Uniformes n°284 sep/oct 2012
Uniformes n°284 sep/oct 2012
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°284 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 83,2 Mo

  • Dans ce numéro : 101st Airborne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Vivre l’histoire Reconstitution Les paras à St-Côme-du-Mont Texte et photos : Stéphane Lavit Normandie, France, 6 juin 1944. Il est 00h15 lorsque les parachutistes américains de la 101 e Airborne Division du général Maxwell D. Taylor sautent sur la Normandie et deviennent ainsi les premiers soldats alliés à toucher le sol français ; leur mission principale, s’emparer de la ville de Carentan. Celle-ci est défendue par l’élite des troupes allemandes, les parachutistes du Major von der Heydte, les « Diables Verts » du 6 e Fallschirmjäger Regiment. Les Allemands sont retranchés à Saint- Côme-du-Mont, dernier bastion aux portes de Carentan. Ils ont reçu l’ordre de défendre la ville jusqu’au dernier. Pour les Américains, il est vital de s’emparer au plus vite de Carentan. Ils attendent le soutien du 70 e Bataillon de chars légers débarqué à Utah Beach avec la 4 e D.I. Pour eux, une seule route possible, celle d’Utah Beach. Celle-ci venant de la plage traverse Sainte-Marie-du-Mont et se termine à mi-chemin sur la route Carentan/Saint-Côme-du- Mont, à un carrefour que les Américains nommeront le Carrefour de l’Homme Mort. Au croisement des deux routes se trouve une seule maison ; elle sert successivement de QG et d’infirmerie aux paras allemands. Le 8 juin, traversant les haies et les champs du bocage normand, les Américains lancent toutes leurs forces dans la bataille et atteignent les environs de St- Côme-du-Mont. Renseignements : Overlord.74, 52 route de crie 74910 bassy. Tél : 06.31.60.45.25. nadege.lavit@sfr.fr Paras allemands à St-Côme-du-Mont. Le premier char arrive à l’intersection des deux routes, et tente de s’engager en direction de Carentan. Il est stoppé net par un coup direct tuant le chef de char, le Lieutenant Walter T. Anderson du Minnesota. Dès lors, et ce pendant plusieurs jours, l’épave du char et le corps d’Anderson pendu en dehors de la tourelle resteront sur place. Pour les Américains, ce lieu restera à jamais le « Carrefour De l’Homme Mort ». Les Allemands défendent cet axe vital avec acharnement, ils contre-attaquent à plusieurs reprises, sans succès. Quand leur évacuation est terminée, ils font sauter les ponts sur la Douve. Le 8 juin à 16 heures, des parachutistes américains du 506 e Régiment entrent dans Saint-Cômedu-Mont, qui est désertée par ses occupants. La route pour Carentan est maintenant ouverte ! Remerciements aux associations ARC44, commemos ranger, currahee commémo group ainsi qu’à toute l’équipe de Paratrooper ! Les photos ont été prises sur le terrain du Dead man’s corner dans le cadre des commémorations du 68 e anniversaire du D-day ! L’ennemi n’est pas loin. Les paras sont lourdement équipés avec notamment une mitrailleuse MG42. La proie du Fallschirmjäger est à portée. 76 uniformes | reconstitution
Total Look Soldat US Army Viêtnam 1965-67 Texte : Hugo Panneau et Nicolas Morin photos : Philippe Morin De 1954 à 1975, les régimes instables et corrompus du Sud-Vietnam ont été assistés par les états-Unis dans leur lutte contre l’ALSVN (Viêt-Cong) soutenue par le Vietnam du Nord communiste. L’engagement américain massif dans la région a réellement débuté en 1965 par l’envoi de forces terrestres supplémentaires et combattantes que les médias continuaient à appeler des « conseillers ». Les tenues majoritairement présentes en reconstitution Vietnam sont celles de special force or, ces troupes n’ont représentées qu’une petite minorité des forces engagées. De même, la filmographie sur ce conflit ne montre généralement des soldats qu’à partir de 1968, à l’apogée de l’implication américaine. Les tenues présentées ici sont celles des Advisors arrivés sur place au début du conflit. Les coiffures Le casque est le M1, composé d’un casque lourd et d’un nouveau type de liner (P-55 ou P-64). Il s’accompagne d’un couvre casque camouflé Mitchell (Leaf pattern ou « feuille de vigne ») et d’une bande élastique pour y fixer camouflage et menus objets. On en trouve facilement à des prix raisonnables. La casquette en tissu OG-507, ou baseball cap est portée avec la tenue de repos ou parfois sous le casque en opération. L’uniforme La chemise et le pantalon utility uniformOG 107 sont très abordables en original, surtout dans les bourses des pays ayant abrité des bases de l’OTAN. La tenue de Jungle 1er model étant fragile et assez chère, il n’est pas recommandé d’en utiliser une originale si c’est le crapahute qui vous intéresse. Si vous voulez en porter une, il existe des repros, néanmoins plus chères que l’OG 107. La Field Jacket M51 est peu répandue au Vietnam mais elle est présente dans certaines régions froides du pays, tel les montagnes. Les chaussures : les Jungle boots 1er et 2 e modèles étant rares et chères, on peut utiliser à la place des Combat boots, entièrement en cuir, en service en Europe dans l’armée américaine jusque dans les années 1980 et donc disponibles en grand nombre. Les Jungle boots 3 e modèle sont apparues à la fin 1966 et il en existe des reproductions à toutes les tailles. Le pantalon est retenu par une ceinture de coton noire avec boucle coulissante dorée, le 1er modèle de T-Shirt etait blanc mais vite teint localement en OD avant que son successeur ne le soit d’origine. Reconstitution Vue intérieure du Liner. Vue du couvre-casque réversible. 1966 : notre homme d’équipage de Patrol Boat en tenue de repos se prépare à écouter un 33 tours sur le tourne-disque de la chambrée. Il est équipé d’un ensemble OG 107 3 e model, à manches retaillées pour l’été, de combat boots et d’une ceinture de troupe. reconstitution | uniformes 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 1Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 2-3Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 4-5Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 6-7Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 8-9Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 10-11Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 12-13Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 14-15Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 16-17Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 18-19Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 20-21Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 22-23Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 24-25Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 26-27Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 28-29Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 30-31Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 32-33Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 34-35Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 36-37Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 38-39Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 40-41Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 42-43Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 44-45Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 46-47Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 48-49Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 50-51Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 52-53Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 54-55Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 56-57Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 58-59Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 60-61Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 62-63Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 64-65Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 66-67Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 68-69Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 70-71Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 72-73Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 74-75Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 76-77Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 78-79Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 80-81Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 82-83Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 84-85Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 86