Uniformes n°288 mai/jun 2013
Uniformes n°288 mai/jun 2013
  • Prix facial : 7,95 €

  • Parution : n°288 de mai/jun 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 92,4 Mo

  • Dans ce numéro : le 2e B.E.P. en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Souvenirs de guerre et objets de collection authentiques Achats, ventes, échanges CASQUES• UNIFORMES• ARMES• DAGUES• MÉDAILLES• COIFFURES• INSIGNES• ÉPÉES• DRAPEAUX ETC.. WW1• WW2• WATERLOO• VIETNAM• FALKLANDS• US CIVIL WAR• BOER WARS• CRIMEA & MANY MORE REGIMENTALS LTD. Tél. : 00.44.14.62.71.32.94• www.regimentals.co.uk Près de Londres, Royaume-Uni - Nous parlons français : veuillez contacter Oliver Lock.
HISTOIRE D’UN COMBATTANT COLLECTION Lieutenant Abel Tommy-Martin premier combattant de la France libre TEXTE ET PHOTOS : Laurent Rinderknech DOCUMENTS, INSIGNES ET COLLECTIONS : famille Tommy-Martin Mussolini déclarait en 1941 : « Koufra est le symbole de la puissance africaine de l’Italie ». Ce sera tout d’abord le premier acte de guerre purement français contre les forces de l’Axe depuis l’armistice à partir d’un territoire de la France libre. Ce sera ensuite le point de départ d’une épopée marquée par le serment prononcé par Leclerc et ses hommes après la prise de la place forte italienne : « jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg ». Abel Tommy-Martin naît le 1er septembre 1914 au Mesnil sur Blangy (Calvados), aîné de 12 enfants, de Jean Tommy-Martin et de Charlotte Rivière. Il passe son enfance en Normandie. En 1926, son père dirige l’usine de Mégrine en Tunisie. La famille s’installe à Maxula Rades. Abel y poursuit ses études, puis devient élève à Ste Geneviève à Versailles. Saint-Cyr et les débuts de la carrière militaire En novembre 1935, Abel Tommy-Martin assiste à la fête de la galette, la fête des anciens de Saint-Cyr, présidée par le général Weygand. Dans une lettre à sa mère, il décrit l’assaut du Pratzen, cérémonie traditionnelle de l’école : ce sera le point de départ de sa vocation. Il intègre l’école spéciale militaire de Saint- Cyr en octobre 1936. Il y est élève au sein de la promotion du soldat inconnu. A sa sortie de l’école, en qualité de sous-lieutenant, il choisit l’infanterie coloniale et est affecté au régiment d’infanterie coloniale du La carte d’identité d’élève d’Abel Tommy-Martin de l’école spéciale militaire de St Cyr, datée du 29 octobre 1936. Insigne régimentaire (fabrication après-guerre) du régiment de marche du Tchad d’Abel Tommy-Martin. Maroc à Aix-en-Provence : il y exerce très vite la fonction de commandant de Compagnie. En 1939, il est affecté au régiment du Tchad (RT) à Fort-Archambault, au Tchad. En mai 1940, il est chargé de l’instruction des gradés du régiment. Abel Tommy-Martin ne combattra pas en France lors de l’invasion contre les allemands. Son destin l’emmènera dans l’aventure de la France libre aux côtés du colonel Leclerc. Le ralliement Le colonel Leclerc, sur ordre du général de Gaulle, a reçu le 2 décembre 1940, le commandement des troupes du Tchad. L’ampleur de la tâche peut se résumer par cette phrase célèbre prononcée par le Général, balayant d’un geste large une carte de l’Afrique étalée devant Leclerc : « il y a cela... et cela ». Le 16 décembre 1940, par ordre de déplacement numéro 289 du chef de bataillon Ingold, commandant le groupe 1 du régiment de tirailleurs sénégalais au Tchad, Abel Tommy-Martin reçoit l’ordre de se rendre à Largeau. C’est pendant ces quelques jours décisifs, entre le 16 et le 28 décembre que Leclerc donnera ses ordres de planification des futures opérations de Koufra et du Fezzan à ses Patte de collet de l’école spéciale militaire de St Cyr. Photo de studio d’Abel Tommy-Martin en grand uniforme de St Cyrien. 30 UNIFORMES | COLLECTION



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 1Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 2-3Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 4-5Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 6-7Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 8-9Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 10-11Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 12-13Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 14-15Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 16-17Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 18-19Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 20-21Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 22-23Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 24-25Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 26-27Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 28-29Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 30-31Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 32-33Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 34-35Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 36-37Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 38-39Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 40-41Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 42-43Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 44-45Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 46-47Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 48-49Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 50-51Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 52-53Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 54-55Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 56-57Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 58-59Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 60-61Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 62-63Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 64-65Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 66-67Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 68-69Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 70-71Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 72-73Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 74-75Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 76-77Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 78-79Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 80-81Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 82-83Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 84