Uniformes n°256 jan/fév 2008
Uniformes n°256 jan/fév 2008
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°256 de jan/fév 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 75,5 Mo

  • Dans ce numéro : le 9e Spahis en Algérie... 1954-1962.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
[REVUE DE DÉTAIL] Février 1945, devant l’hôtel Frantz à Uffholtz qui porte les traces des combats menés dans ce secteur, les hommes du 2 e Commando et les mulets bâtés s’apprêtent à faire mouvement. L’hôtel Frantz est toujours en activité de nos jours. (coll. Commandos d’Afrique DR) d’armes automatiques, de lancegrenades et d’artillerie. Le commandant Ducournau est lui-même blessé et confie de commandement au capitaine Farret. Jusque vers midi, les commandos sont sous le feu violent des Allemands qui tentent plusieurs débordements appuyés par des Jagdpanthers. Les chars Sherman du 5 e RCA qui ont été prévus pour appuyer l’attaque des commandos ne peuvent intervenir directement car ils s’estiment incapables de se mesurer aux Jagdpanthers ; ce qui est vrai. L’affaire prend une grave tournure car le 1er Commando du lieutenant Chochon ne donne plus signe de vie et le capitaine Farret doit ordonner aux commandos de former des points d’appui fermés et de s’y tenir. Le 5 e RTM a entrepris un important repli sur la droite du Groupement. Fort heureusement l’artillerie française entre en action 38 - La Gazette des Uniformes et fait reculer les Allemands sur leurs positions de départ. Au PC de Bouvet, un prisonnier allemand révèle que son unité, un bataillon de chasseurs de montagne fraîchement arrivé sur zone, avait pour mission de pousser jusqu’à Lützelhof en prenant comme base de départ la voie ferrée. Cela revenait à dire que l’axe d’attaque des Allemands était le même que celui des commandos. Par deux fois, les Allemands lancent une contre-attaque, qui échoue sur les positions tenues par les commandos. Autour du PC de Bouvet à Lützelhof, à moitié ensevelie par la neige et les obus allemands, l’antenne médicale tente l’impossible pour secourir les blessés qui affluent. Les combats vont se poursuivre toute la journée. Les pertes citées par Bouvet s’élèvent à 189 tués et 192 blessés pour le seul Groupe de Commandos à l’entraînement sur l’Ill peu avant le franchissement du Rhin. En position à l’avant de l’embarcation un fusil-mitrailleur Bren d’origine britannique est prêt à couvrir l’assaut des hommes sur la grève. (coll. Commandos d’Afrique) Au cours des opérations des Vosges, puis tout au long de l’hiver 1944-45, les commandos disposeront uniquement pour se protéger du froid, de l’équipement américain standard à savoir, la capote en drap adoptée en 1939, passée par-dessus l’uniforme de laine et le blouson de campagne Jacket, Field, OD, complété par les brodequins en cuir retourné et les guêtres. Les mains sont protégées par des gants en drap de laine avec paume recouverte de cuir. Sous le casque français modèle 1935 des unités motorisées, est portée la casquette en tricot de laine de teinte moutarde, Beanie. Le large col de la capote est relevé, et une écharpe improvisée, taillée dans une couverture US, est nouée autour du cou. Partant en opération en ignorant parfaitement la date du retour, notre commando emporte son havresac US modèle 1928, bourré de tout ce qu’il peut contenir pour améliorer son existence sur le terrain. Une couverture américaine et une paire de brodequins français d’un modèle d’avant-guerre destiné aux sous-officiers, dégotés au détour de quelque dépôt militaire, sont sanglées à l’extérieur en compagnie d’une gamelle française modèle 1935 en aluminium. Le reste de l’équipement US comprend le ceinturon modèle 1936 en coton filé kaki clair, une pochette à pansement modèle 1910, le bidon individuel avec son quart dans la housse modèle 1910 et un sac de transport pour chargeurs de 30 coups du pistolet-mitrailleur Thompson M1 A1 qui constitue l’arme individuelle. Un poignard M3 est glissé dans son fourreau M8 passé au ceinturon. Commandos d’Afrique. Selon le témoignage du lieutenant Maury, blessé et capturé au cours de ces combats, une centaine de blessés restés sur le terrain ont été achevés par les Allemands. Parmi les nombreux tués de cette sombre journée du 20 janvier 1945, figure le lieutenant Chochon commandant le 1er Commando. Dans ses mémoires, Bouvet fait très justement remarquer que les uniformes kaki sur la neige blanche offraient des cibles faciles aux tireurs d’élite allemands ; ces derniers, comme l’ensemble des unités allemandes engagées, disposaient de tenues réversibles blanches très adaptées au combat en zone enneigée. En dépit de l’échec de l’opération, le lourd bilan des combats de Cernay est contrebalancé par celui des Allemands qui perdent un nombre au moins aussi important de soldats et n’ont pas réussi à atteindre leur objectif : Lützelhof.
Le Groupe de Commandos d'Afrique - 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 1Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 2-3Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 4-5Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 6-7Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 8-9Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 10-11Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 12-13Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 14-15Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 16-17Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 18-19Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 20-21Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 22-23Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 24-25Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 26-27Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 28-29Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 30-31Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 32-33Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 34-35Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 36-37Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 38-39Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 40-41Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 42-43Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 44-45Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 46-47Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 48-49Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 50-51Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 52-53Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 54-55Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 56-57Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 58-59Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 60-61Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 62-63Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 64-65Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 66-67Uniformes numéro 256 jan/fév 2008 Page 68