Uniformes n°286 jan/fév 2013
Uniformes n°286 jan/fév 2013
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°286 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 67,8 Mo

  • Dans ce numéro : les GMR, contre le maquis des glières, 1944.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
HISTOIRE D’UN COMBATTANT COLLECTION USA, 1945, VF-19. Le Lt(jg) Cauble dans son F8F « Bearcat ». victime d’ennuis mécaniques lors d’une mission au-dessus de Formose. Il rejoint néanmoins le pont du Lexington. Le même jour, ou peut-être le 14 octobre d’après les notes du même carnet, il descend un chasseur A6M « Zero », en coopération avec son leader « Willie » Williams, à qui il « donne » sa demi-victoire. Le Lt Williams est donc crédité d’une victoire pleine. Le 21 du même mois, Le Lt Williams et l’enseigne Cauble attaquent à la mitrailleuse une barge vers le port de San Isidor, sur l’île de Leyte. La barge, chargée de munitions, explose et atteint le Hellcat du Lt Williams, situé plus bas et en avant lors du straffing. Ce dernier, aveuglé par l’huile du moteur qui a recouvert son parebrise, dégage alors vers l’Ouest à grande vitesse, dans la mauvaise direction. Lawrence Cauble prend le commandement de la paire de Hellcat et les remet dans la bonne direction pour rentrer au porte-avions, à l’Est de leur position. Les deux chasseurs réussissent à regagner le Lexington, où ils appontent à cours de carburant. Le Hellcat du Lt Williams, irrécupérable, est jeté à la mer, sans plus de cérémonie. La bataille du Golfe de Leyte Le 24 et 25 octobre a lieu la bataille du Golfe de Leyte, au cours de laquelle les pilotes du VF-19 vont abattre quatre-vingt deux avions japonais, plus neuf probables. Le 24, au cours d’une mission de reconnaissance et de recherche d’objectifs dans le secteur de Subic Bay, l’enseigne Cauble repère un vol de cinq bombardiers japonais Ki-21 « Sally ». Il en abat deux et le Lt Williams, les trois autres. Le 25, deux missions d’attaque de navires de défense anti-aérienne japonais sont exécutées par « Clem » Cauble pendant la bataille navale de Cape Enganao, qui voit une partie de la flotte japonaise échapper à la destruction complète, à la suite d’une mauvaise coordination des amiraux américains. Le 28 octobre, il effectue une mission de couverture au-dessus de l ‘USS Franklin (CV- 13), qui a été endommagé par deux bombes d’un kamikaze. Les missions de combat se succèdent ainsi jusqu’en novembre 1944, date à laquelle le Air Group 19, dont fait partie le VF-19, est retiré des opérations. Il rentre aux Etats-Unis à bord de l’USS Enterprise (CV-6), où il est débarqué en décembre 1944, après une escale de repos et de récupération à Eniwetok, en novembre. Durant la campagne, le Lt(jg) (4) Lawrence M. Cauble été décoré d’une DFC (Distinguished Flying Cross). Reconstitué le 20 janvier 1945 à NAS Alameda, avec un noyau d’anciens dont fait maintenant partie le Lt(jg) Cauble, le VF-19 reprend l’entraînement en vue d’un prochain tour d’opération dans le Pacifique, où la guerre fait toujours rage. Au printemps, la nouvelle commence à courir au sein de la flottille, qu’elle serait la première à être équipée avec le tout nouveau chasseur F8F « Bearcat ». Et c’est effectivement le 18 mai 1945 qu’un premier groupe de vingt-cinq pilotes va chercher les premiers F8F à l’usine Grumman. C’est l’occasion pour beaucoup de réaliser un vol de la côte Est à la côte Ouest, à travers tous les Etats-Unis. Ce pilote de Panther de la VF-61 est revêtu de la combinaison de vol standard spec. Mil-S-5390B. Le dessin est quasiment identique à la version M-668, seul le système de désignation a changé à partir de 1950. Le casque H-3, apparu en Mars 1951, remplace les H-1 et H-2 de la fin des années 40. Il s’agit d’une coque en résine, coiffée par-dessus un bonnet en toile supportant les écouteurs type 9824 de Roanwell Corporation. Les premiers bonnets comprennent trois boutons pression pour fixer le masque à oxygène A-13A ou MS-22001 (spéc. Mil-M-6482) (Cf. Militaria n°284), et seront rapidement remplacés par un système à deux pression pour y attacher le masque MS-22001 version USN, qui ne porte plus de crochet de fixation (cf. Militaria n°317). La plupart des casques H-3 sont modifiés par les riggers des unités afin d’ajouter des sangles de toile solidarisant la coque au serre-tête. En 1951, cette modification n’existe pas encore. Seules deux pattes en cuir très fines permettent d’assurer à l’origine le casque au serre-tête. Le gilet de sauvetage est du type MK-2 (Spéc. 23P17(AER)), qui a commencé à remplacer le AN-6519 fin 1945. Comme sur la version précédente, le pilote y attache des articles de survie (poudre colorante, poudre anti-requin, lampe, sifflet, poignard, etc.). 24 UNIFORMES | COLLECTION
USA, 1946 ou 1947, VF-19. Le Lt Taylor, l’enseigne Mentzer, le Lt Cauble et le Lt(jg) « Chuck’Poenicke. Les tenues de vol sont celles en vigueur à la fin de la guerre. Noter les micros montés sur les serre-tête. Carnet de vol ouvert à la page d’avril 1944, alors que l’enseigne Cauble effectue ses premières missions au sein de la VF-5, après quelques jours de repos et ravitaillement sur la base de Majuro. Insignes du VF-19 « Satan’s Kittens », seconde version dessinée en 1945, et de l’Air Group 19, dont le dessin regroupe les mascottes représentées sur chacun des patches distinctifs des flottilles le composant (VF-19, VFB-19, VT-19, VB-19). Ce patch a certainement été dessiné pour la seconde croisière du groupe quand il repart pour le Pacifique en 1945. Le terme « FOO », figurant sur la selle du cheval, aurait été ajouté pour caractériser la croisière, un peu « folle » dans son déroulement. L’expression est reprise sur le cruisebook seconde édition de la flottille, pour désigner la seconde croisière du groupe 19. Lt Bruce W. « Willie Mohawk » Williams, leader de l’enseigne Cauble au sein de la VF-19 lors de nombreuses missions, de septembre à novembre 1944. Le Lt Williams a abattu sept avions ennemis entre le 22 septembre et le 24 octobre 1944. Son surnom vient en partie de son nom, et de l’indicatif radio de l’USS Lexington, « Mohawk ». VF-61 « Jolly Rogers », 1951. Les quatre pilotes de la White Division devant le F-9F2 « Panther » du Commander Smith. L’avion porte le célèbre insigne des « Jolly Rogers », peint sur le fuselage. A la dissolution de la VF-61 en 1959, cet insigne sera repris par la VF-84, puis par la VF-103 en 1995. La flottille est divisée en petits groupes de quatre avions (deux paires), chacun codifié par une couleur ou une lettre. « Clem » Cauble est le troisième pilote en partant de la gauche. Les pilotes portent la tenue et les équipements typiques de cette époque : combinaison en coton (spécification Mil-S-5390B) enfilée ici par dessus la tenue de service, casque H-3 du premier modèle, masque A-13A ou MS-22001, gants en cuir clair, gilet de sauvetage MK-2. Version en canetille du patch de la VF-61 « Jolly Rogers ». L’insigne des « Jolly Rogers » est sans doute le plus célèbre de l’aviation navale américaine. COLLECTION | UNIFORMES 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 1Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 2-3Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 4-5Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 6-7Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 8-9Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 10-11Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 12-13Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 14-15Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 16-17Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 18-19Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 20-21Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 22-23Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 24-25Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 26-27Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 28-29Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 30-31Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 32-33Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 34-35Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 36-37Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 38-39Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 40-41Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 42-43Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 44-45Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 46-47Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 48-49Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 50-51Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 52-53Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 54-55Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 56-57Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 58-59Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 60-61Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 62-63Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 64-65Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 66-67Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 68-69Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 70-71Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 72-73Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 74-75Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 76-77Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 78-79Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 80-81Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 82-83Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 84-85Uniformes numéro 286 jan/fév 2013 Page 86