Uniformes n°263 mar/avr 2009
Uniformes n°263 mar/avr 2009
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°263 de mar/avr 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bastogne 1944... reconstitution de la bataille des Ardennes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
sé. Il opère ensuite dans la région nord de Souk-Ahras non loin de la frontière tunisienne. Le mois d’avril trouve le régiment à pied d’œuvre dans la région nordest de Guelma (opérations « 795 » et « 981 ») puis de Gounod (opérations « 1058 et « 1053 »). Il multiplie les OP durant tout le mois de mai autour de Duvivier et Souk-Ahras avant de regagner Bône. Début juin, le 3 e RPC est placé à disposition de la ZO des Aurès Némentchas et regroupé à Tébessa. Le 8 juin, les compagnies fouillent le terrain entre Guentis et Djeurf à la recherche de la bande de Laghrour Abbès, l’un des chefs de la Willaya 1. Au soir, malgré des heures de marche, le contact n’a pas été trouvé et les paras aménagent sommairement leurs positions pour la nuit. A 23 heures les Chaouïas donnent l’assaut sur le PC côte 1005 et tentent de passer en force. Favorisés par l’obscurité, ils se heurtent à la vigilance des sonnettes qui préviennent toute tentative d’infiltration. Le combat s’engage, les assaillants s’obstinent puis finissent par refluer après une heure d’affrontement, abandonnant quelques corps. Aux premières lueurs du jour, Bigeard a réarticulé son dispositif. Ces cadres de la 4 e compagnie surpris sur le terrain nous permettent d’observer le port des tenues britanniques windproof plus ou moins retaillées et largement utilisées au sein du « 3 ». L’officier de dos a revêtu une veste non retaillée dont la capuche est bien visible. Le lieutenant Rossi (à droite) commandant la 3 e section de la 4 e compagnie est coiffé d’une casquette Bigeard en « peau de saucisson » et porte un blouson réalisé dans le même tissu. 12 - La Gazette des Uniformes Plusieurs modèles de casquettes camouflées Bigeard. Les deux premières proviennent de l’Intendance et portent à ce titre le tampon du fabricant ainsi que le timbre Armée. Elles sont confectionnées en tissu lisse alors que la troisième est réalisée en tissu windproof par un tailleur et ne possède donc aucun marquage. Devenue réglementaire début 1959 au sein des TAP, elle est déjà coiffée par le 2 e RPC lors du saut sur Suez en novembre 1956 puis par les 6 e et 8 e RPC courant 1957. Cette forme de casquette, d’inspiration japonaise, est apparue en Indochine au sein du 6 e BPC vers la fin de l’été 1953. Elle était alors confectionnée en tissu camouflé britannique (et se distingue par quelques détails d’assemblage de son homologue d’Algérie). Mais c’est durant la guerre d’Algérie qu’elle est véritablement élevée au rang de symbole puisqu’elle sera adoptée par tous ceux qui souhaiteront imiter le style « para ». TENUE OPÉRATIONNELLE D’UN PARA DU 3 E RPC. MECHTA BESBESSA, MARS 1956 Notre parachutiste est vêtu d’un ensemble camouflé composé d’un pantalon de treillis TTA et d’une veste de saut camouflée 47/53 (les tenues de saut et les treillis camouflés sont très souvent portés panachés au sein du régiment et plus largement des TAP). La coiffure est la fameuse casquette Bigeard, ici en tissu lisse. Pour se protéger du froid, notre homme a enfilé un chandail de laine réglementaire, un tour de cou modèle 35 et une veste matelassée modèle 50. Au ceinturon modèle 53 sont suspendus les étuis portes-chargeurs de son fusil MAS 36 CR 39 ainsi que le poignard USM3. A côté de la musette TAP modèle 51, on aperçoit le premier album dédié aux paras du « 3 » intitulé « Sans Fin » publié par le lieutenant-colonel Bigeard et le sergent Chef Marc Flament en décembre 1957 et imprimé à Alger.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 1Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 2-3Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 4-5Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 6-7Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 8-9Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 10-11Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 12-13Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 14-15Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 16-17Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 18-19Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 20-21Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 22-23Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 24-25Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 26-27Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 28-29Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 30-31Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 32-33Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 34-35Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 36-37Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 38-39Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 40-41Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 42-43Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 44-45Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 46-47Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 48-49Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 50-51Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 52-53Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 54-55Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 56-57Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 58-59Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 60-61Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 62-63Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 64-65Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 66-67Uniformes numéro 263 mar/avr 2009 Page 68