Uniformes n°266 sep/oct 2009
Uniformes n°266 sep/oct 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°266 de sep/oct 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 86

  • Taille du fichier PDF : 88,7 Mo

  • Dans ce numéro : le casseur de chars US.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
COLLECTION INSIGNES Photo studio d’un jeune chasseur du 504 e RCC (Valence, caserne Latour- Maubourg). Les pattes de collet, dépourvues de soutaches, sont simplement constituées d’un fond de drap bleu horizon et de chiffres estampés en métal doré. Elles ont été placées pour les besoins de la photo et n’ont rien de réglementaire. Le béret, « poulie » est d’une taille particulièrement réduite, comme le voulait la mode de l’époque. À noter qu’au 504 e RCC jusqu’en 1939, les soutaches des pattes de collet demeureront souvent vertes. Cela, sans doute pour rappeler le caractère alpin du régiment, par analogie avec la couleur verte des soutaches des pattes de collet de la tenue de campagne des chasseurs à pied et alpins. (Collection particulière) 500 e régiment d’artillerie spéciale. À partir du 12 mai 1918, sont créés les R.A.S. régiments d’artillerie spéciale. Le numéro 500 est attribué au régiment de dépôt, constitué ce même 12 mai 1918. Forme de losange irrégulier, fond en drap écarlate, soutaches en laine gris cendré et chiffres (hauteur 23 mm) en drap découpé gris cendré. 28 UNIFORMES | COLLECTION Les pattes de collet des unités de Chars de combat 1918 1940 TEXTE ET PHOTOS : Jean-Patrick André On pourrait croire, si l’on se réfère aux textes réglementant la confection et le port des pattes de collet dans l’armée française, qu’il n’y a guère de place pour l’interprétation et encore moins pour la fantaisie. Ce serait sans compter avec les archives photographiques qui sont là pour nous prouver le contraire. L’arme, le régiment, le bataillon Sans doute l’une des distinctives les plus anciennes de l’armée française ; les pattes de collet ont traversé les époques en s’adaptant aux dimensions et à la forme des cols des uniformes. Cependant, et d’une manière générale, depuis la Première Guerre mondiale, leurs caractéristiques n’ont presque pas varié. Ainsi, le fond en drap ou en velours dont la forme a peu évolué au fi l des ans indique l’arme par le jeu des couleurs ; les soutaches, au nombre de 503 e régiment d’artillerie spéciale. Régiment créé le 27 mai 1918. Forme triangulaire dont un côté en forme d’arc et fond en drap satiné rouge, chiffres (hauteur 15 mm) en métal doré et soutaches en soie gris cendré. 502 e régiment d’artillerie spéciale. Régiment créé le 27 mai 1918. Forme spécifique pour le col droit de la vareuse modèle 1914/15. Fond en drap écarlate chiffres (hauteur 20 mm) en drap gris cendré découpé et soutaches en laine gris cendré. Pour col droit de vareuse d’officier ou de sous-officier du 513 e RCC. Fond en drap d’insigne noir, broderie main en cannetille argentée et double soutache en soie verte. Le 513 e RCC créé en 1922 va prendre ses quartiers à Nancy avant d’être dissous en 1929. deux ou trois sont en laine et leur couleur concerne la subdivision d’arme. Enfin, le numéro de l’unité (régiment, bataillon ou autre) est indiqué par une broderie manuelle en cannetille à la couleur du bouton pour les offi ciers et sous-offi ciers (parfois en chiffres métalliques), tandis que la troupe reçoit des numéros en drap découpé dont la couleur varie en fonction de l’arme. Si le principe paraît en soi simple et rationnel, les réalités du terrain conduisent à observer des exceptions qui, comme toujours, ne font que confirmer la règle. 511 e régiment de chars de combat. Patte de collet destinée au col droit de la vareuse modèle 1914/15 en drap bleu horizon portée par la troupe jusqu’en 1936, date de l’abandon officiel du bleu horizon. Il convient de rappeler que le drap kaki a officiellement été adopté depuis 1928. Ce qui donne une idée des quantités de tenues et de drap bleu horizon disponibles entre 1928 et 1936 ! Forme adaptée au col en drap bleu horizon ; chiffres (hauteur 20 mm) en drap vert découpé et soutaches en laine verte.
Patte de col spécifique à la grande tenue modèle 1931 d’un officier du 503 e RCC. Fond de drap d’insigne noir, broderie manuelle en cannetille argentée. Les pattes de col de la grande tenue sont dépourvues de soutaches, du fait que le col lui-même est recouvert de drap d’insigne à la couleur des soutaches, gris clair pour les chars de combat. La forme de losange, plus ou moins régulier est caractéristique des vareuses à col « aiglon » des officiers et des sous-officiers du début des années trente. En effet, les pointes du col se sont encore allongées par rapport aux modèles « saxe » et « demisaxe » en vogue au cours des années vingt. Patte de col de tenue personnelle en drap bleu horizon d’un sergentchef du 501 e RCC. Le fond est en drap d’insigne noir, la broderie main est en cannetille argentée (devenue vieil argent avec le temps) et les deux soutaches, formant pointes circonflexes, sont en soie verte. En forme de losange pour col Forme particulière suivant « aiglon » d’une vareuse d’officier du 502 e RCC. Fond en une vareuse modèle 1938 la mode de l’époque pour drap kaki, chiffres brodés à d’un officier du 504 e RCC. la main en cannetille argentée et double soutache en les chiffres sont en métal Le fond est en drap fin kaki ; soie gris clair. Ce type de col estampé argent mat, apparaît vers 1929 et continuera à être confectionné un officier et les soutaches ce qui est assez rare pour jusqu’en 1938, époque à sont en soie gris argent. laquelle est introduit le col ouvert dit « à crans ». Autre exemple de tenue de circonstance pour photo de studio. Néanmoins la vareuse correspond au modèle à col « demi-saxe » dont les pattes de collet épousent la forme des pointes et prennent la forme de losanges plus ou moins réguliers. Sur fond de drap d’insigne noir, les chiffres sont ici en métal estampé argenté. Les soutaches quant à elles sont en soie verte. (Collection particulière) Belle allure martiale pour ce chasseur des chars de combat en veston de cuir noir modèle 1920. Sur le col du veston sont cousues de façon tout à fait réglementaire les pattes de collet du 508 e RCC en drap noir, chiffres en drap gris cendré découpé et double soutache en laine gris cendré. Outre le béret « poulie », notre chasseur est armé d’un poignard de type « le vengeur ». Mais ce qui est plus étonnant c’est la taille de l’étui du pistolet « Ruby », anormalement grande. En fait notre chasseur est un des rares à avoir reçu un pistolet automatique Colt M-1911 calibre 45. C’est pour cette raison que des étuis spécifiques ont été fabriqués sur le modèle de celui du « Ruby », mais à la taille du Colt M-1911. (Collection particulière) Destinée au veston de cuir noir modèle 1920, dont le col est recouvert de drap noir. Pour officier et sous-officier. Forme de losange irrégulier, réalisée en drap d’insigne noir. Broderie manuelle en cannetille argentée et double soutache en soie gris cendré. Le 507 e RCC est créé en 1920 il prendra ses quartiers à Metz jusqu’en 1939. Dissous comme tous les régiments de chars à la mobilisation, il permettra la création des 19 e, 20 e et 21 e BCC. Le 507 e RCC eut comme chef de corps le colonel de Gaulle de 1937 à 1939. Pour col « aiglon » de vareuse En forme de losange presque régulier pour vareuse à d’officier des chars de combat. Non breveté d’état-major, col ouvert modèle 1938 d’un il peut cependant être affecté officier de réserve des chars à un état-major, à une école de combat. Fond en drap fin ou être officier de réserve. kaki ; grenade brodée à la Le même type de patte de main en cannetille argentée collet peut être porté sur sa et double soutache en soie à tenue personnelle par un l’origine gris clair, mais ayant sous-officier réserviste ou viré au brun cuivre. attaché à un état-major ou à l’école des chars de combat. La forme est un losange allongé en drap kaki, sur lequel est brodée en cannetille une grenade. Les soutaches sont en soie gris clair. COLLECTION | UNIFORMES 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 1Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 2-3Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 4-5Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 6-7Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 8-9Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 10-11Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 12-13Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 14-15Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 16-17Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 18-19Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 20-21Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 22-23Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 24-25Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 26-27Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 28-29Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 30-31Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 32-33Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 34-35Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 36-37Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 38-39Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 40-41Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 42-43Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 44-45Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 46-47Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 48-49Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 50-51Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 52-53Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 54-55Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 56-57Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 58-59Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 60-61Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 62-63Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 64-65Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 66-67Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 68-69Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 70-71Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 72-73Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 74-75Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 76-77Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 78-79Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 80-81Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 82-83Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 84-85Uniformes numéro 266 sep/oct 2009 Page 86