Uniformes n°263 mar/avr 2009
Uniformes n°263 mar/avr 2009
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°263 de mar/avr 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bastogne 1944... reconstitution de la bataille des Ardennes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Après d’âpres combats qui n’épargneront rien, ni personne, les Allemands commencent à se rendre ou fuient vers des secteurs plus cléments. Le Stuart de l’associa- tion « Tanks in Town » arrive sur les positions allemandes. C’est l’heure de la « goulach » pour ces parachutistes vêtus de parkas réversibles blanches. Photo 5. Gruppe à Senonchamps 28 - La Gazette des Uniformes Dans les environs du bourg de Vaux, les Allemands résistent férocement souvent armés de simples Panzerfaust, mais ne parviennent pourtant pas à arrêter l’irrésistible avancée des Gi’s. Les premiers chars, ici un Stuart M3 de 12 tonnes, sont désormais à quelques mètres des premières lignes allemandes. Les hommes profitent d’un court répit pour fumer et se ravitailler. On note la tenue camouflage ainsi que le couvre-casque réalisés en drap blanc de réquisition. Photo 5. Gruppe à Senonchamps Les troupes allemande ne parviennent pas à percer et n’atteindront jamais Anvers, objectif final de leur dernière offensive. Les hommes reçoivent alors l’ordre de s’enterrer et de défendre coûte que coûte le terrain si durement conquis.
Dernière scène du spectacle. Aux alentours du 1er janvier 1945, les derniers soldats allemands, épuisés, se rendent aux libérateurs. Il s’agit bien souvent de quelques Kampfgruppen (groupes de combat hétéroclites) abandonnés sur place autour d’un sous-officier afin de retarder les assaillants. Ils n’auront que la solution de se rendre. Pour ces hommes, la guerre est bel et bien terminée. C’est cette histoire que l’association de reconstitution a voulu représenter par le biais d’un spectacle des plus professionnels, car, si elle est faite de larmes et de sang, elle est également synonyme de sacrifices, de courage et de liberté. Sur une plaine, dédiée à l’occasion en « champ de bataille », s’étalent les tranchées de près de 250 reconstituteurs qui représentent les différents belligérants de l’époque. Les positions sont renforcées de-ci de-là de canons et des blindés dont notamment les fameux véhicules du Royal Automobile Club de Mons. Suivant les faits de l’époque, la fresque est découpée en quatre « plateaux » : le front fantôme, l’attaque allemande, la vie des civils, la contreattaque et la libération alliée. Le réalisme est poignant de vérité grâce à des effets pyrotechniques importants mis en oeuvre, des tirs d'armes et des blindés et, enfin, par la prestation de tous ces acteurs empreints de professionnalisme. Afin de mieux aider à la compréhension, chaque phase de cette gigantesque pièce de théâtre est expliquée et commentée par une narration s’adressant à un large public parmi lequel de nombreux enfants sont présents. Pendant plus d’une heure, dans cette plaine, le spectacle va donc faire résonner des souvenirs vieux de 64 ans. A la fin de la Les Panzergrenadiers du SS-Pz Grenadier-Rgt. 20 de la Pz. Div. « Hohenstaufen » appuient l’avance d’un chasseur de char Hetzer. Un personnel de la Luftwaffe. Il est muni de son manteau aux couleurs de la Luftwaffe et porte une MG 42. Photo 5. Gruppe à Senonchamps représentation, les applaudissements des quelque 2.500 spectateurs (dont de nombreux officiels) confirment la réussite de ce pari d’« archéologie militaire » qui est d’honorer au mieux le courage et l’héroïsme de nos compatriotes et de nos libérateurs. Pour plus de renseignements sur la prochaine édition ou pour en connaître davantage sur l’organisateur, nous vous invitons à visiter leur portail Internet : www.reconstitution.be. Reconstitution de la Bataille des Ardennes - 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 1Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 2-3Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 4-5Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 6-7Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 8-9Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 10-11Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 12-13Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 14-15Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 16-17Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 18-19Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 20-21Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 22-23Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 24-25Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 26-27Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 28-29Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 30-31Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 32-33Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 34-35Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 36-37Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 38-39Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 40-41Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 42-43Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 44-45Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 46-47Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 48-49Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 50-51Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 52-53Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 54-55Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 56-57Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 58-59Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 60-61Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 62-63Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 64-65Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 66-67Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 68