Uniformes n°258 mai/jun 2008
Uniformes n°258 mai/jun 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°258 de mai/jun 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : le 5e Régiment d'automitrailleuses... bataille de Meuse, mai 1940.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Veste US Mackinaw modèle 1943. On observe divers modèles de cette veste portés au 1er RCP au début de la guerre d’Algérie. dispose dans cette région du soutien d'une partie importante de la population, excelle dans l'art de l'esquive, n'acceptant que rarement le combat ou bien seulement lorsqu'il est certain de l'emporter par la surprise. Le 23 décembre, le bataillon enchaîne avec l'opération « Ali Baba » dans le massif du Ras- Arhesdi en soutien du GAP 1 du colonel Ducournau 2 sans plus de succès. Les jeunes parachutistes connaissent leur premier Noël de guerre sous les tentes dressées sur cette terre africaine et vont recevoir la visite du préfet de Constantine venu soutenir leur moral. Une guerre sans nom L'année 1955 débute par de nouveaux ratissages pour le bataillon Ducruc sur le djebel Fourhal près d'Edgar Quinet alors que leurs camarades du I/1 (toujours cantonnés à Souk-Arhas) sont engagés dans des opérations de secteur. En février, le bataillon opère sur la zone frontière Est (opérations « Agathe » et « Frimas »). Les bérets bleus se heurtent au mutisme des populations méfiantes ou terrorisées, alors qu'il parcourt jour et nuit les chaînes de montagnes boisées des alentours de Gambetta et Montesquieu. Quelques individus armés sont néanmoins appréhendés, mais les fells se font rares 24 - La Gazette des Uniformes alors que le temps se dégrade. Au mois de mars, les deux bataillons sont rassemblés à Khenchela. Le 13, ils assurent le bon déroulement des élections législatives avant de reprendre le chemin des djebels quelques jours plus tard dans la région de Chentgouma. Le 25 mars le I/1 est à pied d'œuvre dans la presqu'île de La Calle. Les parachutistes fouillent les plantations de chênes-liège à la recherche 2) Le GAP n°1 est composé de deux bataillons du 18e RIPC et du 5e BPC. Surpris au cours d’une opération de « maintien de l’ordre », ces trois parachutistes portent comme souvent le tour de cou en laine modèle 35 en guise de bonnet. Porté avec le chandail réglementaire, il apporte un surcroît de chaleur non négligeable. Cette photographie illustre le port des différents modèles de veste US Mackinaw au sein des bataillons du 1er RCP (modèle 1938 à gauche et modèle 43 à droite) sur lesquelles on relèvera les galons de combat cousus sur fond bleu roi : caporal-chef (engagé ou ADL) pour celui de gauche et sergent (idem) pour celui de droite. (DR Collection de l’auteur)
Veste de treilli kaki modèle 1947 du deuxième type avec poches de hanche cousues à l’extérieur. Cette veste est directement inspirée du modèle M43 américain. du passage des rebelles puis gagnent Guentis où ils protègent les travaux de construction d'une piste à plus de 1000 mètres d'altitude. Du 12 au 30 avril, le III/1 RCP ratisse la fôret des Beni Melloul avec le 18 e RIPC et le 14 e RTA alors que le 1er bataillon agit avec le 3 e BEP. Début mai, des troubles éclatent à Khenchela où durant la soirée du 6, plusieurs permissionnaires sont pris à partie par une foule improvisée. Rassemblés à la hâte, quelques éléments du 1er bataillon dispersent les émeutiers et arrêtent une centaine d'individus, ramenant le calme en ville. Mais durant la nuit suivante une bande armée s'en prend aux gendarmes mobiles qui cantonnent à la ferme Kraft située à quelques kilomètres au Nord. Les parachutistes atteignent les lieux alors que l'ennemi se replie en abandonnant un tué et plusieurs centaines de douilles de munitions italiennes sur les emplacements de combat entourant la ferme. Le même jour, le III/1 défile à Constantine pour commémorer la fin de la guerre de 39-45, puis fait mouvement le 10 mai sur le secteur d'El Milia où il s'installe à Catinat et Aïn-Kecheria. Son premier objectif est de mettre un terme aux sabotages des lignes téléphoniques qui se multiplient. Les embuscades de nuit vont ainsi permettre d'intercepter des équipes malheureusement trop souvent composées de pauvres fellahs menacés de représailles par le FLN s'ils ne s'exécutaient pas. 3) Appartenant à la 9e compagnie alors cantonnée à Tamalous. A la poursuite d’insaisissables bandes rebelles, ces parachutistes lourdement chargés sont coiffés du casque USM1 sans filet. L’homme au premier plan (qui a dégrafé son ceinturon TAP modèle 50 pour plus d’aisance) nous permet d’observer le port du casque léger M1C dont le système de jugulaires est ici bien visible. Il est vêtu d’une veste de treilli kaki du second modèle, avec poches inférieures cousues à l’extérieur et soufflets sur les trois côtés. (DR Collection de l’auteur) Le 19 juin, le III/1 est relevé par le I/93 e RI et se regroupe au camp Pehaud à Philippeville. Le I/1 travaille de son côté à réduire les rebelles de la région d'Aïn Beïda à 60 kilomètres au nord-est de Khenchela, regroupant une soixantaine de suspects dont comme souvent la plupart seront relâchés par les autorités civiles faute de preuves concluantes. Inlassablement les parachutistes quadrillent le terrain durant tout le mois de juin sous un soleil de plomb, utilisés comme une vulgaire infanterie d'appoint. La routine semble s'installer, mais le 18 juin les fells tendent une embuscade à un élément 3 motorisé du 3 e bataillon à Aïn Cheraïa qui perd un tué et plusieurs blessés. Fin juin, les « paras métros » traquent les rebelles responsables de l'assassinat de plusieurs notables et paysans aux Les bataillons du 1er RCP en Algérie - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 1Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 2-3Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 4-5Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 6-7Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 8-9Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 10-11Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 12-13Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 14-15Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 16-17Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 18-19Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 20-21Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 22-23Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 24-25Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 26-27Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 28-29Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 30-31Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 32-33Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 34-35Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 36-37Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 38-39Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 40-41Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 42-43Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 44-45Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 46-47Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 48-49Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 50-51Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 52-53Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 54-55Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 56-57Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 58-59Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 60-61Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 62-63Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 64-65Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 66-67Uniformes numéro 258 mai/jun 2008 Page 68