Uniformes n°284 sep/oct 2012
Uniformes n°284 sep/oct 2012
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°284 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 83,2 Mo

  • Dans ce numéro : 101st Airborne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Equipements COLLECTION Le bouton d’uniforme français Modèle 1871 Texte et photos (sauf mention contraire) : Benoît Hecquet L’histoire du bouton militaire ne manque pas d’intérêt, surtout pour les collectionneurs. A la fois utilitaire et ornemental, le bouton a beaucoup à nous dire… Bouton infanterie en fer. Bouton infanterie Mle 1871. Le bouton de la troupe et son évolution pendant la Première Guerre S’il sert d’abord à maintenir fermé un vêtement, le bouton est vite devenu un moyen de distinction dans l’armée et l’administration. Les matières utilisées ont permis d’échapper à sa fonction première pour vite en faire un objet de reconnaissance et de décoration. Nous nous attacherons à examiner de plus près les divers boutons d’uniformes Bouton Mle 1844. de la troupe de l’Ar- mée Française durant le Première Guerre mondiale. Ces boutons sont les héritiers d’une modification apportée suite à la guerre de 1870-1871. Les régiments (d’infanterie) étaient alors reconnus par le numéro inscrit sur les boutons du Modèle 1844. Le système prendra fin à compter du 7 octobre 1871 avec l’apparition du bouton Mle1871, commun à toute les armes. Le numéro de régiment n’est plus porté que sur les pattes de col, sur la veste, la tunique, et la capote, ce qui simplifie le travail de l’intendance. De 1871 à 1914, nous aurons donc un bouton en laiton, de forme « semi bombé creux » à l’effigie de chaque arme de l’Armée Française. Mais deux diamètres cohabitent : 23mm pour les gros modules, en général, les boutons de capo- dos attache double omega. tes et tuniques ; 17mm pour les petits modules, de ras-de cul, parements, et képis. Au dos de ces boutons se trouve l’attache de type « double oméga croisé » et la signature en relief du fabricant. Bouton infanterie aluminium. 66 uniformes | COLLECTION
Bouton en verre infanterie 1915. Bouton bois pressé peint. Bouton corrozo. Dos bouton corrozo. Différence entre attache laiton et aluminium. Le bouton s’en va en guerre En 1915, le bouton n’échappe pas à la règle de pénurie de matières. Le Mle1871 est toujours de rigueur, mais les matériaux changent ainsi que le mode de fabrication. Nous allons trouver un bon nombre de ces boutons en aluminium, mais aussi en étain moulé. L’attache est désormais sertie par presse. Dos attache goutte d’eau bouton étain. L’approvisionnement n’étant pas suffisant, il apparait alors des boutons de substitution, ou ersatz, en corozo, en bois peint, liss e s ou m arqu é s en relief à la presse de la grenade ; en verre de couleur bleu horizon lisses ou avec l’empreinte de la grenade. Fixation 1915. De même on peut observer sur les photos cartes d’époque des soldats en capote Mle1877 ou Poiret avec de gros boutons 4 trous du modèle civil. Au passage de la nouvelle tenue bleu horizon, les boutons sont systématiquement de la même teinte, par souci d’uniformité et de discrétion. En effet, l’époque des boutons au laiton rutilant est bien finie, place au « camouflage ». Par souci d’économie, les derniers boutons en laiton sont alors peints ou bronzés. Les attaches varient. Celles des boutons en étain sont en forme de goutte d’eau percée, celles des boutons en aluminium sont de type « double oméga » en alu, ou en laiton serti. Bouton peint trouvé dans le secteur de Verdun. Piou Piou du 33 e RI. Piou Piou de la Coloniale. Quelques fabricants… (Liste non exhaustive) - TW&W Paris - A Masse breveté Paris - Ducour Paris - IRF Lyon - HJ Paris - « L’entier » Paris - GJ&F breveté SGDG Paris - A Cordier Paris - SBC 23 - CH J Paris - TF Paris - LS déposé (un écu et des feuilles de laurier autour, lettre LS d’un coté et LS de l’autre mais en lettre grecque) …. En 1916, changement total de fabrication. Les boutons sont obtenus par assemblage de différentes pièces de fer et peints. Leur nouvel aspect est qualifié de « moyennement bombé plein ». C’està-dire que la tôle ronde est emboutie à l’attribut de l’arme, puis sertie sur une autre tôle où figure parfois par matriçage le nom du fabricant. Est ensuite fixée à cette dernière l’attache en fil d’acier de 1,5mm de diamètre en forme de simple oméga. La fabrication de ces boutons reste sensiblement identique d’un fabricant à l’autre. On peut noter une variation des diamètres, quelques menues différences sur les emblèmes comme par exemple le cordage de l’ancre de marine qui passe devant ou derrière l’ancre sur les boutons coloniaux, l’ébavurage plus ou moins bien fait voire pas du tout. COLLECTION | uniformes 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 1Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 2-3Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 4-5Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 6-7Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 8-9Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 10-11Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 12-13Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 14-15Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 16-17Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 18-19Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 20-21Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 22-23Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 24-25Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 26-27Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 28-29Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 30-31Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 32-33Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 34-35Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 36-37Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 38-39Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 40-41Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 42-43Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 44-45Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 46-47Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 48-49Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 50-51Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 52-53Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 54-55Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 56-57Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 58-59Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 60-61Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 62-63Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 64-65Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 66-67Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 68-69Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 70-71Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 72-73Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 74-75Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 76-77Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 78-79Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 80-81Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 82-83Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 84-85Uniformes numéro 284 sep/oct 2012 Page 86