Uniformes n°299 mar/avr 2015
Uniformes n°299 mar/avr 2015
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°299 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 62 Mo

  • Dans ce numéro : le blouson US M41.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
COLLECTION pertes terribles au sein des formations avec les canons de Flak. TOUCHÉ ! Le 12 juillet 1944, l’équipage du Lt Snavely vole à bord du B-24H « Dead End Kids » quand il est victime de la Flak au-dessus de l’objectif, la gare de triage de Munich. L’aile droite et le moteur 4 sont touchés et l’avion, privé de puissance suffisante, perd inexorablement de l’altitude. Ralenti, il se détache de sa formation et doit faire le trajet du retour seul, se rendant une proie idéale pour la chasse allemande. Cependant, le Lt Snavely demande par radio d’avoir une escorte et quatre chasseurs P-38 viennent accompagner le bombardier à hauteur de la frontière française. Sur ordre du pilote, les hommes ont jeté par-dessus bord tout ce qui pouvait être détaché pour alléger l’avion et lui permettre de parcourir plus de distance : mitrailleuses, munitions, équipement anti-flak… A court de carburant, l’équipage tente un atterrissage d’urgence près de Caen sur une piste de fortune construite deux jours auparavant par le génie et utilisée par des Hurricane et des Spitfire de la Royal Air Force. Le pilote et le co-pilote doivent négocier avec les Britanniques et obtiennent 400 gallons (environ 1 500 litres) d’essence stockés dans des jerrycans. Une chaîne humaine est nécessaire pour tout transvaser à la main tandis que chaque bruit de combats 36 Uniformes COLLECTION - Le blouson du S/Sgt Lawrence W. Barham porte pour sa part le patch du 712 th bombsquadron directement peint sur la poitrine. Il possédait dans son dos une peinture très proche de celle du blouson de Fred Aldrich et réalisé par ce dernier. Malheureusement, Fred Aldrich a effacé grossièrement la peinture de retour aux Etats-Unis. On distingue encore les ombres de cette décoration et les contours presque identiques à l’autre blouson. et tirs d’artillerie font sursauter les membres de l’équipage ! Le 5 août 1944, la même mésaventure se reproduit et le B-24 du Lt Snavely est touché aux moteurs 2 et 4 sur l’objectif (une usine de JU-88 à Fellersleben). L’équipage jette à nouveau tout ce qui est détachable par-dessus bord mais cette fois-ci parvient quand même à rejoindre sa base, la perte de carburant étant moins importante.
Larry Barham en tenue de service PREMIERS SUR L’OBJECTIF ! A compter du 8 août, l’équipage est désigné Lead Crew class A et mène les bombardiers de son Squadron, de son Group ou d’une Wing (plusieurs groupes) vers l’objectif. Il passe alors sur un B-24 équipé du radar H2-X permettant de bombar- der les cibles recouvertes par les nuages. A cette occasion, le Lt Franck Parmer rejoint l’équipage, il est en charge du radar H2-X au poste de « Mickey operator ». « Mickey » étant le surnom donné aux radars H2-X qui se présentent extérieurement sous forme d’une excroissance sur la carlingue de l’appareil. Le radar est définitivement installé à la place du poste du mitrailleur ventral, entraînant la suppression de cette fonction dans l’équipage. Après une période de formation sur la base voisine de Hardwick (93rd BG), les missions de combat reprennent. En septembre, l’équipage décolle de la base de Halesworth (489 th BG) où le bombardier équipé de son radar est stationné pour des facilités d’entretien. En octobre, c’est de la base de Hardwick que décolle l’équipage puisque HISTOIRE D’UNE UNITÉ Carte de certification de versement aux bons du trésor attribué à Lawrence Barham. Ce dernier précise que ces bons étaient appelés les bons « Doolittle » par les hommes et qu’ils étaient « obligatoires ». tous les B-24 PFF (Pathfinders) y sont maintenant rassemblés. L’équipage ayant été à plusieurs reprises séparé pour être réparti sur différents avions ou différentes missions, certains membres finissent leur tour d’opération début janvier 1945, d’autres fin janvier. De façon assez exceptionnelle, l’équipage entier du Lt Snavely se retrouvera en 1994, cinquante ans après sa formation lors de la réunion annuelle des vétérans de l’unité. Ils en profiteront pour refaire la photo de l’équipage, tels qu’ils étaient positionnés en 1944 lors de leur affectation en Angleterre. Le Lt Snavely continuera sa carrière dans l’US Air Force et deviendra lieutenant général, de même que Frederick Aldrich qui deviendra lieutenant-colonel et Larry Wolfe qui deviendra quant à lui colonel. n Uniformes COLLECTION 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 1Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 2-3Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 4-5Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 6-7Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 8-9Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 10-11Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 12-13Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 14-15Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 16-17Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 18-19Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 20-21Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 22-23Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 24-25Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 26-27Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 28-29Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 30-31Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 32-33Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 34-35Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 36-37Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 38-39Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 40-41Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 42-43Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 44-45Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 46-47Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 48-49Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 50-51Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 52-53Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 54-55Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 56-57Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 58-59Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 60-61Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 62-63Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 64-65Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 66-67Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 68-69Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 70-71Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 72-73Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 74-75Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 76-77Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 78-79Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 80-81Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 82-83Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 84-85Uniformes numéro 299 mar/avr 2015 Page 86