Trois Couleurs n°173 octobre 2019
Trois Couleurs n°173 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : Xavier Dolan vu par sa bande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
BOBINES MICROSCOPE LE VENT MUET Comme le diable, le cinéma se loge dans les détails. Geste inattendu d’un acteur, couleur d’un décor, drapé d’une jupe sous l’effet du vent  : chaque mois, de film en film, nous partons en quête de ces événements minuscules qui sont autant de brèches où s’engouffre l’émotion du spectateur. Ce mois-ci  : un vent fatal dans Le Guépard de Luchino Visconti (1963). C’est le vent, peut-être, qui a défiguré les statues du générique, rongé lentement la pierre blanche des joues, des cheveux, des épaules. Depuis combien de temps sont-elles là, dans le jardin de Salina, à résister au supplice de ce vent méridional qui a fait plier des générations d’oliviers, combien de temps debout devant l’éternité du ciel et des montagnes de Sicile ? Au fond de l’allée, le palais de Salina attend Visconti, qui s’approche doucement dans le vent et la lumière ocre. La caméra avance et le palais reste de face, si bien fondu dans la montagne Le vent est le messager du temps, qui souffle sur les statues debout et les aristocrates à genoux jusqu’à les faire s’effriter complètement. qu’on dirait qu’il n’y a de lui qu’une façade, un décor de carton-pâte abandonné à la canicule ; ou que le palais est un vestige nabatéen taillé dans la roche même. Soudain la musique de Nino Rota, qui pleurait pour les statues, s’éteint  : le générique se termine, on est assez près, on va entrer dans le palais, qu’on jurerait vide malgré la prière échappée des fenêtres où de grands voiles blancs dansent avec le vent. C’est à travers l’un de ces voiles, finement brodé, qu’on les voit pour la première fois. Les 38 femmes, d’abord, à genoux pour le rosaire et comme clouées au sol par leurs lourdes robes noires. Et puis le prince Salina, Burt Lancaster en vieux lion morose, ses genoux sur un linge blanc et devant lui, ouvert sur un fauteuil de soie, le livre de prières. Au rosaire se mêlent alors, petit à petit, des voix parasites, venues de dehors troubler et rendre un peu absurde la solennité de la cérémonie. Les voix arrivent du jardin  : on y a trouvé un soldat mort. Les hommes de Garibaldi ont débarqué à Marsala, le crépuscule tombe sur l’aristocratie en pleine prière. Le vent suffit à raconter tout ça, il est le messager du temps, qui souffle sur les statues debout et les aristocrates à genoux jusqu’à les faire s’effriter complètement. Plus tard, d’ailleurs, une autre messe verra Salina et les siens réduits à des pantins de poussière, marqués par le vent de leur condition de vestiges. Le bal tout à la fin ne les ressuscitera que dans leur mort fatidique – un bal de vampires. « Tu courtises la mort », dira au prince son neveu Tancredi. Mais c’est la mort qui a flirté la première, dans ce vent venu dire dès l’entame du film l’inéluctable travail du temps. Et si ce vent est si loquace, c’est paradoxalement qu’il est muet. Tout le génie de la scène est là, dans ce vent qui ne fait aucun bruit mais qui envahit tout par l’image. Le mouvement des voiles brodés en est le premier signe, enveloppant d’un seul et même linceul le palais condamné, balayant violemment les corps massés dans la prière. Mais le plus saisissant est que ce mouvement se répercute partout  : sur les vitrines encombrées de reflets, et sur les visages surtout, où il fait ondoyer des griffes d’ombre venues torturer la piété immobile. Les corps tiennent bon, les doigts se serrent sur les chapelets, mais l’agacement par ces ombres funestes signale sans attendre qu’ils sont tous perdus  : leurs prières, dit le vent, chantent leur propre enterrement. JÉRÔME MOMCILOVIC
MICROSCOPE 39 BOBINES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 108-109Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 110-111Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 112-113Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 114-115Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 116-117Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 118-119Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 120