Uniformes n°257 mar/avr 2008
Uniformes n°257 mar/avr 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°257 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 74,7 Mo

  • Dans ce numéro : le sous-officier de la Leibstandarte... Hongrie 1945.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Capitaine du 8 ème Train des équipages en dolman 1872. La nuance de teinte est particulièrement visible entre les brandebourgs noirs et le drap bleu typique du Train. Bien que le modèle de dolman n’est pas changé, cette photo a toutefois été prise bien après 1886 comme en témoigne le képi de grande tenue et le plumet. Souvent relégué au second plan par les collectionneurs, le Train n’en participe pas moins aux lointaines conquêtes coloniales comme en témoigne la décoration de l’Ordre Royal du Cambodge décerné à cet officier. Cette photo datée de 1875 est typique de cette période de transition. Notre lieutenant d’artillerie porte en effet le dolman modèle 1872 de l’artillerie, avec la grenade des personnels d’état-major ou non affecté à un régiment, mais n’a pas encore remplacé son képi à visière carrée par la petite visière ronde du nouveau modèle. Sa Légion d’honneur est encore un modèle à couronne du Second Empire, et les épaulettes sont dorée pour la tenue de sortie. En grande tenue,notre officier porterait le shako. 46 - La Gazette des Uniformes Edouard Detaille, fidèle à son habitude, nous restitue magnifiquement les diverses tenues du train des équipages. Le dolman est toujours celui de 1872, mais le képi/pompon de grande tenue indique que nous sommes bien après 1886. extérieures par un trèfle à la naissance duquel est cousu un bouton (décoratif) lisse en argent et bruni, demi sphérique de 17 mm. Les autres extrémités, dites intérieures, de ces brandebourgs comportent le système de fermeture, avec sur le coté droit un même bouton, et sur le coté gauche une boucle formant boutonnière venant se s’attacher au bouton. Sur le milieu de la longueur, chaque brandebourg présente une boucle faisant saillie de 20 mm. Pour une taille moyenne, le brandebourg supérieur mesure environ 20 cmentre le trèfle et la boutonnière et celui du bas, 12 cm. Ils sont cousus sur toute la longueur de la poitrine. L’avant du dolman est pourvu de 4 poches dont deux ont l’ouverture supérieure exactement dissimulées par le 3e brandebourg en partant du haut (parfois par le 2e). Les 2 autres poches inférieures placées entre les piques latérales et les brandebourgs du bas, sont coupées en oblique sur 16 cm et garnies d’une double tresse à la soubise. 2 poches portefeuilles dans la doublure intérieure viennent compléter le tout. Le collet est coupé droit, de 40 mm de haut, en drap garance, bordé d'une tresse plate au boisseau, et doublé à l’intérieur de drap ou de toile. De petits ergots métalliques viennent maintenir un faux col blanc. Les extrémités légèrement arrondie comporte 2 pattes de col en drap du fond avec le numéro du régiment de 20 mm brodé en cannetille argent. On trouve parfois un numéro métallique imitant la broderie. Les manches, enfin, sont coupées en un seul morceau et se terminent par un parement en pointe en drap du fond et bordé d’une tresse à la soubise de 12 mm. Les marques distinctives de grades consistent pour chaque manche, en un trèfle formé de soutaches d’argent de 3mm de large dont les 2 extrémi-
LIEUTENANT COLONEL DU 27 ème RÉGIMENT D’ARTILLERIE. Hélas non attribué cette tenue fut peut-être celle du chef de corps. Les parements et le collet écarlate rehausse cette tenue dont toute l’élégance de la belle Epoque transparaît dans cet effet. La complexité du nœud hongrois des soutaches de grades bicolores en font presque une œuvre d’art ! tés partent dans la couture de la manche. Les deux premières boucles du trèfle forment un ovale tandis que la 3e, celle du haut, se prolonge en pointe comme le nœud hongrois au delà du coude. Le nombre de soutaches est variable selon le grade de 1 pour sous-lieutenant à 5 pour colonel, formant alors un enchevêtrement complexe au milieux du trèfle. Le lieutenantcolonel porte la 2e et 4e soutache à la couleur inverse de l’arme, c’est à dire or. Sur le dessus de chaque épaule, une bride est formée de 4 brins de tresse carrée de 6 mm de largeur. Cette bride est doublée en drap de même nuance que le dolman et se termine au dessus de l’emmanchure par un trèfle surmonté d’un bouton d’uniforme et coté encolure par une fausse boutonnière, également surmontée d’un bouton. Les tresses sont au nombre de 4 pour les officiers subalternes et de 6 pour les officiers supérieurs et sont en poil de chèvre noir pour la petite tenue et en filé d’argent fin pour les officiers subalternes et en cannetille d’argent mat pour les officiers supérieurs. Cette sorte d’épaulette à initialement une fonction pratique, en protégeant le tissu de l’épaule du frottement de la banderole de giberne et en la maintenant celleci en place entre les 2 boutons qui l’empêche de glisser. Artillerie : L’artillerie et le génie adoptent le même modèle de dolman que le train des équipages, dans sa forme et ses ornementations. Seul la couleur du drap de fond change. Il est bleu foncé du règlement, noir en réalité. Les parements sont en drap écarlate, non bordé de galon, mais surmonté des soutaches de grades tandis que le collet également en drap écarlate, est muni de deux pattes de col en drap noir comportant soit le numéro brodé en cannetille du régiment soit la grenade. Les épaulettes de grandes tenues et les soutaches de grade sont à la couleur d’arme dorée et les boutons, bruni et mat sont estampés en relief de deux canons croisés surmontés d’une grenade. Enfin, Les dolmans d'officiers de la 3 è République - 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 1Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 2-3Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 4-5Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 6-7Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 8-9Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 10-11Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 12-13Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 14-15Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 16-17Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 18-19Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 20-21Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 22-23Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 24-25Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 26-27Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 28-29Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 30-31Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 32-33Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 34-35Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 36-37Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 38-39Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 40-41Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 42-43Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 44-45Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 46-47Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 48-49Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 50-51Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 52-53Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 54-55Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 56-57Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 58-59Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 60-61Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 62-63Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 64-65Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 66-67Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 68