Uniformes n°288 mai/jun 2013
Uniformes n°288 mai/jun 2013
  • Prix facial : 7,95 €

  • Parution : n°288 de mai/jun 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 92,4 Mo

  • Dans ce numéro : le 2e B.E.P. en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
GUIDE DU COLLECTIONNEUR DANS LA LIGNE DE MIRE Par Laurent Gantier Tous ces livres sont disponibles à la Librairie du collectionneur 15, rue Cronstadt, 75015 Paris, tél. : 01 45 32 60 32. LIVRES JEUX LIVRES DVD FIGURINES FELDZUG 1914 Cet ouvrage, en anglais, nous présente un échantillon exceptionnel des coiffures et uniformes de l’armée allemande en 1914. Avec de superbes photos, nous découvrons en détails des pièces splendides qui feront saliver plus d’un collectionneur. Focalisé plus particulièrement sur les coiffures et notamment les casques à pointe, ce livre s’attache à mettre en avant la photo plus que le texte. Cela ne nuit en rien à l’intérêt que cet ouvrage suscite chez le lecteur car on a vraiment l’impression, tellement les photos sont belles, d’avoir les pièces en main. Outre les coiffures, le livre nous montre les détails des différentes vareuses ainsi que les épaulettes et autres insignes utilisées par l’armée allemande en 1914. Au final, c’est un livre indispensable au collectionneur de militaria allemand 14-18. Feldzug 1914. Volume 1. Michael Baldwin. Military Mode. 168 pages. Prix : 43 euros port compris. SANGLANTE RANDONNÉE Saviez-vous que l’une des formations militaires allemandes les plus redoutée de toutes celles qui furent employées en France dans la lutte contre la Résistance était composée de volontaires français ? Militants des partis collaborationnistes, anciens du front de l’Est, authentiques voyous comme François Carbone, le frère du célèbre caïd marseillais, ou maquisards « retournés » : ils vont former la 8e compagnie du 3e régiment de la division « Brandebourg », le bras armé des services de renseignement allemands. Opérant en civil, en uniforme ou dans la tenue de leurs adversaires, les soldats de la 8e compagnie opéreront notamment dans le Sud-ouest, en Provence et en Alsace. Repliés en Allemagne, ils seront versés dans les Waffen-SS et rejoindront les formations de chasse d’Otto Skorzeny, le chef des commandos d’Hitler. Ils seront alors engagés dans des missions derrière les lignes ennemies sous l’uniforme des troupes alliées, avant d’être versés dans le Werwolf, ce mouvement de résistance à l’occupation alliée. Certains tomberont sous les balles des pelotons d’exécution de l’épuration. D’autres partiront se battre en Indochine. Certains deviendront des notables. Au terme d’une longue enquête dans les archives judiciaires de l’épuration, l’auteur nous offre un regard nouveau sur l’occupation allemande et la collaboration en France. Sanglante randonnée. Les Français de la division « Brandebourg » et des formations de chasse SS. Olivier Pigoreau. Histoire et Collections. 357 pages. Prix : 30 euros port compris. I RAGAZZI DI QUAI DE BACALAN Ce livre, en italien, complète le précédent « Volontari di Francia » qui raconte l’histoire d’environ 200 jeunes franco-italiens nés pour la plupart en France et qui décident, en septembre 1943 suite à l’armistice italien, de continuer la lutte aux côtés de l’allié allemand. Entrainés dans la base sous-marine de Bordeaux ces hommes vont former une unité particulière que l’on nommera « Volontari di Francia ». Transférés fin juin 1944 en Italie, les VdF vont intégrer la fameuse Decima Flottiglia MAS du prince Borghese. Au travers de photos exceptionnelles ce livre nous fait revivre l’histoire de ces hommes qui perdront nombre des leurs dans les combats anti partisans dont le point culminant sera la bataille de Tarnova en janvier 1945. I ragazzi di quai Bacalan. I « Volontari di Francia » della Xa MAS. Andrea Vezzà. Ritter. 193 pages dont de nombreuses photos. Prix : 33 euros port compris. LA BATAILLE DES TROIS FRONTIÈRES. MAI-JUIN 1940 En complément à la vaste « encyclopédie » sur les combats de « Mai-juin 1940 », l’auteur nous propose ici les combats qui ont eu lieu dans le secteur de Longwy. Son ouvrage présente tout d’abord la place forte de Longwy, construite en 1680 par Vauban, intégrée en 1920 dans la « Région fortifiée », élément avancé de la Ligne Maginot. Nous étudions alors en détail tout ce secteur de cette Ligne Maginot, les travaux de la « drôle de guerre » avec la 3 e DLC. Puis c’est la guerre, à nouveau dans cette région stratégique, proche de Sedan, et le rendez-vous manqué de la cavalerie, les combats sur ces trois frontières, du 12 au 14 mai, qui se termineront sur les ouvrages fortifiés. La bataille des trois frontières. Mai-Juin 1940. Jean-Yves Mary. Heimdal. 472 pages. Prix : 67 euros port compris. DVD SAINTS AND SOLDIERS L’HONNEUR DES PARAS En juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie pour ouvrir un nouveau front en Europe, face aux troupes allemandes. À partir du 15 août 1944, un nouveau débarquement est prévu, cette fois-ci en Provence : l’opération Dragoon. Saints and soldiers, l’honneur des paras revient sur cet épisode de la Seconde Guerre mondiale rarement traité au cinéma. Le film suit le 517 e régiment des parachutistes américains et nous donne une vision historiquement fidèle de la vie de ses hommes sur le front. Saints and soldiers l’honneur des paras, film réalisé par Ryan Little. Durée 1h34, sortie en dvd, blu-ray et bi-pack le 24 avril 2013 Prix DVD : 19,99 euros. Prix blu-ray et bi-pack : 24,99 euros. Disponible sur internet 88 UNIFORMES | COLLECTION
istorique car ces pattes d’épaule le plus souvent « Feldgrau » sont le fruit d’une longue histoire, et uniformologique car leur confection est un sujet d’étude à part entière. Ceci explique également que nombre d’informations sont encore au conditionnel, tant le peu de documentation disponible rend difficile à présenter ce thème. Cette étude est donc évolutive et devra certainement PHOTOS : (sauf mentions particulières) être amendée et complétée. Les pattes d’épaules offrent un paradoxe intéressant. Alors que le concept d’uniformes vise à l’homogénéité des tenues, on constate que l’armée allemande, pour des raisons historiques, se caractérise par …son hétérogénéité des tenues et surtout des pattes d’épaules. Malgré les réformes de 1895 et de 1907, introduisant le Feldgrau, à côté de la tenue bleue et non en substitution de celle-ci d’ailleurs, l’armée allemande présente une multiplicité de cas. Même la pression économique de la guerre et la réforme de septembre 1915 homogénéisant les tenues Feldgrau ne permettent pas d’uniformiser les pattes d’épaule qui ⊳ Epaulettes et pattes d’épaules : Sur une Feldrock modèle « 07/10 » du IR173 (régiment de Saint Avold) sont posées des pattes d’épaule, une plaque de grenadier prussien impactée d’une balle, une boîte de cigarettes métallique et une boucle de ceinturon prussienne. Les coiffures sont un casque à pointe prussien 1915 et une Mütze prussienne de 1917. Les pattes sont représentatives des différentes armes (FAR, FussART, PB, IR, UR, HR, SeeBat). La patte blanche est celle du Garde-FAR1, 3ème bataillon. La patte rouge à droite est celle du FAR32. La patte bleue est celle du Husar-Regt 11. Collection Mazurié, photo Coune. restent bien des signes distinctifs. Au final, on peut estimer qu’il existe plusieurs milliers de pattes d’épaules différentes, presque impossible à regrouper pour un collectionneur ! Donnons d’abord quelques orientations simples. Schématiquement, pendant la Première Guerre mondiale, il existe quatre générations de pattes d’épaule. Les pattes d’épaule 1895 sont portées sur la « tenue bleue », la Waffenrock 1895. Elles ne sont pas portées au combat mais restent en service pendant la guerre. Les pattes 1907 Les pattes d’épaule sont portées tant en tenue de parade qu’au fond des tranchées. Cependant, au combat, elles sont parfois roulées ou masquées pour éviter utilisent pour la première fois le tissu Feldgrau. Amovibles, elles sont placées sur la les repérages. Ces hommes portent tous la vareuse de début de guerre (« 07/10 »). Feldrock 1907. Les pattes dites « modèle D’après les Litzen portés au col, il peut s’agir du Leib-GR100 saxon. Les pattes 1914 », qui n’ont pas de liseré, et 1915, d’épaule sont des 1907. Collection Majchrzak. avec liseré, sont également en Feldgrau, bien que certaines pattes 1915 conservent des couleurs plus éclatantes. Elles sont présentant le rang social de leur porteur, son cousues, principalement sur la Bluse 1915. unité et sa spécialité. D’où également leur A côté du Feldgrau apparaît parfois un vert intérêt pour le collectionneur. plus soutenu, le Graugrün, particularité de Nous débuterons cette étude avec des la plupart des unités de chasseurs à pied généralités sur les pattes d’épaule pour ou à cheval. A côté de ces quatre modèles familiariser les lecteurs avec les éléments essentiels à connaître. Avant d’identifier et sortie et tous les modèles d’officiers. Tous d’authentifier une patte du 115 e hessois, ou les habits, Waffenrock, Mantel, Bluse, etc.… passer à côté d’une bonne patte, il faut maîtriser quelques fondamentaux. La confec- en portent à l’exception de quelques tenues spécifi ques comme celles des unités de tion des pattes est de ces connaissances de skieurs. A la différence des pattes d’épaule base à détenir pour discerner sereinement des autres nations, toutes ont en commun une bonne patte parmi les nombreuses d’être de véritables « cartes de visite », en copies qui circulent de nos jours. Patte d’épaule de troupe (Schulterklappe) Bouton (Metallknopf, Schulterknopf) Ornement (Schulterklappenabzeichen) Monogramme (Namenszug) Numéro d’unité (Regimentsnummer) Liseré ou passepoil (Schulterklappenvorstoss, Vorstoss) tissu de fond (Grundtuch) On distingue schématiquement quatre générations de pattes d’épaule de troupe. Les modèles cousus sont soient des 1895 soient des « 1914 » ou des 1915 comme celles de ce sous-officier du LIR109 badois. Collection Majchrzak. ⊳ Les pattes d’épaule de troupe comme d’officiers se composent des mêmes éléments de base : un morceau de tissu de fond sur lequel sont rapportés des liserés, des numéros d’unités et des ornements divers, brodés ou métalliques, et bien sur un bouton, cousu à l’habit. Patte de troupe modèle 1907 de l’IR182. Collection Létève. 32 UNIFORMES | COLLECTION COLLECTION | UNIFORMES 33 Le guide du collectionneur et de la reconstitution Guide du collectionneur Identifikator Cote des objets 2013 Total look Reconstitution H Collection Histoire d’une unité Revue de détails Objets & documents RECONSTITUTION COLLECTION VIVRE L’HISTOIRE A l’assaut de la ligne Maginot REVUE DE DÉTAILS TEXTE : Association Landserfibel PHOTOS : Obiectiva Memoria Notre association, Landserfibel, a été sollicitée en mai 2012 par l’association Obiectiva-memoria, spécialisée dans les documentaires historiques. Pierre Bonnet, le réalisateur du docu-fiction « Le choix du destin-du Bourbonnais à l’Alsace », souhaitait en effet retracer la Seconde Guerre Mondiale, à travers le regard français, qu’il soit résistant, soldat, civil, en s’inspirant de faits réels. N Les épaulettes et les pattes d’épaule de l’armée impériale allemande COLLECTION ous avons donc tourné deux scènes à U fheim, en Alsace, pour la période de mai 40, avec les Français de l’association « Mémorial Maginot de Haute Alsace » : une journée de tournage pour chaque scène, pour 5-6 minutes de film au final ! Une attaque de casemate française de la ligne Maginot par les A lemands de la Wehrmacht : tournée sur le site de la casemate « Aschembach », restaurée grâce aux e forts de l’association « Mémorial Maginot de Haute Alsace ». La reddition des troupes françaises après le succès de l’attaque a lemande : l’officier français rendant les armes (symbolisés par son sabre) à l’officier allemand, qui refuse, en raison de la défense héroïque des soldats français. Ce respect des vainqueurs envers les vaincus a pu s’exprimer lors la descente des couleurs françaises, réalisée alors dans le plus strict garde-à-vous des deux armées. Les uniformes utilisés ont été soigneusement choisis pour être en cohérence avec « Réaliser ce documentaire inspiré de faits réels et sur les sites de combats de nos aînés, avec une équipe de passionnés tant dans les attitudes des personnages, leurs uniformes, l’armement, c’est montrer aux nouve les générations ce que des jeunes de leur âge ont pu accomplir à une période troublée. » Pie re Bonnet ⊳ Jeune landser sous le feu du canon de la casemate. Les troupes françaises partent en captivité pour de longs mois, escortées par les troupes a lemandes. La scène de reddition avec Stevele clapman d’Obiectiva Memoria. ceux de la période, c’est-à-dire sans camoufl age (vert-de-gris classique, sauf pour les toiles de tente) : Vareuse M36 Pantalon de couleur gris pierre Casque M35 Brelage de casque Bo tes en cuir cloutées Complétés de l’équipement classique que l’on retrouvera tout au long du conflit : masque à gaz, poche te en toile anti-ypérite, ceinturon avec sa boucle, cartouchière 98K, pe le de tranchée, baïonnette, sac à pain, gourde, game le. Ce documentaire avait pour objectif de me tre l’accent sur une période qualifiée souvent de « Débâcle » par l’Histoire, mais qui a vu à maintes reprises la défense héroïque et méconnue des Français face aux a taques a lemandes. Objectif a teint ! ⊳ Lancer de grenade à manche sur la casemate. Tenue typique des sous-officiers a lemands en 1940. Toute l’équipe du tournage et les associations présentes. RENSEIGNEMENTS : Vous pouvez joindre les associations via leurs sites internet : Landserfibel : h tp:/www.landserfibel.fr contact : contact@landserfibel.fr Obiectiva memoria : h tp:/obiectiva-memoria.com contact:bonnetpier@free.fr Mémorial Maginot de Haute Alsace : h tp:/www.maginot68.com/pages/racine.php 74 UNIFORMES | RECONSTITUTION RECONSTITUTION | UNIFORMES 75 Les épaulettes et les pattes d’épaule allemandes sont un sujet passionnant à plus d’un titre : par leur côté symbolique, par leur aspect esthétique, par leur diversité comme par le thème de collection qu’elles constituent intrinsèquement, elles justifient un ouvrage complet. Au travers d’une série d’articles, nous présenterons principalement les pattes d’épaule de l’armée allemande pendant la Grande Guerre, avec leur environnement historique et uniformologique. D HISTOIRE D’UN COMBATTANT Frans de Bakker, volontaire flamand dans la Waffen SS TEXTE ET DOCUMENTS : Pierre Tiquet Frans est né le 7 juillet 1922 à Zele près d’Oostende en Belgique. De parents catholiques il a tout naturellement suivi les conseils de l’église belge qui pour défendre l’Occident chrétien prônait la lutte contre le Bolchevisme athée quitte à servir dans les rangs de l’armée allemande. La formation d’une unité Waffen SS européenne d’élite fut le moyen de participer à ce combat. TEXTE : Patrick Mazurié, Eric Montant Eric Montant PHOTOS : Romain Combeaud (1 re partie) Photo prise à Malgobek en octobre 1942 après les durs combats pour prendre cette vi le, les hommes du régiment « Nordland » dont fait partie Frans prend un instant de repos. Frans est le cinquième en partant de la gauche. A remarquer à gauche le porteur d’une Tarnjacke modèle palmiers. moyen de réchau fer les mains était d’uriner dessus, de plus cela cautérisait les gerçures. La médai le commémoratrice de ces combats de l’hiver 41 portera d’ai leurs le surnom chez les « Landser » de médai le de ès le 6 août 1941 Frans est intégré au 1/Ersatz Batai lon SS « West- les moins 52 degrés alors que les troupes se protéger du froid glacial qui atteindra la viande congelée ! land ». Avec celui-ci Frans fera les a lemandes n’avait que des capotes, des combats du terrible hiver 1941 où le froid petits gants de laine pour se protéger des aura été le plus grand ennemi de l’armée a lemande. Il me dira avoir utilisé les Ces moments très durs lui sont restés grament « Nordland » avec lequel il fera les températures glaciales de cet hiver 1941. A fecté en 1942 à la 12 e Kpie du régi- mêmes méthodes que les « moujiks » pour vés dans la mémoire notamment où le seul combats pour le Caucase en passant par Combats acharnés contre « Ivan » existent des variantes pour les tenues de Photo studio de Frans en capote et portant la bande de bras « Nordland » bien lisible. 288 LE BLOUSON IKE UN VOLONTAIRE FLAMAND DANS LA WAFFEN SS LES PATTES D’ÉPAULES ALLEMANDES 1914-18 UN COMBATTANT DE LA FRANCE LIBRE À KOUFRA Montage de la photo de Frans casqué dont on peut apprécier la netteté. Photos du Soldbuch de Frans De Backer à noter le tampon indiquant l’origine européenne du volontaire. le fleuve Mius et surtout les très durs combats pour Malgobek. lourdes pertes. Lors de ces combats Frans gobek qu’ils prendront mais au prix de Dans ce régiment combattaient également nombre de Ho landais dont la langue kistes et se proposera dès que cela sera se souviendra toujours avoir envié les tan- es très proche du néerlandais flamand. possible pour une mutation dans cet autre Frans obtient le grade de Sturmmannle corps d’élite que sont les blindés. 1er jui let 1942. Durant les derniers jours de décembre Le 28 septembre 1942 le kampfgruppe 1942 les Panzergrenadiers de la Division Wiking sont retirés du front pour être « Westland » avec le Panzer Abteilung de la Division s’attaque à la va lée où se trouve envoyés au secours des troupes encerclées dans Stalingrad afin de tenter de for- la vi le de Ssagopschin. Frans et ses camarades suivent les chars qui ont attaqués cer le blocus. Lorsqu’ils arrivent sur place les positions russes bien aménagées. Les c’est pour accuei lir les restes de divisions premières lignes sont prisent d’assaut roumaines totalement anéanties. mais de nombreux chars adverses sortent Après un passage à l’hôpital de Boppard de la vi le. Un déluge de feux s’abat sur suite à une blessure et gelures au front, il les « Westlander » causant beaucoup de est de nouveau affecté au régiment Westland, à la 4 e Kpie de l’Ersatz Abt. « West- pertes. Les orgues de Staline inondent les assai lants. Les assauts se succèdent et il land ». Ce le-ci est une Kompanie lourde faudra attendre le 3 octobre pour voir les donc équipée de MG 34 sur affut. Il est arrières de Ssagospschin prisent par le à noter que le Kommandeur de ce régiment sera l’Oberführer Artur Phleps qui régiment Nordland et le régiment « Germania » arriver en réserve pour être ensuite commandera ensuite la 7 e Gebirgs Division lancé à l’assaut de la forteresse de Mal- « Prinz Eugen ». Ce Kommandeur sera très 64 UNIFORMES | COLLECTION COLLECTION | UNIFORMES 65 L 15176 - 287 - F : 6,95 € - RD Nouvelle formule 100 pages + 1 affiche Le guide du collectionneur et de la reconstitution LA COTE DES OBJETS 2013 N°288 - BIMESTRIEL - MAI/JUIN 2013 : 7,95 € DOM : 8,30 € - LUXEMBOURG, BELGIQUE, GRÈCE, ITALIE, PORTUGAL : 8,40 € - CANADA : 10,92 C$ www.uniformes-mag.com CD CATALOGUE VENTE MILITARIA NORMANDIE LE 2 e B.E.P. EN INDOCHINE Abonnez-vous pour 36 e seulement 6 numéros/an Supplément Tous les 2 mois 100 pages de passion + une reproduction grand format d’une affiche originale… Bulletin d’abonnement à Uniformes (A retourner ou à recopier) Tarif France : - Abonnement 1 an : 6 numéros pour 36 e seulement au lieu de 41,70e, soit 1 numéro offert. - Abonnement 2 ans : 12 numéros pour 70 e seulement au lieu de 83,40e, soit 3 numéros offerts. Tarif Étranger : Ajouter + 10 e pour les frais d’expédition Je souhaite recevoir coffret(s) Uniformes au prix de 17,50 € l’unité (franco). Nom :... Prénom :.. Adresse :... Code postal :.. Ville :.. E-Mail :.. ❏ Chèque bancaire Ci-joint mon réglement de … Euros à l’ordre de Régi-Arm- 15, rue Cronstadt 75015 Paris Tél. : 01 45 32 54 00 - Fax : 01 45 32 59 00 ❏ Carte bleue - N°Date expiration/ Signature Cryptogramme : (trois chiffres gravés au verso de votre carte bancaire)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 1Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 2-3Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 4-5Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 6-7Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 8-9Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 10-11Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 12-13Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 14-15Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 16-17Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 18-19Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 20-21Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 22-23Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 24-25Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 26-27Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 28-29Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 30-31Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 32-33Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 34-35Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 36-37Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 38-39Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 40-41Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 42-43Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 44-45Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 46-47Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 48-49Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 50-51Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 52-53Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 54-55Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 56-57Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 58-59Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 60-61Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 62-63Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 64-65Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 66-67Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 68-69Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 70-71Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 72-73Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 74-75Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 76-77Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 78-79Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 80-81Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 82-83Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 84