Uniformes n°255 nov/déc 2007
Uniformes n°255 nov/déc 2007
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°255 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 94,2 Mo

  • Dans ce numéro : Kriegsmarine... casquettes et insignes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
[Texte et photos : Stéphane Montangon] Le blocus de Berlin accélère le processus. Des pourparlers à Washington, du 6 juillet au 9 septembre 1948 définissent les bases du traité. Ce pacte militaire est donc né d’un accord signé le 4 avril 1949 à Washington, il s’agit du Traité de l’Atlantique Nord dont l’article 5 sur la solidarité entre ses membres en cas d’agression est le point primordial. Ce traité a alors été ratifié par les Etats-Unis, le Canada, la Belgique, le Danemark, la France, les Pays-Bas, l’Island, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, le Royaume-Unis et le Portugal qui à cette époque constituaient une partie du bloc de l’Ouest. Conformément à la Charte des Nations Unies, et notamment à l’article 51, les pays de l’alliance s’en 54 - La Gazette des Uniformes Les médailles de l’OTAN L’OTAN semble être née d’abord d’une incapacité de l’ONU à assurer la paix mondiale, bloquée par les multiples veto soviétiques. Après le « coup » de Prague du 12 mars 1948, est conclu l’alliance militaire de Bruxelles qui préfigure la future alliance atlantique. remettent à la décision du Conseil de sécurité (art.5 et 7) lors de tout règlement de différend. Le traité réaffirme sa subordination à l’ONU et le rôle important de celle-ci dans les relations internationales (art.1). Situé à Londres puis à Paris à partir de 1952. En décembre 1966, après que le général de Gaulle ait annoncé le retrait de la France du commandement militaire intégré, le siège s’installe à Bruxelles. L’Alliance est rejointe par la Grèce et la Turquie en 1952, l’Allemagne de l’Ouest en 1955, de l’Espagne en 1982, puis de la Hongrie, la Pologne et de la République tchèque en 1999. La même année, les forces de l’OTAN s’engage pour sa première grande opération militaire en rentrant dans la guerre du Ecusson de manche de l'IFOR et de la Division Salamandre 1 ère partie Kosovo et bombarde la Serbie et Monténégro du 24 mars au 10 juin 1999. Après les attentats du 11 novembre 2001 contre les Etats-Unis, l’article 5 du traité a été employé pour la première fois. Le 29 mars 2004, de nouveaux membres (l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie) sont entrés dans l’organisation, qui en comprend maintenant 26. Les médailles Le jeton est commun à toutes les médailles de l’OTAN. En bronze, de 35mm de diamètre, il porte à l’avers, l’étoile de l’OTAN entourée de rameaux d’olivier et sur le revers, en anglais et en français, le titre « Organisation du Traité de l’Atlantique Nord » et la formule « Au service de la paix et de la liberté ». Seul le ruban de couleur bleu OTAN et blanc varie suivant la campagne. Ce ruban est par ailleurs accompagné d’une agrafe en bronze qui indique la campagne spécifique pour laquelle la médaille est décernée. La médaille de l’OTAN pour services rendus en ex –Yougoslavie Cette médaille fait référence à deux opérations : - Adriatique (1992 –1996) : L’OTAN s’engage dans une opération de surveillance maritime baptisée « SHARP GUARD » destinée à contrôler l’embargo sur les armes imposé à la République Fédérale Socialiste de Yougoslavie par l’ONU. - Bosnie-Herzégovine (1995- 2004) : Campagne de bombardement pour cesser le conflit puis 1 ère mission de maintien de la paix. La IFOR (Implementation Force), puis la SFOR (Stabilization Force)
Modèle de fabrication française (32mm de diamètre) de l’OTAN ont passé le relais à l’EUFOR de l’Union Européenne le 2 décembre 2004. Conditions d’attribution Pour être admis à recevoir cette médaille, le personnel (civils ou militaires) doit avoir accompli le temps de service requis et satisfaire aux critères d’admissibilité. En outre, la médaille peut-être attribuée exceptionnellement à d’autres personnels considérés comme particulièrement méritants. Le Secrétaire général délègue au Commandant Modèle initial avec l’agrafe en langue anglaise (fabrication belge) Stratégique (SACEUR) le pouvoir de décision. Les temps de services requis sont : - 30 jours, ininterrompus ou accumulés de service à terre, en mer ou dans l’espace aérien de l’ex-Yougoslavie et en mer Adriatique. ou - 90 jours ininterrompus ou accumulés, de soutien direct (renseignement, télécommunication, logistique) des opérations de l’OTAN dans les zones limitrophes de l’ex- Yougoslavie (territoire de l’Italie, la Grèce, la Hongrie et l’Autriche). Les ayants droits Les personnels ayant, avant et durant l’opération « JOINT ENDEAVOUR » : - servi sous commandement OTAN et ayant contribué au sein des QG d’AFSOUTH, NAVSOUTH, AIRSOUTH, 5e FATA au soutien des opérations en ex-Yougoslavie. - servi sous commandement opérationnel ou sous contrôle opérationnel OTAN ou national. Cette catégorie comporte également les compléments d’effectif des escadrilles aériennes et des navires affectés aux opérations « DENY FLIGHT », Diplôme pour la campagne du Kosovo Modèle initial avec l’agrafe en langue anglaise (fabrication belge) « MARITIME MONITOR », « MARITIME GUARD » et « SHARP GUARD ». Les personnels ayant durant l’opération « JOINT GUARD » (20 décembre 1996 – 20 juin 1998) et l’opération « JOINT FORGE » (20 juin 1998 – 02 décembre 2004) : - servi dans le cadre de la SFOR et qui ont été déployés en Bosnie- Herzégovine et en Croatie. - Apporté, sous commandement ou contrôle opérationnel national, une contribution significative aux opérations de l’OTAN. Le ruban de la médaille Ruban couleur bleu OTAN est chargé d’une bande blanche de 4mm de large située à 5mm de chaque bord. Le ruban est complété d’une agrafe en bronze chargé, en langue anglaise, de la mention « FORMER YUGOSLAVIA ». Par la suite, des agrafes avec la mention « EX-YOUGOSLAVIE » furent réalisées pour les contingents francophones. Pour ceux qui accomplissent plus d’un tour de service, un chiffre arabe peut-être porté sur le ruban, indiquant le nombre de tours de service accomplis. La durée d’un tour de service est de 180 jours en zone opérationnelle ou de 540 jours dans le cadre du soutien direct. Une personne se qualifiera donc pour le chiffre 2 après avoir servi 180 jours plus 30 jours ou 540 jours plus 90 jours. Les médailles de l’OTAN - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 1Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 2-3Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 4-5Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 6-7Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 8-9Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 10-11Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 12-13Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 14-15Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 16-17Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 18-19Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 20-21Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 22-23Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 24-25Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 26-27Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 28-29Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 30-31Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 32-33Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 34-35Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 36-37Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 38-39Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 40-41Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 42-43Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 44-45Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 46-47Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 48-49Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 50-51Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 52-53Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 54-55Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 56-57Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 58-59Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 60-61Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 62-63Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 64-65Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 66-67Uniformes numéro 255 nov/déc 2007 Page 68