Trois Couleurs n°176 février 2020
Trois Couleurs n°176 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°176 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : chaud biz, après la Hadopi, l'Arcom.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
COUL’KIDS MICHEL HAZANAVICIUS Blue a 10 ans, Ethan et Océane en ont 8. Ensemble, ils ont rencontré Michel Hazanavicius, le réalisateur français connu dans le monde entier qui a remporté cinq Oscars à Hollywood en 2012 pour le film The Artist. Dans son prochain film, Le Prince oublié, Omar Sy interprète le rôle d’un père, mais aussi celui d’un prince, héros des contes qu’il invente et raconte à sa fille chaque soir pour l’endormir. L’INTERVIEW Océane  : Pourquoi as-tu choisi le métier de réalisateur ? Adolescent, j’habitais un quartier où il y avait beaucoup de salles de cinéma. Avec mon frère, on allait voir des westerns, des comédies, des films d’espions… Je me suis rendu compte que, derrière les films, il y avait des gens, et j’ai eu envie d’être celui qui racontait les histoires. J’ai compris que la même histoire pouvait être racontée différemment selon le réalisateur. Blue  : Le Prince oublié, c’est l’histoire d’un papa parfait ou d’un papa normal ? Être papa, c’est déjà très compliqué, alors être un papa parfait, c’est impossible… Parfois, on se dit  : « Là c’est trop dur, ma fille ne va pas y arriver. Elle est trop petite, les gens vont lui faire du mal. » Mais il faut accepter que nos enfants partent et deviennent plus grands. C’est ce moment-là que j’ai voulu raconter. Ethan  : Il a fallu combien de jours pour faire ce film ? C’est très long de faire un film. Il faut d’abord écrire l’histoire, mais si tu parles uniquement du tournage, ça a duré cinquante jours. Une fois le film tourné, on a encore travaillé un an dessus. Il a fallu le monter, créer des personnages animés, composer et enregistrer la musique…
D’ETHAN, OCÉANE ET BLUE O.  : Mais tu arrives à avoir des idées tous les jours pendant le tournage ? Quand tu es réalisateur, tu dois prendre des décisions tout le temps. Donc le mieux pour moi, c’est de beaucoup travailler avant de tourner, pendant l’écriture et la préparation du film. Cela me permet, au moment du tournage, de prendre des décisions qui ont du sens. E.  : Pourquoi, dans ton film, le prince a une fille et pas un garçon ? Très souvent, les petites filles considèrent que leur papa est parfait, comme un prince. Moi par exemple, mes filles, je les appelle « mes princesses ». Entre un fils et un père, ce n’est pas pareil, la relation est différente. B.  : C’est grâce à tes filles que tu as eu l’idée du personnage de Sophia, la fille du prince ? Non, le scénario a été écrit par Bruno Merle. Moi, je l’ai retravaillé, et j’y ai ajouté l’univers que je partage avec mes enfants. Ma fille de 16 ans a vu le film, et elle a reconnu beaucoup de choses de notre vie. TOI AUSSI TU AS ENVIE DE RÉALISER UNE INTERVIEW ? DIS-NOUS QUI TU AIMERAIS RENCONTRER EN ÉCRIVANT À BONJOUR@TROISCOULEURS.FR 85 LE DÉBRIEF Ethan  : « On m’a dit que Michel avait gagné plusieurs Oscars. Ça ne m’étonne pas, car il est vraiment très intelligent. » Océane  : « Il nous a expliqué comment, au montage, on collait des morceaux d’histoires pour faire un film. » Blue  : « J’ai adoré le film. J’ai beaucoup pensé à mon papa, qui invente des histoires pour moi et ma petite sœur, Loïs ! » B.  : Qu’est-ce qu’elle a reconnu ? Des blagues qu’on faisait quand elle était petite (le « check tartare ») , ou la chambre de Sophia, qui ressemble beaucoup à la chambre qu’elle avait plus jeune. E.  : Quand le héros découvre que sa fille a fugué, pourquoi est-ce qu’il y a un tremblement de terre et pas une météorite, par exemple ? Il a très peur, car le monde de l’enfance qu’il a construit pour sa fille s’effrite et finit par s’écrouler. Tu as raison, ça aurait pu être une météorite, mais la scène aurait été très courte ! B.  : Et toi, tu as déjà fugué ? Non, mais une de mes filles m’a fait croire qu’elle dormait, elle a mis un coussin dans son lit et elle est partie à une fête d’anniversaire, comme dans le film. O.  : Oh là là, elle a eu des problèmes ? Avec moi, oui ! (Rires.) PROPOS RECUEILLIS PAR BLUE, ETHAN ET OCÉANE (AVEC CÉCILE ROSEVAIGUE) — PHOTOGRAPHIE  : JULIEN LIÉNARD —  : « Le Prince oublié » de Michel Hazanavicius, Pathé (1 h 41), sortie le 12 février, dès 5 ans — COUL'KIDS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 1Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 2-3Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 4-5Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 6-7Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 8-9Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 10-11Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 12-13Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 14-15Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 16-17Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 18-19Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 20-21Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 22-23Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 24-25Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 26-27Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 28-29Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 30-31Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 32-33Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 34-35Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 36-37Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 38-39Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 40-41Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 42-43Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 44-45Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 46-47Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 48-49Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 50-51Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 52-53Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 54-55Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 56-57Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 58-59Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 60-61Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 62-63Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 64-65Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 66-67Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 68-69Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 70-71Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 72-73Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 74-75Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 76-77Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 78-79Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 80-81Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 82-83Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 84-85Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 86-87Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 88-89Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 90-91Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 92-93Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 94-95Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 96-97Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 98-99Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 100-101Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 102-103Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 104-105Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 106-107Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 108-109Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 110-111Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 112-113Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 114-115Trois Couleurs numéro 176 février 2020 Page 116