Uniformes n°284 sep/oct 2012
Uniformes n°284 sep/oct 2012
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°284 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 83,2 Mo

  • Dans ce numéro : 101st Airborne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Reportage GUIDE DU COLLECTIONNEUR Le musée du Grand Blockhaus Texte et photos : (sauf mention contraire) : Alexandre Pavolin Situé dans un authentique Poste de Commandement allemand du Mur de l’Atlantique, sur 5 niveaux et 300 m² intérieurs, le musée du Grand Blockhaus vous permet de découvrir l’incroyable histoire de la Poche de Saint-Nazaire, la dernière région de France libérée le 11 mai 1945. Après guerre, l’ancien Poste de Direction du Tir de Batz-sur-Mer, vidé de tout son contenu, est abandonné à la fin de la guerre. De 1951 à 1953 il est habité par une famille de réfugiés de Saint- Nazaire, puis il se retrouve de nouveau vide. Visible à des kilomètres, le blockhaus devient un lieu de visite pour les touristes qui viennent sur la côte. A la fin des années cinquante, le PDT est mis en vente par le propriétaire du terrain. La Marine achète le Grand Blockhaus La Marine Nationale s’y intéresse et utilise son droit de préemption pour l’acheter en 1958. Elle pourrait éventuellement l’utiliser comme sémaphore ou pour installer un radar. En fait il ne sera jamais occupé par la marine française ni restauré. Une porte installée sera vite détruite et le bâtiment est de nouveau ouvert à tout vent. Ferrailleurs, menace d’effondrement, gravats, rouille et graffitis Des ferrailleurs démontent plusieurs portes blindées pour les vendre au poids du métal puis le télémètre disparaît à son tour. La mairie de Batz-sur-Mer finit par murer le bâtiment dans les années 70 pour éviter des accidents. Des villas sont construites tout autour et leurs propriétaires arrivent à faire pousser des arbres sur cette côte sauvage balayée par le vent et les tempêtes. Au début des années 90 le PDT qui disparaît sous le lierre n’est presque plus visible de la route. Sa dalle supérieure de 40 ton- Chambrée de marins d’une unité d’artillerie côtière. (Photo Musée Grand Blochkaus). 82 uniformes | COLLECTION
Gamelle sculptée représentant la Poche de St-Nazaire réalisée par le Gefreiter Franz Buchmannquand il était prisonnier au camp de la Tréballe en 1945-46 (près de St-Nazaire). Sanitaires et atelier du blockhaus découverts par un marin du 4 e RFM et un SAS français. (Photo Musée Grand Blochkaus) Le musée possède la plus belle collection d’objets relatifs à la Résistance française dans les Poches de l’Atlantique, principalement des dons. Panneau de bois décoratif sculpté de la 9 e flottille de U-Boote basée à Brest. nes menace de s’effondrer sur ses quatre piliers métalliques diminués de moitié par la rouille… les pompiers du Pouliguen viennent encore l’été, quand le sous-sol n’est pas trop inondé, pour y faire des exercices incendie… les graffitis ont recouverts les murs blancs et les plafonds. Les quelques portes qui subsistent sont bloquées par les gravats et la rouille… La transformation en Musée et son ouverture : 1994-1997 A la fin de l’été 1994, Luc et Marc Braeuer décident de restaurer le blockhaus et de le transformer en musée. Le projet ayant été agréé par le Ministère des Anciens Combattants en 1995, après plus de deux ans et demi de négociations administratives et six mois de travaux, le musée ouvre enfin ses portes le 1er juillet 1997. Pour remettre le bâtiment à neuf, il aura fallu évacuer près de 10 tonnes de gravats, utiliser plus de 8 tonnes de sable pour nettoyer les murs intérieurs, les portes et les plafonds ainsi que 650 kilos de peinture pour lui redonner une nouvelle jeunesse. Le bâtiment est sauvé, et de ruine devient lieu de mémoire et site touristique. Aujourd’hui sixième site de visite du département avec près de 40 000 visiteurs annuels, c’est le seul lieu de mémoire qui permet au public de découvrir les événements marquants qui se sont déroulés dans la région de Saint-Nazaire de 1939 à 1945. Situé dans un site d’époque, ce musée s’appuie sur des scènes reconstituées grandeur nature, notamment le raid des Anglais sur Saint-Nazaire, les reconstitutions de la signature de la reddition de la Poche de Saint-Nazaire et de la cérémonie de reddition de Bouvron et celles de la vie des marins allemands dans le blockhaus. Il montre des milliers d’objets originaux et personnels, la plupart offerts par des vétérans ou leurs familles, notamment la plus riche collection jamais présentée de souvenirs relatifs à la résistance locale. La visite Carreau de faïence avec l’emblème de l’artillerie côtière allemande. Aigle en bois sculpté qui se trouvait dans le bureau du Général allemand Vaterrodt, commandant de la Place de Strasbourg - prise de guerre du lieutenant Garnier 2 e D.B.. est agrémentée par de nombreuses photos et par des témoignages filmés de plus de 20 acteurs de cette époque. Informations pratiques : - Horaires : ouvert vacances scolaires de février et du 1er avril au 11 novembre, tous les jours de 10h à 19h. - site internet : www.grand-blockhaus.com - 6e site de visite du département de Loire- Atlantique avec 40 000 visiteurs annuels. - Adresse : Côte Sauvage 44740 Batz-sur-Mer - Tél./Fax 02. 40. 23. 88. 29. COLLECTION | uniformes 83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 1Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 2-3Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 4-5Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 6-7Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 8-9Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 10-11Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 12-13Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 14-15Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 16-17Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 18-19Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 20-21Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 22-23Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 24-25Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 26-27Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 28-29Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 30-31Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 32-33Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 34-35Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 36-37Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 38-39Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 40-41Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 42-43Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 44-45Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 46-47Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 48-49Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 50-51Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 52-53Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 54-55Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 56-57Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 58-59Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 60-61Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 62-63Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 64-65Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 66-67Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 68-69Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 70-71Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 72-73Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 74-75Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 76-77Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 78-79Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 80-81Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 82-83Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 84-85Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 86