Uniformes n°296 sep/oct 2014
Uniformes n°296 sep/oct 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°296 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 66,2 Mo

  • Dans ce numéro : histoire d'une unité... les bataillons de parachutistes vietnamiens en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
COLLECTION HISTOIRE D’UNE UNITÉ La 10th US Mountain Division en Italie TEXTE ET PHOTOS  : Loïc Jankowiak À l’origine désignée « 10th Division », la division est rebaptisée « 10th Mountain Division » le 6 novembre 1944, deux mois à peine avant son déploiement sur le front d’opération méditerranéen. L a division part des USA de deux endroits. Le 86th Infantry Regiment et les unités de soutien de Camp Patrick Henry, Virginie le 11 décembre à bord du SS Argentina et arrive à Naples le 22 décembre. Le 85 et 87th Infantry Regiment part de Hampton Roads, Virginie le 4 janvier 1945 à bord du SS West Point, arrivant le 13 janvier 1945. Premiers contacts avec l’ennemi Le 15 Janvier, B/86 envoi une patrouille de 8 experts commandé par le S/Sgt. CarlE. Casperson afin de reconnaitre les positions ennemies à Pisso di Camiano, le pique le plus au nord de Riva Ridge. La route est couverte avec de la neige et de la glace. Des skis sont alors utilisés, mais enlevés à mi-chemin vers le sommet. Après un échange de tir, la 40 UNIFORMES | COLLECTION patrouille revient. Cinq semaines plus tard, Casperson est tué lors d’une contre-attaque allemande sur Riva Ridge. À la date du 20 janvier 1945, les trois régiments de la 10th sont sur ou près de la ligne de front entre la vallée de Serchio et le Monte Belvédère. Les commandant des régiments sont les suivants  : Colonel RaymondC. Barlow pour le 85th ; Colonel Clarence M. Tomlinson pour le 86th et le Colonel David M. Fowler pour Casquette pour troupes de montagne (Ski cap 2nd model). L’une des nombreuses patrouilles à ski faite par la 10th Mountain Division entre janvier et février 1945, afin de reconnaitre les positions allemandes près du Monte Belvédère. L’homme du milieu, porte la ski cap du 1er modèle, reconnaissable à la boucle sur la visière qui n’apparait pas sur le second modèle que porte l’homme de droite. L’homme à gauche porte à la main un fusil à lunette M1903 Springfield avec lunette A4. le 87th. La 10th Mountain Division fait partie du IV Corps du General Willis Crittenberger, comprenant la Brazilian 1st Infantry Division, la 92th Infantry Division et la 1st Armored Division, incluant plus tard la 85th Infantry Division. Patrouilles sur la ligne Gothique Pour les trois prochaines semaines. Les compagnies effectuent des patrouilles de reconnaissance et de combat. Certaines sont à ski, tandis que les échelons supérieurs préparent des plans pour l’assaut de Riva Ridge et le Monte Belvédère. Le 21 janvier, une patrouille à ski du 86th Mountain Infantry Regiment Headquarters, Intelligence & Reconnaissance Platoon, constituée du 1st Lt. Donald E Traynor, du Sgt. Stephen P.Knowlton, Cpl. Harry Brandt et des Pfcs. Cragg D. Gilbert et Harvey Staler, font une reconnaissance du front. Pas plus épuisante mais plus excitante est l’action de la « Patrol 250 » où deux de ses membres reçoivent la Bronze Star. Ce type de combat ne fait pas les titres des journaux, mais est très sérieux pour les hommes y prenant part. À 1 heure le 25 janvier, la Patrol 250 quitte le Command Post de la F Company (86th Infantry Regiment). La patrouille est commandée par le 1st Lt. Frank B. Foster et le 2nd Lt. Mount G. Sauvage 2nd Bn. S-2 qui se trouve être l’un des deux récipiendaires. La mission est de routine, une patrouille de combat de reconnaissance avec comme objectif de localiser si l’ennemi utilise un poste d’observation situé sur le Monte La Serra et si oui, le détruire. Si le poste n’est pas occupé, la patrouille devait alors passer par Campetti Pianosinatico et localiser les positions ennemies à ce moment-là avec si possible des prisonniers à ramener. La patrouille monte en direction du Monte Orlando mais n’y trouve rien et continue jusqu’à La Serray arrivant à 6 heures. Ils y trouvent un poste d’observation mais n’y voit aucune signe d’action et redescendent au bout d’une heure. En considérant le brouillard et la brume, parfait pour des embuscades et la prise de prisonniers, les Lt. Foster et Wild divisent la patrouille en deux, en se soutenant l’une à l’autre. Puis, le groupe traverse une clairière où s’y trouve sur un flanc de colline une casemate où de la fumée sort d’un conduit. La patrouille attaque alors et
Dernier modèle de la parka réversible. La capuche est doublée de fourrure de loup et les manchettes et les poches de poitrine sont munies d’une patte boutonnée. Un lacet au bas du vêtement permet de la resserrer sur les jambes. capture ainsi 4 prisonniers après un échange de tir. Des tirs de mortiers sont alors tirés sur les Américains. D’autres allemands arrivent et tant les officiers que les hommes sous leur commandement tirent sur eux. Une balle blesse le Lt. Sauvage et une grenade envoyée près du Pfc. William Crump ne fait qu’enlever sa paire de lunette. Au moment où les Allemands veulent les encercler, Le Lt. Wild pense qu’il est alors temps de rentrer à la maison sous les tirs de mortiers ennemis. Il faudrait faire un livre pour y détailler toutes les patrouilles et escarmouches que les hommes du 86th MIR ont effectuées durant les trois premières semaines en première ligne. Une mention doit être faite au T/Sgt. Harold J Hall, de la B Company qui, après avoir été mortellement blessé dans une embuscade avec ses hommes, continua à diriger les actions de sa patrouille. Après sa mort, le S/Sgt. Donald G. Haight reprend le commandement et redirige ses hommes vers les lignes amis. Ce retrait fut possible grâce à l’héroïsme du Pfc. Harold Lloyd qui en se tenant debout a attiré les soldats ennemis, pouvant ainsi faire replier ses camarades à l’abri. A l’assaut du Monte Belvédère La division fait mouvement le 28 janvier 1945 dans les Apennins au nord de l’Italie afin de se positionner pour l’attaque de Riva Ridge. La division fait face aux positions allemandes sur 5 miles le long du Monte Belvédère-Monte della Torraccia ridge. D’autres divisions tentèrent plusieurs fois de prendre d’assaut le Belvédère, mais aucune n’y arrivèrent. Pour prendre le Monte Belvédère, la division devait d’abord prendre une ligne de crête à l’ouest, connu par les Américains comme la Riva Ridge. Les Allemands sur Riva Ridge protègent les approches du Belvédère. L’assaut de cette crête est la tâche du 1st Battalion et F/86 du 86th Infantry Ces deux hommes faisant partie de la même patrouille sont équipés de skis standards en bois de type Hickory et baton ainsi que de parka blanche. En l’absence de lunette de protection, l’homme de gauche s’est muni de Ray-ban. Clé de transport (Yukon Packboard). La King Company du 87th Mountain Infantry Regiment de la 10th Mountain Division en manœuvre près de Pise en janvier 1945. Les hommes sont vêtus d’Overcoat en laine et portent des plywood packboard (évolution du Yukon Packboard qui était en bois) en contre-plaqué où sont encordés leurs équipements, rations et divers fournitures. L’homme à l’extrême gauche porte un Pack M-1943, sac conçu pour remplacer le Havresack M1928. COLLECTION | UNIFORMES 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 1Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 2-3Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 4-5Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 6-7Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 8-9Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 10-11Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 12-13Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 14-15Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 16-17Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 18-19Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 20-21Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 22-23Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 24-25Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 26-27Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 28-29Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 30-31Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 32-33Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 34-35Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 36-37Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 38-39Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 40-41Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 42-43Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 44-45Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 46-47Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 48-49Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 50-51Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 52-53Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 54-55Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 56-57Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 58-59Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 60-61Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 62-63Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 64-65Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 66-67Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 68-69Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 70-71Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 72-73Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 74-75Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 76-77Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 78-79Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 80-81Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 82-83Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 84-85Uniformes numéro 296 sep/oct 2014 Page 86