Uniformes n°257 mar/avr 2008
Uniformes n°257 mar/avr 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°257 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 74,7 Mo

  • Dans ce numéro : le sous-officier de la Leibstandarte... Hongrie 1945.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Calendrier de poche distribué aux soldats allemands. entraînement intensif s’acheminent par des marches de nuit dans les zones qui leur sont désignées pour l’attaque. La dissimulation du matériel, de l’artillerie, des parcs à munitions dans les forêts se fait clandestinement jusqu’au dernier moment. Les préparatifs de l’offensive Michaël se mettent en place jusqu’à l’aube du 21 mars 1918 où débute le bombardement de tonnes d’acier et des gaz toxiques préparant l’attaque de l’infanterie allemande. Dans la journée, devant Saint Quentin et La Fère l’armée britannique se retire derrière la ligne d’eau du canal Crozat et de celui de la Somme. Le 22 mars, Tergnier tombe et les Inauguration du cimetière militaire allemand de Chauny, le 31 octobre 1915. Ce cimetière, réaménagé, existe toujours. 30 - La Gazette des Uniformes Officier français posant devant les ruines de Chauny en 1917. Allemands franchissent le canal Crozat. En 48 heures, 60 divisions, enfonçant la droite et le centre du dispositif britannique, portent la bataille en rase campagne. Le 21 au soir, Pétain décide de soutenir le flanc droit de l’ar- sous l’afflux des forces allemée britannique dont les mandes et la bataille pour replis sont soutenus par Amiens va débuter. Le la cavalerie française, 30 mars, les Allemands son artillerie à cheval, lancent un assaut général sur le front allant de ses automitrailleuses qui retardent l’avancée Noyon à Moreuil mais, allemande. Le 24 mars, au 31 mars, la ligne de de nouvelles unités allemandes s’engouffrent tenue dans son ensem- front française est main- dans la brèche dirigeant Cachet d’un des hôpitaux de campagne ble. Attaques et contreattaques se succèdent leurs attaques sur Viry allemand à Chauny. Noureuil et Chauny. et le 4 avril, la grande Cette dernière est à nouveau bataille est terminée installant occupée le 25. Noyon, menacée, à nouveau la guerre de position ses défenseurs se replient sur le pour quelques jours. Le 9 avril, Mont Renaud et la montagne de les Allemands attaquent dans les Porquéricourt laissant le 57 e d’infanterie combattre dans les rues tannique vers Armentières. Le 24 Flandres et percent le front bri- de Noyon. Les divisions françaises avril, les Britanniques subissent montent sur Mondidier et le 26 la une attaque d’infanterie précédée route de Compiègne est bar- lendemain les franco-britanniques d’un intense bombardement. Le rée et les pivots reprennent Villers Bretonnaux. de la défense se Blücher lance, le 27 mai, l’offensive dans le secteur du Chemin des situent au sud (Mont Renaud) Dames et en trois jours ses troupes retrouvent les lignes d’avan- et au sud ouest (m a s s i f du Bracelet souvenir d’un artilleur français. P l é m on t) de Noyon. Roye est perdu. Finalement le 26 mars, les Alliés confient à Foch la coordination de l’action des armées alliées sur le front ouest, réalisant ainsi l’unité de commandement. Les forces américaines de Pershing entrent en jeu. Le 28, Montdidier tombe
Casque Adrian modèle 15 percé par un éclat et provenant du front de l’Aisne. Cet officier, probablement du corps médical, se fait photographier dans l’hôpital militaire de Chauny en 1915. cée maximale de septembre 1914, en ayant accompli 65 km de progression. Les Alliés contreattaquent Le 4 juin, l’offensive allemande est stoppée par une contreoffensive efficace franco-américaine employant 225 chars. Offensives et contre- offensives se succèdent en août et septembre 1918. Entre le 18 et le 23 août, l’offensive britannique Casque allemand modèle 16 percé par plusieurs éclats et provenant du front de l’Aisne. L’entrée de l’hôpital militaire allemand de Chauny. au nord de la Somme est conjointe à l’offensive française entre l’Oise et l’Aisne. Elle aboutit à la libération de Bapaume, puis de Nesle. Le 8 septembre, le front suit le canal Crozat. Du 10 au 25 septembre, les Alliés ont réduit la poche creusée par les Allemands de Saint Quentin à Montdidier et Albert. Chauny et Noyon sont enfin définitivement libérées. La fin s’annonce avec la perspective pour les Allemands de demander un armistice afin d’éviter une défaite désastreuse. Le 29 septembre, Hindenburg et Ludendorff exigent de leur gouvernement les demandes de paix. Le 11 novembre 1918 le « suicide de l’Europe » fait une pause pour 20 ans. L’occupation allemande de Chauny et Noyon - 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 1Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 2-3Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 4-5Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 6-7Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 8-9Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 10-11Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 12-13Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 14-15Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 16-17Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 18-19Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 20-21Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 22-23Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 24-25Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 26-27Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 28-29Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 30-31Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 32-33Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 34-35Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 36-37Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 38-39Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 40-41Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 42-43Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 44-45Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 46-47Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 48-49Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 50-51Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 52-53Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 54-55Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 56-57Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 58-59Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 60-61Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 62-63Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 64-65Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 66-67Uniformes numéro 257 mar/avr 2008 Page 68