Uniformes n°262 jan/fév 2009
Uniformes n°262 jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°262 de jan/fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : le fantassin allemand... Pologne 1939.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
[REVUE DE DÉTAIL] Série de trois insignes du BCTC, tous fabriqués par Drago à partir de la fin de l’année 1939, mais présentant des différences quant à l’ajourage de certaines parties. À noter la présence d’un char léger moderne et non pas d’un FT 17 sur les insignes du BCTC. C’est sans conteste le signe annonciateur du renouvellement du parc chars du bataillon, programmé dès la création. Normalement le bataillon aurait dû prendre un numéro dans la série des 50, mais certainement à la demande du commandement des troupes coloniales il a été créé sous l’appellation BCTC afin de souligner le caractère colonial de l’unité et conserver une certaine différence uniformologique bien dans la tradition des coloniaux. À noter également que dans des documents officiels, le BCTC est parfois nommé ; bataillon sans n°de chars coloniaux ; ou encore 11 e bataillon de chars coloniaux. Diplôme de maître mécanicien de chars FT, attribué au soldat de 1 re classe Turina de la 1 re compagnie de chars. Le colonel Maffre, commandant le centre de motorisation des troupes coloniales a signé ce diplôme à Fréjus le 31 juillet 1939. (J-P André, via A. Turina) 40 - La Gazette des Uniformes Le fait que le bataillon n’arbore pas le heaume et les canons croisés, symbole officiel des chars de combat, ni sur le casque, ni sur la manche de l’uniforme de drap, ni sur le béret, lui préférant l’ancre, ajoute à ce caractère colonial, clairement affiché par le bataillon jusque dans son appellation. De gauche à droite : insigne non ajouré avec char léger en métal gris foncé mat ; même insigne, mais avec organeau et ancre ajourés ; insigne avec char léger argenté, organeau non ajouré mais ancre ajourée. L’inscription Drago 25 rue Béranger, Paris déposé est toujours présente en relief au revers. Au revers de certains insignes, comme le montre la photo, les deux anneaux ont été ouverts et transformés en deux griffes. Porté normalement sur la poitrine à droite, l’insigne à été parfois épinglé sur le devant du béret de char, mais cela demeure une exception. À LA MOBILISATION, EN SEPTEMBRE 1939, les rappelés rejoignent le centre mobilisateur 504 de Valence. La photo a été prise à la ferme de Montmeyran, à proximité du CM 504. Le port du paletot en drap kaki des troupes coloniales est ici mis en évidence par le soldat à gauche sur la photo. Les cadres, à l’instar du sergent à droite sur la photo, portent quant à eux des vareuses à col aiglon en drap kaki ou en toile kaki clair (J-P André, via A. Turina)
Armée des Alpes (06/40) Groupe de bataillons de chars 514 Bataillon de Chars des Troupes Coloniales 8 e division d’infanterie coloniale XIV e corps d’armée Secteur fortifié de Savoie Secteur fortifié du Dauphiné 64 e division d’infanterie 66 e division d’infanterie Secteur défensif du Rhône XV e corps d’armée Secteur fortifié des Alpes maritimes Secteur défensif de Nice 2 e division d’infanterie coloniale 65 e division d’infanterie Insigne métallique des formations motorisées des troupes coloniales. Décrit le 21 avril 1939, il est de forme et de dimensions identiques au modèle métropolitain, avec l’ancre rajoutée. Plusieurs versions de cet insigne métallique existent, sans compter certaines confections brodées à la main ou à la machine en fils de soie ou de coton jaune et rouge sur fond de drap kaki. PERSONNELS DU BCTC, photographiés après la mobilisation, à la ferme de Montmeyran en septembre 1939. Les tenues sont des plus variées, aucune unité uniformologique ne semble régner dans l’unité qui vient d’être constituée. (J-P André, via A. Turina) compagnie à Laghet, 3 e compagnie à La Tête de Chien et Magagnosc. Ramenés à Fréjus, les hommes et les chars FT 17 BCTC n’auront pas à attendre longtemps, conséquence de l’armistice, la dissolu- Insigne métallique du 504e RCCA (régiment de chars de combat alpin). Fabrication Arthus Bertrand, Paris, déposé. Épingle à bascule au revers. tion de leur unité ; celle-ci sera prononcée le 20 juillet 1940. En fait, ce sont toutes les unités de blindés de l’armée française qui sont concernées par ces dissolutions ; puisque, selon les termes de l’armistice signé avec l’Allemagne à Rethondes le 22 juin 1940, la France sera désarmée et ne pourra plus entre autres, disposer d’unités de chars. (1) Secteur Fortifié des Alpes-Maritimes Remerciements : Les auteurs et la rédaction tiennent à exprimer leurs vifs remerciements, en premier lieu à M. Aristide Turina, ancien du BCTC qui a bien voulu nous confier son témoignage ainsi que l’iconographie d’archives publiée dans ces pages. Nos remerciements vont également au lieutenant-colonel Champeaux, Conservateur et à M. Gérard du musée des Troupes de Marine de Fréjus ; à M. John Aumaître et à l’Adjudant-chef Maisonnave du Musée de l’Artillerie à Draguignan pour leur aide très appréciée. Revue de détail - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 1Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 2-3Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 4-5Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 6-7Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 8-9Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 10-11Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 12-13Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 14-15Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 16-17Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 18-19Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 20-21Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 22-23Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 24-25Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 26-27Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 28-29Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 30-31Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 32-33Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 34-35Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 36-37Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 38-39Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 40-41Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 42-43Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 44-45Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 46-47Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 48-49Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 50-51Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 52-53Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 54-55Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 56-57Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 58-59Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 60-61Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 62-63Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 64-65Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 66-67Uniformes numéro 262 jan/fév 2009 Page 68