Uniformes n°268 jan/fév 2010
Uniformes n°268 jan/fév 2010
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°268 de jan/fév 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 79,7 Mo

  • Dans ce numéro : Bastogne 44... l'enfer des ardennes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
COLLECTION INSIGNES Les insignes tissu (2 e partie) suite d’Uniformes 265 DES TAP En Les organigrammes présentés dans cette série d’articles ne sont pas à prendre « à la lettre », et les dates données ne représentent que celles de création et de dissolution de ces grandes unités mais pas celles des unités de base qui les composent. TEXTE ET PHOTOS : Denis Lassus 32 UNIFORMES | COLLECTION effet, particulièrement entre 1945 et 1956, il y a eu de nombreuses réorganisations comportant des dissolutions ou des changements d’appellation d’unités à des dates qui ne correspondent pas souvent aux dates de création ou de dissolution des grandes unités, toutes ces transformations étant progressives et n’arrivant pas d’un bloc. D’autre part, des unités devant normalement rentrer dans la composition de ces divisions sont, en réalité, soit en Exrtême-Orient, soit servent de dépôt aux unités en formation pour effectuer les relèves en Indiochine. De plus, certaines unités n’ont même pas été créées. Il est donc pratiquement impossible d’obtenir une « photo » exacte de ces grandes unités à un moment donné, et de ce fait certaines erreurs sont probables. Dans la présentation qui suit, l’ensemble des écussons n’est bien entendu pas montré, et il est, par ailleurs, difficile de savoir si certains écussons ont bien été créés (plus particulièrement pour la 24° DAP). Eléments du 1er RICAP, provenant du Bataillon de choc, rassemblés sur Bordeaux fin 1945 (les tenues légères font plutôt penser au printemps 1946). Au moins deux hommes (en haut à gauche) portent la bande « Bataillon de Choc » sur le haut de la manche droite sans pouvoir définir le fond de ces insignes (vert bouteille ou bleu foncé ?). On trouve également des insignes de la 1 re Armée sur la manche gauche de plusieurs chasseurs. La thèse d’un premier insigne ne comportant pas la légende « Rhin et Danube » (simple écusson de la ville de Colmar) ne semble pas pouvoir tenir si l’on en croit le général de Lattre, lui-même, dans son « Histoire de la première Armée Française ». En effet, suite à son ordre du jour n°8 du 24 avril 1945 créant l’expression « Rhin et Danube », un insigne est presque immédiatement créé reprenant les armes de Colmar avec « De part et d’autre de sa pointe, trois traits d’azur où ondulent les flots des fleuves ; leurs noms accouplés : le blason de « Rhin et Danube » était né ».
Les insignes de la 24° DAP Créée le 16 juillet 1945, la division est dissoute le 15 octobre de la même année. Les éléments non dissous fusionnent avec la 25° DI pour former une unité parachutiste plus consistante. Il est difficile de savoir si les éléments qui sont rentrés dans sa constitution ont eu le temps de faire faire des losanges de manche. Les insignes de la 25° DI et de la 25° DAP À partir du 15 octobre 1945 la 25° DI devient aéroportée en gardant l’appellation « d’Infanterie » et est étoffée par l’apport des éléments de la 24° DAP non dissous. Elle deviendra 25° DAP le 1er février 1946. 1er RCP - 2° RCP Ces deux unités n’ont pas de losange de manche à cette époque. 1er RCIAP ou RICAP Cette unité ne porte pas de losange de manche à cette époque, cependant on trouve toujours les bandes de manche portées par les anciens des différentes unités de choc qui sont entrées dans sa composition. Bande de manche du 1er Bataillon de Choc (ancien Bataillon de Choc), avec pourtour et inscription jonquille sur fond de drap bleu foncé. Bande de manche du 2° Bataillon de Choc (ancien Bataillon de Gayardon), avec pourtour et inscription jonquille sur fond de drap vert foncé. Bande de manche du 5° Bataillon de Choc (ancien Commando d’Afrique), avec pourtour et inscription garance sur fond de drap bleu foncé. Bande de manche du Bataillon de Choc, avec pourtour et inscription jonquille sur fond de drap vert foncé. Bande de manche de fabrication artisanale du 3° Bataillon de Choc (ancien Commando de France), sans pourtour, avec inscription garance sur fond de drap bleu foncé. 24° DAP : 16/7/1945 - 15/10/1945 25° DAP : 17/9/1946 - 8/6/1948 EO* GAP 1 GAP 2 GAP 3 1er RCP 42° DBP 43° DBP * I/1er RCP * 1er BPC * 18° BIP * II/1er RCP * 2° BPC * III/2° RCP * III/1er RCP * 10° BPCP * 5° BPIC 1er RHP 5° RACAP 20° RALP 6° RALP 35° RALP 17° BGAP 17/1 BGAP 17/2 BGAP 17/3 BGAP 91° CQG CQG 191 CQG 192 CQG 193 92° CQG GT 391 GT 491 GT 492 GT 493 75° CT 76° CT 77° CT 79° CT 91° CM 191° CLRM 192° CLRM 193° CLRM 91° SEP 191° SEP 191° SEP 193° SEP 91° GEI 191° GEI 192° GEI 193° GEI CM 91 AP 191 AP 192 AP 193 La 91° CQG,le GT 391 et le 91° GI n’ont pas été créés. * Éléments organiques 25° DI - 25° DAP : 15/10/1945 - 16/9/1946 1er RCP 1er RCP 2° RCP 2° RCP 1er RCIAP 1er RCIAP I/8°RCC 1er RH (RHP en juin 1946) 11° RA 20° RAAP 61° GFTA 36° GAFTA 79° BG 91° BG 94° CQG 85° CQG 124° CTAP 25° CCR 94° CMT 625° GT puis GT 375 24° CR 80° CT 24° CEP 125° CRM 24° GEI 25° CEP 124° CM 125° GEI 125° BM En réalité, la 24° CR et la 124° CM n’ont pas été créées. La 25° DI devient 25° DAP le 1/2/1946, mais ne prend sa nouvelle composition que fin 1946, le troisième GAP n’étant créé qu’au printemps 1947. Exemples de transformations décalées : * Le 91° BG devient 17° BGAP le1/8/46. * Le 1er RICAP devient 43° DBP le 1/3/47 COLLECTION | UNIFORMES 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 1Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 2-3Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 4-5Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 6-7Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 8-9Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 10-11Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 12-13Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 14-15Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 16-17Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 18-19Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 20-21Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 22-23Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 24-25Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 26-27Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 28-29Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 30-31Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 32-33Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 34-35Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 36-37Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 38-39Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 40-41Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 42-43Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 44-45Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 46-47Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 48-49Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 50-51Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 52-53Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 54-55Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 56-57Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 58-59Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 60-61Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 62-63Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 64-65Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 66-67Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 68-69Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 70-71Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 72-73Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 74-75Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 76-77Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 78-79Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 80-81Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 82-83Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 84-85Uniformes numéro 268 jan/fév 2010 Page 86