Uniformes n°288 mai/jun 2013
Uniformes n°288 mai/jun 2013
  • Prix facial : 7,95 €

  • Parution : n°288 de mai/jun 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 92,4 Mo

  • Dans ce numéro : le 2e B.E.P. en Indochine.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Képi de sous-officier de la Légion Etrangère de fabrication locale, réalisé par un tailleur de Saïgon. Gros plan sur l’étiquette de ce fabricant « d’articles militaires » cousue au fond du képi. (Collection J.J Estela) Hanoï, départ d’opération pour les paras du 2 e BEP. On relèvera à gauche le port du béret vert, de nouveau autorisé au bataillon à partir de la fin 1952 en remplacement du bonnet de police imposé à partir de 1951. On retrouve le panachage typique de tenues US et britanniques camouflées. (DR, collection de l’auteur) Avers et revers de l’insigne du 2 e BEP, fabrication Drago Olivier Métra. Le dragon ailé représente d’une part le théâtre d’opération du bataillon, l’Indochine, et d’autre part sa vocation aéroportée. La grenade sur fond vert et rouge rappelle l’appartenance à la Légion. Le triangle pointant vers le bas évoque le Tonkin. puis (PA 22 BIS et 24) tombés entre les mains des divisions 308 et 312, et participe à rejeter les bo doïs hors du périmètre. L’étau viet se desserre alors et les raids de va-et vient en direction de Co Noï peuvent reprendre afin d’aérer le dispositif. Durant les mois de janvier et février 1953, les légionnaires parachutistes participent activement au renforcement des positions défensives de Na San entre deux ouvertures de route, abandonnant le PM pour la pelle et la pioche. Suite au repli d’une partie des divisions de Giap sur la Moyenne Région, le bataillon est aérotransporté sur Hanoï. Regroupées à la cité universitaire, les compagnies sont placées au repos avant d’évoluer à nouveau dans le delta au cours du mois de mars. Il s’agit d’assainir le Quartier Fleuve Rouge dans le sous-secteur de Vinh Yen (Secteur de Phuc Yen au Nord-Ouest de Hanoï). Une fois de plus, les parachutistes se voient cantonner au rôle ingrat d’infanterie d’appoint. Soumis aux fastidieuses opérations de ratissages par une chaleur étouffante, les légionnaires paras « droppent » des rizières sillonnées d’innombrables diguettes et fouillent des villages comme suspendus hors du temps, entourés de haies de bambous et d’arê- Pause pour ce groupe de légionnaires parachutistes accompagnés de PIM (en chapeaux de brousse).Le chef de section agenouillé au centre a coiffé un béret camouflé en toile US tout comme le para debout à l’extrême droite. (DR, collection de l’auteur) tiers. Les bérets verts mettent au grand jour des caches d’armes et de munitions, accrochent quelques éléments retardateurs. Ils arrêtent de nombreux suspects après le contrôle des populations apeurées, souvent sous la coupe des commissaires politiques. Ces interventions usent le potentiel du bataillon, pour des bilans souvent modestes et entraînent des pertes par mines et autres pièges dont les viets ont le secret. Début avril, le bataillon est déplacé par convoi routier plus au sud, dans la région du Day afin d’y répéter le même type d’opérations. Le commandement tente désespérément de freiner le « pourrissement » du delta, depuis toujours zone clef pour le vietminh qui tente désormais d’en prendre le contrôle lentement mais sûrement. Mais le 16 avril, le 2 e BEP est rappelé d’urgence sur Hanoï afin de s’opposer à une nouvelle offensive d’envergure du vietminh. La plaine des jarres Après son échec de Na San, Giap n’a pas pour autant renoncé à pénétrer largement en direction du Laos. La division 316 appuyée par la 304 reçoit pour mission de s’emparer de Sam Neua tandis que la 312 marchera sur Dien Bien Phu, avec pour objectif final la capitale royale, Luang Prabang. Afin de s’opposer aux mouvements communistes au Laos, le général Salan a fait aménager le centre de résistance de la « plaine des jarres » (CRPJ), sur le plateau du Tran Ninh. Un pont aérien amène alors à pied d’œuvre hommes et matériels. Le 2 e BEP est ainsi aérotransporté jusqu’à Xien Khouang (plaine des jarres) à partir du 18 avril depuis Bach Maï et Gia Lam. Après regroupement et installation, les compagnies sont mises à disposition du commandant responsable du CRPJ pour emploi. Le bataillon est placé en alerte dès le 22 avril au matin et pousse une reconnaissance en force le long de la COLLECTION | UNIFORMES 15
HISTOIRE D’UNE UNITÉ COLLECTION Le fanion de la 2 e Compagnie Indochinoise Parachutiste de la Légion Etrangère du 2 e BEP. (Collection salle d’Honneur du 2e REP/Calvi) Bach Maï 1953, ces légionnaires paras sont harnachés pour un saut opérationnel et posent devant le Junker 52 pour la photo souvenir. Les parachutes sont vraisemblablement des T7 US, les bottes de saut sont biens visibles. A gauche le sergent Frouart. (DR, collection de l’auteur) route n°7 en direction de l’est. L’accrochage éclate avec des éléments de la division 304 et se solde par 10 viets tués, 5 prisonniers et 11 armes récupérées. Le 11 mai, les légionnaires parachutistes du chef de bataillon Bloch sont engagés dans la deuxième phase de l’opération « Muguet » qui prévoit le nettoyage de la vallée de la Nam Kay. Partant du CRPJ et intégré à un groupement qui compte entre autres un détachement d’intervention rapide auquel est détaché la 2 e CIPLE du capitaine de Saint Marc, le 2 e BEP se heurte à l’ennemi retranché dans les calcaires de Dong Danh. Le capitaine Hamacek (commandant la 4 e compagnie) est tué d’une balle de FM en pleine tête alors qu’il progresse en tête de ses hommes. Le combat tourne à l’avantage des légionnaires qui perdent encore deux tués et de nombreux blessés mais dénombrent 36 viets abattus et une dizaine de prisonniers, récupérant 18 fusils, 4 FM et 200 grenades. Souffrant de l’étirement de ses lignes de ravitaillement, le corps de bataille vietminh se replie sans insister davantage et évacue le Laos. Le 30 juin, le capitaine Merglen prend provisoirement le commandement du 2 e BEP, le chef de bataillon Bloch devenant chef d’état-major des TAPN à Béret réalisé en tissu US HBT camouflé et porté en coiffure de repos au sein du 2 e BEP vers 1952-1953. Le tour de tête est réalisé en toile synthétique et reçoit des flots noirs. Ce modèle est doublé en toile de fond écrue. De nombreux indochinois servent au sein du 2 e BEP, fruit de la politique de « jaunissement » impulsée par le maréchal de Lattre. En 1953, les autochtones représentent ainsi plus de 50% des effectifs du bataillon. Le parachutiste debout à gauche est coiffé du béret camouflé en toile US tandis que l’homme en casque US agenouillé au centre porte une paire de chaussures de brousse du modèle fabriqué par l’Intendance localement. (DR, collection de l’auteur) 16 UNIFORMES | COLLECTION



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 1Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 2-3Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 4-5Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 6-7Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 8-9Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 10-11Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 12-13Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 14-15Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 16-17Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 18-19Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 20-21Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 22-23Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 24-25Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 26-27Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 28-29Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 30-31Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 32-33Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 34-35Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 36-37Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 38-39Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 40-41Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 42-43Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 44-45Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 46-47Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 48-49Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 50-51Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 52-53Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 54-55Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 56-57Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 58-59Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 60-61Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 62-63Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 64-65Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 66-67Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 68-69Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 70-71Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 72-73Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 74-75Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 76-77Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 78-79Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 80-81Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 82-83Uniformes numéro 288 mai/jun 2013 Page 84