Uniformes n°256 jan/fév 2008
Uniformes n°256 jan/fév 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°256 de jan/fév 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 75,5 Mo

  • Dans ce numéro : le 9e Spahis en Algérie... 1954-1962.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
[Texte et photos : Stéphane Montangon] La médaille « article 5 » de l’OTAN pour services rendus au cours de l’opération « EAGLE ASSIST » Le Conseil de l’Atlantique Nord a approuvé la remise d’une médaille Article 5 de l’OTAN pour l’opération « EAGLE ASSIST ». Cette opération a été effectuée dans l’espace aérien nord américain à la suite de l’attaque contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001, afin d’apporter une aide de l’OTAN aux Etats-Unis et de montrer la détermination de l’Alliance contre le terrorisme. L’opération a commencé le 12 octobre 2001 et s’est terminée le 16 mai 2002. 46 - La Gazette des Uniformes Les médailles de l’OTAN En dehors des nombreuses interventions pendant la guerre des Balkans, les forces de l'Otan tant aériennes que terrestres interviennent encore maintenant dans d'autres régions du monde. Conditions d’attribution La remise de la médaille repose sur l’autorisation du Conseil et la désignation d’une zone d’opérations délimitant l’engagement de l’OTAN. Le Conseil est l’autorité responsable pour la remise de la médaille. Il donne son approbation en fonction des critères d’admissibilité. Les ayants-droits Pour être admis à recevoir cette médaille, le personnel (civil ou militaire) doit avoir accompli le temps de service requis et satisfaire aux critères d’admissibilité au sein du NAEW&C. Le temps de services requis est de 30 jours ininterrompus ou accumulés, effectués entre le 12 octobre 2001 et le 16 mai 2002 dans la zone d’opération. Le ruban de la médaille Ruban couleur bleu OTAN est Médaille correspondant à l'opération Eagle Assist (fabrication belge). Médaille correspondant à l'opération Active Endeavour (fabrication belge). 2 ème partie chargé d’une bande blanche centrale de 7mm de large elle-même chargée d’un fil d’or. Le ruban est complété d’une agrafe en bronze portant de la mention « ARTICLE 5 ». La médaille « article 5 » de l’OTAN pour services rendus au cours de l’opération « ACTIVE ENDEAVOUR » Le Conseil de l’Atlantique Nord a approuvé la remise d’une médaille Article 5 de l’OTAN pour l’opération « ACTIVE ENDEAVOUR ». Cette opération effectuée en mer Méditerranée à la suite de l’attaque contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001, afin d’assurer la présence de l’OTAN et de montrer la détermination de l’Alliance en Méditerranée orientale. Le déploiement d’une force navale permanente a donc été autorisée le 26 octobre 2001. La STANAVFORMED et la STANAVFORLANT sont les composantes qui ont pris part à l’opération.
Conditions d’attribution La remise de la médaille repose sur l’autorisation du Conseil et la désignation d’une zone d’opérations délimitant l’engagement de l’OTAN. Le Conseil est l’autorité responsable pour la remise de la médaille. Il donne son approbation en fonction des critères d’admissibilité. Les ayants-droits Pour être admis à recevoir cette médaille, le personnel doit avoir servi dans la force navale permanente, à titre individuel ou dans le cadre d’un élément de la force pendant la période passée dans la zone d’opérations qui se situe dans les eaux internationales de la mer Méditerranée et l’espace Commandos norvégiens déployés en Irak (doc. Ministère de la défense norvégien). Médaille « non article 5 » pour des opérations dans les Balkans (fabrication belge). Écusson de manche de DIO Diplôme pour la médaille « non article 5 » pour des opération dans les Balkans. aérien au-dessus de cette zone. Le temps de service requis dans la zone est de 30 jours ininterrompus ou accumulés, effectués à partir du 26 octobre 2001. Le ruban de la médaille Ruban couleur bleu OTAN est chargé d’une bande blanche de 7mm de large située à 5mm de chaque bord. Ces bandes blanches sont elles mêmes chargées d’un fil d’or. Le ruban est complété d’une agrafe en bronze portant de la mention « ARTICLE 5 ». La médaille « non-article 5 » de l’OTAN pour services rendus au cours d’opérations dirigées par l’OTAN dans les Balkans : Jusqu’alors, chaque opération dirigée par l’OTAN a sa propre médaille régie par des critères et conditions d’a t t r i b u t i on pr é - cise. A partir du 1er janvier 2003, des critères communs s’appliqueront à chaque opération dirigée par l’OTAN dans la zone d’opérations interarmées des Balkans. Il est donc décidé que cette médaille remplace les médailles de l’OTAN décernées pour les opérations « JOINT FORGE », « JOINT GUARDIAN » et « AMBER FOX » Conditions d’attribution La remise de la médaille repose sur l’autorisation du Conseil et la désignation d’une zone d’opérations délimitant l’engagement de l’OTAN. Le Conseil est l’autorité responsable pour la remise de la médaille. Il donne son approbation en fonction des critères d’admissibilité. Les ayants-droits Pour être admis à recevoir cette médaille, le personnel (civils ou militaires) doit avoir servi dans les unités ou les états-majors des forces interarmées multinationales participant aux opérations de l’OTAN dans les Balkans. Les droits sont acquis par les forces sous commandement ou contrôle de l’OTAN et par celles déployées sous commandement national en appui des opérations dirigées par l’OTAN. La zone d’opérations des Balkans est définie par les frontières politiques et les limites de l’espace aérien de la Bosnie-Herzégovine, de la Croatie, de l’exrépublique de Yougoslavie (y compris le Kosovo), de l’ERYM et de l’Albanie. Le temps de service requis est de trente jours ininterrompus ou accumulés, à compter du 1er janvier 2003 jusqu’en décembre 2004. Les médailles de l’OTAN - 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 1Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 2-3Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 4-5Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 6-7Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 8-9Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 10-11Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 12-13Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 14-15Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 16-17Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 18-19Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 20-21Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 22-23Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 24-25Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 26-27Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 28-29Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 30-31Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 32-33Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 34-35Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 36-37Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 38-39Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 40-41Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 42-43Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 44-45Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 46-47Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 48-49Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 50-51Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 52-53Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 54-55Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 56-57Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 58-59Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 60-61Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 62-63Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 64-65Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 66-67Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 68