Uniformes n°269 mar/avr 2010
Uniformes n°269 mar/avr 2010
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°269 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 84,7 Mo

  • Dans ce numéro : Berlin 45... le Felduniforme 44.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
INFOS NEWS NEWS Aquitaine Remember group Le 48ème Régiment de Transmission d’AGEN possède désormais une section de reconstitution historique : Aquitaine Remember group. Crée en novembre 2009 au sein du Club Sportif et Artistique du régiment, elle a pour thème la seconde guerre et la guerre d’Indochine. La première journée de reconstitution historique a eu lieue le dimanche 20 décembre 2009 en présence des Hell on wheels 31, des oies sauvages et du MVCG Midi Pyrénées » qui ont apporté leur soutien lors de la création de ce nouveau groupe. Contact : capitaine ROUSSELLE sur aquitaineremembergroup@yahoo.fr Exposition 8 et 9 mai 2010 dans l’Yonne En vue d’une exposition vivante sur le thème de la libération de notre bonne vieille France, nous recherchons des collectionneurs passionnés comme nous ; avec véhicules et si possible en tenue d’époque cohérante. Nous serions également intéressés par des personnes vêtues à la mode civile de 1940, afin de recréer cette atmosphère de fête à faire partager au public. Toutes les personnes motivées et sérieuses seront les bienvenues à cette célébration qui aura lieu les samedi et dimanche 08 et 09 mai à VALLAN à 5km d’AUXERRE (YONNE). Nous pouvons déjà compter dans nos rangs plusieurs véhicules, reconstitueurs, matériels divers et vitrines bien garnies ; provenant de collections privées de toute notre région et même plus. Bien entendu l’entée sera gratuite à tous. Nous comptons sur vous pour passer un agréable week-end et un grand merci à la rédaction d’Uniformes pour nous permettre d’insérer notre annonce dans leurs pages. Pour plus de renseignements, veuillez contacter : Philippe au 06.18.11.24.07 ou Benjamin au 06.86.98.43.12 Le musée des armées Lucien Roy Situé à quelques kilomètres de Besançon, le musée Lucien Roy, à Beure fait parti de ces petits musées de province peu connus bien que regorgeant pourtant de matériel de toutes sortes : armes, uniformes, documents, décorations, petits et gros équipements, insignes, affiches. Bref...tout ce qui intéresse aussi bien l’amateur d’histoire et d’objets que le collectionneur. Son conservateur, ancien sous-officier de carrière ayant fait l’Indochine et l’Algérie est intarissable sur tout ce qui touche l’histoire militaire de 1870 à nos jours. Entièrement privé, et ne dépendant donc que des visites et du bénévolat, la présentation sur ces 5 étages reste, certes, assez « rustique » et le collectionneur pointilleux y trouvera pas mal de petits « anachronismes » sur les tenues, mais lorsque l’on sait que la majorité des objets présentés ont été offerts au conservateur, et que l’on y trouve nombre de pièces intéressantes ou rares, on oubliera le côté artisanal de cette, néanmoins, fantastique collection rassemblée depuis quelques décennies. Si vous passez dans la région, n’hésitez donc pas à faire le détour mais surtout, n’oubliez pas de 6 UNIFORMES | INFOS Un nouveau conservateur au Musée des troupes de marine Le lieutenant-colonel Antoine Champeaux, conservateur pendant onze années du Musée des troupes de marine de Fréjus (devenu Musée de France en 2006), a quitté son poste pour rejoindre la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA) du ministère de la Défense. Pendant ces années passées au Musée des troupes de marine, le lieutenant-colonel Champeaux a donné une dynamique importante à ce Musée, en organisant notamment des expositions temporaires très appréciées du public. En n’hésitant pas à faire appel aux collectionneurs privés pour ses expositions, une collaboration active et fructueuse s’est établie au fil des ans entre les intéressés. Son remplaçant, à la tête du Musée, est le capitaine Warnant, ancien chef du Centre d’histoire et d’études des troupes d’outre-mer. Musée des troupes de marine Route de Bagnols en Forêt - BP 94 83608 FRÉJUS cedex + 33 (0)4.94.40.81.75 - Fax + 33 (0)4.94.17.86.35 www.aamtdm.net amisdumusee@wanadoo.fr 15.06/14.09 - 10 h 00 - 12 h 00/15 h 00 - 19 h 00 15.09/14.11 - 14 h 00 - 18 h 00 15.11/14.02 - 14 h 00 - 17 h 00 15.02/14.06 - 14 h 00 - 18 h 00 Fermé les mardi, samedi Fermeture annuelle du 24/12 au 02/01. Forum Insignes et médailles Forum Insignes et médailles est un site internet consacré exclusivement à ces deux thèmes de collection. N’hésitez pas à vous y inscrire et à poser toutes les questions qui vous tiennent à cœur sur ces sujets, vous trouverez surement un spécialiste pour y répondre. http://www.forum-insignes-medailles.net/téléphoner avant d’y aller car il n’ouvre que sur rendez vous à partir de 5 personnes, ainsi que les 8 mai, 11 novembre, 14 juillet et lors des journées du patrimoine. Entrée : 3 € Musée des armées Lucien Roy 70 Rue de Besançon 25720 BEURE Tél. : 03 81 52 60 30 Courriel : museelucienroy@orange.fr
Interview de Guy Sajer alias Dimitri Entretien réalisé par : Bernard Marinetti Photos : Alexandre Pavolin Dessinateur des BD du « Goulag » et de « Kaleunt » notamment, auteur du magnifique livre autobiographique « Le soldat oublié ». Rencontre avec cet artiste passionnant, ancien de la division d’élite « Grossdeutschland ». D’où venez-vous ? Mon père était français originaire du Massif Central et ma mère allemande de Gotha, je suis un vrai européen ! Mon père a rencontré ma mère alors qu’il était prisonnier en Allemagne lors de la première guerre mondiale. Comment vous est venu ce goût pour le dessin ? J’ai commencé à dessiner très jeune. J’ai d’abord débuté dans la presse, en travaillant à la demande puis ensuite j‘ai proposé mes dessins. Les albums sont venus plus tard. J’ai passé de nombreuses années à Pilote, Charlie hebdo où je réalisais principalement des illustrations, des dessins humoristiques. J’ai travaillé avec Cavana, Chauron... Il y avait vraiment une bonne ambiance. J’ai également fait de nombreux posters, de grandes illustrations, inspirés de mes expériences de la guerre, réalisés parfois sur commande. A propos du Soldat oublié ? Cet ouvrage a eu un succès phénoménal. En moins de 2 mois il a été vendu à environ 70 000 exemplaires. En écrivant ce livre traduit en 28 langues dont le chinois, je ne pensais pas qu’il connaîtrait un tel succès. Vous savez, après la guerre, j’avais peur... En fait c’est ma femme qui m’a trahi (sourire) car elle trouvait que c‘était une belle histoire. Elle l’a proposé aux éditions Laffont. Un soir, vers 22h30, Monsieur Laffont-frère, en personne, m’a appelé pour me demander de venir le voir le lendemain matin même ! J’ai cru à une mauvaise plaisanterie mais ce n’était pas le cas. Le livre est sorti sous un pseudonyme, mais un jour, mon identité a été dévoilée ce qui m’a causé beaucoup de torts dans ma carrière de dessinateur. J’ai réalisé près de 80 albums BD de tous styles : médiéval, humoristique, de guerre, mais souvent on ne se souvient de moi que comme l’auteur du « Soldat oublié ». Il y avait un projet de film ? Oui, c’est Paul Verhoeven (auteur de Robocop, Starship Troopers..) qui était intéressé. Il est même venu me voir chez moi. Il avait besoin d’un budget de 60 millions de dollars, il n’en a obtenu que 40. Le projet n’est pas annulé mais il est en gestation. Je faisais confiance à Verhoeven quant à la fidélité du film par rapport au livre. En effet au cours de notre long entretien il m’a dit que c’est l’émotion qu’il y avait dans mon livre qu’il voulait traduire. Or, c’est justement ce qui a dérangé dans mon livre et que l’on ne m’a pas pardonné. Après cette guerre les vainqueurs ont eu droit au monopole de l’émotion. C’est totalement stupide, la souffrance a été dans les deux camps ! Un « casseur de char » devant sa proie. Quelques exemplaires des éditions internationales du « Soldat Oublié ». INTERVIEW Dans vos dessins vous avez un souci du détail uniformologique... Quand il s’agit de dessiner un soldat allemand je n’ai pas besoin de faire de recherches ou de photos (rire) je sais exactement comment le faire ! Par contre, bien que passionné par la mer, (après guerre j’ai servi dans la marine nationale où j‘ai été embarqué) j’ai dû effectuer des recherches pour Kaleunt (BD sur un U-Boat) afin de correspondre parfaitement à la réalité historique Je suis même allé à Kiel, en Allemagne, où j’ai visité un U-Boat. J’y ai passé 2 jours avec le reste d’un équipage qui me l’a fait visiter en détails. Et les Kamikazes japonais ? Oui, pour cette BD là, il a fallu que je m’informe vraiment. Je n’ai malheureusement pas eu la chance d’aller au Japon mais j’ai rencontré un vrai kamikaze qui n’a pas été « utilisé ». Il faut savoir qu’après la guerre il restait au japon près de 4 000 kamikazes, tous volontaires. C’était difficile car ils ne parlaient pas français mais uniquement anglais. Quand on n’arrivait pas à se comprendre je faisais un dessin. Un des nombreux dessins de l’artiste sur la seconde guerre mondiale, ici des SS français de la Charlemagne. INFOS | UNIFORMES 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 1Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 2-3Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 4-5Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 6-7Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 8-9Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 10-11Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 12-13Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 14-15Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 16-17Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 18-19Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 20-21Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 22-23Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 24-25Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 26-27Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 28-29Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 30-31Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 32-33Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 34-35Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 36-37Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 38-39Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 40-41Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 42-43Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 44-45Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 46-47Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 48-49Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 50-51Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 52-53Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 54-55Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 56-57Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 58-59Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 60-61Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 62-63Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 64-65Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 66-67Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 68-69Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 70-71Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 72-73Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 74-75Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 76-77Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 78-79Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 80-81Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 82-83Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 84-85Uniformes numéro 269 mar/avr 2010 Page 86