevant ainsi le Pour mémoire : Créé à Saïgon le 1er mars 1954, le 6 e BPVN est le premier bataillon parachutiste entièrement constitué de Vietnamiens. Encore en formation, il ne sera pas engagé dans les derniers combats de la guerre d’Indochine et rejoindra en 1955 le Groupement parachutiste de l’armée vietnamienne. 5 e BPVN qui saute sur Diên Biên Phu où la situation devient alarmante. Le 8 avril, le 7 e BPVN est placé en alerte afin de sauter dès la nuit suivante en renfort de la garnison de Diên Biên Phu. Mais face à l’hostilité du colonel Langlais qui n’accorde pas grande confiance à cette jeune unité vietnamienne, c’est finalement le 2 e BEP qui sera largué. Durant les semaines qui suivent, le bataillon est engagé dans une série d’opérations de nettoyage au profit du secteur autonome d’Hanoï dans le cadre du GAP 1. Début mai, le commandant de Pins prend le commandement du 7 e Bawouan qui fait mouvement sur Nha Trang HISTOIRE D’UNE UNITÉ Eté 1954, le général Sauvagnac commandant les TAPI passe en revue les unités du GAP 3 à Nha Trang. Aux côtés du fanion du 7 e BPVN, on aperçoit au premier rang (quatrième en partant de la gauche) un sous-lieutenant vietnamien qui porte un pantalon de treillis camouflé modèle 1947 aux poches aisément reconnaissables (sans soufflet). (Collection particulière). Deux parachutistes du 7 e BPVN prennent la pose devant un canon SR 75. L’homme de droite porte comme coiffure de repos un béret en toile US camouflé sur lequel il a fixé un macaron de béret au bras armé ailé. Le caporal-chef de gauche arbore quant à lui un losange à l’ancre d’or sur la manche de sa chemise de fabrication locale. (Collection particulière). Le sous-lieutenant Nam du 7 e BPVN en opération dans le delta début 1954. Coiffé d’un chapeau de brousse de fabrication locale, il porte une veste de saut camouflée modèle 1947/52. (Collection particulière) le 25 juillet 1954 afin d’intégrer le GAP 3. En novembre 1954, il incorpore successivement le reliquat du Commando 634 puis du Commando du Nord Vietnam n°15 (capitaine Oudinot). Il est finalement dissout le 11 mars 1955 dans le cadre de la création du Groupement Parachutiste de l’armée vietnamienne mis sur pied à Saïgon (il sera reformé en 1959 au sein de la brigade, puis division, aéroportée de l’ARVN). n L’auteur et la rédaction tiennent à remercier pour leur aide dans la réalisation de cet article Messieurs Orecchia, Bouillot, Tarrius et Carenjot ainsi que Frédéric pour la figuration. Uniformes COLLECTION 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 1Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 2-3Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 4-5Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 6-7Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 8-9Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 10-11Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 12-13Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 14-15Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 16-17Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 18-19Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 20-21Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 22-23Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 24-25Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 26-27Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 28-29Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 30-31Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 32-33Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 34-35Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 36-37Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 38-39Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 40-41Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 42-43Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 44-45Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 46-47Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 48-49Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 50-51Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 52-53Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 54-55Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 56-57Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 58-59Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 60-61Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 62-63Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 64-65Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 66-67Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 68-69Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 70-71Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 72-73Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 74-75Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 76-77Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 78-79Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 80-81Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 82-83Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 84-85Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 86