Uniformes n°296 sep/oct 2014
Uniformes n°296 sep/oct 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°296 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 66,2 Mo

  • Dans ce numéro : histoire d'une unité... les bataillons de parachutistes vietnamiens en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
COLLECTION ÉQUIPEMENTS Etiquette RZM-SS en toile cirée noire avec une légende en caractère blanc, cousue au dos d’une cravate SS en toile noire. On notera en haut l’inscription  : SS-Halsbinde désignant l’article. (Collection française) d’autorisation de confection 3. La production de ces étiquettes RZM en tissu s’est poursuivie elle aussi jusqu’en 1938 4. Sur certains équipements ou éléments d’uniforme, on peut rencontrer occasionnellement et concurremment un tampon à l’encre « VA » pour Verpflegungsamt (bureau d’intendance) et quatre chiffres pour l’année de la prise en compte (1939, etc.). Cette date peut être différente de celle de l’étiquette RZM-SS modèle 1935. Ce marquage se rattache aux services administratifs de la SS et non à ceux de la RZM. Les étiquettes RZM-SS modèle 1938 Les étiquettes RZM-SS en papier avec leur gamme de lettres caractéristiques (« A », « B », « C », « F » etc.), remplacèrent en 1938 celles en tissu. Bien que des collectionneurs soient parvenus à identifier des familles de type d’insignes ou des groupes de confection, ces codes avec des lettres de l’alphabet restent assez sibyllins. Le « B » pour Baumwolle (coton) correspond souvent aux insignes des unités de la SS-VT et de la Waffen-SS, 3) Certains auteurs anglo-saxons ont écrit que le préfixe « St » signifie Stück (pièce, morceau ou article). Bien que parfaitement renseignés, ils ne souhaitent sans doute pas partager leurs connaissances inévitablement profitables à de trop nombreux faussaires. D’autre part, pour certains collectionneurs la mention « St » indiquerait la ville de Stuttgart. Dans ce cas, pourquoi ne rencontre-t-on pas alors des étiquettes avec les préfixes « B » pour Berlin, « M » pour München ? 4) Voir également en complément, l’article d’Éric Lefèvre dans le magazine De Bello Collection n°64 (pages 14 & 15) de mars 1994. Il relate la découverte des trois fameuses vareuses SS-VT du régiment « Deutschland » dont les insignes (bandes de manche, pattes d’épaule avec un monogramme « D », aigle de bras) présentent quelques spécimens d’étiquettes RZM-SS modèle 1935. Lettre code de l’alphabet qui identifie le classement de la fabrication et dont la signification demeure inconnue. Lettre de classement du numéro de série de l’étiquette. Numéro de série de l’étiquette attribué par la RZM. 64 UNIFORMES | COLLECTION Un petit lot d’insignes Waffen-SS à l’état neuf comprenant trois bandes de manche Adolf Hitler, six paires de pattes de col, une paire d’épaulettes troupe à passepoil jaune d’or, divers insignes métalliques ou en tissu pour coiffures ainsi que deux aigles de bras tissés sur ruban pour officier a été découvert en 2004 à Toulon dans une petite boite cartonné pour négatifs photographiques sur plaque de verre. Ci-dessus, cinq paires de pattes de col pour la troupe avec des runes brodées à la machine en fil silbergrau. Le revers de celles du côté droit présente une série d’étiquettes RZM-SS semblables et issues du même lot de fabrication, dont les numéros de série se situent aux environs de L 288 000. (Collection française) tandis qu’au contraire, les étiquettes « C » se rencontrent plutôt sur des insignes Allgemeine-SS. Les étiquettes de la série « F » pour « Feinstickerei » (broderie fine) semble signaler des insignes en tissu avec une broderie en cannetille soignée et de qualité (pattes de col à tête de mort, pattes de col avec feuilles de chêne, des bandes de bras brodées main, losanges de bras). Mais ces interprétations souffrent d’exceptions. En l’absence d’archives, le déchiffrage complet de ces séries de lettres sur les étiquettes RZM-SS en papier pourra sans doute se faire que par un large recoupement de pièces originales 5. (5) Il y a quelques années, les éditions nord-américaines R. BENDER lancèrent des appels de recherches sur la RZM auprès de leurs lecteurs par le biais de leur revue trimestrielle « MILITARY ADVISOR ». Faut-il y voir le signe annonciateur de la publication d’un prochain ouvrage de fond sur la RZM ? TYPOLOGIE DE L’ÉTIQUETTE RZM-SS MODÈLE 1938 Une colle organique soluble fixait ces étiquettes en papier sur le revers de leur insigne en tissu. Avec le temps, elle peut s’effriter en poussière sous la pression des doigts. Ces étiquettes en papier (dimensions environ 42x22 mm), parce les plus communes, sont les plus connues auprès des collectionneurs. Ce sont également celles qui eurent l’existence la plus longue. Le numéro de la case A4 correspond au code alloué au fabricant. Le plus fréquemment, il s’agit d’un chiffre tamponné à l’encre noire, violette, bleue voire manuscrit pour des petites productions. Au bas de ces étiquettes figure une lettre suivie d’un numéro d’ordre imprimé et propre à l’insigne auquel il se rattache. La découverte d’un petit lot de pattes de col SS à l’état neuf avec leur étiquette en papier d’origine met partiellement en évidence la série de ce lot. Les inscriptions imprimées en noir peuvent être en caractère gothique Le chiffre appliqué avec un tampon humide et qui suit l’abréviation A4 est le chiffre code attribué par la RZM au fabricant (Hersteller). L’inclinaison ou son mauvais positionnement indique une opération manuelle. Les caractères romains qui succèdent à ceux en gothique indiquent une étiquette imprimée après 1941.
(impression précoce) ou en caractère romain à partir de 1941 6. Occasionnellement, des inscriptions manuscrites probablement écrites par le détaillant peuvent apparaître sur ces étiquettes en papier (prix de vente, dénomination ou référence de l’insigne par exemple). Ce modèle d’étiquette en papier figurait sur les insignes SS pendant la première moitié de la guerre. Apparues vers 1942-1943, les bandes de manche SS tissées à la machine en fil de rayonne par la firme BEVO ne possèdent pas d’étiquettes en papier. Toutefois, quelques spécimens précoces de bandes de bras régimentaires « Theodor Eicke » (SS-Panzer-Grenadier- Regiment 6) sont connus pour en posséder une d’origine. Un spécimen très tardif d’étiquette RZM imprimé en bleu sur un papier blanc a été distribué et apposé sur certains insignes. Ce modèle avec un numéro de code pour le fabricant ne possède plus le numéro d’ordre spécifique à l’insigne. Les étiquettes RZM-SS en toile pour uniformes et coiffures SS Pour les coiffures et les pièces d’uniformes destinés à la SS, la RZM-SS utilisait initialement des tampons RZM (du moins pour les coiffures), puis ses étiquettes de contrôle RFSS modèle 1934 « RFSS ». Pour ces mêmes articles, une étiquette RZM rectangulaire en lin à fond blanc avec des caractères noirs imprimés fit son apparition. Son utilisation réduite couvre les années (6) L’écriture en caractère Sütterlin créée par le professeur Ludwig Sütterlin (1865-1917) a été abandonnée en septembre 1941 pour laisser placer à celle en caractère romain. Sous-groupes (Gruppe) du code « L » Articles fabriqués ou titre du sous-groupe L 1 Usine du cuir L 2 Fabrique d’articles assimilés cuir L 3 Manufacture de havresacs L 4 Maître-sellier L 5 Fabrique de sangles L 6 Fabrique de coiffes pour les casques L 7 Fabrique de chaussures L 8 Code vacant L 9 Commerce du cuir L 10 Accessoires pour coiffures (casquettes, bonnet de police, etc.) 1934 et 1935. La présence parfois du sigle du N.S.D.A.P. confirme la précocité de cet étiquetage. L’apparition des étiquettes rectangulaires en toile cirée à fond noir avec des caractères blancs semble dater de la même période. Sa production et son application se firent concurremment aux autres modèles d’étiquette produits par la RZM. Elles se rencontrent sur de nombreuses pièces d’uniformes SS, tels des vareuses, des capotes, des pantalons, des cravates, des coiffures, des équipements, etc. d’avant guerre. La dénomination de l’article (par exemple  : « TUCHMÜTZE für SS », « Feldmütze für SS », « MANTEL SS ») à laquelle elle se rattache figure dessus. Le numéro d’ordre de l’article et celui du fabricant (Hersteller) y figurent aussi. Les marquages des effets en cuir On rencontre au départ l’étiquette modèle 1934 « RFSS ». Comme par exemple une paire de bottes en cuir noir avec une étiquettes modèle 1934 cousue sur la tige haute et portant l’inscription tissée  : « Vom Reichsführer SS befohlene Ausführung ». La lettre « L » pour Leder (cuir) identifie pour la RZM les articles en cuir. Pour une bélière en cuir de dague modèle 1933, la marque estampillée sur le cuir se présente ainsi  : RZM L2/5/39. Mais dans la grande majorité des cas (bottes, cuirs de ceinturon, cartouchières, etc.), on rencontre le marquage classique composé du logo « RZM », la fraction avec les références contractuelles et des runes « SS ». Ces marquages souvent finement poinçonnés demeurent assez peu lisibles. En l’absence de ces estampilles, on peut rencontrer à la place une étiquette RZM-SS modèle 1938 en papier. On connait, par exemple, un ceinturon de cérémonie en brocart d’aluminium pour officiers SS (Offizer Feldbinde) dont l’étiquette papier porte le code de la catégorie « M ». Le sousgroupe « G8 » intitulé Lederzeug du groupe « G » englobe également les articles en cuir. Il ne se rattache pas au groupe « L » qui n’englobe pas les effets en cuir de manière exclusive pour la RZM. Voir le tableau des sousgroupe (Gruppe) de la catégorie « L » ci-contre. Huit étiquettes de différentes séries du modèle délivré à partir de 1938 par la RZM-SS. De gauche à droite  : deux spécimens précoces avec des caractères gothiques collés au dos de runes SS (Sig-Runen der SS) brodées en fil aluminisé. Compte tenu de la petitesse de cet insigne, ces deux étiquettes en papier ont dû être retaillées pour loger sur le revers de l’insigne. Dessous, un aigle de bras tropical tissé à la machine qui possède également une étiquette précoce. Voici quelques années, un marchand britannique ayant acquis de tels insignes à l’état neuf en rouleau, les débita à l’unité afin de mieux les revendre (...). A droite, losange de manche désignant la fonction d’officier administratif (Führer im Verwaltungsdienst) avec son étiquette collée modèle 1938. Remarquer sur cet insigne de spécialité l’inscription manuscrite du détaillant « Verwaltung Führer » juste sous le logo RZM. Les quatre petits ronds blancs sur chaque angle sont des points de colle époxy qu’un collectionneur appliqua par malheur, afin de présenter ce badge sur un cadre. Une patte de col pour sous-officiers avec des runes brodées en fil aluminisé dont l’étiquette du second type en caractère romain porte le numéro de série N 329745. En fond, une bande de bras « Nordland » brodée à la machine en fil de coton silbergrau du modèle réservé à la troupe. Le double étiquetage indique que deux fabricants différents participèrent à la confection de cet insigne de manche. Tout en bas, un ceinturon de cérémonie en brocart d’aluminium pour des officiers de la Waffen-SS (Offizer Feldbinde) dont l’étiquette est de la catégorie « M ». (Collection française) Détail du dos d’une cartouchière modèle 1933 pour le Kar 98/k et distribuée par la RZM-SS. Elle présente pour seul marquage le poinçon SS 68/36 RZM. (Collection PG) Le marquage des articles métalliques Sur les insignes et pièces en métal l’abréviation « ges. gesch. » pour « gesetzlich geschütz » (modèle déposé) a précédé les marquages RZM. Plus rarement, on peut rencontrer le cigle « D.R.G.M. » pour Deutsches Reich Gebrauchsmusterschutz (breveté par le Reich allemand), voire la raison sociale ou le logo du fabricant. Mais le plus souvent, aucun marquage n’apparait. Cela cesse avec le décret du 20 décembre 1934 qui impose la marque de la RZM. Le premier marquage, sinon l’un des plus précoces, se compose de trois cercles séparés avec dans le premier les doubles runes SS, dans le second un chiffre et dans le troisième les lettres RZM. On le trouve par exemple sur des boucles de ceinturon modèle troupe en maillechort (SS 63 RZM) ou des hausse-cols de la SS-Streifendienstes (RZM SS 140). On peut rencontrer également le logo « RZM » combiné au sigle « D.R.G.M. ». Par la suite, la RZM appose sa marque avec le préfixe « M » pour Metall (métal). COLLECTION | UNIFORMES 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 1Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 2-3Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 4-5Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 6-7Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 8-9Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 10-11Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 12-13Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 14-15Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 16-17Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 18-19Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 20-21Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 22-23Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 24-25Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 26-27Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 28-29Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 30-31Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 32-33Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 34-35Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 36-37Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 38-39Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 40-41Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 42-43Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 44-45Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 46-47Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 48-49Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 50-51Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 52-53Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 54-55Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 56-57Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 58-59Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 60-61Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 62-63Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 64-65Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 66-67Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 68-69Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 70-71Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 72-73Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 74-75Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 76-77Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 78-79Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 80-81Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 82-83Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 84-85Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 86