Uniformes n°267 nov/déc 2009
Uniformes n°267 nov/déc 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°267 de nov/déc 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 88,2 Mo

  • Dans ce numéro : les paras coloniaux... Algérie 1955/58.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
COLLECTION HISTOIRE D’UNE UNITÉ u Chapeau camouflé en tissu lisse adopté au 2 e RPC durant le temps de Commandement du lieutenant-colonel Fossey-François. Directement inspiré du bob de jungle anglais, il remplace la casquette Bigeard courant 1957. Cette coiffure est confectionnée en série pour le régiment et présente toujours les mêmes caractéristiques. L’exemplaire présenté a appartenu au sous-lieutenant Hubert du Commando Régimentaire qui a rajouté une jugulaire en suspente de parachute. Il est strictement identique quant à la coupe et aux matériaux utilisés aux modèles présentés par D. Lassus dans son Hors Série sur les Troupes Aéroportées Françaises (HS Gazette des Uniformes N°14) et dans les vitrines du Musée des parachutistes de Pau (ETAP). groupement du 2 e RPC (soit environ 550 hommes) aux ordres du lieutenant-colonel Fossey-François d’être largué sur la rive asiatique du canal. Ils sont accueillis au sol par des tirs nourris heureusement assez imprécis qui ralentissent néanmoins leur progression. La 3 e compagnie du capitaine Barrière (ancien SAS ayant servi au 2 e BCCP en Indochine) aborde au pas de charge les installations portuaires qu’elle nettoie, alors que l’Escadron du capitaine Scherdlin traite les Salines. De son côté, le Commando du capitaine Lebeurrier secondé du lieutenant Hubert fonce vers la ville indigène et s’empare sans coup férir de la caserne des Fedayins en lisière Sud de Port-Fouad, bousculant les défenses Egyptiennes et réduisant un canon au silence. La 2 e compagnie du lieutenant Leborgne stoppe une tentative de contre-attaque venant du Nord alors que la CA éclate au profit des autres compagnies. Les Egyptiens en pleine débâcle sollicitent un cessez-le-feu dès 16h et prennent contact avec le PC de Chateau- Jobert. Le régiment a rempli avec éclat la première phase de l’opération Mousquetaire, mais déplore 11 tués et 40 blessés ainsi qu’un disparu. Les jours qui suivent n’apportent que déception, mettant un terme à tout espoir de poursuite des opérations en direction du Caire. L’expédition de Suez s’achève piteusement, malgré le succès de la phase initiale, suite aux pressions diplomatiques des deux Grands relayées par l’ONU. A la veille de Noël 1956, les parachutistes embarquent sur l’Athos II pour un triste retour sur l’Algérie. (1) On dénombrera un seul refus de saut pour tout le régiment, ce qui est tout à fait remarquable aux vues des circonstances. (2) La 235 e promotion de l’ENSOA de Saint- Maixent prendra son nom en 2006. 36 UNIFORMES | COLLECTION D’Alger à l’Oued Isser Dès la première quinzaine de janvier 1957, le régiment entre de pleins pieds dans la première bataille d’Alger. Déployé dans le quartier d’Hussein Dey, il reçoit pour mission avec ses frères d’armes de la 10 e DP d’éradiquer le terrorisme urbain de la ville blanche. Les parachutistes doivent s’adapter bon gré mal gré au travail policier et remportent de nouveaux succès Au début du mois de février 1957, le lieutenantcolonel Fossey-François succède à Chateau- Jobert qui prend le commandement de la Brigade de Parachutistes Coloniaux à Bayonne. En mai, le 2 e RPC reprend le chemin des djebels et participe à l’opération « Agoumenda » avec le 3 e RPC. Début juin, le régiment s’installe à Tazmalt non loin d’Akbou (Kabylie) et abat 85 rebelles dans la région du col de Chellata lors de l’opération K.F.10. L’opération N.C. 15 s’achève dans l’Atlas Blidéen après 15 jours de crapahutes infructueux lorsque le 12 août 1957, le Commando accroche durement au Boulemou (côte 628) non loin de Palestro. u Le capitaine Girard photographié ici en 1957 nous permet d’observer plus en détail la coupe du chapeau camouflé emblématique du 2 e RPC. Confectionné en atelier à partir de coupons de tissus normalement utilisés pour les tenues 47/53 et 47/54, il comporte un fond doublé et a été réalisé en plusieurs tailles. On notera l’assemblage spécifique inspiré du bob britannique, nettement différent du modèle US. t Le lieutenant-colonel Fossey-François (mort en service aérien en septembre 1958) décore un parachutiste de la Valeur Militaire en 1957. Après avoir secondé Conan, il lui succède à la tête du 2 e RPC en février 1957. Ancien instituteur entré dans la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale, il rejoint le régiment après 2 séjours en Indochine dont le premier à la tête du III/1 RCP en 1947. Son fils, ORSA, sera tué au sein du 2 e RPIMa en 1960. On notera sur cette photo le port de la fourragère des TOE et la façon dont le para au premier plan a ajusté sa veste de saut à l’aide des pattes de serrage aux hanches reliées entre elles dans le dos.
u Sur fond de certificat de bonne conduitattribué à un parachutiste du 2 e RPC, on retrouve un béret amarante et une casquette Bigeard en tissu lisse portée au régiment dès 1956 avant l’adoption du bob camouflé. A proximité d’un insigne de la 10 e DP, on relèvera la patte d’épaule brodée de l’ancre d’or sur laquelle une réduction de l’insigne du 2 e RPC a été fixée, fantaisie tolérée à l’époque. u Le lieutenant Dutey-Harispe, tué en février 1958, et le lieutenant Fesselet (à la radio), commandant la 4 e compagnie en 1957. Tous sont revêtus de tenues de saut camouflées 47/53 ou 54 et coiffés du bob camouflé. Ratissant sans conviction le terrain où la veille le 1er REP avait étrillé une forte bande, le Commando (composé ce jour-là d’une trentaine d’hommes) se heurte aux reliquats restés sur place, soit plus de 60 hommes soigneusement dissimulés. La surprise passée, l’ennemi est anéanti au cours d’un violent combat à courte portée. Miraculeusement indemne, le lieutenant Hubert, qui relèvera 3 impacts sur sa tenue, déplore de lourdes pertes (le tiers de l’effectif tué et blessé). La fin de l’année 1957 trouve le régiment toujours sur la brèche, d’Aumale à Tablat en passant par le pic de Mouzaïa, avant de regagner Alger pour y assurer une nouvelle période de maintien de l’ordre de novembre à décembre. Le 28 janvier 1958, le régiment est engagé sous une pluie fine et pénétrante dans l’Atlas Blidéen durant l’OP « Diabolo 3 » afin de détruire une katiba rebelle. L’Escadron du capitaine Lahner débusque les fellaghas près du douar Ouzana. Douze rebelles sont abattus et plusieurs armes de guerre récupérées, dont un FM 24-29 ainsi qu’un fanion FLN vert et blanc frappé du croissant et de l’étoile rouge. Le 24 février, le 2 e RPC reçoit pour mission de fouiller la région située entre l’Oued Isser et la route El Khemis-Bir Rabalou à la recherche des fells. Les compagnies se déploient pour le ratissage à l’aube d’un jour glacé. La CA trouve le contact dès 11h au djebel Djaïf et perd le sous-lieutenant Néltner et 3 parachutistes avant d’être épaulée par la « 4 » qui marche au canon. Les parachutistes du capitaine Duteil accroche à leur tour à la lisière du marabout Abd-El- Kader. Le lieutenant Dutey-Harispe est fauché ainsi que plusieurs autres paras de sa section. COLLECTION | UNIFORMES 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 1Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 2-3Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 4-5Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 6-7Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 8-9Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 10-11Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 12-13Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 14-15Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 16-17Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 18-19Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 20-21Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 22-23Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 24-25Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 26-27Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 28-29Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 30-31Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 32-33Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 34-35Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 36-37Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 38-39Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 40-41Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 42-43Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 44-45Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 46-47Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 48-49Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 50-51Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 52-53Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 54-55Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 56-57Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 58-59Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 60-61Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 62-63Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 64-65Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 66-67Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 68-69Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 70-71Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 72-73Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 74-75Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 76-77Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 78-79Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 80-81Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 82-83Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 84-85Uniformes numéro 267 nov/déc 2009 Page 86