Trois Couleurs n°173 octobre 2019
Trois Couleurs n°173 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MK2 Agency

  • Format : (170 x 285) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : Xavier Dolan vu par sa bande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
OFF CONTROL Avec son mix d’action pétaradante et de dédale mental, Control est l’une des sensations de la rentrée. On y suit Jesse Faden, nouvelle directrice du Federal Bureau of Control (FBC), une antenne gouvernementale dédiée à l’étude des phénomènes paranormaux. Sa première journée de travail commence très mal. Immense et désert, le FBC n’est qu’une enfilade de bureaux vidés de ses employés, comme si une présence maléfique hantait les lieux. Soudain, des soldats surgissent de failles dimensionnelles pour tirer sur Jesse. Tout aussi surprenant, le décor lui-même semble communiquer avec elle, par le biais d’hallucinations cryptiques. Son passé semble intimement lié à tout ce chaos. Il va lui falloir tirer tout cela au clair, et vaincre les hommes en armes qui patrouillent ASTRAL CHAIN Pur jeu de série B, Astral Chain nous met dans la peau d’un flic du futur qui peut attaquer ses ennemis avec un robot dirigé grâce à une chaîne magique… Sur le papier, c’est du grand n’importe quoi. À l’écran, c’est un excellent jeu de baston. Y. F.  : Nintendo (Switch) JEUX VIDÉO —  : 505 Games (PS4, One, PC) — CHILDREN OF MORTA Une famille d’aventuriers descend tous les jours dans les profondeurs de la Terre pour affronter des monstres. Chaque expédition permet d’améliorer les compétences de ses combattants, mais aussi d’en apprendre plus sur leur quotidien. Y. F.  : 11bit Studios (One, PC, PS4, Switch) 108 dans cet immeuble maudit. Heureusement, notre héroïne a les moyens de se défendre  : plus elle est proche de toucher au but, plus elle gagne en pouvoirs spectaculaires – un flingue capable de changer de forme, la télékinésie qui permet de faire du moindre objet un projectile létal, la capacité de s’envoler dans les airs, etc. Avec un parfait équilibre en action et narration, Control associe plaisir de jeu et vertige métaphysique. Ballet de corps et de particules de matières (le décor est entièrement destructible), les combats offrent une telle liberté de manœuvre qu’ils deviennent danse hypnotique. L’ensorcellement est permanent, à l’image de cet immeuble monstrueux, qui nous aspire et qui nous perd peu à peu dans un labyrinthe mental aux airs de trip inoubliable. YANN FRANÇOIS TELLING LIES Le créateur de Her Story revient avec un nouveau jeu d’enquête. Là encore, il faut reconstituer une histoire à partir de fragments vidéo. Un récit choral s’écrit alors brillamment, autour de quatre personnages liés par un même secret. Y. F.  : Annapurna Interactive (Mac, PC)
Chaque mois, notre chroniqueur explore les mondes du jeu vidéo indépendant en donnant la parole à l’un de ses créateurs. Derrière son nom redoutable, Le Cartel cache une bande de joyeux drilles. Fondé par Frédéric Coispeau et Alexandre Muttoni, ce studio indépendant français s’est fait connaître en 2016 avec Mother Russia Bleeds, un jeu de baston trash et sanglant dans les bas-fonds d’une U.R.S.S. imaginaire. « La chose qui nous réunit, explique le directeur artistique Alexandre Muttoni, c’est la curiosité, l’ouverture d’esprit et le refus de se cantonner à un seul genre de jeu vidéo. Après trois années passées à travailler sur un tel univers, on avait besoin de changement. » De fait, leur nouveau jeu, Heave Ho, s’inscrit totalement en rupture avec le précédent. Dans des niveaux faits de plates-formes et de pièges en tous genres, quatre culs-de-jatte cartoonesques s’efforcent d’atteindre l’autre bout de la zone à la seule force de leurs bras. Tous les moyens sont bons pour y parvenir, de la chaîne humaine au lancer aérien de complices dans l’espoir que ces derniers se raccrochent à ce qu’ils peuvent. Le résultat  : un concentré d’absurde et de convivialité qui transformera n’importe quelle soirée guindée en barouf hilare. « La seule règle du « jeu canapé », c’est d’offrir un plaisir immédiat. » Le minimalisme du jeu est trompeur. « On le voulait faussement naïf et idiot. On souhaitait que le cœur de l’expérience ne s’exprime pas tant sur l’écran que dans les interactions qu’il crée entre les gens. Faire comprendre aux joueurs  : « Hey, il y a deux boutons à connaître ; maintenant, à vous de faire le spectacle. » » Pari gagné. YANN FRANÇOIS —  : « Heave Ho » (Le Cartel PC, Switch)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 1Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 2-3Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 4-5Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 6-7Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 8-9Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 10-11Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 12-13Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 14-15Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 16-17Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 18-19Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 20-21Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 22-23Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 24-25Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 26-27Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 28-29Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 30-31Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 32-33Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 34-35Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 36-37Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 38-39Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 40-41Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 42-43Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 44-45Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 46-47Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 48-49Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 50-51Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 52-53Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 54-55Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 56-57Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 58-59Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 60-61Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 62-63Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 64-65Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 66-67Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 68-69Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 70-71Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 72-73Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 74-75Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 76-77Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 78-79Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 80-81Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 82-83Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 84-85Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 86-87Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 88-89Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 90-91Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 92-93Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 94-95Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 96-97Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 98-99Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 100-101Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 102-103Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 104-105Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 106-107Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 108-109Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 110-111Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 112-113Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 114-115Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 116-117Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 118-119Trois Couleurs numéro 173 octobre 2019 Page 120