Uniformes n°274 jan/fév 2011
Uniformes n°274 jan/fév 2011
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°274 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 87,9 Mo

  • Dans ce numéro : le sous-casque américain M1.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Infos NEWS NEWS Exposition : Les femmes dans la Grande Guerre Le jeudi 11 novembre 2010, Monsieur Jean-François Copé, député et maire de Meaux, a inauguré, l’exposition « Les femmes dans la Grande Guerre » au Musée Bossuet de Meaux. Un an avant son ouverture – le 11 novembre 2011 – le Musée de la Grande Guerre souhaite continuer à valoriser ses collections, peu présentées jusqu’à présent. Élaborée en lien avec la médiathèque de Meaux, la nouvelle exposition Les femmes dans la Grande Guerre (1914- 1918) a également pour objectif de valoriser une thématique développée dans le futur parcours de visite du musée. Durant la Première Guerre mondiale, les femmes, tant à la ville qu’à la campagne, participent pleinement à l’effort de guerre. p Les femmes étaient à l’honneur pour l’inauguration de l’exposition et certaines étaient même en tenue d’époque. Découvrez le Secteur Fortifié des Alpes Maritimes ! Nous proposons au travers différents circuits de découvrir les fortifications construites par Vauban, le général Séré de Rivières ainsi que celle méconnues de la Ligne Maginot Alpine. Un petit détour sur les anciennes limites de notre pays, vous feront découvrir les ouvrages italiens construits au XIX e et XX e siècle. Ce patrimoine militaire ne s’arrête pas là, il comprend aussi des lieux de vies où les casernes occupées par les célèbres « Diables bleus », étaient situées dans les villes de Nice, Antibes ou Villefranche sur Mer. Mais aussi dans l’arrière pays niçois ou leurs passages rythmaient la vie des villages au gré des saisons et des manœuvres. Vous découvrirez aussi de nombreuses routes et pistes militaires reliant ses fortifications construites et entretenues par des troupes comme les tirailleurs 6 uniformes | infos L’Armée Française de Nice à l’honneur ! Notre équipe s’efforce de saluer, pour le 11 novembre, notre armée de la Grande Guerre, qui mérite largement notre respect et notre mémoire. Ce sympathique engagé tient entre les mains le « PETIT NIÇOIS » qui collaborera, plus de 20 ans après, avec l’occupant allemand. Repris après guerre, il deviendra : le journal : NICE- MATIN ! Historica 06 –INXIX -s.pondard@sfr.fr L’exposition présente essentiellement des pièces et des œuvres provenant des collections du Musée de la Grande Guerre, mais également des prêts provenant de plusieurs institutions. Commissariat d’exposition : Michel Rouger, Jean-Pierre Verney et Émilie Gaillard. Du 11 novembre 2010 au 31 mars 2011 MUSÉE BOSSUET - MEAUX p Jean-Pierre Verney (à gauche) expliquant au Maire de Meaux, Jean-François Copé et aux visiteurs, l’importance du rôle des femmes pendant la Guerre de 1914/1918 et ceci à travers les centaines d’objets, uniformes, affiches et photos présentés dans l’exposition sénégalais, comme le prouvent les nombreux bas reliefs ou bornes qui marquent leurs passages dans ces magnifiques paysages alpins qui ne vous laisseront pas indifférents. Une équipe de guides passionnés vous fera découvrir l’Histoire méconnue et passionnante de ces lieux. Renseignements : http://www.sfam-tour.com Laurent Icardo. Guide d’ouvrage. 2 rue François Guisol 06300 Nice - HISTORICA 06 Commandos à Dieppe le 19 août 1942 Ce 19 août dernier, nous participions aux cérémonies de Berneval en hommage aux commandos et troupes de débarquement, lors de cette cérémonie 5 commandos britanniques, membres d’honneur de notre association étaient présent, le préfet de Dieppe, les attachés d’ambassade du Canada et de Grande Bretagne ainsi qu’une vingtaine de portes drapeaux.Moment émouvant à l’appel des morts au cours de la cérémonie et notamment du commando français Moutailler dont un pont porte son nom. A l’issue de la cérémonie, petit moment privilégié en compagnie des vétérans qui nous expliquèrent « leur » débarquement et leurs actions au cours de la neutralisation de la batterie de Berneval. Malgré leurs grands âges, ils tiennent toujours à venir honorer la mémoire de leurs camarades tués au combat lors de ce qui restera, le raid le plus sanglant de la 2 e Guerre mondiale. Renseignements : Sébastien Lemonnier Association france44 30 rue du Mouquet 76570 Pavilly 02.35.92.47.01 http://france.44.free.fr
Restaurer les équipements en cuir, un métier rare Nous avons rencontré Olivier Konneradt, spécialiste de la restauration des équipements en cuir. Passionné par la période 1914- 1945, il restaure à merveille tous types d’équipements militaires en utilisant des matériaux d’époque. Quelle est votre activité ? Je suis le dernier fabricant de paumelle de voilier sur mesure. Cette paumelle est un gantelet en cuir doté d’un butoir central en étain, entièrement réalisée à la main. Elle sert à enfoncer les aiguilles lors de la couture manuelle dans la voile, dans le cuir ou dans la toile. Très pratique pour le travail de couture dans les matures des grands voiliers, son utilisation a séduit d’autres corps de métier et à pris différents noms comme « manicle de Cordonnier » ou « gantelet de Sellier ou de Tapissier ». Comment avez-vous eu cette attirance pour le travail du cuir ? Vers l’âge de seize ans, je vivais en Nouvelle-Calédonie et pour occuper les midis dans le lycée, une bénévole animait un atelier du cuir. J’ai sentis, touché, apprivoisé ce matériau et depuis je ne peux plus m’en passer. Quel est votre passion ? Etant passionné d’Histoire et particulièrement par l’époque 1914/1945, je me suis naturellement intéressé à la restauration des équipements militaires en cuir. J’ai une préférence pour ceux d’origine allemande, car c’est un réel plaisir de manipuler, de restaurer et de redonner vie à des cuirs d’une telle qualité. Avec l’expérience acquise au cours du temps, je suis devenu bourrelier restaurateur. Où pratiquez-vous cette passion ? J’ai aménagé mon atelier de bourrellerie dans l’ancienne écurie de la ferme familiale en Normandie. J’ai eu la chance de récupérer un grand nombre d’équipements individuels et hippomobiles en cuir allemands dans les greniers des alentours. Ainsi, j’ai pu avoir une quantité et une diversité de types de cuir, d’épaisseurs, de couleurs et de niveau d’usure qui me permettent de restaurer un équipement avec du cuir possédant les mêmes caractéristiques. Je travaille avec des outils de bourrelier d’antan et mes coutures sont manuelles avec du fil de lin poissé ou ciré d’époque. p Vu chez Overlord une belle sélection de coiffures allemandes 1939-1945 authentiques : Casquette de sous-off. d’artillerie Wehrmacht Heer en Tbe : 595 € ; casquette d’off. Luftwaffe en Be/Tbe : 980 € ; rare casquette de chef de gare de la Reichsbahn en Tbe : 685 € et un casque tropical Afrika Korps 1er type en toile beige en Be/Tbe : 490 €. Overlord 96 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris. Tél : 01.43. 55.21.19 Interview A ne pas manquer ! Pouvez-vous décrire votre méthode de travail ? Je prends mon temps pour restaurer et surtout la recherche du plaisir est primordiale pour réussir ce travail. Mais en plus de l’accumulation des connaissances au fil du temps, il faut respecter quelques étapes ; comme le nettoyage, l’application du baume, la recherche et la préparation de la pièce de cuir adéquate, l’identification de la méthode de couture réalisée par le fabricant de l’époque et pour finir le lustrage afin que la patine retrouve son éclat. Quels sont les équipements que vous avez restaurés ? J’ai tout d’abord commencé, il y a une quinzaine d’année, par reconstituer des équipages hippomobiles que je trouvais dans les greniers familiaux, dans des états qui nécessitaient une restauration. Puis, je me suis tourné vers les équipements individuels pour dépanner des collectionneurs et des responsables associatifs de musées locaux. Depuis quelques années, face à la demande de collectionneurs de plus en plus nombreux en France et à l’étranger, je me suis orienté vers la remise en conformité des étuis de pistolet P08 et P38 d’origine allemande réutilisés par les armées scandinaves après 1945. En effet, la ceinture US à trous et en coton devenue réglementaire dans ces armées à impliqué la suppression des deux passants sur la partie arrière de l’étui. Ils ont été remplacés par une pièce de cuir fixée par 4 rivets et emprisonnant une griffe d’attache US. Cette restauration m’a permis d’approfondir mes connaissances dans le domaine des étuis allemands avec l’identification systématique des codages présents afin de déceler les copies ou les contre-façons qui gangrènent de plus en plus le monde de la collection. Je recherche ces types d’étuis à l’achat afin de pouvoir continuer à restaurer et une fois terminés, ils trouveront leur place dans les collections ou les musées. Etui de P08 avant restauration Après restauration q Vu chez E.R.I.C. Collections un pull-over Wehrmacht Mod. 42 en parfait état ! Avec son étiquette, tamponnée « 42 » et code du RBNr. (Prix : 150 € €). Disponible aussi le pull-over Modèle 1944 col en V ! www.eric-collections.com t Vu chez Cybergun une Kalachnikov AK47 (fabriquée par G&G), modèle AEG (électrique) Soft air 6mm avec système Blow Back (effet de mouvement de la culasse) ; entièrement en métal et aspect bois, hyper réaliste, d’un poids de 3070g. Modèle à crosse fixe, le chargeur contient 600 BBs, et elle est livrée avec un support de rail latéral qui permet d’y ajouter des accessoires tel qu’une lunette. (Prix Public Moyen : 299 €). Www.cybergun.com NEWS Renseignements : olivier.konneradt@egis.fr infos | uniformes 7 NEWS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 1Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 2-3Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 4-5Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 6-7Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 8-9Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 10-11Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 12-13Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 14-15Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 16-17Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 18-19Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 20-21Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 22-23Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 24-25Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 26-27Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 28-29Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 30-31Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 32-33Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 34-35Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 36-37Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 38-39Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 40-41Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 42-43Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 44-45Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 46-47Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 48-49Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 50-51Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 52-53Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 54-55Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 56-57Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 58-59Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 60-61Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 62-63Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 64-65Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 66-67Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 68-69Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 70-71Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 72-73Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 74-75Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 76-77Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 78-79Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 80-81Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 82-83Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 84-85Uniformes numéro 274 jan/fév 2011 Page 86