Uniformes n°263 mar/avr 2009
Uniformes n°263 mar/avr 2009
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°263 de mar/avr 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bastogne 1944... reconstitution de la bataille des Ardennes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
HermannHistorica Texte : François Ternac Présente sur le marché des objets militaires, souvenirs historiques, antiquités et armes a feu depuis plus de 30 ans, la HermannHistorica est très certainement aujourd’hui la plus importante des sociétés internationales de ventes aux enchères dans son domaine d’activité. Elle disperse plus de 15.000 pièces par an en deux sessions de ventes (avril et octobre) et a procéder l’année derniére à la vente du Musée Militaire de la Poche de Royan, en attendant de disperser les collections du Musée de la Seconde Guerre Mondiale, la Perçée d’Avranches, en octobre prochain. Ses catalogues recélent toujours un nombre si important d’objets qu’il est difficile d’en faire le tour. Ils sont toujours trés attendus par les collectionneurs du monde entier. C’est pourquoi, il nous a semblé intéressant de pouvoir livrer à la curiosité de nos lecteurs une sélection des pièces présentées dans la prochaine vente qui aura lieu entre le 20 et le 30 avril prochain. Nous avons tenté de panacher les époques et les genres afin de vous offrir un petit « panorama » allant du Premier Empire à la Deuxième Guerre Mondiale. Pour toutes informations concernant cette vente, nous nous permettons de vous renvoyer au site internet de cette compagnie : www.hermann-historica.com HermannHistorica Linprunstrasse, 16 80335 Munich Tel : +49.89.54.72.6490 Fax : +49.89.54.72.64.999 42 - La Gazette des Uniformes LA DEUTSCHE KREUZ, Croix Allemande, est l’une des plus prestigieuses décorations allemandes de la Deuxième Guerre Mondiale. Elle fût crée afin de récompenser les soldats qui ne remplissaient pas les conditions requises pour devenir Chevalier de la Croix de Fer. Souvent surnommée « œuf sur le plat », elle existe en deux catégories : argent et or. Cependant, 38.000 récipiendaires ont obtenus la modèle or contre moins de 2.000 pour l’argent. On rencontre assez souvent les modèles or, car ses récipiendaires ont été nombreux. Cependant, si la décoration en elle-même est fréquente à trouver, il est excessivement plus rare de rencontrer sa miniature. Prix de départ : 400 euros. CASQUETTE TROUPE MARINE À COIFFE BLANCHE AMOVIBLE. Si, par évidence, les officiers furent moins nombreux que les hommes de troupe qu’il commandait, les coiffures de ces derniers sont, parfois, bien plus rare que celles de leurs chefs. C’est le cas pour ce modéle de la Kriegsmarine, commun aux personnels en mer et à terre, mais dont la coiffe blanche rappelle invariablement les photos de personnel de U-Boat. Prix de départ 800 euros. Le régime du Troisième Reich avait orchestrée la propagande comme une arme d’absolue nécessité. Ainsi avait été créé au sein même de l’armée allemande un service de la propagande, appelé « Propaganda Staffel ». Leur mission étant clairement résumé dans leur nom ! Paris occupée en fera les frais, où dès 1940 est mis en place une « Propaganda-Abteilung Frankreich ». Redoutable d’éfficacité, elle développe dans les régions des services de propagande et de censure. Chaque Propaganda Staffel, dirigée par un commandant, emploie une trentaine de personnes et dispose de directeurs spéciaux (Sonderführer) chargés de domaines particulilers : censure des spectacles et pièces de théâtre, édition et presse, œuvres cinématographiques et publicité ainsi que discours publics. Les directeurs, choisis pour leurs compétences dans le civil, portent l’uniforme et sont soumis au règlement militaire. Dans l’abondance des liserets d’arme de l’Armée Allemande, celui de la « Proganda Staffel » est très rare. Prix de départ : 1.000 euros.
Ayant fleuri dans les kiosques de l’Europe annexée, « Signal » est la plus connue des revues de propagan- de allemande durant les années 1940-1945. Créé à l’initiative de Goebbels, ministre de la propagande du III è Reich, le journal devient le principal vecteur de communication du régime en Allemagne dans toute l’Europe occupée. Son éditeur, Deutsche Verlag AG, était une entreprise contrôlée par la famille Ullstein (fondatrice en 1877 du Berliner Zeitung) qui sera confisquée et nationalisée en 1937 par les nazis. Ses journalistes étaient sur tous les fronts avec la fonction de correspondant de guerre afin de glaner les photos les plus propres à dévelloper leur propagande. Ce casque, modèle 1940, comporte frontalement les lettres « Signal » peintes en rouge. Il fait partie du petit nombre de modèles réalisés spécialement pour les « Kriegsberichter » du magazine et, au delà de sa grande rareté, montre l’importance de cette publication dans la propagande allemande de l’époque. Prix de départ : 450 euros. RARE SHAKO, porté entre 1815-1830, de la Gendarmerie Royale pour les départements de la Seine ou de la Corse. Seule une plaque de ce modéle de coiffure est connu dans les fonds du Musée de la Gendarmerie de Melun qui n’en posséde pas de complet. Prix de départ : 2200 euros. Les hussards ont gagnés leur titre de gloire sous le Premier Empire grâce notamment, à l’emblématique général Lassalle qui répétait a qui voulait l’entendre que « tout hussard qui n’était pas mort à 30 ans était un Jean-Foutre ». Il meurt à 34 ans à la bataille de Wagram, en ayant dépassé de quatre ans la limite qu’il s’était lui-même fixée. Ce Shako d’officier du 5 è Régiment de Hussard est donc une émouvante relique de ces braves. Il est au modéle de 1810. Le 5° Hussard s’est couvert de gloire au cours de presque toutes les batailles de l’Empire et a, notamment, participé aux batailles de Eylau, Wagram, La Moskowa, Leipzig, Lutzen ainsi qu’à la campagne de France. Prix de départ : 6.000 euros. Ce casque à pointe de général bavarois modèle 1886-1914 est, sans doute, l’un des plus emblématiques casques de la période impériale allemande. Prix de départ : 4.000 euros. Ventes HermannHistorica - 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 1Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 2-3Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 4-5Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 6-7Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 8-9Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 10-11Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 12-13Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 14-15Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 16-17Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 18-19Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 20-21Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 22-23Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 24-25Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 26-27Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 28-29Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 30-31Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 32-33Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 34-35Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 36-37Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 38-39Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 40-41Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 42-43Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 44-45Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 46-47Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 48-49Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 50-51Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 52-53Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 54-55Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 56-57Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 58-59Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 60-61Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 62-63Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 64-65Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 66-67Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 68