Uniformes n°296 sep/oct 2014
Uniformes n°296 sep/oct 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°296 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 66,2 Mo

  • Dans ce numéro : histoire d'une unité... les bataillons de parachutistes vietnamiens en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
COLLECTION HISTOIRE D'UNE UNITÉ TEXTE ET PHOTOS  : Mark Bruschi Les bataillons de parachutistes vietnamiens en Indochine (1951-1954) 1 re Partie  : Les 1er et 3 e BPVN Les accords signés à Paris le 8 mars 1949 par la France et l'Empereur Bao Dai constituent le véritable acte de naissance de l'armée vietnamienne. Dès le 31 décembre, une convention militaire d'application est établie prévoyant ainsi la création de Forces Armées Vietnamiennes "commandées et encadrées par des Français » dans un premier temps. Le général de Lattre prononce à Hanoï le 11 juillet 1951 un célèbre discours où il demande à la jeunesse du Vietnam de s’engager dans ce combat pour la liberté et va accélérer la « vietnamistion » du conflit. Les bataillons de parachutistes vietnamiens (BPVN), surnommés « Bawouans », vont devenir le fer de lance de cette nouvelle armée. 68 UNIFORMES | COLLECTION Sur fond d’article de la revue Indochine, Sud-Est Asiatique dédié au 1er BPVN, le béret amarante de type « Commando » du lieutenant de Larnage fabriqué par la maison Huard sur lequel a été fixé à l’aide d’une épingle l’insigne de béret des parachutistes vietnamiens brodé en cannetille. Cet insigne est porté conjointement au 1er BPVN avec l’insigne de béret métallique au bras armé ailé, mais ne semble pas observé au sein des autres « Bawouans » qui lui préfèrent le macaron de béret français. On le retrouve aussi brodé sur l’avers du fanion du bataillon. Aux côtés de sa barrette d’instructeur de la mission militaire française, on retrouve l’insigne du 1er BPVN et un brevet parachutiste de fabrication locale. Naissance du 1er BPVN La décision de créer un bataillon de parachutistes vietnamiens est prise en avril 1951 sous l’impulsion du général de Lattre. Cette unité renforcera la Réserve Générale et sera placé pour emploi à la disposition du général commandant les Forces Françaises du Vietnam Sud. Son recrutement sera cochinchinois et l’on profitera de la présence sur place de deux compagnies indochinoises parachutistes aux états de services solides qui serviront de colonne vertébrale à la nouvelle unité. Le 1er BPVN est officiellement créé le 1er juillet 1951 à partir de l’Escadron Parachutiste de la Garde du Vietnam Sud (encadrés jusqu’alors par des gendarmes ou des gardes mobiles) qui devient la 1 re compagnie, et de la 1ère CIP (rattachée jusqu’alors au 2 e BCCP puis au 1er BCCP destiné à monter au Tonkin) qui devient la 3ème compagnie. La CCB et la 2 e compagnie sont en formation à partir des jeunes appelés ou engagés venant des centres d’instruction vietnamiens, voire de volontaires d’unités déjà constituées non TAP, et brevetés à la BAPS. Cantonné à Chi Hoa, aux portes de Saïgon, le commandement est assuré par le capitaine Le Quang Trieu (français d’origine vietnamienne) secondé du lieutenant de Haynin de Bry et son encadrement est assuré en grande partie par des officiers et sous-officiers français détachés au titre de la Mission Militaire Française auprès du Gouvernement Vietna-
Le lieutenant de Larnage de la 3 e compagnie du 1er BPVN en 1952 lors d’une prise d’armes à Hanoï. Il tombera au combat dans le secteur de Bac Ninh le 16 décembre 1952. On remarquera sur ce cliché que les cadres français comme les parachutistes autochtones arborent tous sur leur béret l’insigne des parachutistes vietnamiens brodé en cannetille.. Ils sont vêtus de treillis TTA Kakis et chaussés de bottes de saut modèle 1950. Prise d’arme à Saïgon en 1952. Ce para du 1er BPVN porte une tenue de saut française modèle 1947 kaki et est coiffé du béret amarante de type « Commando » en trois parties orné de l’insigne brodé en cannetille propre aux parachutistes vietnamiens. Il est chaussé de bottes de saut modèle 1950 à semelles vissées et est armé du PM MAT 49. Le ceinturon est un modèle français TAP modèle 1950 à boucle caractéristique. mien. Concernant l’encadrement autochtone, un peloton d’élèves gradés est ouvert à la BAPS. L’entraînement opérationnel débute à l’échelon de la compagnie avec une intervention au profit du train la « Rafale » puis à proximité des plantations Michelin. Au mois d’août, un PC léger et la 1 re compagnie participent à l’opération « Pirate » sur l’île de Cu Lao Ré. Début septembre, l’encadrement du bataillon est presque au complet avec l’arrivée de plusieurs jeunes sous-lieutenants vietnamiens arrivant de l’Ecole de Dalat. L’unité compte alors 760 hommes dont 21 officiers et 36 sous-officiers (dont respectivement 14 et 23 français). Au Tonkin Le 1er BPVN est aérotransporté au Tonkin à la mi-novembre et engagé sur Sept Pagode (80 Km à l’Est d’Hanoï). Placées à disposition du colonel commandant le secteur, les compagnies sont engagées en dépit du bon sens par unité isolée. Ainsi le 14 décembre, la 3 e compagnie du lieutenant Bataille qui se porte au secours du poste de Phu Lao (il sera lui-même blessé dans l’affaire et remplacé à la tête de sa compagnie par le lieutenant de Fossarieu) est bousculée par un assaut vietminh qui lui coûte 7 tués, 3 disparus (dont le lieutenant de Larnage frappé à mort dont le corps a été laissé sur le terrain dans la débâcle) et 16 blessés. Suite à un incident, le capitaine Le Guang Trieu transmet le commandement au capitaine Depont et c’est sous ses ordres que le bataillon saute sur le « Rocher Notre Dame » le 23 décembre dans le cadre Insigne de béret de parachutiste vietnamien brodé en cannetille porté au 1er BPVN. Ces fabrications perdureront jusque ‘aux années 70 tout au long la guerre du Vietnam tandis qu’apparaissent aussi durant ce conflit des fabrications en fil de coton. Les insignes sont alors à cette époque cousus directement sur le béret et non plus fixés « à la française » à l’aide d’une épingle. COLLECTION | UNIFORMES 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 1Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 2-3Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 4-5Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 6-7Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 8-9Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 10-11Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 12-13Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 14-15Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 16-17Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 18-19Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 20-21Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 22-23Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 24-25Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 26-27Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 28-29Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 30-31Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 32-33Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 34-35Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 36-37Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 38-39Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 40-41Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 42-43Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 44-45Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 46-47Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 48-49Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 50-51Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 52-53Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 54-55Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 56-57Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 58-59Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 60-61Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 62-63Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 64-65Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 66-67Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 68-69Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 70-71Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 72-73Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 74-75Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 76-77Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 78-79Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 80-81Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 82-83Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 84-85Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 86