Uniformes n°275 mar/avr 2011
Uniformes n°275 mar/avr 2011
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°275 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 72,2 Mo

  • Dans ce numéro : tenue camouflée de la Heer.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Infos NEWS NEWS Mémoire de la Libération Dauphinoise A la demande de plusieurs organisateurs, d’amis et de membres, nous informons les lecteurs d’Uniformes que la totalité des membres fondateurs du Groupe de Reconstitution de la Libération du Dauphiné (G.R.L.D.), ont démissionné en bloc. Avec d’autres membres également démissionnaires nous avons fondé une nouvelle association : Mémoire de la Libération Dauphinoise (M.L.D.). Cette dernière reprend en tous points les principes de l’ancienne association qu’ils avaient fondée en 1997, en renforçant les points relatifs au respect des anciens, des organisateurs, du public, des traditions et de l’histoire. Contact : M.L.D. 58 bvd Maréchal Foch- 38000 Grenobletél : 06.80.43.55.01-email : mld.grenoble@gmail.com Des chars de glace On ne s’ennuie pas l’hiver en Estonie. Un groupe de passionnés a sculpté deux magnifiques chars de la Seconde Guerre Mondiale, un Tigre et un T34. C’est plus original que les traditionnels traineaux de père Noël… 6 uniformes | infos Vu chez Regimentals un rarissime béret Airborne Britanique de la Royal Ulster Rifles daté 1942. Prix : 1820 euros. www.regimentals.co.uk SAS à Bastogne Du 10 au 12 décembre dernier, nous étions sur Bastogne en compagnie de nos amis belges du groupe « Libération ».Durant ce weekend end nous avons sillonné la campagne ardennaise avec nos 2 jeeps SAS. Participant ainsi aux cérémonies et défilé dans Bastogne, nous nous sommes rendus également sur Recogne et Cobru où nous ne sommes pas passés inaperçu. Nous avons également été conviés à la caserne de Bastogne pour une présentation de nos véhicules. Nous avons consacré le dimanche matin à un reportage photo dans les bois du secteur de Saint Hubert, lieu même de passage des SAS français. La neige et le climat nous rappelaient bien les clichés d’époques pris par les SAS français 66 ans auparavant lors de l’opération Franklin et qui dura pour eux 1 mois. Sébastien Lemonnier France44 - 30 rue du mouquet - 76570 Pavilly - 02.35.92.47.01 Htpp://France.44.free.fr A ne pas manquer ! 11 novembre 2010, des membres de l’association devant le monument des disparus de la 1 re Guerre Mondiale à Grenoble. Vu chez Overlord un poignard US M3 Boker. Ré-édition officielle par Boker du célèbre poignard de combat des parachutistes US de 1944. La lame à finition noire est faite d’acier SK-5 à haute teneur en carbone identique à l’original produit par H. Boker and Co. La poignée est faite de rondelles en cuir empilées. Pour assurer la qualité du M3, chaque couteau a un numéro de série gravé au laser sur la lame. Prix : 89,95 euros plus port 9,50 euros. Overlord 96 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris. Tél/fax : 01. 43. 55. 21.19. www.overlord.fr
De la collection au musée, l’aboutissement d’une passion. Nous avons rencontré Christophe Deschodt co-conservateur du musée de la Seconde Guerre mondiale à Ambleteuse (Pasde-Calais). Depuis quand le musée d’Ambleteuse existe-t-il et qui en est l’initiateur ? Le musée d’Ambleteuse a ouvert en 1989. Il est le résultat d’une passion commune entre Denis Barbe, natif de Boulogne-sur-Mer et moi-même originaire du Nord (avec une parenthèse de 40 ans à Paris tout-de-même). Nous nous sommes rencontrés à la bourse d’Hénin-Beaumont en 1981. Denis possédait déjà une importante collection concentrée sur l’armée allemande, quand à moi je m’intéressais à tous les autres belligérants. L’idée d’un musée est née à cette époque et à été concrétisée 8 ans plus tard après bien des difficultés. Depuis quand collectionnez-vous ? Ayant toujours été passionné par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, j’ai commencé à collecter les objets de tous les belligérants au début des années 70 en fréquentant assidument, avec mon frère, les puces de St Ouen et de Montreuil (région parisienne). A cette époque, les étals des brocanteurs regorgeaient de militaria à des prix dérisoires. Les collectionneurs étaient beaucoup moins nombreux qu’aujourd’hui, il n’y avait d’ailleurs pas de cote réelle des objets. Puis les bourses aux armes sont apparues où l’on trouvait concentrés tous les objets chinés par les collectionneurs au cours de l’année. Les voyages en Angleterre, Belgique, Allemagne et plus récemment aux USA ont permis de récupérer des pièces inaccessibles en France (avant l’arrivée d’Internet !) Quels sont vos thèmes de collections favoris ? J’ai toujours collectionné avec le même plaisir uniformes et équipements de tous les belligérants du dernier conflit mondial. C’est un challenge difficile et sans fin mais c’est bien là le plai- Interview Vu chez David Kittler (Antiquités Militaires) une Feldrock modèle 07/10 d’un unteroffizier du 153 IR. Cette vareuse est dans son jus, jamais touchée, elle sort de grenier et n’a jamais été nettoyée ou réparée. Elle est en bon état général avec quelques petits trous de mîtes. Prix : 3500 euros. David Kittler-37 rue du général Leclerc- 54670 Custines. Tél : 03.83.30.55.72 ou 06.80.16.99.75. sir du collectionneur : la quête perpétuelle de l’objet qui lui fait défaut. Également grâce à un réseau d’amis collectionneurs, il m’a été possible d’aborder des thèmes ardus tel que le Japonais, le Polonais, le Russe, Hollandais, etc. … Paradoxalement le militaria français de 1940 fait partie des sujets les plus difficiles à traiter en profondeur. Comment vos collections sont-elles mises en valeur dans le musée ? Les collections étant suffisamment complètes, nous avons décidé de traiter l’ensemble du conflit, sur tous les fronts, en respectant la chronologie des évènements, de 1939 à 1945. Les mannequins exposés sont parfois intégrés dans des dioramas en situation, accompagnés de milliers d’objets (coiffures, équipements, armements, vie quotidienne, etc.…). Nous apportons beaucoup d’attention à la qualité de la présentation ainsi qu’à l’aspect pédagogique (nous travaillons beaucoup avec les groupes scolaires) Pouvez-vous nous citer quelques pièces rares détenues par le musée d’Ambleteuse ? Nous possédons par exemple plusieurs drapeaux régimentaires complets de la Wehrmacht très rares dans les collections privées. Également une pièce historique, un drapeau britannique dédicacé par les hommes du Commando Kieffer à l’automne 1944 en Belgique ; plusieurs d’entre eux ont perdu la vie plus tard, avant la fin des hostilités. Plus généralement, nous présentons probablement la collection d’uniformes et d’équipements la plus complète accessible au public en France. Historique 39-45 d’Ambleteuse - CD 940 - 62164 Ambleteuse Tèl : 03-21-87-33-01 - Fax : 03-21-87-35-01 Site internet : www.musee3945.com @ : musee.39-45@wanadoo.fr Ouvert tous les jours du premier avril au 15 octobre de 10h à 18h (19h en juillet – août). Ouvert toute l’année pour les groupes (sur réservation). Vu chez Helmut Weitze un superbe schako d’officier de Gendarmerie (Police rurale). Shako en fibre vulcanisée, recouvert d’un feutre vert, avec aigle pour officier et crinière blanche de bison. Taille 61cm. Prix : 3000 euros. www.weitze.net NEWS infos | uniformes 7 NEWS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 1Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 2-3Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 4-5Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 6-7Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 8-9Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 10-11Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 12-13Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 14-15Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 16-17Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 18-19Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 20-21Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 22-23Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 24-25Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 26-27Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 28-29Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 30-31Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 32-33Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 34-35Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 36-37Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 38-39Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 40-41Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 42-43Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 44-45Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 46-47Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 48-49Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 50-51Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 52-53Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 54-55Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 56-57Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 58-59Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 60-61Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 62-63Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 64-65Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 66-67Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 68-69Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 70-71Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 72-73Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 74-75Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 76-77Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 78-79Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 80-81Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 82-83Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 84-85Uniformes numéro 275 mar/avr 2011 Page 86