Uniformes n°293 mar/avr 2014
Uniformes n°293 mar/avr 2014
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°293 de mar/avr 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 64,9 Mo

  • Dans ce numéro : front de l'ouest 1944-1945.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Edité par REGI’ARM 43bis, rue Cronstadt 75015 Paris Tél. : 01 45 32 54 00 Fax : 01 45 32 59 00 e-mail : redaction@uniformes-mag.com DIRECTEUR DE LA PUBLICATIONC. Dupont DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Bertrand Sorlot RÉDACTEUR EN CHEF Laurent Berrafato redaction@uniformes-mag.com PRINCIPAUX COLLABORATEURS Benoit Abbas, Djamel Ben Mohamed, Alexandre Benoit, Bruno Bissonnier, Daniel Blanchard, Mark Bruschi, Laurent Chauvet, Frédéric Coune, Patrice de La Rochefoucauld, Laurent Gantier, Bertrand Garandeau, Gérard Gorokhoff, Christophe Guillemet, Philippe Guimberteau, Raymond Guyader, Denis Lassus, Frédéric Lemaire, Alexandre Pavolin, Frédéric Pineau, Laurent Rinderknech, Frederik et Carole Suppo-Diefenthal, Rémi Theys, Christian Tollet MAQUETTE Régis Dupont Elodie Barbier Antoine Poggioli SERVICE PUBLICITÉ Tél. : 01 45 32 60 50. redaction@uniformes-mag.com SERVICE ABONNEMENT Blandine Salichon Tél. : 01 45 32 60 26 abonnement-revues@orange.fr BOUTIQUE Tél. : 01 45 32 60 69 DISTRIBUTION MLP. NUMÉRO DE COMMISSION PARITAIRE 1011 K 89084 DÉPÔT LÉGAL 1er trimestre 2014 IMPRESSION Boccia (Italie) SERVICE DIFFUSION 2C. consulting Tél. : 01 49 44 05 49 chavaudra@yahoo.fr (à usage exclusif du réseau des diffuseurs de presse) DISTRIBUTEUR POUR LA BELGIQUE : Tondeur Diffusion 9, av. Van Kalken 1070 Bruxelles Tél. : 02/555 02 17 Copyright 2014. Reproduction interdite sans accord préalable. Les manuscrits et documents ne sont pas retournés (sauf sur demande particulière de l’auteur). Les auteurs sont responsables des opinions émises dans leurs articles de même que les annonceurs le sont de leur publicité. La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro est interdite. Ils sont la propriété exclusive d’Uniformes qui se réserve tous droits de reproduction dans le monde entier. Le guide du collectionneur et de la reconstitution www.uniformes-mag.com édito ONODA, l’honneur et la fidélité jusqu’au bout ! Né le 19 mars 1922 Hiro Onoda arrive en 1943 à l’école militaire de Kurume, sous les ordres du général Shigetoumi. Après trois mois d’entraînement intensif, Onoda regagne son unité d’origine. Le 13 août 1944, Onoda quitte Kurume pour rejoindre la 33e compagnie à Futamata qui est une annexe de l’école de Nakano dans laquelle sont formés des officiers commandos. En décembre 1944, Onoda fait partie des vingtdeux hommes formés aux techniques de la guérilla. Destination : les Philippines, territoire américain occupé par le Japon. Son supérieur, major Yoshimi Taniguchi, Yoshimi Taniguchi, lui donne l’ordre de retarder le débarquement des Américains sur l’île de Lubang, sur laquelle Hirō Onoda passera plus de trente années dans la jungle attendant le retour de l’armée japonaise. En 1945, les troupes américaines reprirent l’île et presque toutes les troupes japonaises furent anéanties ou faites prisonnières. Cependant, Onoda continua la guerre, vivant d’abord dans les montagnes avec trois camarades (Yuichi Akatsu, Siochi Shimada et Kinshichi Kozuka). Un d’entre eux, Akatsu, se rendit finalement aux forces philippines en 1950, et les deux autres furent tués dans des échanges de coups de feu avec les forces locales – Shimada en 1954, Kozuka en 1972 – laissant Onoda seul dans la montagne. Il rejetait comme une ruse toute tentative visant à le convaincre que la guerre était finie. En 1959, il fut déclaré légalement mort au Japon. Retrouvé par un étudiant japonais, Norio Suzuki, Onoda refusa obstinément d’accepter l’idée que la guerre était finie à moins d’avoir reçu de son supérieur hiérarchique l’ordre de déposer les armes. Pour l’aider, Suzuki retourna au Japon avec des photos de lui-même et d’Onoda comme preuve de leur rencontre. En 1974, le gouvernement japonais put retrouver le commandant d’Onoda, le major Taniguchi, devenu libraire. Il se rendit à Lubang, informa Onoda de la défaite du Japon et lui ordonna de déposer les armes. Le lieutenant Onoda quitta la jungle 29 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, et accepta l’ordre de son chef de remettre son uniforme et son épée, avec son fusil Arisaka Type 99 toujours en état de marche, cinq cents cartouches et plusieurs grenades à main. Bien qu’il eût tué une trentaine de Philippins qui habitaient l’île et échangé plusieurs coups de feu avec la police, on tint compte des circonstances et Onoda bénéficia du pardon du président Ferdinand Marcos. Le lieutenant Onoda fut, au sens strict, le dernier soldat de nationalité japonaise à se rendre. Peu après sa reddition, il publia une autobiographie, Ne pas se rendre : Ma guerre de Trente Ans, où il décrit sa vie de maquisard dans une guerre terminée depuis longtemps. En 1996, il revint visiter l’île de Lubang et fit un don de dix mille dollars américains pour l’école locale. Par la suite, il épousa une compatriote et retourna vivre au Japon en 1984 où il créa en pleine nature un camp pour les enfants. Là, Hirō Onoda partagea avec eux ce qu’il avait appris sur la survie pendant ses années de vie solitaire. Il décède le 16 janvier 2014 à Tokyo. Laurent Berrafato Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter Uniformes www.uniformes-mag.com/newsletter/ou flasher ce code depuis votre portable COLLECTION | UNIFORMES 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 1Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 2-3Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 4-5Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 6-7Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 8-9Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 10-11Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 12-13Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 14-15Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 16-17Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 18-19Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 20-21Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 22-23Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 24-25Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 26-27Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 28-29Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 30-31Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 32-33Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 34-35Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 36-37Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 38-39Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 40-41Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 42-43Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 44-45Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 46-47Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 48-49Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 50-51Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 52-53Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 54-55Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 56-57Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 58-59Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 60-61Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 62-63Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 64-65Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 66-67Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 68-69Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 70-71Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 72-73Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 74-75Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 76-77Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 78-79Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 80-81Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 82-83Uniformes numéro 293 mar/avr 2014 Page 84