Uniformes n°272 sep/oct 2010
Uniformes n°272 sep/oct 2010
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°272 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 90,3 Mo

  • Dans ce numéro : le 8e chox à Dien Bien Phu.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
COLLECTION COIFFURES q Vue intérieure d’un casque léger compressé à haute pression dit en plastique de marque MSA, à l’état neuf, produit entre 1944 et 1945, pourvu du système de suspension en toile HBT kaki clair maintenu par 9 contre-rivets en forme de « A » en métal bronzé, avec bandeau serre-tête réglable du 2 e modèle, fixé par 6 pinces kaki, à boucle avec un passant cranté peinte en kaki, et la jugulaire en cuir amovible. 24 UNIFORMES | COLLECTION CASQUE A HAUTE PRESSION conforme au modèle standard, mais globalement la démarche suit essentiellement le même schéma. Sauf Westinghouse qui utilise ses propres fournitures, les manufacturiers obtiennent tous de la toile de coutil imprégnée de résine phénolique auprès de fournisseurs extérieurs. La toile de coutil est découpée en quartiers triangulaires qui sont assemblés pour constituer une préforme ronde. Puis trois couches de préforme de coutil sont disposées l’une par-dessus l’autre dans un moule à presse hydraulique, en étalant les bords pour éviter les différences d’épaisseurs. Des pièces de coutil supplémentaires sont ajoutées au fond de la bombe pour la renforcer. La préforme est ensuite cuite dans le moule pendant deux minutes à très haute température et à une pression de 150 tonnes. La haute pression transforme le coutil en une coque lisse et dense avec une surface brillante. Les matét Casque léger compressé à haute pression, dit en plastique, à l’état quasi neuf. La peinture est kaki clair OD n°3 et d’aspect granuleux et mat : il s’agit du deuxième type de peinture avec ajout de fixateur sur résine. L’œillet d’insigne frontal ou d’aération est visible. riaux en excès sur le bord sont ensuite massicotés et la finition du rebord est réalisée à la ponceuse à chaud. Les douze trous sont percés simultanément à la machine. Le système de suspension et l’œillet frontal sont posés. Puis l’extérieur du casque est recouvert d’une teinte olive drab soit par une machine à jet automatique, soit à la main au pistolet. La peinture est ensuite cuite aux lampes infrarouges pendant deux minutes ou au four pendant quinze minutes. La phase finale est la pose de la jugulaire. 38 217 000 casques en plastique seront fabriqués selon cette méthode. Lors des premiers contrats portant sur les casques en fibre compressée, il avait été décidé d’acheter des coques vides et d’obtenir les composants internes séparément. Cette décision avait été prise pour s’assurer que les bandeaux non-ajustables et les nuquières soient disponibles en quantité suffisante dans les différentes tailles. Les tarifs de l’Armée basés sur l’expérience, révèlent qu’un certain nombre de personnes sur un millier porte une taille différente. Pour mieux contrôler ses approvisionnements, le Quatermaster Corps achète donc directement des pièces détachées. Cette pratique continue même après l’adoption des ban- deaux serre-tête réglables. u Vue intérieure du casque léger compressé à haute pression dit en plastique de marque Seaman, à l’état neuf, produit entre 1944 et 1945, équipé d’un système de suspension en toile HBT kaki clair maintenu par 9 contre-rivets en forme de « A » en métal bronzé, avec bandeau serre-tête réglable fixé par 6 pinces kaki et boucle du 2 e modèle peinte en kaki, et une jugu- laire en cuir non manente. per- p Vue intérieure d’un casque léger compressé à haute pression, dit en plastique, de marque Westinghouse, équipé d’un système de suspension en toile HBT kaki clair maintenu par 9 contre-rivets en forme de « A » en métal non peint, avec bandeau serre-tête réglable du 1er modèle, maintenu par 6 pinces kaki, avec boucle précoce composée de 2 pattes peintes en kaki et une jugulaire en cuir remplaçable. Remerciements à Julien Saddier/Many thanks to Dallas Freeborn, Thomas Kibler. (À suivre)
PIÈCES DÉTACHÉES ET MODIFICATIONS SYSTÈME DE SUSPENSION : p Gros plan du premier modèle de 1942 de contre-rivet en forme de « A » dans sa version non peinte en métal blanc installée dans un casque en carton avec le nouveau système de suspension en toile HBT kaki clair avec nuquière amovible. p Gros plan du deuxième modèle de 1943-1944 de contre-rivets en forme de « A » en métal peint en kaki, soutenant un système de suspension en toile HBT kaki clair dans un casque en plastique, avec un tampon à l’encre noire « J & J », indiquant une fabrication par « Johnson and Johnson Company ». p Gros plan du troisième modèle de 1944-1945 de contre-rivets en forme de « A » en métal bronzé installé dans un casque en plastique avec le système de suspension modifié en toile HBT kaki clair. CONSEILS : Les Liners WW2 ont été utilisés jusque dans les années 60. Ainsi, des « Liners » avec le système de suspension en toile HBT kaki clair et l’œillet d’insigne sur le devant ont été repeints avec la peinture vert foncé (shade n°10Y) adoptée sur le modèle développé en 1963. Les modifications les plus visibles sur les casques fabriqués après-guerre sont la couleur kaki foncée de la peinture et de la toile HBT de la coiffe, et la suppression de l’œillet frontal après la guerre de Corée. BANDEAUX SERRE-TÊTE : p Bandeau serre-tête réglable du 2 e modèle de 1943-1944, en toile HBT kaki clair Olive Drab n°3, à boucle en une seule pièce avec un passant cranté au centre et six pinces de fixation peintes en kaki. p Gros plan intérieur du casque en fibre compressée Mc Cord ou Hawley dit « en carton », muni entre octobre et novembre 1942 du système de suspension modifié en toile HBT OD n°3, avec un bandeau réglable portant la marque « The JP SMITH SHOE CO » et le numéro de contrat. Les contre-rivets en forme de « A » sont en métal blanc. p Détails du bandeau serre-tête réglable du 2 e modèle en toile HBT OD n°3, à boucle en une seule pièce avec un passant cranté au centre et pinces en métal blanc. p Détails du bandeau serre-tête régla- ble du 2 e modèle en toile HBT OD n°3, supportant le tampon « AM STAY Co » de la marque « American Stay Company » et le numéro de contrat. p Détails du bandeau serre-tête réglable du 1er modèle de 1942 en toile HBT OD n°3, doté d’une boucle précoce à deux pattes en métal peintes en kaki, supportant un tampon à l’encre noire « J & J », marque de fabrique de « Johnson and Johnson Company », et avec des pinces peintes en kaki. p Détail du bandeau serre-tête réglable du 2 e modèle en toile HBT OD n°3, supportant la marque SMC et le numéro de contrat. Les pinces de fixation sont peintes en kaki. p Détail du bandeau serre-tête réglable du 2 e modèle en toile HBT OD n°3, supportant la marque SH Co, la spécification 63D-1945 et le n°de contrat. Les pinces de maintien sont peintes en kaki COLLECTION | UNIFORMES 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 1Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 2-3Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 4-5Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 6-7Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 8-9Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 10-11Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 12-13Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 14-15Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 16-17Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 18-19Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 20-21Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 22-23Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 24-25Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 26-27Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 28-29Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 30-31Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 32-33Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 34-35Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 36-37Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 38-39Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 40-41Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 42-43Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 44-45Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 46-47Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 48-49Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 50-51Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 52-53Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 54-55Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 56-57Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 58-59Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 60-61Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 62-63Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 64-65Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 66-67Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 68-69Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 70-71Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 72-73Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 74-75Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 76-77Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 78-79Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 80-81Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 82-83Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 84-85Uniformes numéro 272 sep/oct 2010 Page 86