Trois Couleurs n°173 octobre 2019
Trois Couleurs n°173 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : Xavier Dolan vu par sa bande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
ZOOM ZOOM FILMS ET PUIS NOUS DANSERONS —  : de Levan Akin, Le TEMPORADA ARP Sélection (1 h 53), sortie le 6 novembre — jeune cinéaste suédois Levan Akin est retourné filmer dans sa Géorgie natale ce drame à fleur de peau sur l’affranchissement du corps par la danse. Dans un institut traditionnel (l’Ensemble national géorgien) où s’entraînent une vingtaine d’élèves sous la coupe d’un professeur tyrannique, Merab et Mary entretiennent une relation platonique depuis des années. Le désir bouillonnant de Merab, jusqu’alors contenu par l’exigence physique de la danse, finit par affleurer devant l’aura érotique d’Irakli, un nouvel élève. Par le prisme de chorégraphies rigidement codifiées, Levan Akin donne à voir, caméra au poing, l’émergence d’une génération qui grandit dans un pays où l’intimité n’est pas permise et où les marges sont rejetées. Parmi ces corps qui souffrent et les mots qui fusent, il intercepte ce qu’il y a de plus précieux  : le feu qui surgit, sans crier gare, dans les yeux de ses protagonistes. En célébrant la danse comme affirmation de soi au-delà de toute sujétion, Et puis nous danserons conjugue de façon édifiante sa portée politique aux puissances allégoriques et évocatrices du cinéma. DAVID EZAN Juliana —  : d’André Novais Oliveira, ASC (1 h 52), sortie le 6 novembre — quitte sa petite ville brésilienne, Itaúna, pour une bien plus imposante, Contagem, où elle a trouvé un job. Seule en attendant que son mari la rejoigne, la jeune femme s’adapte à son nouvel emploi, lequel consiste à faire du porte-à-porte pour prévenir la propagation de la dengue. Au rythme des quotas de visites imposés par la municipalité (ni trop ni trop peu), Juliana multiplie les contacts avec la population locale et prend le temps de rencontrer ses nouveaux collègues. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, l’héroïne (Grace Passô, idéale) partage petites histoires et grands malheurs avec un sourire qui ne la quitte quasiment pas… Ce deuxième long d’André Novais Oliveira a quelque chose du Brooklyn Boogie de Wayne Wang et Paul Auster (1996)  : on y comprend que, si certains quartiers ne perdent jamais leur âme, c’est parce que l’art de la transmission orale continue de s’y exercer. Temporada aurait tout pour être plombant, mais le réalisateur brésilien a choisi la lumière  : chaque plan témoigne de son amour sincère pour celles et ceux qui, malgré tout, persistent à croire aux lendemains. THOMAS MESSIAS 78



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 108-109Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 110-111Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 112-113Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 114-115Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 116-117Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 118-119Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 120