Uniformes n°262 jan/fév 2009
Uniformes n°262 jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°262 de jan/fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : le fantassin allemand... Pologne 1939.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
coins de col avec la tête de mort ; est-ce une fantaisie, ou le désir de montrer à la fois que l’on fait partie d’une arme savante, le Génie, avec le prestige des Panzers ou des Sturmgeschutz ? Peut-être d’autres unités ont eu ce type de pattes d’épaule, mais pour l’instant elles n’ont pas été formellement identifiées, ni datées. Il ne semble pas exister de version tropicale de ces pattes d’épaule bicolores dans la Heer. C’est en mars 1940 qu’eurent lieu les premières expérimentations de chars spécialement modifiés pour être utilisés par le Génie d’assaut, dans le but Sur ces deux photos, la tenue felgrau de la Sturmartillerie de la 16e Panzer Division, les coins de col à fond feldgrau, avec passepoil bicolore, alors que les épaulettes sont noires. 46 - La Gazette des Uniformes 11. Patte d’épaule de troupe dont le fond est feldgrau et avec un liseré noir. Portées sur le blouson des canons d’assaut et la vareuse continentale à quatre poches. 12. Patte d’épaule avec passant amovible d’Unteroffizier (sergent) du 220 Pz –Pio Abt (21e Pz –Div) reconstituée en Normandie. Intéressante photo de deux pionniers prise en mai 1943, peu après le changement d’insignes. Celui qui est assis a gardé ses anciens insignes blancs, alors que son collègue debout a reçu les nouveaux noirs. 11 12 de « coller » au maximum avec les avant-gardes blindées. Ces chars ont été transformés pour littéralement poser des charges explosives de démolition dans les embrasures des bunkers ennemis récalcitrants. D’autres sont équipés avec des ponts amovibles montés sur des chassis de Panzer III et IV. Généralement, c’est la 3. Kompagnie de chaque bataillon qui reçoit une section de ces blindés porteurs de charges explosives : dite « Zestorerpanzer » (blindés de destruction). Exception faites des Pz-D n°1,2, et 21 dont c’est la 2.Kompagnie. D a n s l a pr a t i que, i l e s t d’usage courant dans les division blindées allemandes de rattacher la Pz-Pio Kompa- gnie « gepanzert » (blindée) au Panzer-Regiment ; les deux autres Pz-Pio Kompagnie qui ne sont que motorisées et non blindées sont rattachées chacune à l’un des PanzerGrenadier Regiment. Ce concept se montre efficace jusqu’à l’invasion de l’URSS, où ces chars légers se révèlent trop peu blindés et vulnérables. A partir de 1942, leur armement est nettement renforcé ; certaines compagnies reçoivent des chars Panzer III et IV. En 1940,60 blindés porte-ponts sont commandés, et 20 construits, ils vont servir dans les 5 premières Pz-Div en 1940 lors de la Campagne de France. Mais l’expérience fait que l’on préfère employer des semichenillés spécialement modifiés.
Un jeune Pionnier vient d’être décoré de l’insigne de destruction individuelle de char, mis sur la manche droite. Son adjudant de compagnie, le « Spiess » lui remet son diplôme. On note que les pattes d’épaule du récipiendaire sont précoces, en drap vert foncé bleuâtre, avec le monogramme « G.D. » brodé noir sufilé de blanc ; le sous officier porte la version en métal argenté. SS Panzer-Pionier Toutes les SS- Panzer-Divisionen ont théoriquement un Panzer-Pionier Abt. Sauf la « Das Reich » et la « Totenkopf » qui ont un SS-Pionier Abt,. Certains documents mentionnent le blanc et/ou argent et noir comme couleurs officielles, mais les photos d’époque les montrant sont trés rares. Il est certain que le noir a été aussi porté dans les unités de SS-Panzer- Pionier, pour les mêmes raisons que dans la Heer. Les photos sont aussi trompeuses, si l’on voit nettement ces deux couleurs sur certaines tenues feldgrau au début du conflit dans des unités de la SS-VT, ou sur des tenues noires à poches apparentes, il s’agit pour ces dernières d’effets de l’Allgemeine-SS confectionnés avant-guerre. Les Panzer-Pionier de la Luftwaffe Il n’y a eu que deux bataillons de Panzer-Pionier dans les forces terrestres de la Luftwaffe, toutes deux incorporées dans les divisions blindées « HermannGoring » 1 et 2 formant le Panzerkorps « HermannGoring ». La faible taille de ces unités, l’examen des rares photos d’époque et des textes des couleurs officielles montrent que les couleurs noir/blanc n’ont pas été portées ; sauf, peut-être à titre individuel par les cadres de la Heer qui venaient d’y être mutés durant un très court laps de temps dans la division quand celle-çi a été transfor- mée en division blindée. Le passepoil noir est donc considéré comme celui rêglementaire pour les Panzer-Pionier de la Luftwaffe. Les « faux amis » En 1940, dans une de ses nombreuses réformes vestimentaires, le Fête de Noël 1941, célébrée le 18 décembre à Utrecht en Hollande avec les sous-officiers de la Ersatz Pionier- Ausbildung Kom. « HermannGöring ». Si le liseré blanc des pattes d’épaules se distingue mal, celui qui indique l’unité du génie par un cordonnet noir aux coins de col est plus visible. R.A.D. (Reich Arbeit Dienst) a instauré pour ses personnels de base des pattes d’épaule avec le liseré noir et argent, sur fond marron, bien qu’étant très proche de forme et des couleurs des tenues de l’Afrikakorps, il ne s’agit pas d’un effet tropical, mais « continental ». Remerciements à J-P André, F. Bachmann, J.B. (USA) Réctificatif concernant la couleur de ces pattes d’épaules paru dans le précédent numéro. A B C D PATTES D’ÉPAULE DE LA S.S A. Patte d’épaule noire, pointue, en drap, de la SS-VT 2 ème type de fabrication. Dans la SS, pour la troupe et les sous-offi cers, le fond est toujours noir. Un liseré permet d’identifi er l’arme. Sur ces modèles des monogrammes en forme de pelle et de pic sont portés au col, sur les pattes d’épaule et parfois au bas de la manche. B. Patte d’épaule ronde de SS Pionier, modèle pour vareuse à 4 poches.C. Version pour capote de SS Pionier, le liseré noir sur fond noir est invisible. D. Patte d’épaule à rabat d’Unterscharführer (sergent) en drap de fond noir. Seul le galon argenté de grade donne du « relief » à la pièce. Le dessous est doublé en drap feldgrau. Dans les divisions de la Waffen SS, seule la Leibstandarte Adolf Hitler porte des monogrammes divisionnaires sur les pattes d’épaule, mais ce n’est pas toujours le cas au vu des photos d’époque. Les autres unités ont parfois des lettres (« G » pour Germania), plus souvent le numéro de l’unité, mais, dans la grande majorité des cas, il n’y a aucun insigne ni numéro. Les pattes d’épaules des Pionniers (Génie) 1933-1945 - 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 1Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 2-3Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 4-5Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 6-7Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 8-9Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 10-11Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 12-13Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 14-15Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 16-17Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 18-19Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 20-21Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 22-23Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 24-25Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 26-27Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 28-29Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 30-31Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 32-33Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 34-35Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 36-37Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 38-39Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 40-41Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 42-43Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 44-45Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 46-47Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 48-49Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 50-51Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 52-53Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 54-55Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 56-57Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 58-59Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 60-61Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 62-63Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 64-65Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 66-67Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 68