Trois Couleurs n°175 déc 19/jan 2020
Trois Couleurs n°175 déc 19/jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°175 de déc 19/jan 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : les règles de trois de Bertrand Tavernier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
DES TOURNAGES EN STUDIOS VERTS En phase avec la prise de conscience écologique et la nécessité de consommer et de produire autrement pour éviter la catastrophe à venir, le cinéma va devoir repenser son mode de fabrication. En 2011, on apprenait que le secteur audiovisuel émettait, en France, environ 1 million de tonnes équivalent CO 2 par an dans l’atmosphère, dont approximativement le quart était lié aux tournages. Le collectif Ecoprod (réunissant le CNC, TF1, France Télévisions…), qui avait commandé cette EN COUVERTURE étude, a depuis développé des outils pour sensibiliser les sociétés de production à l’impact carbone de leurs tournages (calculateur d’émission de CO 2, guide pratique, formations). La société Secoya propose de suivre des tournages au cas par cas pour réduire leur coût écologique, et donc aussi économique (en optimisant notamment les transports et le matériel). L’incitation financière est aussi un levier puissant pour susciter l’action écolo, utilisé par certaines régions en Europe – l’Île-de-France offre, par exemple, un « écobonus » allant jusqu’à 100 000 euros par film –, même si aucune obligation (comme des seuils d’émission à ne pas dépasser) n’est pour l’instant établie. Pour que les tournages réussissent leur transition, « il faut aussi imaginer des solutions moins consommatrices des ressources qui vont bientôt manquer, ajoute Morgane Baudin, conseillère indépendante en écoproduction. Repenser « Il faut repenser la façon dont on fait les films, notamment en limitant les déplacements. » MORGANE BAUDIN 34
LE FUTUR DU CINÉMA LE FUTUR VU PAR… THIERRY DE PERETTI Lutte jeunesse est un assemblage d’entretiens de jeunes hommes, menés au moment du casting pour le rôle principal de son avant dernier long, Une vie violente (2017), et qui dresse en creux le portrait d’une jeunesse corse contemporaine. Selon le même principe, L’Avenir c’est toi, à peine amorcé, est constitué d’entretiens de jeunes femmes en Corse aujourd’hui, venues passer le casting pour le personnage principal féminin d’À son image, adaptation du roman de Jérôme Ferrari (Actes Sud, 2018). Le tournage est prévu pour 2021. Lutte jeunesse (2017) L’Avenir, c’est toi (Projet en cours 2021) la façon dont on fait les films, notamment en limitant les déplacements. » Pourquoi pas en tournant, par exemple, dans des studios écoresponsables, installés dans des bâtiments à consommation passive qui fonctionneraient à l’énergie verte (panneaux solaires, voire technologie carburant à l’hydrogène) et pourvus de matériel et de consommables recyclables ? Les films seraient tournés sur fonds verts, avec des décors incrustés numériquement, et dans des backlots (des décors permanents en extérieur). Mais pour réduire drastiquement l’impact carbone du cinéma, il faut en réalité revoir toute sa chaîne, jusqu’à sa diffusion. Alors que la réflexion est en cours pour diminuer le bilan carbone des salles (ce qui risque de prendre du temps, car le coût des aménagements est important), il pourrait sembler a priori plus écolo d’arrêter de se déplacer pour regarder les films chez soi. Sauf qu’un rapport de l’association The Shift Project (un think tank qui réfléchit à une économie libérée de la contrainte carbone) publié en juillet dernier a montré l’impact démentiel du streaming sur l’environnement  : l’ensemble des vidéos en ligne dans le monde émet 300 millions de tonnes de CO 2 par an, soit 1% du total annuel mondial. Dans le documentaire Side by Side de Christopher Kenneally, les sœurs Wachowski parient que les films seront bientôt visionnés collectivement au sein de mondes virtuels dans lesquels se réuniront nos avatars. Avec les studios de tournage et les salles de ciné, c’est donc aussi les data centers qu’il va falloir rendre sobres. TIMÉ ZOPPÉ 1111111111111111111111 III III 11111111111 III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 III III III 11111111111 liii 35 UN CINÉMA QUI RESSEMBLE À SON PUBLIC Le collectif 50/50 – dont la devise est « sur nos plateaux comme dans la vie » – tente d’imposer plus de diversité au sein du cinéma français, sur les tournages comme dans les films. Le collectif a mis en place une « bible 50/50 », pensée comme un « Linkedln de la diversité », comme l’explique Julie Billy, productrice chez Haut et Court et cofondatrice dudit collectif, qui permet aux personnes issues de minorités de s’enregistrer pour favoriser leur recrutement sur les tournages. Mais aussi une charte pour l’inclusion. « Nous nous sommes inspirés de l’inclusion rider américain [disposition contractuelle permettant aux acteurs d’exiger un certain niveau de diversité sur un tournage,ndlr] pour la rédiger, sauf que la discrimination positive est interdite chez nous. » Contrairement à la clause américaine, qui impose des pourcentages précis de représentations et prévoit des malus, la charte française ne peut être qu’incitative. Comme notre législation n’autorise pas la collecte de données statistiques ethniques, considérées comme discriminatoires, la charte parle par exemple plutôt de « déclaration de ressenti de la diversité » sur les plateaux de la part des équipes. « En la signant, la profession a prouvé son désir d’engagement personnel et citoyen », témoigne Billy. Une affaire à surveiller de près pour que le cinéma de demain soit réellement universel, débarrassé de l’entre-soi et de l’essentialisme. LÉA ANDRÉ-SARREAU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 1Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 2-3Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 4-5Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 6-7Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 8-9Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 10-11Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 12-13Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 14-15Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 16-17Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 18-19Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 20-21Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 22-23Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 24-25Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 26-27Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 28-29Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 30-31Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 32-33Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 34-35Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 36-37Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 38-39Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 40-41Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 42-43Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 44-45Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 46-47Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 48-49Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 50-51Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 52-53Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 54-55Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 56-57Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 58-59Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 60-61Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 62-63Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 64-65Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 66-67Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 68-69Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 70-71Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 72-73Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 74-75Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 76-77Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 78-79Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 80-81Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 82-83Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 84-85Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 86-87Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 88-89Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 90-91Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 92-93Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 94-95Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 96-97Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 98-99Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 100-101Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 102-103Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 104-105Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 106-107Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 108-109Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 110-111Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 112-113Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 114-115Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 116-117Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 118-119Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 120-121Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 122-123Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 124-125Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 126-127Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 128-129Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 130-131Trois Couleurs numéro 175 déc 19/jan 2020 Page 132