Uniformes n°259 jui/aoû 2008
Uniformes n°259 jui/aoû 2008
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°259 de jui/aoû 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 63,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'occupation et le libération de Paris par les objets.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Vue d’ensemble d’une partie de la salle 14-18. Une dizaine de mannequins, huit grandes vitrines présentent une belle collection d’objets et de documents qui avait commencé à être constituée dès les premiers mois de la Grande Guerre. Les musées de la Grande Guerre Le musée Serret à Saint-Amarin (Haut-Rhin) Du château de Wesserling à l’ancien tribunal de Saint- Amarin. Face à Mulhouse, jalonnant la région d’Alsace libérée par les Français dès août 1914, le front s’était fixé pour quatre ans, il s’élevait de la plaine de Thannvers la ligne des sommets vosgiens dont le célèbre Hartmannswillerkopf allait devenir le premier haut lieu des combats acharnés de 1915. Au château de Wesserling, établi dans la vallée de la Thur, les états-majors français avaient élu domicile. Au fil des 54 - La Gazette des Uniformes [Texte et photos : Gérard Lachaux] mois de la campagne, les militaires y avaient installé un petit musée où figuraient les trophées pris à l’ennemi et de nombreux objets de l’armée française, des pièces d’uniformes aux engins de tranchées, constituant un édifiant échantillonnage de souvenirs. Cette collection constituée en temps de guerre devait disparaître pour quelques années. En 1920, on la rangea « dans les cartons » et on l’oublia... En 1937, elle ressurgissait à quelques kilomètres de là, en aval de la Thur, dans l’ancien tribunal de Saint-Amarin qui avait été converti en hôpital militaire pendant les hostilités. En effet, cet édifice acheté par la municipalité, permit la création d’un véritable musée, à la condition que le livre foncier (cadastre) de la commune puisse y demeurer. Pour la concrétisation d’un tel projet, pour l’aménagement et l’animation du musée, une association devait voir le jour cette annéelà. Elle fut baptisée « les amis du musée Serret et de la vallée de Saint-Amarin ».
Entre un fantassin bavarois et un pioupiou du 160 e R.I., se dresse, en fort symbole pour l’histoire locale, l’ancien poteau frontière renversé en août 1914. Deux képis d’officiers d’artillerie accompagnent deux couvre-chef typiques des tranchées de 1915 : la bien connue cervelière et le casque de dragon dont le cimier s’est réduit à celui du casque Adrian. A la mémoire du général Serret Le destin du général Serret, qui a donné son nom au musée de Saint- Amarin, s’est confondu, dans les tourments de la guerre, avec celui de cette magnifique région. Né à Bléneau dans l’Yonne en 1867, Marcel Serret fit ses études dans l’Aisne, à Saint- Quentin. Issu d’une famille d’industriels, il avait cependant embrassé une brillante carrière militaire. En 1887, il était sorti de Saint-Cyr dans la promotion « de l’Annam ». Sous-lieutenant à Amiens, puis capitaine en 1895, Les uniformes portés par le général Serret figurent, comme il se doit, à une place d’honneur. Au-dessus de la tenue de commandant de chasseurs et du dolman de général, sont exposés, côte à côte, le traditionnel képi à feuilles de chêne, la tarte qui est souvent apparue dans le secteur d’Alsace que tenait sa division et le casque recouvert d’une housse étoilée. il se retrouva commandant à Belfort en 1906, puis chez les chasseurs à Rambervillers. Exerçant ensuite des fonctions au ministère de la Guerre et à l’école des Hautes études militaires à partir de 1911, il fut nommé, l’année suivante, attaché militaire à l’ambassade de France à Berlin. C’est à ce poste que la guerre le surprit. Il parvint à quitter l'Allemagne in extremis le 4 août. Devenu colonel, il participa aux combats de Champagne et des Flandres pour se retrouver finalement en Alsace à la tête de la Une vitrine consacrée à l’armée française rassemble uniformes et objets appartenant à toutes les armes. La veste et la tarte d’un sous-lieutenant du 107 e B.C.A. voisine avec les dolmans d’un chasseur d’Afrique (dont la coiffure figure en bas) et d’un maréchal des logis du 14 e escadron du train. L’artillerie se rappelle par le modèle réduit du canon « l’Invincible » fondu à Dornach en 1853 et l’aviation par le casque de pilote d’un modèle peu courant, ainsi qu’un fragment de l’hélice d’un appareil français abattu le 19 juin 1917 entre Fellering et Wesserling. 66 e division qui défendait la vallée de la Thur. Enfin, le haut commandement lui confia l’administration de la région de Thann. Le 29 décembre 1915, au pied du Vieil Armand, un Les musées de la Grande Guerre - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 1Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 2-3Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 4-5Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 6-7Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 8-9Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 10-11Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 12-13Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 14-15Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 16-17Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 18-19Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 20-21Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 22-23Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 24-25Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 26-27Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 28-29Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 30-31Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 32-33Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 34-35Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 36-37Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 38-39Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 40-41Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 42-43Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 44-45Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 46-47Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 48-49Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 50-51Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 52-53Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 54-55Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 56-57Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 58-59Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 60-61Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 62-63Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 64-65Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 66-67Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 68