Uniformes n°259 jui/aoû 2008
Uniformes n°259 jui/aoû 2008
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°259 de jui/aoû 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 63,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'occupation et le libération de Paris par les objets.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
ont eu le temps de réoccuper Roche la Croix. Le 9-9 décroche à 17h30. Le repli en neige profonde est particulièrement pénible. Février 45 : permission de huit jours, délais de route compris ! Or il faut 48 heures pour gagner Saint- Etienne et autant pour revenir… Au retour, la vie reprend au fort dans les mêmes conditions. Un seul des 150 alpins de la compagnie déserte en restant à Saint-Etienne. Fin février, le 5 e régiment de dragons relève le 9-9. Les alpins sont ramenés à Barcelonnette, pour un mois de repos, puis à Embrun pour quelques jours de détente encore… Le GMO Revanche est resté en première ligne au fort de Tournoux durant 90 jours sans relève. D’autres unités du Détachement d’Armée des Alpes (créé le 1er mars 45) ont connu le même sort, situation qui ne s’était présentée dans aucun conflit, record absolu, périodes intenses de la Grande Guerre et de 1939-40 comprises. 50 - La Gazette des Uniformes Chalet des Thures, peu après Noël 1944, lors d’une éclaircie : ces alpins du « 9-9 » portent la « chapinette », gilet doublé en peau de chat distribué le 26 décembre, chemise ou blouson, pantalon de drap M41, sur-chaussures BATA, carabine US M1 ou pistolet mitrailleur UD M42, provenant tous deux des Maquis. (ECPAD) Le général Doyen, commandant le D.A.A. résumera parfaitement cette situation, prix à payer pour conserver un front continu : « La pénurie matérielle est en effet effroyable… L’intendance n’a pas de stock et vit au jour le jour sur les ressources locales et régionales. Désormais tous les bataillons seront engagés sans possibilité de relève, de repos ni d’instruction d’ensemble… L’usure des combattants sera très forte et les unités aborderont les combats du printemps fatiguées physiquement. » Briançonnais Après un hiver particulièrement rigoureux, les Allemands reprennent leurs activités au mois de mars 1945, en effectuant plusieurs coups de main infructueux sur des postes du III/99 Sur-chaussure de ski de fond de la Wehrmacht, telle que livrée au « 9-9 ». Les brodequins de montagne étaient glissés dans ces effets en toile, cuir et semelle bois. L’étrier métallique à l’avant s’enclenchait dans la fixation du ski de fond. (Archives ASFD) RIA (Ain) : Clos Enjaine, Rocher de Dix Heures, Pas de la Fanfare… Pendant tous les mois de mars et d’avril, les alpins du I/9-9 (Ain) en poste aux P.A. des Thures échangent presque quotidiennement tirs de mortiers et d’armes automatiques avec les Gebirgsjäger du I/GJR 100, installés sur l’Aiguille Rouge (2550m). Il en est de même au P.A. du col de l’Echelle avec les positions adverses du Rocher de la Sueur. L’offensive de printemps Fin mars : le gros du bataillon est affecté à la défense du quartier du Montgenèvre. La 6 e Cie, elle, est envoyée en seconde ligne au col de Vars. Les combats continuent au col de Montgenèvre et la 7/9-9 réoccupe le village du même nom Alpins du I/99 e RIA dans le Briançonnais durant l’hiver 1944-45. Leur tenue est caractéristique de cette période : blouson de cuir doublé de drap gris des Chantiers de Jeunesse, pantalon en drap M41. (Collection Béraud)
Patrouilles « Chaque nuit, l’ennemi rôde dans la vallée de l’Ubaye jusqu’à la Condamine. C’est lui qui occupe le terrain. Les sous-officiers ne montent pas la garde, mais un quart ; ils se tiennent éveillés au PC, font une ronde toutes les heures et une relève toutes les deux heures. 30 novembre : un homme fait un cauchemar et hurle : les Allemands sont entrés dans le fort ! ». Il court se réfugier au poste nord. Le sergent Bazin, qui finissait sa ronde, alerté, va voir ce qui se passe… La sentinelle du poste nord, affolée, l’abat dans le noir. C’est notre premier mort. (Chose curieuse, en 1939, le premier mort du régiment a été tué « par méprise » par un camarade). Nous faisons des patrouilles de proximité pour nous aguerrir. 3 décembre, tombée du jour un guetteur de la batterie des Caures signale des ennemis en vêtements blancs. Minuit : attaque ! Alerte générale au fort. A la batterie : tirs d’armes automatiques, lancements de grenades. Alertée, l’artillerie marocaine déclenche un violent tir de proximité. L’ennemi décroche. 4 décembre : le capitaine décide que nous ne devons plus, la nuit, laisser la montagne à l’en- nemi. Début des patrouilles, de plus en plus lointaines, qui vont se poursuivre tout l’hiver. Peu à peu, nous prenons l’ascendant sur l’ennemi, qui, à partir de fin décembre, ne quitte plus la vallée de l’Ubayette, où nous irons patrouiller au plus près de ses positions, allant jusqu’à Meyronnes même. L’équipement de patrouille est toujours identique : l’unique pantalon de drap par dessus lequel on enfile le pantalon de toile des tenues de treillis, la chemise, le pull-over, le blouson de cuir des Chantiers de Jeunesse. Et selon le Maquis d’origine : les bottes des mineurs en caoutchouc, les chaussures militaires mle 40 ou les chaussures à ailes de mouches. Par dessus, des épaules à mi-cuisse, une chasuble blanche pour le camouflage, découpée dans un drap de lit. Le couvre casque est découpé dans un torchon. » le 4 avril. Le 18 avril, la 6/9-9 reçoit l’ordre de rejoindre l’Ubaye à la Condamine. En effet, l’attaque du col de Larche est décidée sous le nom d’« opération Laure ». La 6 e Cie fait partie du secteur sud avec mission : prendre Roche la Croix, tenu par le « Kampfgruppe Maddalena » (Füsilier-Btl. 34 - L’écusson « PIEMONT » est porté sur la manche gauche, au-dessus de la patte de collet M35 par le capitaine Maury. unité de reconnaissance de la 34.IDet I/3 e Alpini). Le 21 avril à 22 heures, la 6 e se met en route. Toute la nuit, elle gravit les 600 mètres de dénivelée qui mènent à l’Ancien Camp. La montée dans la nuit Insigne de poitrine métallique du « Bataillon AS de la Loire » / « GMO Revanche ». Le prototype en a été dessiné par l’auteur, une nuit de garde. Blouson en toile vert forestier des Chantiers de Jeunesse écussonné du « 9-9 », patte de collet M35 en drap kaki avec numéro du régiment et soutache d’infanterie bleus sur la manche, insigne métallique du régiment sur la poitrine. La présence des épaulettes rapportées pourrait indiquer une amélioration de l’effet par un cadre. (Collection Béraud) Insigne métallique de poitrine du « 9-9 ». Artilleurs marocains du 69 e RAA et Alpins de la 6./9-9 dans la cour du quartier à Barcelonnette au printemps 45. Le II e bataillon du 99 e Régiment d’Infanterie Alpine - 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 1Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 2-3Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 4-5Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 6-7Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 8-9Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 10-11Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 12-13Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 14-15Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 16-17Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 18-19Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 20-21Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 22-23Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 24-25Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 26-27Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 28-29Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 30-31Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 32-33Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 34-35Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 36-37Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 38-39Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 40-41Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 42-43Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 44-45Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 46-47Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 48-49Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 50-51Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 52-53Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 54-55Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 56-57Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 58-59Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 60-61Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 62-63Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 64-65Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 66-67Uniformes numéro 259 jui/aoû 2008 Page 68