Uniformes n°273 nov/déc 2010
Uniformes n°273 nov/déc 2010
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°273 de nov/déc 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 83,5 Mo

  • Dans ce numéro : tenue tropicale Luftwaffe.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Reconstitution Total look Prix moyen des reproductions : Les prix suivant sont donnés « à partir de ». Ils ont été relevés sur le site « Shipperfabrik » désormais bien connu de la plupart des reconstitueurs : Capote : 215 e Pantalon garance : 89 e Chemise : 29 e Ceinturon : 40 e Bretelles de suspension : 18 e Cartouchières : 47 e les trois. Porte baïonnette : 18 e Képi : 150 e de dommage. Le cuir du ceinturon peut aussi être avantageusement remplacé par un ceinturon de pompier pour un prix modique (sa largeur est la même, seule l’épaisseur du cuir varie). Le bidon et la musette Pour étancher sa soif lors de l’été 1914, le Piou-Piou a recours au bidon modèle 1877 d’une contenance de 1 litre et recouvert de drap gris de fer bleuté. Comme pour son grand frère de deux litres, il est Engagez-vous ! rengagez-vous ! Vous faites partie d’un groupe de reconstitution ou vous êtes tout simplement passionné par l’histoire vivante, vous pouvez nous proposer votre « Total Look ». Pour cela il vous suffit de nous envoyer votre texte et vos photos (en résolution maximale) à : redaction@uniformes-mag.com ou sur CD par courrier à : Uniformes 15, rue Cronstadt 75015 Paris. 76 uniformes | COLLECTION aisé de le trouver pour un prix dérisoire et de fabriquer une housse adéquate (voir notre article dans le numéro 268 d’Uniforme). L’indémodable étui musette modèle 1892 ayant été fabriqué pendant quelques décennies il peut se trouver encore facilement. Des copies existent également. Chemise et cravate La cravate de calicot bleu marin sert à éviter le frottement du drap de la capote sur le cou du soldat. La chemise est en flanelle de coton à raies bleues rouges ou noires. En reconstitution, ces pièces vous serviront indifféremment que vous choisissiez de rendre hommage au fantassin de 1914 au Poilu de 1916 ou au bleuet de 1917. Vous pourrez trouver dans le numéro 266 de la revue (Total Look Poilu) les astuces de confection les concernant. (1) Nous devons le terme « Piou-Piou » à Antoine-François Varner, auteur d’une comédie publiée en 1838 et intitulée « Le Pioupiou ou la Gloire et l’amour ». L’auteur y forgea le néologisme de « pioupiou » pour désigner un jeune conscrit inexpérimenté. Ce terme pris par la suite la signification que nous lui connaissons. (2) « Pépère, » est le surnom des soldats de l’infanterie territoriale. Elle est composée des classes ayant déjà accompli leur service militaire et étant passées dans la territoriale. Ces « terribles taureaux » comme on les sur- Cette vue de dos permet de détailler la cartouchière dorsale et de mieux apercevoir le bidon et l’étui musette. nomme également ne devaient initialement pas participer aux opérations en campagne, mais ils se sont bien souvent retrouvés en première ligne au même titre que l’infanterie. Ce deuxième surnom rend hommage à leur bravoure mais il trouve aussi son origine dans le jeu de mot « territoriaux » qui donne « terribles toriaux » et par extension « terribles taureaux ». Capotes hôpitaux militaires originale et transformée. La couleur et la coupe de celles-ci en font une base idéale pour une transformation en modèle 1877. Dans le cas présent, celle-ci n’est pas tout à fait complète dans la mesure où la capote modèle 1877 comporte deux rangées de six boutons alors qu’ici ils sont au nombre de cinq.
Les 11 et 12 septembre 2010, la petite bourgade de Bourdonné (78) faisait un bond dans le passé pour revenir au début du siècle dernier. Vivre l’histoire Un village français fait de la reconstitution Texte et photos : Association Histoire et Passions La veille au créneau dans le froid, écrasé de fatigue, guettant le moindre mouvement dans le no man’s land est une épreuve pour tous les hommes des tranchées quel que soit leur camp. Les heures peuvent être longues dans les tranchées. Pour tromper l’ennui, ces Poilus tapent le carton sur une caisse de munitions. p Un marine explique à notre Poilu le fonctionnement de la mitrailleuse Vickers. Cette arme robuste et fiable sera encore utilisée pendant de nombreuses années par diverses armées du monde (prêt du magasin le Poilu). De nombreux habitants costumés s’étaient mobilisés pour donner aux visiteurs un panorama des plus complets de la vie quotidienne à cette époque (lavoir, forge, maréchal ferrant, ferme, école etc…). L’armée et le service militaire n’étaient pas en reste et l’association histoire et passions était conviée pour faire vivre un campement de la Première Guerre mondiale et animer une tranchée creusée pour l’occasion. Comme dans de nombreux villages français, la Première Guerre mondiale a fait largement payer l’impôt du sang à Bourdonné. Le samedi soir, un son et lumière lui réservait donc un important chapitre. Nous avons mis en scène les épisodes les plus marquants du conflit, la mobilisation, les premières hécatombes, la guerre des tranchées, l’armistice…. L’évocation de la bataille de Verdun fut sans doute le moment le plus fort du spectacle. Les artificiers nous avaient préparé des explosions spectaculaires et notre sortie de tranchée fut fort appréciée du public venu nombreux. Bien que peu habitués à ce genre de manifestation dynamique nous avons réitéré deux fois le franchissement du parapet dans la journée du lendemain pour remercier nos hôtes. L’attitude du public confirme l’utilité de la reconstitution historique. Au delà de l’expression du devoir de mémoire, elle est un important vecteur de transmission de notre histoire. Elle permet aux plus jeunes d’aborder de façon ludique des événements qui sont parfois traités de façon rébarbative dans les manuels scolaires. C’est donc avec plaisir que nous avons répondu aux nombreuses questions qui nous ont été posées. Nous tenons à remercier vivement la municipalité de Bourdonné pour son invitation, son accueil et sa très bonne organisation. Nous exprimons également toute notre gratitude au magasin le Poilu. Celui-ci a largement contribué au succès de cette manifestation en nous permettant de faire trôner au milieu de notre tranchée une magnifique mitrailleuse Vickers. reconstitution | uniformes 77 Reconstitution



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 1Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 2-3Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 4-5Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 6-7Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 8-9Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 10-11Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 12-13Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 14-15Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 16-17Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 18-19Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 20-21Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 22-23Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 24-25Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 26-27Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 28-29Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 30-31Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 32-33Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 34-35Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 36-37Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 38-39Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 40-41Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 42-43Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 44-45Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 46-47Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 48-49Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 50-51Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 52-53Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 54-55Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 56-57Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 58-59Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 60-61Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 62-63Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 64-65Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 66-67Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 68-69Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 70-71Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 72-73Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 74-75Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 76-77Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 78-79Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 80-81Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 82-83Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 84-85Uniformes numéro 273 nov/déc 2010 Page 86